16/12/2021

Qantas a choisi Airbus !

IMG_8493.jpeg

Qantas a choisi l’avionneur qui remplacera son actuelle flotte composée de Boeing B737-800 et de  B717, il s’agit de l’européen Airbus. L’accord de principe porte sur 134 appareils de type A221 & A321XL. Le transporteur australien prévoit de finaliser les commandes d'ici la fin de 2022,

Moderniser au bon moment

Réussir l’après pandémie tient à plusieurs facteurs : disposer de flottes d’avions modernes économiques, moins bruyants et dont la motorisation est certifiée pour l’emploi de biokérosène. Le marketing devra intégrer ces éléments pour attirer le passager potentiel, sous peine de voir ce dernier se détourner en direction de la concurrence. Une flotte moderne économique et plus respectueuse de l’environnement est la garantie d’une viabilité à long termes. De quoi rassurer les États qui ont versés des aides durant le COVID et la garantie d’obtenir des prêts bancaires de soutien en vue de l’acquisition de nouveaux avions dans une politique de renouvellement des flottes. 

Pour une compagnie comme Qantas, le moment était opportun pour démarrer un processus de remplacement. En effet, la pandémie à fait s’effondrer la valeur intrinsèque des aéronefs dont la demande s’est faite particulièrement faible. Les avionneurs ont dû réviser leurs prix catalogue à la baisse. A cela s’ajoute le fait que les prix à l’achat d’une flotte d’avions en temps normal jouit d’une forte attractivité lors des négociations avec les avionneurs. En effet, les réductions offertes par Airbus ou Boeing pour remporter un contrat peuvent atteindre des fourchettes de 40 à 50 % du prix initial catalogue.

Qantas prévoit de confirmer son engagement en vue d’une commande de 20 A321XLR et 20 A220 d'ici la fin de l'année prochaine. Les 94 options de droit d'achat restantes couvriront une fenêtre de livraison de 10 ans au fur et à mesure que les appareils Boeing seront retirés du marché.

Qantas n'a pas encore précisé la configuration de la cabine des avions qu'il prendra d'Airbus. Cependant, le transporteur a souligné le fait que l'A321XLR peut transporter environ 15% de passagers de plus que les Boeing 737-800 existants comme étant un facteur dans son choix, indiquant qu'il déploiera l'avion sur des routes très fréquentées vers des villes comme Melbourne, Sydney et Brisbane, ainsi que pour l'ouverture de nouveaux secteurs.

La compagnie se réserve la possibilité de basculer les commandes entre les différents membres des familles A321 et A220 en fonction de l'évolution des besoins du transporteur était considéré comme un avantage.

L’A321XLR 

L'A321XLR peut être équipé de 180 à 220 sièges et opérer sur des routes allant jusqu'à 4’700 nm, tandis que l'A220 peut transporter entre 100 et 150 passagers sur des secteurs allant jusqu'à 3’450 nm. L'A321XLR représente la prochaine étape de l'évolution de la famille A320neo/A321neo. Ce monocouloir répond aux besoins du marché avec son plus long rayon d'action et sa charge marchande accrue. L’A321XLR permettra aux compagnies de développer leurs réseaux en assurant la rentabilité de nouvelles lignes plus long-courriers. Pour les passagers, la nouvelle cabine Airspace de l’A321XLR offrira la meilleure expérience de voyage, tout en offrant des places dans toutes les classes avec le même niveau de confort que sur un long-courrier, avec les bas coûts d’un avion monocouloir.

L’A220

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions A220 entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions A220 offre un avantage de 15 % sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20 pour cent de la consommation de carburant. Avec la version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire, la productivité de l’avion A220-300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de 4%  sur le plan des décaissements d'exploitation par siège. La conception entièrement nouvelle des avions A220 permet de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions A220 qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

Photo : L’A321XLR et l’A220 aux couleurs de Qantas @ Airbus

 

 

27/07/2021

Premier A220 pour Air Austral ! 

