12/10/2021

Le million d’heures de vol pour les Lakota !

1620062519.jpg

La flotte d'Airbus Helicopters UH-72 « Lakota » a dépassé la barre du million d'heures de vol, quelque 15 ans après l'entrée en service du premier L UH-72A pour l'armée américaine et après la première livraison du plus récent UH-72B à la Garde nationale, comme annoncé lors du salon professionnel de l'Association of the United States Army (AUSA) à Washington, DC. 

Airbus a livré le premier hélicoptère « Lakota » à l'armée en 2006, la même année où l'UH-72A a été sélectionné de manière compétitive comme le nouvel hélicoptère utilitaire léger de l'armée, et a depuis livré 463 de ce modèle « Lakota » initial qui sert principalement de rotative d'entrée initiale à l'armée américaine. - hélicoptère d'entraînement des ailes. Plus tôt cette année, l'armée a introduit le premier UH-72B Lakota à sa flotte de la Garde nationale, la première livraison d'une commande passée en 2020 pour 18 de la dernière variante de Lakota. L'UH-72B est basé sur le très populaire H145, qui intègre diverses améliorations de produits qui ont été développées au cours du cycle de vie de l'avion commercial. L'efficacité du rotor de queue Fenestron, des moteurs plus puissants, des commandes améliorées et la suite avionique Airbus Helionix, pour n'en nommer que quelques-uns, offriront des avantages supplémentaires pour la sécurité de la mission et les performances de vol.

D'ici la fin octobre 2021, le « Lakota » sera opérationnel pour les unités de l'armée et de la garde nationale dans 45 États et territoires. Il est également piloté par l'US Naval Test Pilot School et l'armée royale thaïlandaise, et est un élément clé de l'entraînement au combat de l'armée américaine à Fort. Irwin, Californie, Fort. Polk, LA et Hohenfels, en Allemagne, ainsi que la mission d'essai sur l'atoll de Kwajalein dans le Pacifique. Les missions du Lakota sont aussi variées que ses lieux d'exploitation et comprennent la formation, les services publics généraux, la recherche et le sauvetage, l'intervention en cas de catastrophe, la sécurité intérieure, l'interdiction de la drogue, le commandement et le contrôle et le transport VIP. Les « Lakota » ont été largement employés pour répondre aux incendies de forêt, aux ouragans, aux inondations et à d'autres catastrophes à travers le pays et à l'étranger ces dernières années, y compris plus récemment pour fournir un soutien à la suite de catastrophes naturelles dévastatrices en Haïti.

Avec près de 10 configurations différentes disponibles, le « Lakota2 offre des performances éprouvées, une fiabilité opérationnelle exceptionnelle et une polyvalence inégalée pour un large éventail de missions militaires. Airbus Helicopters, Inc. construit le Lakota dans son usine de production de Columbus, dans le Mississippi, qui emploie près de 250 employés, dont 40 % sont des vétérans américains.

L’UH-72A « Lakota » 

L’UH-72A « Lakota » est la version militaire de l’hélicoptère civil H-145 d’Airbus Hélicoptères (ex Eurocopter). La dénomination UH (Utility Helicopter) est propre à l’armée américaine. Le H-145 et le H-135/635 forment la nouvelle génération d’hélicoptères de la gamme légère du constructeur européen.

Hélicoptère bimoteur polyvalent, il est utilisé pour une vaste gamme de missions telles que : la sécurité intérieure, la répression des drogues, un soutien logistique et d'évacuation médicale (MEDEVAC).

Pour les ambulances et les missions d'évacuation médicale, la cabine peut accueillir deux civières, plus un chef d'équipe (qui est qualifié pour faire fonctionner le treuil et autres matériels d'équipement aéronautique) et d'un accompagnateur médical.

L'UH-72A dispose d’un système de communications tactiques de type RT-5000 à large bande. L'hélicoptère est motorisé par deux Turbomeca Arriel 1E2, chacun fournissant 550kW de puissance au décollage et 516kW de puissance continue.

4007413990.jpg

Photos : 1 UH-72 Lakota @ US Army 2 La gamme UH-72 aux USA @ Airbus Helicopters

11/10/2021

L’US Army réceptionne ses premiers UH-60V « BlackHawk » !

734753161.jpg

L’US Army a dévoilé la dernière variante de l'hélicoptère « Black Hawk », l'UH-60V, lors d'une cérémonie qui s’est déroulée la semaine dernière. L'EAATS (site d’entrainement de la Garde nationale de l'Est en Pennsylvanie) a reçu six UH-60V du l’Utility Helicopter Program Office fin juillet. Les pilotes instructeurs de l'école se sont entraînés sur la nouvelle variante, et se préparent maintenant à former les futurs pilotes. 

