20/05/2021

Des H160 additionnels pour la Marine française !

unnamed-1.jpg

La Direction générale de l’armement  (DGA) a notifié auprès d’Airbus Helicopters, Babcock et Safran Helicopter Engines la tranche optionnelle portant sur les deux derniers H160 de la flotte intérimaire marine. Ces deux appareils compléteront les quatre H160 déjà contractualisés en 2020, dont le premier est en cours d’assemblage dans l’usine Airbus Helicopters de Marignane. Les six H160 FI configurés pour le sauvetage en mer seront mis en œuvre progressivement à partir de mai 2022, sur la base aéronavale (BAN) de Lanvéoc-Poulmic, l’aéroport de Cherbourg et la BAN d’Hyères. En attendant l’arrivée du H160M « Guépard » dans le cadre du programme Hélicoptère Interarmées Léger (HIL), les H160 FI prendront la relève des « Caiman »et « Panther » sur les missions d’alerte SAR/SECMAR à terre et permettront ainsi à ces hélicoptères de combat aéromaritime de remplir leur mission première, en mer, à bord des frégates.

L’emploi de ces H160 FI contribuera au développement de la version militaire de l’appareil et de son système de soutien au travers du retour d’expérience que pourra faire la Marine nationale.   

Commandés en 2018, les H160 FI seront équipés et maintenus en condition opérationnelle par Babcock dans le cadre d’un partenariat avec Airbus Helicopters, et Safran Helicopter Engines. Ce partenariat permettra d’assurer un haut niveau de disponibilité des appareils, nécessaire à la permanence de la mission de secours en mer sur la façade Atlantique et la façade méditerranéenne. Fabriqués par Airbus Helicopters, les six H160 FI seront notamment équipés de treuils et de cabines modulaires permettant un aménagement optimisé pour chaque mission de l’action de l’Etat en mer (AEM). Ils seront aussi certifiés pour le vol aux jumelles de vision nocturne nécessaires notamment pour le treuillage de nuit.

Les six hélicoptères H160 FI seront militarisés « a minima » par Babcock, société d’ingénierie spécialisée dans le soutien aux services stratégique des États afin de répondre aux besoins opérationnels de la Marine nationale. Babcock assurera notamment l’installation du système optronique Euroflir 410 de nouvelle génération de Safran Electronics & Defense.  

 
Le H160 : 

Le H160 bimoteur de moyen-tonnage est capable d’effectuer les missions les plus variées, du transport de passagers aux évacuations sanitaires, en passant par la desserte des plateformes pétrolières. Un segment de marché qui représente plus de 30 % des ventes d’hélicoptères civils. Le H160 est un condensé de technologies, avec notamment le nouveau moteur Arrano de Turbomeca qui offre un gain de consommation de carburant de 10% à 15% comparé aux hélicoptères actuels.  Le H160 dispose d’un fuselage 100% composite plus léger. Les ingénieurs d’Airbus ont opté pour un rotor de queue décentré et un stabilisateur biplan. 

Avec 68 brevets, le H160 intègre les dernières innovations technologiques d'Airbus Helicopters visant à offrir aux passagers un confort supérieur grâce aux lames Blue Edge réductrices de bruit et à une superbe visibilité extérieure pour les passagers et les pilotes, sans oublier les fonctionnalités de sécurité supplémentaires qu'offre Helionix protection de l'enveloppe et réduction de la charge de travail du pilote. Le nouveau modèle industriel d'Airbus Helicopters, basé sur la spécialisation du site et un processus d'assemblage de composants prêt à l'emploi, qui réduit le temps de mise sur le marché du H160 à 24 semaines, offrant ainsi plus de flexibilité aux clients. Cela permettra aux clients de confirmer leur configuration de mission à un stade ultérieur en fonction des besoins du marché.

