16/10/2019

Pilatus livre le 50ème PC-24 aux USA !

unnamed.jpg

L’avionneur suisse Pilatus célèbre la 50ème livraison du nouveau et très populaire PC-24 « Super Versatile Jet » à un client américain. Certifié dans plus de dix pays, le parc mondial de PC-24 dépasse maintenant les 14’000 heures de vol.

Une forte demande :

La demande pour le PC-24 reste exceptionnellement élevée. Pilatus et les centres de vente agréés prennent actuellement des commandes d’appareils qui seront livrés au cours du second semestre 2021.

Nouveaux intérieurs

Au cours de l’année écoulée, Pilatus a recueilli les retours d’experts sur la manière dont les premiers clients du PC-24 exploitent l’intérieure cabine particulièrement flexible. Lors salon de l’aviation d’affaires nationale (NBAA-BACE) de Las Vegas, Pilatus dévoilera un PC-24 avec une cuisine avant conçue pour fournir un espace de stockage supplémentaire pour le café, les glaces, les boissons et la restauration. À l'instar des autres meubles et sièges du PC-24, l'office sera modulaire et interchangeable avec le vestiaire actuellement disponible.

Pilatus travaille également sur une option de modernisation permettant de placer le lavabo à l'arrière de la cabine et ceci suite à une demande des opérateurs, qui ont manifestés leur intérêt pour cela.

Programme CrystalCare ™ réussi :

Le package de maintenance tout compris, CrystalCare ™, s'est avéré extrêmement populaire et a été adopté par plus de 70% des nouveaux clients du PC-24. Le programme couvre toutes les opérations de maintenance et d’inspection programmées et non programmées, les affectations AOG (aéronefs au sol), tous les articles consommables et les articles en bon état d’usage tels que les pneus et les freins.

Thomas Bosshard, PDG de Pilatus Business Aircraft Ltd, filiale de Pilatus, déclare à propos du PC-24: «Nous sommes très satisfaits de la performance du PC-24 pour nos clients et la demande reste très forte. Le PC-24 a été conçu pour offrir une grande flexibilité, une qualité qui apporte une valeur ajoutée au marché des jets légers et intermédiaires. Les commentaires de nos clients confirment que le PC-24 atteint un potentiel inégalé qu'aucun autre avion à réaction ne peut égaler. Notre priorité absolue est de fournir un niveau de service de premier ordre à un nombre toujours croissant de clients qui méritent et n'attendent rien de moins. "

Le Pilatus PC-24 :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte-cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « Hyper Jet polyvalent », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept de Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Le PC-24 dispose d’une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo, située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

4166201200.jpg

 

Photos : 1 le 50ème PC-24 destiné aux marché US 2 Intérieur @Pilatus Aircraft

17/08/2019

Japanese Air Force One est à vendre ! 

maxresdefault.jpg

L’un des Boeing B747-400 ayant appartenu au gouvernement du Japon est à vendre. L’avion a servi pour le transport de l’empereur du Japon et plusieurs premiers ministres en mission officielle de l’État. Le prix de la mise en vente est de 28 millions de dollars. 

L’ancien avion du gouvernement japonais immatriculé N7474C est entré en service en 1991 et utilisait l’indicatif d’appel «Japanese Air Force One». Actuellement l’avion est propriété de CSDS Aircraft Sales & Leasing de Los Angeles qui l’a modifié (suppression de systèmes de communication).

yourfile-1.jpg

Le B747 a enregistré environ 16'300 heures de temps de vol, soit le temps de vol le plus bas pour un tel avion. En fait, il est pratiquement neuf. De plus. L’avion a été maintenu au plus haut niveau possible avec une chambre à coucher, douche, bureau et coin salon.

Le CSDS a également acheté l’autre avion japonais Air Force One, mais cet avion de ligne sera converti en avion cargo, indique Ben Sirimanne, président de CSDS.

Le B747-400 a une autonomie de 7’500 nm (13 890 km). Il est équipé de quatre turboréacteurs à double flux de GE Aviation CF6. «Tous les moteurs GE CF6-80C2B1F compteront plus de 2’500 cycles jusqu'au premier limiteur», déclare CSDS.

