06/05/2021

 Pilatus livre le 1’800ème PC-12 !

825112557.jpg

Après avoir dominé le marché des avions d'affaires à turbine en 2020, Pilatus franchit une nouvelle étape avec la livraison du 1’800èmeturbopropulseur monomoteur polyvalent PC-12. Avec 82 livraisons, selon le rapport d'expédition d'avions de fin d'année 2020 de la General Aviation Manufacturers Association, le Pilatus PC-12 était le modèle le plus populaire de tous les avions d'affaires à turbine.

Fort de ce succès, Pilatus a livré la 1’ 800ème unité de production fin avril. Le numéro de série PC-12 NGX 2070 a été livré à Alán Aguirre, propriétaire de Divine Flavour LLC, une société de distribution familiale et appartenant à des producteurs basés à Nogales, en Arizona, avec des serres et des vignobles dans tout le Mexique.

Après le premier vol de son nouveau PC-12 NGX, M. Aguirre a commenté :

« Nous sommes très satisfaits de notre achat de PC-12, et après l’avoir piloté, je suis certain que nous avons fait le bon choix. Le retour sur coût est certainement le meilleur de sa catégorie, car le NGX comprend les dernières technologies de moteur et d'avionique, et l'intérieur et l'extérieur sont d'une beauté. Pilatus doit être fier de la précision distinctive de son origine suisse.

Adrian Zambrano, directeur général du centre de vente et de service agréé Pilatus au Mexique, a remis les clés du nouveau PC-12 NGX à M. Aguirre au centre de finition et de livraison de Pilatus Broomfield au Colorado, et a déclaré : « Nous avons le privilège de travailler avec Pilatus mais aussi avec des clients motivés et prospères qui font confiance à nos avions. Nous attendons avec impatience les 1800 prochains PC-12 » !

Dernière génération du best-seller :

Le PC-12 NGX représente la troisième progression évolutive majeure de la cellule PC-12. Présenté lors de la convention et de l'exposition annuelle de la National Business Aviation Association 2019, le NGX incorpore le premier système de commande électronique d'hélice et de moteur dans un avion à turbopropulseur. Le moteur Pratt & Whitney PT6-67E est également couplé à un accélérateur automatique entièrement intégré, ce qui réduit considérablement la charge de travail du pilote, augmente l'efficacité et prolonge le temps entre les révisions de 43%. Pilatus a incorporé des améliorations supplémentaires au NGX, notamment des fenêtres de cabine plus grandes, de nouveaux sièges passagers et une réduction du bruit de la cabine avec un nouveau système de distribution d'air dans la cabine et un mode de vitesse lente de l'hélice.

Thomas Bosshard, PDG de Pilatus Business Aircraft Ltd a déclaré : « Nous sommes extrêmement heureux d'avoir l'honneur de livrer cet avion phare à M. Aguirre. Le programme PC-12 continue de dépasser toutes les attentes initialement fixées par Pilatus. La réponse du marché au PC-12 NGX a été fantastique, et nous voyons de nombreux opérateurs de PC-12 antérieurs, de biturbopropulseurs et de jets légers passer à un avion qui offre une fiabilité, des performances et une sécurité éprouvées, combinées aux dernières technologies, la technologie des moteurs et de l’avionique. »

3846165639.jpg

Le PC-12 :

Le PC-12 NGX polyvalent remplit de nombreux rôles dans le monde entier, y compris le transport exécutif, les navetteurs, l'évacuation sanitaire, la police et la surveillance des frontières, le transport de fret, la liaison militaire et l'avion de ligne régional. La flotte de PC-12 a accumulé plus de 8 millions d’heures de vol d’expérience opérationnelle, dont des centaines de milliers d’heures dans certains des environnements les plus difficiles du monde. Pour la 19e année consécutive, les opérateurs de PC-12 ont classé le support client de Pilatus comme le meilleur du secteur dans une enquête annuelle menée par le magazine Professional Pilot.

Le PC-12 NGX bénéficie d'une gamme de nouvelles fonctionnalités pour le pilote: le système ACE ™ (Advanced Cockpit Environment) de Honeywell, inspiré du PC-24, fournit une avionique améliorée. Autre nouveauté de ce segment, Pilatus associe la puissance d’un dispositif de contrôle du curseur à la polyvalence d’un contrôleur d’écran tactile intelligent dans un poste de pilotage véritablement professionnel. L’auto-manette numérique, c’est-à-dire le réglage automatique de la poussée, réduit la charge de travail du pilote pour une sécurité accrue et assure l’optimisation automatique de la puissance à chaque phase du vol.

