25/10/2019

Le MiG-35 vise le marché africain !

c476b617-5806-4d26-a05e-4e80a721a33c.jpg

La Russie va commercialiser une nouvelle variante de son avion de combat multirôle MiG-35 destiné à l'exportation. Russian Aircraft Corporation (RAC) a indiqué qu’une version de l’avion modifiée spécifiquement pour les théâtres d’opérations dans les régions chaudes et humides a été développée pour le marché international.

Le marché africain en ligne de mire :

Alors que la variante d'exportation du MiG-35 est destinée au marché international plus large, le directeur général de MiG Corporation, Ilya Tarasenko, a déclaré que la société ferait "une proposition très intéressante" pour les pays africains à la recherche d'un avion de combat rentable.

L’histoire de la coopération entre l’avionneur russe « MiG » et les pays africains dure depuis environ 50 ans. On estime à plus de 2’000 avions de type MiG de deuxième, troisième et quatrième générations qui ont été fournis aux forces aériennes nationales des pays de cette région. Tous les avions ont l'expérience d'un emploi au combat au cours de conflits militaires locaux sur le territoire de la région », a déclaré le directeur général de la société « MiG » Corporation, Ilya Tarasenko, après avoir précisé que la proposition de MiG-35 était très intéressante pour les partenaires africains du point de vue du critère de rentabilité.

Le nouveau complexe aéronautique présente un haut niveau d’unification pour la maintenance des aérodromes précédemment adaptés à l’utilisation des avions MiG de la génération précédente. Toutes les pièces de l'avion ont été conçues avec la protection anticorrosion, ce qui constitue un avantage important pour le stockage, la maintenance et l'exploitation en climat chaud.

La version pour l’exportation du complexe aéronautique MiG-35 a été conçue conformément aux exigences de clients étrangers potentiels et se distingue par la modification de la forme de la cellule ainsi que par le système radar mis à jour. La nouvelle version du MiG-35 prévoit l’équipement en radar à déphasage actif, capable de verrouiller et de suivre jusqu’à 30 cibles aériennes simultanément, d’un complexe de reconnaissance optoélectronique, ainsi que d’une station de localisation optique pour la recherche. Le système modulaire radar et l’architecture ouverte des  logiciels permettent d’utiliser toutes les nomenclatures d’armes existantes et futures, ainsi que les armes du client.

RAC-MiG s’attaque donc directement au marché du continent africain. L’offre russe doit pouvoir venir supplanter les aéronefs occidentaux qui s’avèrent généralement hors de prix pour bon nombre de Forces aériennes de continent. Mais, il y a une seconde raison, la Russie ne veut pas laisser la Chine  s’approprier ce marché en plein essor et qui lui était jusqu’ici, plutôt favorable.

Le MiG-35 « Fulcrum-Foxtrot » :

mig-35m fulcrum-f,afrique,blog défense,aviation militaire,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation,aviation francophone,nouveaux avions de combat

Le MiG-35 « Fulcum-F » (Foxtrot) représente le développement ultime du célèbre MiG-29. Il est un dérivé du MiG-29OVT de démonstration. Il fait partie de la quatrième génération des chasseurs MiG. Construit dans l’usine Sokol de Nijni-Novgorod à 500 km à l’est de Moscou.

Les ingénieurs de MiG ont mis l'accent sur la fiabilité de la cellule, des moteurs et de l'avionique. Le chef de la direction de MiG, Sergei Korotkov, a  déclaré que le MiG-35 dispose d’une vitesse de Mach 2,23 et une portée opérationnelle 1,5 fois plus longue que le MiG-29 actuel. Il dispose des impressionnants moteurs Klimov RD-33MK de 88Kn chacun. Le MiG-35 est équipé d'un système de ciblage électro-optique NPK-SPP OLS-K. Le système de ciblage et de surveillance OLS-K est monté directement sur l'avion sous le fuselage droit (tribord) sur la nacelle du moteur. Le capteur OLS-K peut suivre les véhicules en mouvement sur 20 kilomètres et les contacts de surface en mer pendant 40 kilomètres. Un télémètre laser intégré calcule la distance de la cible jusqu'à 20 kilomètres. L’avion dispose d’un système de désignation laser pour les armes guidées. Le nouveau télémètre laser et télémètre PPK permet au MiG-35 de guider de façon autonome des munitions de précision. A noter que cette nouvelle capacité de ciblage par précision pour les armes air-sol, est en soi une nouveauté dans la doctrine aérienne russe. L’avion est doté du système de guerre-électronique L-150M2, un détecteur d’approche missiles et un système de brouillage MSP-418KE.

Le MiG-35 dispose du radar actif à balayage électronique (AESA) Zhuk-AM de NIIR Phazotron (qui remplace le Zhuk-ME à antenne mécanique). Pour l’exportation c’est la version Zhuk-MAE qui est offerte d’une portée de 130 à 200 km, pouvant traquer une trentaine de cibles et en engager huit. L’avion met en œuvre les derniers systèmes d’armes russes, dont les missiles air-air : R-37, R-77 et K-74M, les missiles air-sol : Kh-31, Kh-35E et Kh-38MLE, ainsi que les bombes guidées KAB-500Kr. La charge militaire avoisine maintenant les 6,5 tonnes. En matière d’avionique le pilote dispose d’un cockpit doté de 3 grands écrans couleurs LCD avec viseur de casque.

Note : Les deux premiers MiG-35 sont entrés en service au sein de la Force aérienne et spatiale russe en juin dernier, 24 appareils sont pour l’instant en commande.

1027879725.jpg

Photos : 1 Présentation MiG-35 2 Cockpit 3 En vol @RAC