16/08/2019

Vietnam Airlines réceptionne son premier B787-10 !

Boeing-787-9-Vietnam-Airlines.jpg

North Charleston en  Caroline du Sud l’avionneur américain Boeing a livré le premier de huit avions de type B787-10 « Dreamliner » à la compagnie Vietnam Airlines. L’avion est en leasing  auprès d'Air Lease Corporation. Le porte-drapeau vietnamien prévoit de mettre le B787-10  sur les routes les plus fréquentées de son réseau en pleine expansion. 

« Se félicitant d’avoir une flotte croissante de B787 et l’une des plus jeunes et flottes les plus modernes et économes en Asie, Vietnam est en passe de devenir une compagnie 5 étoiles  a déclaré Pham Ngoc Minh, président du conseil d'administration de Vietnam Airlines. »

Le nouveau B787-10 viendra compléter la flotte existante B787-9 déjà en service. Tous deux disposent d'une technologie ultra-efficace et un confort agréable pour les passagers. Le B787-10 est plus long que le 787-9, fournissant l'espace pour transporter 40 passagers et plus de marchandises, ce qui l’aide  à offrir les plus bas coûts d'exploitation par siège d'un jet bicouloirs. Les B787-10 de  Vietnam Airlines sont configurés avec 367 sièges (24 en classe affaires et 343 en classe économique). En plus de sa taille et le rendement énergétique, le B787-10 peut couvrir de longues distances. Avec une gamme publiée de 6430 miles nautiques (11910 km).

Avec la livraison a Vietnam Airlines, le B787-10 continue d'étendre sa présence mondiale. Plus de 30 modèles de  « Dreamliner » ont été livrés à six opérateurs depuis que l'avion est entré en service l'année dernière. Les compagnies aériennes déploient le B787-10 dans le monde, en particulier en Asie, qui abrite plus de la moitié de toutes les destinations B787-10.

A propos de Vietnam Airlines: 

Vietnam Airlines et membre de SkyTeam Alliance en tant que porte drapeau du Vietnam. La compagnie est en passe de devenir un transporteur majeur dans l'Asie du Sud-Est, opérant 95 routes vers 22 destinations domestiques et 29 internationales avec une moyenne de 400 vols par jour. Skytrax, leader en matière de notation a classé Vietnam Airlines en tant que compagnie aérienne 4 étoiles pendant quatre années consécutives. Vietnam Airlines vise à obtenir le statut de 5 étoiles et devenir une grande compagnie aérienne en Asie.

The-first-picture-of-Vietnam-Airlines-Boeing-787-10-will-be-received-in-July-2019.jpg

Photos : 1Le B787-10 de Vietnam-Airlines  2 Intérieur  @ Boeing

 

 

12/08/2019

AirAsia réceptionne son premier A330neo !

22C11F32-11DE-4257-AF43-7F4FE22B1BB5.jpeg

AirAsia a réceptionné son premier avion A330neo à sa filiale long-courrier AirAsia X Thailand.  

Grâce à ses économies améliorées, l’A330neo souhaite apporter un changement radical en matière de consommation de carburant aux opérations long-courrier d’AirAsia. L’A330neo de nouvelle génération souhaite s’implanter à l’aéroport international de Don Mueang, à Bangkok, en Thaïlande, afin de soutenir la croissance de la compagnie et de développer son réseau en Australie, au Japon et en Corée du Sud.

Les A330-900 d’AirAsia X Thailand disposent de 377 sièges répartis en deux classes, comprenant 12 lits plats Premium et 365 sièges en classe économique. 

AirAsia X, filiale long-courrier d'AirAsia, exploite actuellement 36 A330-300 et est le plus gros client de l'A330neo, avec 66 commandes fermes. 

L'A330neo est le véritable avion de nouvelle génération qui s'appuie sur les fonctions les plus populaires de l'A330 à corps élargi et sur l'exploitation de la technologie A350 XWB. Propulsé par les derniers moteurs Rolls-Royce Trent 7000, l'A330neo offre un niveau d'efficacité sans précédent - avec une consommation de carburant par siège inférieure de 25% à celle des concurrents de la génération précédente. Equipé de la cabine Airbus Airspace, l’A330neo offre une expérience passager unique avec plus d’espace personnel, le tout dernier système de divertissement en vol et la connectivité.

Photo :A330neo AirAsia @ Airbus@ P.Pigeyre

06/08/2019

Seconde ligne d’assemblage pour l’A220 !