Nouvelle cabine avec de plus grandes fenêtres :

Les fenêtres de la cabine ont été agrandies de 10% afin d’améliorer l’expérience des passagers du PC-12 NGX et d’apporter plus de lumière naturelle. La forme rectangulaire des nouvelles fenêtres, également adaptée du PC-24 et ses garnitures de pare-brise sombres créent une image distincte PC-12 NGX.

La cabine entièrement repensée est proposée dans six intérieurs différents de BMW Designworks. Les sièges passagers extrêmement légers, spécialement développés, offrent une ergonomie optimale, avec possibilité d'inclinaison totale si nécessaire. Les sièges sont disposés de manière à offrir une liberté de mouvement maximale tout en offrant une plus grande marge de manoeuvre, grâce à la garniture de pavillon redessinée. Le système de climatisation offre une distribution d'air meilleure et plus silencieuse.

Coût d'exploitation réduit :

Avec le nouveau PC-12 NGX, les intervalles de maintenance programmés ont été étendus à 600 heures de vol, ce qui permet de réaliser des économies considérables. La période entre les révisions a également été portée de 4’000 à 5’000 heures, ce qui a permis de réduire encore le coût d’exploitation du PC-12 NGX, ce qui en fait le leader incontesté de sa catégorie. 

Le prix de base du PC-12 NGX en 2020 est de 4’390 000 dollars US, avec des avions configurés pour les cadres de direction équipés à un prix de 5’369 000 dollars US.

pc-12ng.jpg

Photos : 1 & 3 PC-12NGX 2 Cockpit @ Pilatus Aircraft

22/04/2021

Malgré le COVID, Pilatus obtient les meilleurs résultats !

 

Pilatus-PC-24-745-4.jpg

 

La pandémie de Corona a imposé de fortes exigences à l’avionneur suisse Pilatus, provoquant des turbulences pour l'entreprise : Pilatus a néanmoins réussi à maintenir son chiffre d'affaires à 1,1 milliard de francs suisses, presque au même niveau qu'en 2019, et le résultat d'exploitation était encore légèrement meilleur à 155 millions de francs suisses. Au total, 129 appareils ont été livrés et le carnet de commandes est bien rempli à 1,7 milliard de francs suisses.

Quelle année ! Il ne peut y avoir une entreprise au monde qui n'ait pas mentionné la pandémie de COVID et son impact sur les affaires dans son rapport annuel. Si les clients sont restés prudents pendant quatre à six semaines, ils sont ensuite revenus, contrairement aux attentes, et la demande a été d'autant plus forte. En conséquence, le plus grand défi n'était pas seulement de faire face à la pandémie elle-même, mais, en particulier, de trouver des réponses aux chaînes d'approvisionnement perturbées et à la menace de retards de production.

129 avions livrés

41 PC-24, 82 PC-12 NGX et six PC-21 ont été livrés au cours de l'année écoulée. Le PC-12 NGX et le PC-24 en particulier, nos derniers produits phares, se vendent extrêmement bien. Le 100e PC-24 a été remis à notre fidèle client Jetfly fin 2020, marquant une étape importante dans ce programme encore jeune.

75309_pc21_spain_hwa_20.12.02_4670_898410.jpg

Avec la commande de PC-21 de l’Espagne signée fin janvier 2020, Pilatus a atteint un objectif très important pour assurer l'avenir. À partir de cette année, Pilatus livrera un total de 24 PC-21 à l'armée de l'air espagnole, l'Ejército del Aire. Le vol inaugural du premier PC-21 pour l'armée de l'air espagnole a déjà eu lieu.

Bonus des employés malgré la couronne

Le très bon résultat de fin d'année est notamment dû à la ressource la plus importante de toutes, l'effectif de Pilatus. Pour 2020, tous les salariés partageront à nouveau personnellement les bénéfices de l'entreprise avec, cette année, un versement supplémentaire pouvant aller jusqu'à 1,5 mois de salaire. Pilatus a toujours versé une prime à ses salariés depuis le lancement de l'intéressement des salariés en 1995, leur permettant de participer directement au succès de l'entreprise.