1st-A220-Air-Austral.jpg

Le premier des trois A220 d'Air Austral, la compagnie aérienne française basée à La Réunion, a été livré depuis la chaîne d'assemblage final (FAL) de l'Airbus A220 à Mirabel, au Canada. Les deuxième et troisième appareils devraient rejoindre la flotte d'Air Austral dans les prochains jours.

Airbus est ravi d'accueillir Air Austral en tant que nouveau client et opérateur d'Airbus. Cet A220 sera le premier du type à être exploité par une compagnie aérienne française dans la région de l'océan Indien.

Air Austral a sélectionné l'Airbus A220-300 dans le cadre de son plan de modernisation de sa flotte moyen et court-courrier afin de renforcer son efficacité opérationnelle, en offrant une expérience passager enrichie dans un aménagement cabine confortable en deux classes avec 132 sièges : 12 en classe affaires et 120 en classe économique.

Portant la livrée distinctive de la compagnie aérienne représentant les beaux paysages de La Réunion, Air Austral renforcera son réseau régional avec trois A220-300, desservant des liaisons entre La Réunion et Maurice, Mayotte, Seychelles, Afrique du Sud, Madagascar et jusqu'en Inde.

Propulsé par des turboréacteurs à double flux de dernière génération, Pratt & Whitney PurePower PW1500G, l'A220 est l'avion le plus silencieux et le plus écologique de sa catégorie. L'avion présente une empreinte sonore réduite de 50 % par rapport aux avions de la génération précédente, une consommation de carburant et des émissions de CO2 par siège inférieures de 25 %, ainsi que des émissions de NOx 50 % inférieures aux normes actuelles de l'industrie.

L'A220 est le premier avion civil à obtenir la certification ETOPS domestique de la part de Transports Canada. Cette capacité est disponible en option pour les opérateurs de l'A220-100 et de l'A220-300, et leur permettra d'exploiter leurs appareils jusqu'à une distance correspondant à 180 minutes de vol par rapport à l'aéroport de déroutement le plus proche.

Seul appareil fabriqué sur mesure pour le marché des 100 à 150 sièges, l'A220 affiche une consommation de carburant inégalée et offre un confort digne d'un gros-porteur dans un monocouloir. Cet appareil conjugue des caractéristiques aérodynamiques avancées, des matériaux innovants,

À ce jour, plus de 160 A220 ont été livrés, exploitant des routes en Asie, en Amérique du Nord, en Europe et en Afrique, prouvant la grande polyvalence des monocouloirs nouvelle génération d'Airbus. 

Photo : A220-300 aux couleurs d’Air Austral @

 

25/01/2020

Vol inaugural pour le B777X !

boeing,b777x,b777-9,vol inaugural,nouveaux avions de lignes,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

Retardé de 48 heures à cause de la météo, le vol inaugural du tout nouveau B777X immatriculé N779XW met un peu de baume au cœur des employés de l’avionneur américain, suite aux défaillances du programme « MAX ». Le B777-9 a décollé des installations de l’avionneur d’Everett près de Washington à 10 Heures 09 avec une météo pluvieuse. Le vol a duré 3 heures et 51 minutes.

Le capitaine Chaney et le pilote en chef de Boeing Craig Bomben ont élaboré un plan de test détaillé pour tester les systèmes et les structures de l'avion pendant que l'équipe de test de Seattle surveillait les données en temps réel.

"Le 777X a volé à merveille et les tests d'aujourd'hui ont été très productifs", a déclaré le capitaine Van Chaney, pilote en chef du 777X pour Boeing Test & Evaluation. "Merci à toutes les équipes qui ont rendu possible aujourd'hui. J'ai hâte de reprendre l'avion."

Le premier des quatre avions de test en vol B777-9 dédiés, le WH001, fera maintenant l'objet de vérifications avant de reprendre les tests dans les prochains jours. La flotte d'essais, qui a commencé les essais au sol à Everett l'année dernière, subira une série complète de tests et de conditions au sol et dans les airs au cours des prochains mois pour démontrer la sécurité et la fiabilité de la conception.