7AE975A4-DF93-40B2-9EBF-049B29334A05.jpeg

L’avionneur européen Airbus a officiellement démarré la fabrication de l’A220 (ex CSeries) aux États-Unis. La première équipe de production de l’A220 a commencé à travailler dans les installations d’Airbus à Mobile, en Alabama, après avoir suivi une formation à Mirabel, Québec, Canada, où la ligne d’assemblage final principale de l’A220 ainsi que le programme sont situés.

« L’ajout d’une deuxième gamme d’avions commerciaux à Mobile et la création de 400 emplois pour la supporter renforce la réputation d’Airbus comme véritable avionneur mondial et confirme au-delà de tout doute qu’Airbus est un industriel important aux États-Unis, a déclaré Jeffrey Knittel, président et chef de la direction d’Airbus Americas. « Grâce à Mobile et à notre réseau de production en Asie, au Canada et en Europe, nous avons créé de façon stratégique une base industrielle à l’échelle de la planète afin de mieux servir nos clients. »     

En octobre 2017, Airbus avait annoncé son projet d’ouvrir une ligne de production de l’A220 sur son site de Mobile. La construction du hangar principal de la chaîne de montage et de bâtiments connexes destinés à la production du nouvel avion A220 a commencé au complexe Mobile Aeroplex de Brookley au début de cette année. Airbus assemblera les premiers avions A220 dans les hangars A320 actuels. La livraison du premier A220 fabriqué aux États-Unis un modèle A220-300 destiné à Delta Air Lines est prévue pour le troisième trimestre de 2020. D’ici le milieu de la prochaine décennie, entre 40 et 50 avions A220 seront produits dans ces installations chaque année.

L’A220 :

L'A220 conçu initialement par Bombardier Canada est le seul avion conçu pour le segment de marché des 100 à 150 sièges. Il offre une efficience optimale et un confort passager digne d'un gros-porteur à bord d'un monocouloir. L’A220 combine un aérodynamisme innovant, des matériaux avancés et les moteurs à turbosoufflante PW1500G Pratt & Whitney de dernière génération permettant de réduire la consommation de carburant d’au moins 20 pour cent par siège comparé aux avions d’ancienne génération. L’A220 offre la performance des avions monocouloirs plus gros. Avec un carnet de commandes de 551 appareils à fin juin 2019, l'A220 a toutes les qualités requises pour remporter une grande part du marché des avions de 100 à 150 sièges, qui est estimé représenter 7’000 appareils dans les 20 prochaines années.

Le groupe Airbus aux USA :

Airbus entretient des liens solides avec les États-Unis depuis longtemps. En effet, des avions Airbus sont exploités par les plus grandes compagnies aériennes au pays. Airbus est aussi un partenaire important des entreprises et travailleurs de l’industrie aérospatiale américaine. Au cours des trois dernières années seulement, la société a acheté pour 48 millions de dollars de composants et de matériaux auprès de fournisseurs américains et elle soutient plus de 275 000 emplois aux États-Unis. Les installations d’Airbus aux États-Unis comprennent  : des centres d’ingénierie au Kansas et en Alabama; des installations de formation en Floride et au Colorado; des installations de soutien au matériel et un siège social en Virginie; un centre d’études et de recherches novateur (A3) en Californie; une entreprise d’analyse de données de drone (Airbus Aerial) à Atlanta, en Géorgie; des installations de fabrication et d’assemblage d’hélicoptères au Texas et au Mississippi; ainsi que des installations de fabrication de satellites (OneWeb) en Floride.

Photo : A220 Delta Airlines@ Airbus

02/08/2019

B737MAX de nouvelles améliorations, mais seront-elles suffisantes ?

b-737-max-les-modifications-de-boeing-retoquees-par-la-faa__26110_.jpg

L’avionneur américain Boeing envisage de modifier l'architecture du système de contrôle de vol du B737 MAX pour remédier à une faille découverte après un test en juin dernier. Cette décision fait suite à la découverte d’un second problème en juin lors d’un test sur simulateur de la Federal Aviation Administration (FAA).

Pour les ingénieurs de Boeing, il s’agit maintenant de modifier l’architecture de contrôle en y ajoutant une double sécurité qui consiste à utiliser et à recevoir les données des deux ordinateurs de contrôle de vol plutôt qu’un seul. Cela s'ajoute aux modifications annoncées précédemment pour prendre en compte les données des deux capteurs d'angle d'attaque dans le système anti-décrochage MCAS.

Rappel :

La FAA a déclaré en juin qu’elle avait identifié un nouveau risque qu’il faudrait régler avant que l’appareil ne soit plus au sol. En effet, dans un scénario où une défaillance spécifique dans un microprocesseur provoquait un mouvement intempestif de la queue horizontale de l'avion, les pilotes ont mis trop de temps à identifier une perte de contrôle connue due à un déroulement du trim intempestif a déclaré un responsable de Boeing.

