15/01/2021

L’Australie remplace le Tigre par l’Apache !

australie,boeing,airbus helicopters,raaf,ah-64 e apache guardian,tigre,blog défense,les nouvelles de l'aviation

 

C’est un complet retournement de situation qui vient de se produire en Australie, Canberra a choisi l’hélicoptère AH-64E BlockIII « Apache Guardian » de Boeing pour répondre à ses besoins en hélicoptère de reconnaissance armé (ARH) à partir de 2025.

De fait, les actuels hélicoptère Airbus Helicopters H655 « Tigre » seront remplacés par l’Apache américain. Le projet de remplacement du tigre, désigné Project Land 4503, nécessite 29 « Apache » pour remplacer les 22 "Tigre" actuellement en service.

« Cette nouvelle capacité ARH renforcera la force de reconnaissance armée australienne pour mieux façonner notre environnement stratégique et décourager les actions contre notre intérêt national », a déclaré la ministre de la Défense, Linda Reynolds.

« La défense a examiné un certain nombre d'hélicoptères par rapport à des critères clés de capacité éprouvée, de maturité et d'un système d'exploitation prêt à l'emploi.»

Le Tigre qui ne satisfaisait pas :

australie,boeing,airbus helicopters,raaf,ah-64 e apache guardian,tigre,blog défense,les nouvelles de l'aviation

C’est en 2018 que Canberra, publie une demande d'informations sur les "hélicoptères de reconnaissance" afin de soutenir les opérations spéciales. Le projet visait le remplacement de la flotte actuelle d’hélicoptères Airbus Tigre ARH de reconnaissance armée.

Bien que récent, la flotte australienne d’hélicoptères « Tigre » ne satisfait pas aux exigences des militaires australiens. En février 2016, l’armée australienne parlait déjà de remplacer les Tigre ARH, si leurs performances ne répondaient pas aux exigences de combat et de maintenance. Pour l’Australie, la maintenance s’avère complexe, longue et difficilement inapplicable en combat réel, de plus l’hélicoptère ne satisfait pas aux exigences du combat actuellement. Le rapport annuel de la défense de l'Australie avait montré, que les hélicoptères Tigre avaient volé 3’000 heures dans une période de 12 mois, soit bien en dessous des 6.000 heures recherchés. L'armée dénonce notamment que la motorisation des Turbomeca MTR de l'hélicoptère, ont un coût plus élevé que prévu. L’Australie se plaint de la difficulté pour obtenir des pièces détachées et que plusieurs incidents impliquant de la fumée dans le cockpit ont été relevés.

Canberra remet en cause, le programme d’améliorations mis en place avec les utilisateurs que sont : la France, l’Allemagne et l’Espagne. Pour les australiens ce programme ne va pas assez loin et ne permettra pas de répondre de manière satisfaisante aux besoins actuellement identifiés.

Le remplacement :

Publiée le 25 septembre 2018, la demande du département de la Défense sollicite des informations sur les hélicoptères en service "optimisés pour les environnements urbains denses" et pouvant être déployés par les transports stratégiques depuis l’avion de transport Boeing C-17. L’hélicoptère devrait être équipé d’équipements et de systèmes d’armes simples, éprouvés, de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR). Par ailleurs, le nouvel aéronef doit pouvoir soutenir les opérations des forces spéciales, comme demandé dans le livre blanc de la défense australienne.

Les concurrents :

Avec une telle demande de la part des australiens, plusieurs machines étaient susceptibles de répondre à la demande, il s’agissait pour les monomoteurs du Boeing AH-6 « Little Bird », de l’Airbus H125M. En ce qui concerne les hélicoptères bimoteurs, on retrouvait, le Boeing avec son AH-64E « Apache », Bell avec l'AH-1Z.