Oscar J.Schwenk sur 2020

« Nous avons traversé une année difficile avec brio. L'équipe de direction opérationnelle dirigée par le PDG Markus Bucher a accompli un travail remarquable. Sur vivre l'année corona avec un si bon résultat est la preuve que Pilatus est une entreprise en très bonne santé avec une stratégie durable pleinement soutenue par tous. J'ai donc décidé de céder le poste de président du conseil d'administration à de nouvelles mains à partir de l'été 2021 - c'est le bon moment. Le nouveau président du conseil d'administration sera élu lors de l'assemblée générale annuelle de juin 2021.

En Hansueli Loosli, membre actuel du conseil d'administration, nous avons trouvé une personnalité compétente, disponible et qualifiée pour ce poste. À ce moment-là, je fournirai également de plus amples informations sur mes futures responsabilités. Je resterai chez Pilatus, mais pas à titre opérationnel ni en tant que président du conseil d'administration. "

unnamed.jpg

Photos : 1 PC-24 2 PC-21 espagnol 3 PC-12 NG@ Pilatus Aircraft

17/04/2021

Les moteurs du Pilatus PC-24, certifiés pour le biokérosène !

pc-24-super-versatile-jet.jpg

Le fabricant de moteurs d’avions Williams International a terminé avec succès une série d’essais de son moteur FJ44-4 fonctionnant à 100% au carburant d'aviation durable (SAF). Cela fait suite à de nombreux tests au sol de compatibilité des matériaux et d'endurance qui ont validé les performances et la fiabilité du moteur à l'aide de SAF.

Le FJ44-4, propulse le jet léger Pilatus PC-24, a été monté sur un banc d’essai pour le vol de 3,5 heures le 29 mars au centre des opérations aériennes de Williams à Pontiac, dans le Michigan. Le pilote d'essai en chef, Robert Lambert, a noté que le vol au-dessus du nord du Michigan s'est déroulé sans incident et que le moteur a fonctionné parfaitement. L'avion a atteint une altitude de croisière de 45’000 pieds. Ce test en vol suit un vaste programme de tests de compatibilité et d'endurance qui ont validé les performances et la durabilité du moteur en utilisant 100% de SAF.

Ce vol réussi marque une nouvelle étape dans l'initiative Williams Blue Planet pour réduire considérablement l'impact environnemental de l'aviation d'affaires en conduisant sans relâche à un cycle de vie du produit neutre en carbone.

webwilliamsfj44-4-fan-in-inlet-1.jpg

« Nous avons montré que les moteurs Williams peuvent utiliser 100% SAF pour décarboner l'aviation d'affaires », a déclaré le président, président et PDG de la société, Gregg Williams. « La prochaine étape critique consiste à accélérer la production de SAF pour le rendre plus largement disponible et abordable. »

Council on Sustainable Aviation Fuels Accountability ( CoSAFA) :

Toujours dans une optique de favoriser le développement des carburants propres, dont la disponibilité et l'adoption augmente lentement mais régulièrement, plusieurs organisations aéronautiques ont annoncé en fin de semaine le lancement du Council on Sustainable Aviation Fuels Accountability ( CoSAFA). Le groupe qui comprend : NATA, NBAA, EBAA, IBAC, GAMA et Airlines for America en tant que membres vise à apporter clarté, transparence et exactitude aux pratiques comptables documentant dans l'utilisation du SAF dans les transactions multipartites. L’objectif étant de permettre aux investisseurs de s’assurer que les producteurs et les acheteurs de SAF seront en mesure de capturer de manière fiable les primes environnementales des carburants à faible teneur en carbone, et que l'intensité de carbone SAF et d'autres données sur la durabilité peuvent être communiquées de manière cohérente, vérifiables et traçables, "a noté le groupe.

Le Pilatus PC-24 Super Versatile Jet :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Le PC-24 offre aux passagers des sièges réglables individuellement, une salle de bain avec toilettes, un espace bagages qui reste accessible en vol et une armoire. L’avion dispose d’un système de sécurisation des bagages, une caractéristique unique dans cette catégorie d'avions, et qui est très appréciée par les pilotes chargés de ranger les bagages des passagers. Désormais, le PC-24 est également disponible avec un service de restauration en vol modulaire. L'office avant est situé dans la section avant de la cabine et offre un espace de rangement supplémentaire pour le café, la glace, les boissons et les articles de restauration.

