07/10/2020

Début du retrait des Boeing C-135FR au sein de l’Armée de l’air !

thumb2-boeing-kc-135-stratotanker-c-135fr-airplane-tanker-military-aircraft-us-air-force.jpg

Ce mardi 7 octobre débute au sein de l’Armée de l’air française le début du retrait des vénérables Boeing C-135FR. L’avion est remplacé par l’Airbus A330 MRTT « Phénix ».

Un premier Boeing C-135FR de l’Escadron de ravitaillement en vol 4/31 Sologne, n°475, codé 93CF va être retiré du service après une entrée en service en 1964.

Le C-135F est une variante construite par la France en tant qu'avion ravitailleur, cargo et de transporteur de troupes. 12 ont été construits pour l'armée de l'air française avec l'ajout d'un adaptateur pour panier sur la rampe de ravitaillement. La version C-135F été modernisée avec des réacteurs CFM International F108 entre 1985 et 1988. Modifié plus tard avec des nacelles d'aile MPRS et une avionique modernisée.

Le Boeing C-135 « Stratolifter » est un avion de transport dérivé du prototype d'avion de ligne Boeing 367-80 (également la base du 707) au début des années 1950. Il a un fuselage plus étroit et est plus court que le B707. Contrairement à certaines croyances, le C-135 n’est pas un B707 modifié.

Boeing a donné à l'avion la désignation interne du modèle 717.  Depuis que le premier a été construit en août 1956, le C-135 et ses variantes font partie intégrante de l'US Air Force.

Le C-135 était en grande partie conçu comme une mesure provisoire en attendant le développement de transports à réaction plus spécialisés, tels que le Lockheed C-141 « Starlifter » et en tant que tel, il a incorporé de nombreux compromis dans sa capacité de transport aérien stratégique. Le plancher de chargement de l'avion était à environ 3,0 m du sol, ce qui nécessitait un équipement de manutention au sol, sa seule porte de chargement à chargement latéral était limitée dans ce qui pouvait y passer et sa portée utile était d'environ 9’700 km, insuffisant pour atteindre de nombreux sites d'opérations de l'armée de l'air en Asie et dans le Pacifique. Bien que la portée ait été considérablement améliorée par rapport aux transports précédents, elle ne pouvait pas être augmentée par le ravitaillement en vol, car les C-135 n'étaient pas configurés avec des réceptacles de ravitaillement. De plus, ses performances de décollage et d'atterrissage nécessitaient de longues pistes disponibles uniquement dans les plus grandes bases militaires ou aéroports commerciaux, qui n'étaient pas nécessairement situés à proximité de zones de combat potentielles.

Photo : C-135FR @ Armée de l’air

08/09/2020

Des A330 MRTT supplémentaires pour l’Armée de l’air !

a330-mrtt-armee-de-l-air.jpg

Le ministère des Forces armées a annoncé la commande de 237 millions de dollars fin août, portant sur trois avions ravitailleurs Airbus A330 MRTT « Phénix ». Ce programme fait partie d’un soutien de l’industrie aérospatiale du pays. En effet, il s’agit d’une commande anticipée concrète et immédiate du soutien du ministère des Armées au secteur industriel aéronautique.

 Un total de trois A330 seront convertis en avions militaires MRTT (Multi-Rôle Tanker Transport) « Phénix ». Ces appareils viendront compléter le parc de 12 A330 MRTT attendus d’ici à 2023. L’Armée de l’air Française disposera alors d’une flotte de 15 appareils. Ces nouveaux appareils remplaceront deux A340 et 2 A310 encore en service.

L’A330 MRTT « Phénix » : 

Nommé « Phénix » au sein de l’Armée de l’air, l’A330 MRTT est équipé de moteurs Rolls-Royce Trent 700 et d’une combinaison du système de rampe de ravitaillement Airbus (ARBS) et de cosses de ravitaillement sous tuyau orientables. Les « Phénix » peuvent également être reconfigurés pour transporter 271 passagers en tant qu’avion de transport. En version évacuation médicale (MEDEVAC) l'avion est équipé du module « Morphee » de soins intensifs, qui peut transporter 10 patients et 88 passagers. 

L’A330 MRTT d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile.

Photo : A330 MRTT Phénix@ Airbus DS

 

 

04/06/2020

Premier KC-130J pour le VMGR-452 « Yankee » !

567.jpg

 

Lockheed-Martin a fourni le 86ème et dernier C-130 « Super Hercules » qui faisaient partie d'un contrat pluriannuel annoncé en décembre 2015,  en livrant la plate-forme de transport et ravitaillement de type KC-130J à un escadron de réserve du US Marine Corps (USMC) le 28 Mai dernier.

Ce KC-130J « Super Hercules »est affecté au Marine Aerial Refueler Transport Squadron 452 (VMGR-452), le Marine Forces Reserve Squadron à Stewart Air National Base Guard de New York. Un équipage du Corps des Marines a piloté l’avion depuis les installations de Lockheed-Martin vers le nouveau domicile de l'avion.

Le VMGR-452 est le deuxième escadron de la Réserve marine à exploiter des KC-130J et cette livraison signifie la recapitalisation de la flotte actuelle de l'escadron KC-130T. Le VMGR-452, connu sous le nom de « Yankees » exploite des ravitailleurs de type «  Hercules » depuis plus de 30 ans, pilotant des KC-130 à l'appui des opérations Desert Storm, Enduring Freedom et Iraqi Freedom.

