14/10/2021

Gros retard dans la modernisation des Mirage 2000 indiens !

2854595289.jpg

Elle avait bien débuté la modernisation de la flotte d’avions de combat Mirage 2000H indien, mais c’était sans compter l’arrivée du COVID et d’un certains nombres de problèmes avec l’intégration de divers systèmes qui ne satisfont pas l’Indian Air Force (IAF). Le retard accumulé devrait atteindre les trois ans.

Rappel

Initialement, le plan de près de 2,5 milliards de dollars visant à moderniser les Mirage 2000H de l’IAF devait être terminé pour la fin de cette année. Dassault Aviation est le maître d’oeuvre pour la modernisation de la flotte de 51 Mirage 2000H de l’IAF. L’avionneur français a commencé travailler sur quatre exemplaires de « 2000 » indiens, les autres appareils devant être modernisés en Inde par Hindustan Aeronautics (HAL) à Bangalore. 

Cette modernisation est réalisée par un consortium franco-indien qui regroupe : Dassault aviation, Thales (armes et intégration systèmes) MBDA (missiles) ainsi que Hindustan Aeronautics Limited (HAL) (réalisation, montage).

La situation

A ce jour seul 50% des Mirage 2000H indiens sont modernisés au standard « 2000-5 ». Selon le plan, les 16 premiers avions, dont les quatre modernisés par Dassault Aviation, devaient être livrés avec le statut Initial Operational Clearance (IOC). Les 35 autres devaient venir avec le statut Final Operational Clearance (FOC). Mais la perte d’un Mirage 2000-5 fraîchement modernisé et l’arrivée du COVID ont ralenti le programme dans un premier temps. Puis, c’est l’IAF qui a fait savoir qu’elle n’était pas satisfaite de certaines intégrations  et que la norme FOC n’était pas atteinte. De plus l’intégration de systèmes d’origine israéliennes ne sont pas encore effectué.  Ces retards vont générer un surcoût important. 

Modernisation des Mirage 2000H  

L’objectif technique de cette modernisation comprend une mise à niveau des Mirage 2000 au standard -5 /II  avec l’adjonction de la nouvelle version du radar RDY-3, un cockpit numérique compatible avec de jumelle de vision nocturne. L’avion doit être doté d’une liaison Link16 couplée à un système de données tactiques JTIDS. L’Inde a également négocié l’acquisition d’un viseur de casque d’origine israélienne.  Question armement, la France fourni la dernière génération de missile MICA, doté d’autodirecteur à infrarouge et à guidage radar. L’appareil peut également emporter divers types de bombes lui permettant une allonge en matière d’attaque au sol.

Les Mirage 2000H acquis au milieu des années 80 commencent sérieusement à être dépassés technologiquement. Ce programme doit permettre à l’avion français de Dassault de retrouver des capacités, lui permettant de pouvoir maintenir ses engagements durant encore 20 ans. 

Photo : Mirage 2000H indiens @ IAF

 

09/05/2017

La Suède modernise ses Hercules !

320065382.jpg

La Suède a décidé de ne pas opter pour l’instant d’un nouvel avion de transport. Par contre, le pays opte pour modernisation de sa flotte vieillissante Lockheed-Martin C-130H « Hercules ».

Selon les déclaration du colonel Magnus Liljegren, du quartier général de la Force aérienne suédoise (SwAF) : les six C-130H restants en service seront modernisés à mi-vie pour pouvoir continuer à voler jusqu’en 2032.

Selon le Col Liljegren la mise à jour couvrira l'avionique de l'avion principalement, Par contre, il sera pas question d’introduire des travaux structurels majeurs, car ceux-ci seraient trop coûteux compte tenu des heures de vol des cellules. Lors de la mise à jour, l’un des C-130H soit un KC-130H spécialisé dans le ravitaillement en vol sera temporairement inutilisable. Mais, il semble que cette fonctionnalité est peu souvent utilisée par le SwAF.

Dans l’attente du KC-390 ?

Depuis 2015, l’armée de l'air suédoise (Flygvapnet) cherche à remplacer ses actuels avions de transport tactique de type Lockheed-Martin C-130H « Hercules », par un nouveau type d’appareil.Le projet d’acquisition du Gripen E est aujourd’hui prioritaire et ne laisse pa sd eplace financièremement à l’achat d’un nouvel avion de transport. De plus, les liens actuels avec l’avionneur brésilien Embraer semblent de plus en plus se rapprocher, ce qui laisse penser que la Suède pourrait procéder à l’achat du KC-390 dans les années 2020 à 2025.

Photo:  C-130H Flygvapnet à Payerne @P.Kummerling

 

 

 

.