Le contrôle strict du poids a permis à Pilatus d'équiper le PC-24 de deux moteurs à réaction légers Williams FJ44-4A-QPM, ce qui a permis d'économiser plus de 400 lb par rapport aux turbofans traditionnels des avions intermédiaires. Le fait de pouvoir utiliser des moteurs plus légers a eu un effet d'entraînement sur le poids global de la cellule, des structures de support, des ailes et du train d'atterrissage.

Les APU sont pratiquement incontournables dans les avions de taille moyenne, mais Pilatus ne pouvait pas se permettre les 300 livres de poids du troisième moteur. Ainsi, il a travaillé avec Williams pour développer un nouveau mode de puissance silencieuse (QPM) pour que le moteur droit qui réduit le régime au ralenti au sol permette de continuer de fournir une alimentation électrique suffisante pour le climatiseur ou les chaufferettes électriques lorsque l'avion est stationné. Le moteur droit, fonctionnant avec le QPM, fait moins de bruit qu'un APU typique, soit une bonne nouvelle pour les voisins de l'aéroport.

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut désormais emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée. Avec une distance de décollage de 820 mètres et une distance d'atterrissage de 770 mètres, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaires, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse.

Le PC-24 donne accès à presque deux fois plus d'aérodromes dans le monde que les autres jets actuellement sur le marché. Il rapproche les passagers de leur destination réelle car le PC-24 est conçu pour être utilisé dans les petits aéroports avec des pistes plus courtes - un excellent moyen d'éviter les complexités administratives habituelles dans les grands aéroports et de réduire au minimum les transferts au sol.

A noter : que la version des moteurs FJ44 disponible pour le Cessna Citation CJ2 va également être certifiée SAF.

pc-24-rough-field-landing-dry-ibex-lake-usa.jpg

Photos : 1 PC-24 2 Moteur Williams International FJ44-4 du PC-24 3 Le PC-24 se pose n’importe ou et volera avec du carburant propres @ Pilatus Aircraft

 

18/12/2020

Vol inaugural du premier PC-21 espagnol !

A3DA28BA-A178-45AA-AF0C-D119AC6989F2.png


L’avionneur suisse Pilatus a effectué avec succès le vol inaugural du tout premier avion école turbopropulseur PC-21 destiné à l’Armée de l’air espagnole. Ce premier vol s’est parfaitement déroulé, ce matin depuis les installations de l’avionneur à Stans.

La formation des pilotes commencera en 2021

Le PC-21 fournira à l'Espagne le système de formation le plus avancé actuellement proposé et fournira également une plate-forme de formation rentable et écologiquement viable. L'expérience des clients PC-21 existants a montré que le coût de la formation d'un pilote militaire peut être réduit de plus de 50% avec le PC-21. Ces avions à turbopropulseurs monomoteurs nécessitent beaucoup moins de carburant que n'importe quel avion d'entraînement à réaction comparable.

Pendant des années, les gens ont cru que les turbopropulseurs monomoteurs ne remplaceraient jamais les entraîneurs à réaction. Mais alors que les budgets de la défense sont soumis à une pression croissante, les forces aériennes recherchent de nouvelles façons de gérer et de maintenir leurs systèmes complexes en état de préparation à la mission. Cherchant à accompagner ce changement, Pilatus a développé des services liés à la performance spécifiquement adaptés au système de formation PC-21. L'objectif est de garantir un produit abordable répondant aux critères de performance définis par les clients de l'armée de l'air. Cet objectif est atteint en fournissant un ensemble de services hautement sophistiqué et intégré conforme aux exigences actuelles de la force aérienne.

La génération PC-21 :

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités qui offrent de nouvelles dimensions. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter et F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

Des forces aériennes prestigieuses du monde entier ont choisi la plate-forme d'entraînement économique et hautement efficace créée par Pilatus. Ils sont la preuve que le PC-21 est le système de formation du futur. Depuis 2006, avec la commande pour l'Espagne, Pilatus a déjà vendu 235 PC-21 à neuf forces aériennes dont Singapour, la Suisse, la Jordanie, la France et l'Australie, le Qatar, l'Arabie Saoudite et des Émirats Arabes Unis et la Grande-Bretagne (ETPS).