Le B777X est le plus grand biréacteur jamais construit dans le monde. L'avion offre une consommation de carburant inférieure de 12 % et des coûts d'exploitation inférieur à 10% par rapport aux avions concurrents.  Le B777X dispose des dernières technologies, telles que le moteur commercial le plus économe en carburant jamais produit à ce jour. Le General Electric GE9X associé à au tout nouveau design d'aile composite qui fournit une meilleure efficacité. L’avion est doté des bouts d'ailes pliables « WINGSPAN ». En outre, les bouts d'ailes pliants permettent au B777X de maintenir la compatibilité au sein des aéroports avec la famille B777 existante. 

EO_0KJPWAAAhw8i.jpeg

Forte demande :

Le B777X intéresse fortement les transporteurs aériens, depuis le lancement du programme, Boeing a enregistré près de 350 commandes fermes. Les premières livraisons sont attendues pour 2021. Le programme a remporté 340 commandes et engagements auprès des principaux transporteurs du monde entier, dont ANA, British Airways, Cathay Pacific Airways, Emirates, Etihad Airways, Lufthansa, Qatar Airways et Singapore Airlines. Depuis son lancement en 2013, la famille 777X a dépassé la concurrence de près de 2 à 1.


Quelques dates :

Le premier avion d'essai B777X pour les essais statiques au sol a été achevé en septembre 2018. Trois avions d'essais en vol supplémentaires sont en construction pour compléter le test de vol du n° 1. 

boeing,b777x,b777-9,vol inaugural,nouveaux avions de lignes,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

Le B777X :

Le programme B777X a été lancé au salon aéronautique de Dubaï. Le B777X est actuellement le plus grand lancement de produit dans l'histoire de l’aviation commerciale.  Le B777-8X, une version allongée du B777-200ER (69,5m), il sera un concurrent direct de l’A350-900, avec 353 sièges. La seconde version de la gamme, le B777-9X (407 sièges), sera quant à elle une version allongée du B777-300ER (76,4m), les deux possédant un rayon d’action approchant les 15 ‘000 km. Leur particularité provient des ailes qui seront en matériaux composite, plus légers et engendrant une moindre consommation de carburant. Boeing exploite ainsi ce qu’il fait déjà avec le « Dreamliner ». Boeing réfléchit également à une version à très long rayon d’action, le B777-8LX, d’une portée de 9’480 miles nautiques, soit 85 de plus que le B777-200LR actuel, ce qui permettrait, par exemple, de relier Londres à Sydney sans arrêt dans le sud-est asiatique. Le B777-9 sera l'avion le plus cher de Boeing, au prix de 442,2 millions de dollars avant rabais.

3118691366.jpg

Photos : 1 Le B777-9 lors de son décollage inaugural 2 Au sol 3 En vol 4 L’intérieur de l’avion @ Boeing

 

14/12/2019

Anomalie découverte sur les Embraer E2 !

2822009146.jpg

Les tests en vol de la nouvelle famille Embraer E2 ont révélé une anomalie du système électrique qui a incité les régulateurs brésiliens à ordonner une révision urgente des procédures du manuel de vol, en cas d’apparition de fumée.

La directive d’urgence du régulateur brésilien de l’aviation civile l’ANAC se concentre sur les variantes 190-E2 et 195-E2 du biréacteur régional de l’avionneur Embraer.

L'ANAC indique que, pendant le test, le système de détection de fumée des baies électroniques avant et arrière a transmis par erreur des avertissements de fumée via le système d'alerte de l'équipage du tableau de bord.

Les procédures du manuel de vol obligent l'équipage à répondre en désactivant les bus numéro 1 et numéro 3. Cette action entraînerait la perte de tous les bus électriques CC essentiels, entraînant une perte de puissance des systèmes critiques de l'avion.