Le Tigre va mieux :

Pour autant, l’hélicoptère « Tigre » se porte mieux depuis les améliorations mise en place, mais le différent datant de plusieurs années entre Airbus Helicopters et l’Armée australienne à visiblement rompu ce qui restait de la confiance. Le ministère de la Défense note que les leçons tirées avec le « Tigre » et d'autres acquisitions ont « éclairé une stratégie visant à rechercher une capacité de remplacement ARH éprouvée et mature ».

«L'Apache Guardian est l'option la plus meurtrière, la plus résistante et la moins risquée, répondant à toutes les exigences de Defence en matière de capacité, de support tout au long de la vie, de sécurité et de certification», déclare Reynolds.

Boeing AH-64 E BlockIII « Apache »:

L’AH-64E « Apache » offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir AN/APG-78 « Longbow » Block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aériens et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

australie,boeing,airbus helicopters,raaf,ah-64 e apache guardian,tigre,blog défense,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 & 3 Apache E Block III @ Boeing 2 Tigre australien @ RAAF

24/08/2015

Airbus Helicopter prépare le Tigre MK3 !

helicopter-ec-665-tiger-eurocopter-the-tiger-eurocopter-tiger-modern-impact.jpg

 

 

Airbus Helicopter travaille sur une nouvelle version de son hélicoptère de combat Tigre, surnommé le Tigre Mk3. Le travail est effectué en vertu d'une étude commandée par l'Organisation conjointe de coopération en matière d'armement (OCCAR).

 

Selon l'OCCAR l'étude vise à définir le futur standard MK3 de l’EC665 Tigre. La France, l'Allemagne, l'Espagne et l'OCCAR travaillent ensemble avec l'Australie pour établir un cadre de coopération commun, qui sera utilisée pour la préparation et le développement futur de la Mk3.

 

La première étape de ce programme porte sur les fonctionnalités et les améliorations potentielles à apporter à l’hélicoptère Tigre, en vue d’optimiser la survivabilité, la maintenabilité et l’opérabilité de l’hélicoptère en mettant l’accent sur le coût du cycle de vie. L’étude réalisée par Airbus Helicopter permettra aux nations concernées de choisir quelles combinaisons d’équipements choisir, de fonctionnalités, de performances et d’architecture devront être sélectionnées pour la future phase de développement du Tigre Mk3, dont la livraison est prévue pour la prochaine décade.

 Les travaux s’appuieront en outre sur l’expérience acquise suite aux nombreux engagements du Tigre au combat, notamment en Afghanistan et au Mali, ainsi que sur les dernières technologies désormais disponibles ou en cours de développement.

 

Du côté de la France, on  souhaite également remplacer les missiles AGM-114 « Hellfire II » par un nouveau missile longue. Deux missiliers serait alors en concurrence, Lockheed-Martin avec une version modernisée du Hellfire, et MBDA et son Multi-Rôle Combat Missile (MRCM). On parle également d’une nouvelle munition pour le canon de 30mm, soit un nouvel obus ayant une meilleure capacité explosive.

 

Selon Airbus, le Tigre MK3 pourrait entrer en service dans la période 2023-2025.

 

ob_e61b69_tigre-had.jpg

Photos : L’actuel Tigre HAD @ Airbus Helicopter

 

24/01/2015

Modernisation de la Royal Bahraini Air Force !

11~58.jpg

 

Le Royaume de Bahreïn prépare une importante modernisation de sa Force aérienne, avec le choix d’un futur avion de combat et d’un nouvel hélicoptère d’attaque. 

 

Trois phases : 

 

Le programme de modernisation de la Royal Bahraini Air Force (RBAF) prévoit la modernisation de l’actuel flotte de Lockheed-Martin F-16C/D « Fighting Falcon » avec l’intégration du radar AESA Northrop-Grumman SABR ou de son concurrent, le Raytheon RACR. L’électronique, l’avionique et l’armement seront également au menu. Cette modernisation devrait débuter en 2016, l’occasion d’en reparler prochainement.