5E4DC69E-48EF-443A-993D-F8065719C51E.png


Photos :
Vol inaugural du premier PC-21 aux couleurs espagnoles @ Pilatus Aircraft

04/08/2020

Jetfly réceptionne son 5ème PC-24 et le 1er PC-12 NGX !

IMG_4846 2.jpeg

Jetfly Aviation vient de prendre livraison non pas d'un, mais de deux nouveaux appareils : un cinquième PC-24 et un premier PC-12 NGX. Ces acquisitions renforcent encore le partenariat de longue date entre l’avionneur suisse et le plus grand opérateur de flotte d’avions Pilatus en Europe. Jetfly exploite actuellement 47 appareils de chez Pilatus.

Jetfly Aviation a opté pour le « Super Versatile Jet » de fabrication suisse dès les premiers jours du programme PC-24 : le fournisseur de copropriété a jusqu'à présent exploité quatre PC-24, avec lesquels il a volé plus de 2’400 heures. Le prochain PC-24, avec son design incomparable signé Philippe Starck, vient de rejoindre la flotte Jetfly.

Lancement réussi du PC-24 :

Cédric Lescop, PDG de Jetfly, explique : « La livraison de notre cinquième PC-24 marque la fin d'une phase d'expansion réussie. Nous sommes fiers que notre programme de copropriété PC-24 ait déjà attiré pas moins de 50 copropriétaires. Tout le monde est très satisfait des performances du Super Versatile Jet et extrêmement reconnaissant de la généreuse cabine. Solidement convaincus des qualités de cet avion unique, nous sommes déjà impatients de prendre livraison de notre sixième PC-24 vers la fin de cette année ».

Le PC-12 de nouvelle génération s'avère très populaire :

Un premier PC-12 NGX, la dernière version du best-seller Pilatus, a également été remis à Jetfly à la même occasion. Maxime Bouchard, directeur général de Jetfly, a déclaré : « Lorsque Pilatus nous a présenté les fonctionnalités améliorées de la prochaine génération de PC-12 l'année dernière, nous étions immédiatement à bord. La nouvelle cabine avec ses fenêtres plus grandes et son système de contrôle numérique du moteur complet - pour ne citer que quelques améliorations - ont considérablement enrichi un produit déjà extrêmement populaire !

A propos du Super Jet Polyvalent PC-24 :

csm_8_10352bf22d.jpg

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré. 

Le PC-12 NGX :

pc_12_ngx_cockpit.jpg

Le tout nouveau PC-12 NGX intègre un moteur amélioré, une avionique plus intelligente et une cabine entièrement repensée avec de plus grandes fenêtres, faisant de cette troisième génération de la cellule PC-12, le turbopropulseur monomoteur le plus perfectionné jamais conçu. S'appuyant sur l'expérience acquise auprès de la flotte mondiale de PC-12, qui compte plus de 1’700 appareils et plus de sept millions d'heures de vol, ainsi que du support Pilatus, le nouveau PC-12 NGX apporte la dernière technologie au marché des turbopropulseurs.

Technologie moteur éprouvée à commande numérique :

Un turbopropulseur monomoteur exige un groupe motopropulseur éprouvé : le nouveau turbopropulseur PT6E-67XP de Pratt & Whitney Canada est au cœur du nouveau PC-12 NGX. Ce moteur amélioré comprend une hélice électronique et un système de contrôle du moteur, notamment un FADEC (Full Authority Digital Engine Control), une première mondiale sur ce segment de marché. De plus, le nouveau mode basse vitesse des hélices entraîne une réduction significative du bruit dans la cabine pour un confort accru des passagers. Le nouveau moteur à turbo-propulsion permet au PC-12 NGX d’atteindre une vitesse de croisière maximale de 290 KTAS (537 kilomètres à l’heure). Le PC-12 NGX ajoute également des fonctionnalités avancées, telles que le fonctionnement du carburant sans Prist®, soit sans additif chimique antigel.