S'exprimant lors de la cérémonie, le général Robert Barrie, officier de programme pour l’US Army, a déclaré que l'UH-60V représente la première véritable opportunité de l'armée de mettre à niveau ses plates-formes d'hélicoptères actuelles en dehors de leurs fabricants d'origine.

Le UH-60V dispose d’un cockpit amélioré qui présente des caractéristiques et des capacités similaires à celles du modèle UH-60 M, avec une base de données RNAV (navigation aléatoire) GPS (système de positionnement global) certifiée, une planification de vol avancée et des capacités de mission améliorée. Ce nouveau poste de pilotage augmente la conscience de la situation du pilote tout en réduisant la charge de travail, ce qui se traduit par une plate-forme plus performante et plus sûre.

C’est l’équipementier Northrop Grumman qui fournit la suite avionique intégrée pour l'UH-60V. Cette approche transformationnelle de l'avionique modernise les hélicoptères UH-60L « Black Hawk » de l'armée américaine avec un cockpit moderne, comprenant un système de calcul intégré, un système d'affichage visuel et des unités d'affichage de contrôle. Les systèmes analogiques des hélicoptères UH-60L sont ainsi remplacés.

4076717006.jpg

Photos : 1 UH-60V 2 Cockpit @ US Army

 

 

06/10/2021

L’US Army commande le CH-47F Block II  !

ch-47f-block-ii-first-flight.jpg

L’US Army a signé un contrat de 136 millions de dollars pour les premiers hélicoptères Boeing CH-47F Block II « Chinook ». Ce premier contrat porte sur 4 CH-47F Block II, la livraison est prévue à partir de 2023. Par ailleurs, l’US Army a attribué à Boeing un contrat d'approvisionnement anticipé de 29 millions de dollars pour le deuxième lot de productionde CH-47F Block II.

« Il s'agit d'un grand pas dans la future vision multi-domaines de l’US Army », a déclaré Andy Builta, vice-président de Cargo & Utility Helicopters et responsable du programme H-47. « Les technologies du Bloc II favoriseront la communité au sein de la flotte et permettront à nos soldats de rentrer chez eux en toute sécurité pendant des décennies. »

Le CH-47F Block II :

La mise à niveau présente de nouvelles pales de rotor à conception avancée, un train d'atterrissage amélioré, des réservoirs de carburant simples (par opposition à la version segmentée) et des sections renforcées à l'arrière, au pylône et au nez.

La mise à niveau au Block II suit un chemin évolutif qui envisage que l'hélicoptère continue d’opérer jusqu’en 2060. Il semble également qu’un futur standard Block III puisse être introduit en 2030 et devrait comprendre une remotorisation de l’hélicoptère. Le nouveau groupe motopropulseur résulterait du programme Future Engine Turbine Engine (FATE) de l’US Army en vue de la conception d’une turbine de 5,000 à 10 000 shp.

Le programme Block II comprend plusieurs améliorations pour augmenter la capacité de levage et réduire les coûts de maintenance, y compris un fuselage amélioré, un nouveau système de carburant et une nouvelle transmission.

La première livraison est prévue pour 2023. L’armée américaine prévoit de mettre à jour plus de 500 « Chinook » dans la future configuration.

 

Photo : CH-47F Block II lors des essais @ Boeing

08/09/2021

Livraison du premier UH-72B « Lakota » !

USPH-0002-0076-r.jpg

Airbus Helicopters, Inc. a livré le premier hélicoptère UH-72B, la dernière variante de son hélicoptère « Lakota », à la Garde nationale de l'armée américaine depuis son usine de production de Columbus, Mississippi. Cette livraison est la première des 18 hélicoptères UH-72B « Lakota » actuellement commandés pour soutenir les missions critiques de la Garde nationale.

"Avec l'ajout de l'UH-72B Lakota à notre flotte, l'armée américaine augmente notre capacité à sauver des vies, à protéger les communautés et à fournir des secours en cas de catastrophe", a déclaré le colonel Calvin Lane, chef de projet de l'armée américaine pour les hélicoptères utilitaires. . « L'hélicoptère Lakota est un élément essentiel de l'armée depuis plus de 15 ans maintenant, et nous sommes impatients de bénéficier des dernières technologies et performances que la dernière variante 72B fournira, sans frais de recherche et développement supplémentaires pour l'armée. »

L'UH-72B est la dernière version de l'hélicoptère commercial éprouvé et standard qui a été l'hélicoptère utilitaire léger de l'armée depuis l'attribution du premier contrat Lakota en 2006. L'armée tire parti des avantages d'un avion commercial standard (COTS) en recevant des améliorations de produits et des améliorations grâce à l'évolution de l'avion, sans investir d'argent du gouvernement dans le développement de ces capacités.