 

La seconde phase consiste dans le remplacement des actuels Northrop F-5 E/F «Tiger II» en service par un nouvel avion de combat. Airbus Group est déjà en pourparler avec l’Eurofighter T3 «Typhoon II» et l’on se sait pas, si Dassault Aviation prévoit de proposer son Rafale F3-R pour l’instant.

 

La troisième phase prévoit l’achat d’un nouvel hélicoptère de combat pour remplacer les actuels Bell AH-1 «Cobra». Plusieurs appareils sont déjà en concurrence pour ce marché. On retrouve les hélicoptères suivants : Le Bell AH-1Z «Viper», le Tai/AgustaWestland T129, l’Airbus Helicopters Tigre HAD, le Boeing AH-64E «Apache» et le Denel Rooivalk pour l’occident. Mais Bahreïn met également en concurrences les Mil Mi-28C «Havoc» et Kamov Ka-52 «Hokum» dans une bataille qui s’annonce acharnée.

 

542236_3415287816910_1111524711_33353543_628847370_n.jpg

 

Photos : 1 F-16 C de la BRAF  2 Bell AH-1 Cobra BRAF @ BRAF

 

18/12/2014

Espagne: tandem NH-90 & Tigre !

yourfile-1.jpg

 

 

Madrid, l’Espagne vient de réceptionner ses premiers hélicoptères NH-90, ainsi que les Tigre HAD-E. Lors d’une cérémonie sur les installations d’Airbus Helicopter à Albacete les premiers modèles ont été livrés. 

 

Le NH-90 pour l’Espagne : 

 

 

yourfile-2.jpg

L’Espagne a commencé a recevoir ses premiers hélicoptères NH-90 TTH, tous alimentés par des moteurs General Electric T700. La commande fait état de 22 appareils confirmés (44 en selon l’ordre de 2006). En effet pour des raisons de crise budgétaire, ce pays à finalement revu sa commande à la baisse.

 

Le NH-90 TTH : 

 

L’hélicoptère NH90 TTH de nouvelle génération est adapté à un large éventail de missions comptant parmi les plus exigeantes : logistique et transport utilitaire, recherche et sauvetage au combat (RESCO), évacuation sanitaire, opérations spéciales et lutte anti-terrorisme.

Dans sa configuration opérationnelle finale, le NH90 dispose d’une avionique éprouvée qui permet d’accomplir des missions de jour comme de nuit sans restrictions majeures, d’équipements d’auto-protection performants, d’un système de communications militaires inter-opérable pour les opérations internationales et des équipements pour un déploiement par navire.

Arrivée du Tigre HAD-E : 


931002100.jpg


 Avec une masse maximale portée à 6,6 tonnes, soit 500 kg de plus que les versions précédentes, doté d’une motorisation plus puissante et d’un armement plus diversifié, le Tigre HAD est une évolution du Tigre vers une polyvalence accrue. Le Tigre HAD, qui a réalisé son premier vol à la date contractuelle en décembre 2007.
Hautement polyvalent, capable de faire évoluer ses capacités offensives en fonction des besoins opérationnels des clients et de l’environnement géostratégique, le Tigre est aujourd’hui la référence européenne en matière d’hélicoptère de combat en Europe.

 

A ce jour, le programme Tigre dispose de 206 commandes combinées de l'Allemagne (80 UHT), la France (40 HAP / F et 40 HAD / F), l'Australie (22 ARH) et l'Espagne (24 HAD / E). Jusqu'en mai 2013, il y a eu 93 hélicoptères Tigre en service, avec quelques 44’430 heures de vol au total.

 

Photos : 1 NH-90 TTH & Tigre HAD-E espagnoles 2 NH-90 3 Tigre HAD @ Airbus Helicopter

 

 

14/06/2012

Quel hélicoptère de combat pour la Corée du Sud ?