L'ANAC affirme que cet impact sur la sécurité des vols nécessite une modification, dans les cinq jours, de la procédure du manuel de vol pour traiter les avertissements de fumée provenant de la baie électronique. Cette procédure nécessite de vérifier si le système d'alerte de l'équipage affiche un message avertissant que le bus numéro 2 est éteint et de mener des actions spécifiques en fonction de l'état de cette alerte.

La réaction rapide de l'ANAC va permettre de corriger le problème sur la nouvelle famille d'avions d'Embraer.

La nouvelle famille E2-Jet : 

Parmi les plus grandes nouveautés qui composent la nouvelle famille E-Jet, on trouve la refonte des ailes, une amélioration du de l’espace cabine et la nouvelle suite avionique et l’entrée en service de la quatrième génération de commande de vol électrique. Un autre changement important concerne le remplacement des moteurs existants pour la famille « PurePower » de Pratt & Whitney. Cette nouvelle génération de moteurs dispose de la technologie « Geared Turbofan », qui permet à la soufflante de tourner à une vitesse inférieure à celle du compresseur, réduisant considérablement la consommation et le bruit.

Embraer estime que le nouveau E-Jets E2 a un coût par siège similaire à ceux des avions à fuselage étroit remotorisés tel que, l'A320neo d'Airbus et le Boeing 737MAX. Mais le constructeur estime que le coût par voyage sera nettement plus faible, ce qui pourrait créer une nouvelle niche de marché avec moins de risques et un dimensionnement correct de la flotte pour les compagnies aériennes. 

 

Photo : E-190-E2@ Embraer

14/06/2019

Premier A350XWB pour JAL !

1A6938D1-4C1A-4A34-9E22-6EE4E5E86913.jpeg

Japan Airlines (JAL) a réceptionné son premier A350 XWB au siège d'Airbus à Toulouse. Cet A350-900 est le premier appareil produit par Airbus pour JAL. Cet événement marquant s'est déroulé en présence de Yoshiharu Ueki, Representative Director et Président de JAL, et de Christian Scherer, Chief Commercial Officer d'Airbus.

Le transporteur japonais JAL a commandé au total 31 A350 XWB, dont 18 A350-900 et 13 A350-1000. JAL déploiera initialement l'A350-900 sur ses lignes intérieures très fréquentées, tandis que l'A350-1000 de plus grande capacité desservira le réseau international long-courrier de l'opérateur. Le premier appareil sera mis en service sur la ligne Haneda-Fukuoka de la compagnie début septembre.

L'A350-900 de JAL est doté d’un aménagement tri-classe premium dotée de 12 sièges en première classe, 94 sièges en classe J et 263 sièges en classe Comfort Economy.

Carburant éco-responsable :

Le vol de convoyage du premier A350-900 de JAL est assuré avec un mélange de carburant traditionnel et de carburant synthétique, contribuant à la réduction des émissions de CO2.

La conception de l'A350 XWB lui assure une souplesse et une efficacité opérationnelles incomparables pour l'ensemble des segments de marché jusqu'aux vols ultra long-courriers (15 000 km). L'A350 XWB bénéficie d'une conception innovante sur le plan de l’aérodynamique, des matériaux et des moteurs. Son fuselage et sa voilure sont en fibre de carbone, et sa propulsion est assurée par des moteurs Rolls-Royce caractérisés par leur faible consommation de carburant. Combinées, ces technologies récentes se traduisent par des performances opérationnelles incomparables, avec une réduction de 25 pour cent de la consommation de carburant et des émissions. La cabine “Airspace by Airbus” de l'A350 XWB, la plus silencieuse dans la catégorie des bi-couloirs, offre aux passagers et à l'équipage les équipements les plus modernes pour la plus confortable des expériences de vol.

À fin mai 2019, la famille A350 XWB enregistrait un total de 893 commandes fermes émanant de 51 clients dans le monde, devenant ainsi l’un des gros-porteurs les plus plébiscités de tous les temps.

Photo : L’A350-900 de JAL@ Airbus