L’avion peut accueillir jusqu'à 85 personnes, contrairement à la version pour avions de ligne commerciaux, qui pourrait accueillir plus de 400 passagers, en fonction de la configuration. Alors, une idée de cadeau de Noël ?

Le Japon a remplacé ses B747-400 transports exécutifs par une paire de B777-300ER en avril 2019. 

yourfile.jpg

Photos : 1 B747-400 EX gouvernement japonais Intérieur Cockpit @ CSDS

 

11/07/2019

Le Challenger 350 passe le cap des 300 livraisons !

2EBFD70D-B8D8-498B-B7B7-6CA209D41842.jpeg

Bombardier a livré le 300ème jet d’affaires Challenger 350, un record en matière de vitesse en ce qui concerne les jets intermédiaires et à large fuselage. En parallèle, le Challenger 350 a obtenu le prix du magazine Robb Report comme le meilleur d’entre les meilleurs avions superintermédiaires pour la deuxième année consécutive. Depuis 1988, les prix « Best of the Best » du magazine Robb Report mettent en lumière les produits, services et destinations au sommet de leur secteur d’activité, véritables références de qualité. Non seulement les avions d’affaires de Bombardier ont-ils été salués comme des meneurs de l’industrie depuis plus de dix ans, mais les avions de la série Challenger 300 ont reçu l’honneur sept fois, ce qui les place parmi les avions d’affaires les plus reconnus de leur catégorie.

Bombardier annonçait récemment une mise à niveau composée d’une série d’améliorations destinées au Challenger 350 avec un affichage tête haute compact et un système de vision améliorée, une technologie d’insonorisation de pointe en cabine et une esthétique raffinée du poste de pilotage. Un ensemble d’amélioration de la performance permet également à l’avion de voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de courtes pistes, ce qui vient compléter ses certifications d’approche à angle prononcée octroyées par des organismes de réglementation du monde entier, comme l’AESA, la FAA et TC.

Les avions Challenger sont assemblés à l’usine polyvalente de Bombardier Aviation à Montréal (Québec). Grâce à une main-d’œuvre hautement qualifiée, le site offre des activités de bout en bout, soit l’assemblage, la finition ainsi que les activités de prévol et de livraison pour les programmes d’avions Challenger 350 et Challenger 650. Au cours des dix dernières années, les avions de la série Challenger 300 ont compté plus de livraisons que toute autre plateforme d’avions d’affaires dans l’industrie. L’avion Challenger 350 s’appuie sur cet héritage remarquable de leadership et demeure la référence dans la catégorie des avions superintermédiaires.

Photo : Challenger 350 @ Bombardier

 

28/06/2019

Le ciel s’ouvre au Canada pour le Pilatus PC-24 !

818A51C7-9A8C-404F-892C-2F2F0DD57439.jpeg

Ottawa, Pilatus Aircraft a reçu la certification de Transports Canada pour son avion jet PC-24.  Levaero Aviation, qui est le distributeur exclusif du fabricant au Canada depuis 1997, a annoncé qu’avec cette approbation en main, la société va pouvoir  livrer le premier PC-24 enregistré au Canada prochainement.

Le PC-24 va changer la donne dans le paysage aéronautique canadien, particulièrement en raison de ses capacités de mission uniques et variées», a déclaré Stan Kuliavas, vice-président des ventes et du développement commercial du distributeur basé en Ontario. «Grâce à ses capacités tout-terrain et à sa polyvalence, cet avion permettra aux voyageurs de mener à bien leurs missions personnalisées plus efficacement qu'avec tout autre avion à réaction."

Après le succès du très populaire PC-12 de Pilatus au Canada, le PC-24 amène maintenant de nouvelles innovations. Les caractéristiques uniques de l’avion en font le seul jet super polyvalent au monde. Les opérateurs ont accès à près de deux fois plus d’aéroports dans le monde, en grande partie à la fois par la capacité de l’avion à atterrir en toute sécurité sur des surfaces non asphaltées et par ses performances en champs courts exceptionnelles. Grâce aux performances et aux économies d'exploitation d'un avion à réaction léger, cet avion à plancher plat spacieux transformera totalement le transport aérien de ses clients.