La technologie de pointe à l'origine du moteur PT6-67XP de la E-SeriesMC se traduit par un pilotage plus intuitif et des opérations simplifiées. Sur simple pression d'un bouton, le pilote peut démarrer ou éteindre le moteur tout en évitant les démarrages à chaud et les faux démarrages. Le système intégré de commande électronique de l'hélice et du moteur à un seul levier permet une régulation du moteur précise grâce à une surveillance constante de la température et de la puissance, ce qui garantit un rendement optimal du moteur pendant toutes les phases de vol. Dans les faits, la nouvelle conception de la turbine du moteur PT6E-67XP, qui propulse l'appareil PC-12 NGX de Pilatus, permet une montée plus rapide, une vitesse plus élevée et une puissance accrue de 10 % qui se manifestent par des temps de vol plus courts.

Grâce à la connexion numérique, une centaine de paramètres font l'objet d'une surveillance qui facilite l'analyse prédictive du fonctionnement du moteur et du système ainsi que la planification proactive de l'entretien. À partir des données clés du moteur et de l'appareil, le système de commande moteur électronique (EEC) est à même de procéder à des réglages et de fournir une puissance optimale tout au long du vol.

Après l'atterrissage, les données de vol sont téléchargées à distance et fournissent aux exploitants et aux spécialistes de la maintenance de précieuses indications sur le rendement et l'état du moteur. Les clients peuvent planifier l'entretien et ainsi optimiser leurs activités, réduire leurs coûts et voler lorsqu'ils en ont besoin et durant de plus longues périodes. Les indications fournies par les nouvelles données maximisent la grande disponibilité inhérente au moteur. 

Environnement de cockpit intelligent :

Le PC-12 NGX bénéficie d'une gamme de nouvelles fonctionnalités pour le pilote : le système ACE ™ (Advanced Cockpit Environment) de Honeywell, inspiré du PC-24, fournit une avionique améliorée. Autre nouveauté de ce segment, Pilatus associe la puissance d’un dispositif de contrôle du curseur à la polyvalence d’un contrôleur d’écran tactile intelligent dans un poste de pilotage véritablement professionnel. L’auto-manette numérique, c’est-à-dire le réglage automatique de la poussée, réduit la charge de travail du pilote pour une sécurité accrue et assure l’optimisation automatique de la puissance à chaque phase du vol.

Nouvelle cabine avec de plus grandes fenêtres :

Les fenêtres de la cabine ont été agrandies de 10% afin d’améliorer l’expérience des passagers du PC-12 NGX et d’apporter plus de lumière naturelle. La forme rectangulaire des nouvelles fenêtres, également adaptée du PC-24 et ses garnitures de pare-brise sombres créent une image distincte PC-12 NGX.

La cabine entièrement repensée est proposée dans six intérieurs différents de BMW Designworks. Les sièges passagers extrêmement légers, spécialement développés, offrent une ergonomie optimale, avec possibilité d'inclinaison totale si nécessaire. Les sièges sont disposés de manière à offrir une liberté de mouvement maximale tout en offrant une plus grande marge de manoeuvre, grâce à la garniture de pavillon redessinée. Le système de climatisation offre une distribution d'air meilleure et plus silencieuse.

Coût d'exploitation réduit :

Avec le nouveau PC-12 NGX, les intervalles de maintenance programmés ont été étendus à 600 heures de vol, ce qui permet de réaliser des économies considérables. La période entre les révisions a également été portée de 4’000 à 5’000 heures, ce qui a permis de réduire encore le coût d’exploitation du PC-12 NGX, ce qui en fait le leader incontesté de sa catégorie. 

Le prix de base du PC-12 NGX en 2020 est de 4’390 000 dollars US, avec des avions configurés pour les cadres de direction équipés à un prix de 5’369 000 dollars US.

À propos de Jetfly Aviation

Fondé en 1999, Jetfly est un opérateur en copropriété. Les clients de Jetfly possèdent chacun une part dans un avion, ce qui leur permet de le louer pour un usage privé ou professionnel quand ils le souhaitent. La flotte de la société est entièrement composée d’avions Pilatus. Le groupe Jetfly, qui comprend également Fly 7 Aviation, exploite actuellement 47 appareils Pilatus, ce qui en fait la plus grande flotte de Pilatus d'Europe. Jetfly emploie 250 personnes.

IMG_4845.jpeg

Photos : 1 & 4 PC-12 NGX & PC-24 Jetfly 2 Cockpit PC-24 3 Cockpit PC-12NGX @ Pilatus Aircraft