Boeing espère toujours terminer la refonte du logiciel d'ici la fin du mois de septembre et le soumettre à l'approbation de la FAA. Le mois dernier, le directeur général de Boeing, Dennis Muilenburg, a déclaré aux analystes qu'il était confiant que le B737 MAX serait de nouveau opérationnel dès le mois d'octobre, après un vol de certification dans "le mois de septembre".

Et le Design de l’avion ? 

Certes, apporter une modification du logiciel du MCAS ainsi que l’utilisation de deux ordinateurs à l’avenir pour obtenir des données croisées sont en soi une manière de répondre aux problèmes du B737 MAX. Cependant, il reste une question ouverte : ne faudrait-il pas également revoir le Design de l’avion ? En effet, ces modifications électroniques doivent venir compenser une instabilité créée volontairement sur le « MAX ». Souvenez-vous, lors de la conception du modèle « MAX » l’avionneur  Boeing se devait de résoudre deux problèmes fondamentaux pour rendre l’avion intéressant : réduire sa consommation de kérosène et le rendre moins bruyant également.  Pour assurer une véritable avancée, il a fallu aux ingénieurs de Boeing de revoir la motorisation. Pour ce faire il a été décidé d’installer un moteur beaucoup plus gros et plus économe en carburant. Mais le nouveau moteur devait avoir une garde suffisante avec le sol, hors sans changer le positionnement de celui-ci, la taille de la soufflante se trouvait trop proche du sol. Pour corriger le tir, le moteur a été  déplacé vers l’avant et plus haut. Il a fallu également avancer le train avant du train d'atterrissage de 8 pouces. Ces deux modifications permirent à Boeing d’améliorer de 14% la consommation de carburant du nouvel avion de ligne. Mais en créant de fait une instabilité !

Alors, ne devrait-on pas aussi en profiter pour plancher également sur une amélioration structurelle de l’avion en plus des patchs électroniques ? La question est ouverte, car rien ne dit que l’avion pourra effectivement revoler en octobre prochain.

Photo : Chaine de montage B737MAX @ Boeing

20/07/2019

Korean Air commande 20 B787 !

boeing,b787 dreamliner,korean air,nouveaux avions de ligne,compagnies aériennes,les nouvelles de l'aviation

Korean Air a finalisé un accord avec Boeingpour la commande de 20 avions Boeing B787 « Dreamliner » -comprenant 10 modèles de chacune des versions  B787-10 et B787-9. Cette commande est  évaluée à 6,3 milliards de dollars selon les prix affichés de l’avionneur.

Korean Air, l'un des plus grands transporteurs transpacifiques en Asie avec 16 liaisons sans escale à destination de l'Amérique du Nord, avec l’ajout du B787-10 à sa flotte long-courrier, le transporteur  va compléter son offre d’avions existants tels que les B787-9 et B777.

Le B787-10 est le membre le plus important de la famille « Dreamliner ». D'une longueur de 68 mètres, le B787-10 peut transporter jusqu'à 330 passagers en configuration standard à deux classes, soit environ 40 de plus que le B787-9. Propulsé par une suite de nouvelles technologies et une conception révolutionnaire, le B787-10 constitue une nouvelle référence en matière d'économie de carburant et d'économie de fonctionnement lorsqu'il est entré en service commercial l'année dernière. L'avion permet aux exploitants d'améliorer de 25% la consommation de carburant par siège par rapport aux avions précédents.

Lancé en juin 2013 au salon du Bourget, le nouveau B787-10 élargit et complète la famille «787» : il transportera de 300 à 330 passagers dans un rayon d’action de 11’910km et couvrira plus de 90 % des lignes desservies par les bi-couloirs à travers le monde. Le B787-10 sera également 25 % plus économe en carburant que les actuels avions de dimensions équivalentes et plus de 10 % moins gourmand que tout ce que propose la concurrence pour l’avenir.

Le B787-10 disposera de l’aménagement intérieur hors du commun de la famille «787». Ses passagers bénéficieront de technologies qui rendent les vols plus agréables : des hublots plus grands avec variateur de luminosité, un air plus sain, une hygrométrie accrue, une pressurisation de la cabine plus confortable, des coffres à bagages plus volumineux, un éclairage par LED apaisant et un vol moins sujet aux turbulences.

Le B787-10 a gagné 149 commandes de la part de neuf clients à travers le monde, y compris le clients de lancement Singapore Airlines, Air Lease Corporation (ALC), All Nippon Airways (ANA), British Airways, Etihad Airways, EVA Air, GE Capital Aviation Services (GECAS) , KLM royal Dutch Airlines et United Airlines.

Photos :B787 Korean Air @ Boeing