«Présenter aux clients le tout premier avion d’affaires Pilatus constitue une étape importante pour Levaero», a déclaré Robert Arnone, PDG de Levaero Aviation. "Nous sommes honorés d'être le seul fournisseur au Canada d'un avion offrant ce niveau de technologie de pointe."

Les autres caractéristiques hors du commun du PC-24 comprennent un plus grand espace cabine avec une configuration intérieure flexible, des capacités de charge utile plus importantes, une sécurité améliorée et le mode d'alimentation silencieuse ™.

Le Twinjet de fabrication suisse, qui offre de bonnes performances sur les champs courts, ainsi que la possibilité de fonctionner à partir de surfaces non revêtues, a été approuvé par la FAA et l'EASA en décembre 2017 et est entré en service au début de l'année dernière. Depuis lors, plus de 30 appareils Twinjet ont été livrés et ont dépassé les 6 000 heures de vol dans le monde, dans des rôles allant du transport d'entreprise aux vols de soins critiques aéromédicaux.

 

À propos de Levaero Aviation Inc.

Levaero Aviation Inc. propose une gamme complète de solutions clés en main et spécifiques au marché de l'aviation. Il s'agit du centre de ventes et de services Pilatus PC-12 et PC-24 autorisé et exclusif pour le Canada. Le siège social de Levaero Aviation est situé à Thunder Bay, en Ontario. Son bureau de vente national est situé à Toronto, en Ontario. Il offre de vastes capacités de MRO aux propriétaires et aux exploitants de l'aviation générale canadiens et internationaux.

 

Photo : Le PC-24 @ Pilatus Aircraft

10/04/2019

Des Falcon 7X pour la RAAF !

E6454759-BB0C-486D-B224-13F7D6BBDC28.jpeg

La Royal Australian Air Force va louer  trois jets d’affaires Dassault 7X pour le transport  VVIP. Ces appareils vont venir remplacer la flotte actuelle de trois Bombardier CL604 « Challengers » âgés de 16 ans, eux-mêmes en location a déclaré le Département de la défense australien.

Les nouveaux appareils permettront de réduire les coûts d’exploitation tout en offrant des capacités de communication modernes, ainsi qu’une autonomie et une endurance accrues. Les Falcon 7X entreront en service d’ici le troisième trimestre de 2019.

Le Falcon 7X :

Le Falcon 7X est le premier jet d'affaires à intégrer un système de vol de contrôle numérique, qui fournit une enveloppe avec une plus grande sécurité. L'avion est également livré en standard avec le poste de pilotage EASy. Le système Cockpit EASy de nouvelle génération comprend : un mini-manche latéral, le Digital Flight Control System, le système Primus Epic d’Honeywell, l’automanette et un affichage tête haute optionnel Collins et le système de vision améliorée EFVS (Enhanced Flight Vision System).

Le Falcon 7X est alimenté par trois moteurs Pratt & Whitney PW307A Canada de 6402 lb (28,5 kN) de poussée chacun (SL ISA+17 °C) et offre une efficacité de carburant supérieure de 15 à 30% face aux autres aéronefs de la même catégorie.

Le Falcon 7X vole plus vite, seul jet d’affaires long-courrier certifié par l’AESA et la FAA pour décoller de l’aéroport de London City, le Falcon 7X possède un rayon d’action de 5 950nm (11 000km) lorsqu’il transporte huit passagers à Mach 0.80.Il ouvre une nouvelle ère d’innovation, de confort et de performances. Le Falcon 7X parcourt 11 000 km (5950 nm) sans escale et relie Paris à Tokyo,  New York à Dubaï, Berlin à Los Angeles,  Johannesburg à Londres, il est le seul jet d’affaires long-courrier certifié par l’AESA et la FAA.

 

Photo : Falcon 7X @ Dassault Aviation