 

AH-1Z_850x-42.jpg


 

L'armée sud-coréenne désire se procurer au cours des prochaines années d’un premier lot  36 hélicoptères d'attaque. Mais au total, c’est une centaine d’appareils qui sont concernés. Quatre fournisseurs se préparent pour cette compétition. Le programme du nouvel hélicoptère de combat sud coréen nommé AH-X prévoit une première évaluation sur le papier qui sera ensuite suivie d’une série de tests en vol. Les essais devraient avoir lieu au printemps prochain.

Les constructeurs :

Pour remporter l’offre, certains constructeurs se sont associés en marge de programme commun de livraison, comme AgustaWestland qui offre le Mangusta T-129B en association avec la Turquie, elle-même partenaire pour l’industrialisation et l’équipement de l’aviation turque.

On retrouve deux constructeurs américains, soit Boeing avec l’AH-64D « Apache » et Bell Textron qui offre l’AH-1Z « SuperCobra ».

Eurocopter est présent avec le « Tigre ».

Types d’appareils en compétition :

AgustaWestland /Turkish Aerospace Industries, Inc (TAI) A-129T :

1545129281.jpg


 

AgustaWestland en association avec TAI propose son A129T «Mangusta» soit le même  modèle d’hélicoptère proposé pour la Turquie. Il s’agit d’une version modernisée de l’A-129. L’A129T est motorisé  par deux Rolls-Royce/Honeywell LHTEC T800 initialement au point pour le défunt programme d'hélicoptère de reconnaissance armé RAH-66 Comanche. L’appareil dispose d’une une nouvelle transmission et un système Fadec. Une nouvelle avionique et un cockpit modifié avec écrans multi-fonctions. Cet appareil pourrait recevoir des missiles anti-char AGM-114L «Hellfire» avec des missiles air-air «Stinger» par exemple, avec en plus un canon de 20 mm tri-tube Alenia Difensa TM-197B (General Electric Gatling M197 sous licence). Un système FLIR nouvelle génération couplé à une optronique avec un désignateur laser complète l’ensemble.Un viseur de casque est également disponible ainsi q’un système de communication satellite.

Boeing AH-64D Apache Block III :

AH-64+Apache+longbow+apache.jpg


 

Le Bloc III est la variante la plus avancée de l'hélicoptère d'attaque. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones). Ceci comprend un JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

Bell Textron AH-1Z SuperCobra :

L’ultime version du célèbre Cobra  est ici présentée à la Corée du Sud. doté d’une nouvelle motorisation soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une nouvelle avionique qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique balayage du champ de bataille permet d’identifier de façon positive et suivre des cibles multiples à des distances au-delà de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C,F Hellfire, des rockets de 70mm et missiles air-air AIM-9 Sidewinder.Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleur de grande taille, multifonctionnel et combiné avec la technologie de carte mobile.

Eurocopter Tigre HAD :

 

82818868.jpg

 

 

Développé par Eurocopter, le Tigre en version HAD, hélicoptère de combat polyvalent de nouvelle génération a été commandé à ce jour à 206 exemplaires dans quatre versions principales.

Avec une masse maximale portée à 6,6 tonnes, soit 500 kg de plus que les versions précédentes, doté d’une motorisation plus puissante et d’un armement plus diversifié, le Tigre HAD est une évolution du Tigre vers une polyvalence accrue.

Hautement polyvalent, capable de faire évoluer ses capacités offensives en fonction des besoins opérationnels des clients et de l’environnement géostratégique, le Tigre est aujourd’hui la référence européenne en matière d’hélicoptère de combat. L’appareil permet de tirer rune variété complète en matière missiles européens ou américains air-air ou air-sol.

 

Photos : 1 Bell Textron AH-1Z @ Bell 2 AgustaWestland / TAI A-129T @ AgustaWestland  3 Boeing AH-64 Apache @ Boeing 4 Eurocopter Tigre @ Eurocopter