Basé sur le très populaire H145, l'UH-72B intègre des technologies qui augmentent à la fois la sécurité et les performances de vol, notamment le rotor principal à cinq pales, le rotor de queue caréné Fenestron, les moteurs Safran Arriel 2E et la suite avionique Helionix conçue par Airbus. La suite Helionix comprend un pilote automatique avancé à quatre axes dual-duplex pour fournir une enveloppe de vol et une protection contre les dépassements de limites, un décollage automatisé et des approches entièrement couplées pour le vol stationnaire.

Avec près de 10 configurations différentes disponibles, le Lakota offre des performances éprouvées, une fiabilité opérationnelle exceptionnelle et une polyvalence inégalée pour un large éventail de missions militaires. Airbus Helicopters, Inc. construit le Lakota dans son usine de production à Columbus, Mississippi, qui emploie près de 250 employés.

L'armée américaine a initialement acheté l’UH-72 « Lakota » pour libérer des appareils de prmeières ligne comme le Sikorsky UH-60 « Black Hawk » et permettre l'élimination progressive des appareils plus anciens comme le Bell UH-1 « Huey » et l'OH-58A « Kiowa ». Le « Lakota » est disponible en sept configurations pour des missions comprenant la formation, la sécurité aux frontières, la recherche et le sauvetage, l'évacuation médicale, la réponse en cas de catastrophe, le transport VIP et le soutien au champ de tir.

L’UH-72B « Lakota »

L'UH-72B « Lakota » est essentiellement une version de l'armée américaine du dernier modèle d'hélicoptère civil H145. L'armée américaine tire parti des avantages d'un programme commercial prêt à l'emploi en recevant des améliorations et des améliorations de produits grâce à l'évolution de l'hélicoptère, sans investir de l'argent du gouvernement dans le développement de ces capacités.

L'UH-72B est basé sur le très populaire H145, qui incorpore diverses améliorations de produit qui ont été développées au cours du cycle de vie de la version commerciale. L’appareil incorpore dorénavant le rotor de queue de type « Fenestron », des moteurs plus puissants, des commandes améliorées et une suite avionique Airbus Helionix. Le système Helionix, a brisé le moule pour une avionique intuitive et conviviale pour les pilotes. Distingué par une disposition innovante du cockpit qui comprend deux à quatre écrans multifonctions, seuls les détails les plus pertinents d'une phase de vol sont affichés à un moment donné. La clé d'Helionix est qu'il filtre et présente les informations les plus pertinentes lorsque le pilote en a besoin. Lorsqu'un pilote se prépare à décoller, par exemple, Helionix n'affiche que les données (santé du moteur, direction du vent, avertissements de trafic, etc.) spécifiques à la tâche, supprimant tout ce qui est inutile et distrayant.

2284891288.jpg

Photos : UH-72B « Lakota »@ Airbus Helicopters

 

12/08/2021

L’assemblage du Bell 360 « Invictus » a débuté !

bell textron,bell 360 invictus,us army,hélicoptère d'attaque et de reconnaisance,les nouvelles de l'aviation

Bell Textron Inc., a débuté l’assemblage du premier Bell 360 « Invictus ».  Le programme Bell 360 progresse rapidement à travers la fabrication, l'assemblage, les tests de composants et les travaux d'intégration de systèmes pour le programme du Future Attack Reconnaissance Aircraft (FARA) de l'armée américaine. L'équipe a effectué plusieurs examens de conception et de risque avec l’US Army devrait pouvoir respecter le calendrier prévu ainsi que les exigences du programme.

Depuis le début de l’assemblage à la fin de 2020, Bell a fait des progrès significatifs  dans la fabrication du fuselage du Bell 360 « Invictus », les pales du rotor principal, l'assemblage de la boîte de vitesses, les boîtiers et d'autres composants. En mettant en œuvre une méthodologie de conception conforme qui connecte numériquement l'ensemble du programme tout au long de son cycle de vie, Bell a augmenté sa capacité à collaborer en temps réel avec les partenaires du programme et l'US Army. Cette méthode accélère la prise de décision parmi les équipes réparties en utilisant un environnement de données commun et sécurisé qui crée une source unique de données pour le programme, ce qui permet de réduire le temps d'assemblage, le temps de reprise et les coûts.

unnamed-1.jpg

Parallèlement à l'assemblage du Bell 360 « Invictus », des composants de grande valeur tels que la boîte de vitesses du rotor principal, les arbres de transmission et les accouplements sont testés au sein du laboratoire d'essai des systèmes d'entraînement (DSTL) de Bell. Le DSTL est utilisé pour mener des efforts de réduction des risques qui garantissent que le programme dispose de données exactes et vérifiées pour qualifier les composants avant le test en vol. 