«Le KC-130 Hercules est un élément central des opérations aériennes du Marine Corps depuis 1960, une relation qui a commencé avec les modèles KC-130F et R, est passée au KC-130T et se poursuit maintenant avec le KC-130J Super Hercules », A déclaré Rod McLean, vice-président et directeur général du secteur d'activité Mobilité aérienne et missions maritimes de Lockheed-Martin. «Notre équipe C-130 sait que cette livraison est importante et représente une capacité accrue pour VMGR-452. Nous sommes fiers de soutenir nos partenaires de l'aviation maritime alors qu'ils continuent d'être «les premiers à combattre». "

89.jpeg

Les KC-130 sont exploités à l'appui du commandant du Marine Air-Ground Task Force (MAGTF) ​​en assurant le ravitaillement tactique en vol des aéronefs à voilure fixe, à voilure tournante et à rotor inclinable, le ravitaillement au sol d'avions ou de véhicules tactiques livrés par l'aviation, le transport aérien d'assaut ou le personnel et l'équipement parachutés ou livrés par voie aérienne (parachute); prise en charge des éclaireurs, éclairage du champ de bataille, l’évacuation aéromédicale tactique et récupération tactique des aéronefs et du soutien du personnel. 

Le KC-130J éprouvé et testé au combat s'appuie sur le système de ravitaillement de pétrolier éprouvé d'Hercules tout en tirant pleinement parti des formidables améliorations technologiques et de performances que l'on ne trouve que dans un Super Hercules. Comparé aux modèles hérités, le KC-130J offre une vitesse et un rendement énergétique accrus, des capacités de charge utile / portée améliorées, une suite défensive intégrée, un rapport de maintenance automatisé des défauts, une rampe à haute altitude et un système hydraulique de porte, et une connaissance de la situation inégalée avec son avionique numérique et son double Affichage tête haute.

Le KC-130J est l'une des neuf variantes de production du C-130J « Super Hercules », le modèle de production actuel du légendaire C-130 « Hercules ». Avec plus de 460 avions livrés, le C-130J est l'avion de transport de choix pour 20 pays. La flotte mondiale de « Super Hercules » a plus de 2 millions d'heures de vol d'expérience à ce jour.

Le Corps des Marines des États-Unis a la particularité d'exploiter la plus grande flotte de « Super Hercules » KC-130J au monde. Cette livraison poursuit la transition du gouvernement américain vers le C-130J en tant que plate-forme commune entre le Marine Corps, l'Air Force et la Garde côtière.

Photo : KC-130J « Super Hercules » @ David Key

 

30/01/2019

La ROKAF a reçu son premier A330MRTT !

download.jpg

L'Armée de l'air de la République de Corée (ROKAF) a réceptionné son premier avion de transport de ravitailleur multi-rôle (MRTT) Airbus A330.

L’A330 MRTT de nouvelle génération étend l’endurance et la portée de l’avion de combat ROKAF et offre au service une capacité de transport stratégique pour les passagers et le fret.

 En Corée du Sud, l'A330 MRTT sera équipé de moteurs Rolls-Royce Trent 700, du système de ravitaillement Airbus et pourra être configuré selon différentes configurations pour transporter passagers et marchandises ou à des fins d'évacuation médicale.

 

La Corée du Sud devient le septième membre de la famille mondiale des exploitants d’A330 MRTT et fait partie des 12 pays à avoir commandé cet avion. Cette dernière livraison porte à 35 le total de la flotte en service.

L’Airbus A330MRTT : 

L’A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport) d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération, actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières. L’A330 MRTT totalise à ce jour 28 commandes émanant de quatre clients.

Photo :l’A330MRTT de la ROKAF @ Airbus DS

27/01/2019

Les livraisons de Boeing KC-46A vont augmenter !

KC-46A Pegasus # 76031.jpg

L'US Air Force a accepté le premier avion ravitailleur Boeing KC-46A « Pegasus ». L’avion va rejoindre la base aérienne de McConnell à Wichita, Kanzas, en vue des tests de fonctionnement initiaux avant l’entrée en service

Selon Mike Gibbons, vice-président et directeur du programme Boeing KC-46A. Boeing a 12 avions qui sont complètement terminés et attendent l’acceptation de la USAF. La société est sous contrat pour 179 aéronefs pour l’instant. Dans les mois qui suivent, l’avionneur Boeing devrait progressivement augmenter le nombre des livraisons

Des corrections à effectuer :

Il reste cependant encore quelques corrections. En effet, Boeing doit notamment améliorer le système de vision à distance. Le système AROS de Boeing est doté d’une vision 3D, mais celle-ci n’est pas encore idéale. L’avionneur doit impérativement y remédier. De plus, un correctif doit être fait en ce qui concerne le perche souple de ravitaillement.

Pendant ce temps, un second Boeing KC-46 « Pegasus » a décollé de Paine Field pour la base aérienne McConnell, où la 22e escadre de ravitaillement en vol sera la première unité dotée des nouveaux ravitailleurs. La base aérienne recevra deux autres KC-46A dans les semaines à venir. Ensuite, la base aérienne Altus de l'Oklahoma recevra quatre avions pour soutenir la formation des équipages.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

3591246176.jpg

Photos :KC-46A @ Boeing