Un nouveau laboratoire d'intégration de systèmes (SIL) spécifique au FARA est également opérationnel chez Bell. Cette installation permet à Bell d'intégrer des composants, des logiciels et des systèmes de mission critiques pour le test, la vérification et la validation de la fonctionnalité avant de prendre son envol sur un avion réel. Cette approche réduit les risques techniques et aide à l'exécution sûre, rapide et efficace du programme d'essais en vol.

398815-2021 Bell 360 Build Update 4 IMG_3473-c94279-large-1628706320.jpg

L’approche novatrice de Bell en matière de conception du Bell 360 « Invictus » associe des technologies éprouvées à faible risque et des processus avancés pour offrir une solution abordable, agile et létale destinée aux de champ de bataille moderne. Selon le fabricant, le Bell 360 « Invictus » respecte ou dépasse toutes les exigences énoncées dans le contrat du programme FARA.

La conception de la Bell 360 « Invictus »  met l’accent sur les performances exceptionnelles en utilisant des technologies éprouvées pour répondre aux exigences du FARA de l’Armée de terre à un coût abordable et dans les délais. Le système à rotor « Invictus » en est un exemple. Cette conception est basée sur le système de rotor du Bell 525 « Relentless », qui a été testé et éprouvé à des vitesses supérieures à 200 noeuds (KTAS). En intégrant des conceptions éprouvées et les meilleures technologies disponibles issues de programmes commerciaux et militaires. Par ailleurs, le concept avec un rotor principal unique dans une configuration à quatre pales, un fuselage doté d’un cockpit tandem à faible traînée est permet une parfaite intégration dans des avions de transport. L'hélicoptère est doté d'un rotor de queue caréné incliné qui offre des avantages en ce qui concerne le vol à grande vitesse et en vol stationnaire. Le train d'atterrissage est également rentré pour éliminer la traînée. L’hélicoptère sera propulsé par le moteur du programme ITEP (Enhanced Turbine Engine Program) de l’US Army, développé et construit par General Electric.

En parallèle et pour répondre à l’US Army, Bell a modifié une partie du fuselage et propose désormais l’hélicoptère avec un rotor de queue traditionnel en lieu et place du rotor à fenestron (voir photos).

Les fonctionnalités clés de L’Invictus :

Mini-Ailes pour une portance partagée afin de réduire la demande de portance du rotor en vol et permettant une forte maniabilité à grande vitesse.

Un bloc d'alimentation supplémentaire qui augmente les performances, lorsque les besoins en énergie sont élevés.

Un rotor principal articulé robuste avec une capacité de battement élevée permettant un vol à grande vitesse

Système de contrôle de vol Fly-by-Wire qui réduit la charge de travail du pilote et ouvre la voie au vol autonome.

Une vitesse de 180 nœuds.

Rayon de combat : de 135 nm (250 km) avec plus de 90 minutes de temps en station, l'aéronef devrait pouvoir voler hors de l'effet de sol à 4’000 pieds à 35 ° C.

Atteint l'effet de vol stationnaire 4K / 95F en vol stationnaire (HOGE).

Un canon de 20 mm, lanceur de munitions intégré en soute capable d'intégrer des missiles air-air et  de futures armes, ainsi que de l'inventaire actuel de munitions.

Dernière génération de capteurs pour permettre une meilleure connaissance de la situation. 

Approche des systèmes ouverts modulaires (MOSA) rendue possible par un « backbone » numérique de Collins Aerospace.

Conception robuste intégrant les processus de prise en charge du cycle de vie à un stade précoce afin d'assurer une disponibilité élevée d'OPTEMPO dans les opérations multi-domaines.

Le modèle de fabrication et les fils numériques compatibles avec la conception pour réduire les coûts et améliorée la fiabilité et la formation tout au long du cycle de vie de l'aéronef.

Pour Bell Textron, la conception de Bell 360 « Invictus » s’appuie sur une longue expérience et les dernières innovations commerciales de la société. Le nouvel appareil prend en compte les retours technologiques rencontrés dans le cadre des développements et de fabrication requise par le projet du  Future Vertical Lift (FVL) dans le cadre de la démonstration technologique conjointe multi-rôles (JMR TD) au cours des six dernières années.  Le premier prototype devrait voler en 2022.

398817-2021 Bell 360 build update 6 IMG_3186-ffa2e7-large-1628706684.JPG

Photos : 1 Bell 360 avec le rotor de queue traditionnel 2 Avec rotor à fenestron 3 & 4 Assemblage cabine @ Bell Textron