H160-26p.jpg

Photos : 1 Futur H160 FI 2 Le H160 @ Airbus Helicopters

12/04/2021

Derazona Helicopters opte pour le H160 !

unnamed-1.jpg

Airbus Helicopters a obtenu une commande de H160 de Derazona Helicopters en Indonésie. Le H160 multi-missions jouera un rôle important dans les plans d'expansion de l'opérateur indonésien pour le transport pétrolier et gazier, off-shore, utilitaire et commercial.

«Cette nouvelle commande est une bienvenue opportune alors que notre société se lance dans un voyage de transformation pour développer ses activités. Nous sommes très impressionnés par les performances du H160 et enthousiasmés par les opportunités que cet hélicoptère de pointe apportera à nos opérations », a déclaré Ramadi Widyardiono, directeur du développement commercial de Derazona Helicopters.

Le H160 : 

Le H160 bimoteur de moyen-tonnage est capable d’effectuer les missions les plus variées, du transport de passagers aux évacuations sanitaires, en passant par la desserte des plateformes pétrolières. Un segment de marché qui représente plus de 30 % des ventes d’hélicoptères civils. Le H160 est un condensé de technologies, avec notamment le nouveau moteur Arrano de Turbomeca qui offre un gain de consommation de carburant de 10% à 15% comparé aux hélicoptères actuels.  Le H160 dispose d’un fuselage 100% composite plus léger. Les ingénieurs d’Airbus ont opté pour un rotor de queue décentré et un stabilisateur biplan. 

Avec 68 brevets, le H160 intègre les dernières innovations technologiques d'Airbus Helicopters visant à offrir aux passagers un confort supérieur grâce aux lames Blue Edge réductrices de bruit et à une superbe visibilité extérieure pour les passagers et les pilotes, sans oublier les fonctionnalités de sécurité supplémentaires qu'offre Helionix protection de l'enveloppe et réduction de la charge de travail du pilote. Le nouveau modèle industriel d'Airbus Helicopters, basé sur la spécialisation du site et un processus d'assemblage de composants prêt à l'emploi, qui réduit le temps de mise sur le marché du H160 à 24 semaines, offrant ainsi plus de flexibilité aux clients. Cela permettra aux clients de confirmer leur configuration de mission à un stade ultérieur en fonction des besoins du marché.

Photo : Image de synthèse H160 aux couleurs de Derazona @ Airbus Helicopters

 

20/08/2020

L’A400M peut enfin ravitailler les hélicoptères !

Copyright-DGA-1.jpg

Elle était attendue cette capacité de l’Airbus A400M « Atlas » pour le ravitaillement en vol des hélicoptères. Jusqu’alors, seuls des essais de contact « sec » en vol avaient été réalisés, afin d’évaluer le comportement aérodynamique des appareils et de vérifier la faisabilité des contacts entre la perche de ravitaillement de l’hélicoptère et le panier du tuyau de ravitaillement de l’A400M.

Campagne réussie :

Cette fois, la campagne d’essais, menée du 20 au 31 juillet 2020 avec un A400M d’Airbus et un H225 « Caracal » de l’escadron d’hélicoptères EH 1/67 « Pyrénées » de Cazaux mis à disposition par l’armée de l’Air, avait pour objectif de transférer du carburant entre les deux appareils afin d’évaluer le domaine de vol et les performances de ravitaillement.

Coté Caracal, cette campagne va permettre d’ouvrir la capacité opérationnelle au ravitaillement par A400M en plus de celle par KC130J de l’armée de l’Air. Coté A400M, l’avion est déjà apte à ravitailler des avions de chasse comme le Rafale ou des gros porteurs comme le C-130 ou même un autre A400M. Cette campagne prépare l’ajout de la capacité de ravitaillement des hélicoptères, prévue pour 2021. Elle fait partie des dernières capacités restant à qualifier au titre du standard final de l’avion attendu en 2022.

Le centre d’expertise et d’essais DGA Essais en vol a supervisé la réalisation de ces essais, dans le respect des mesures sanitaires particulières. L’A400M et le Caracal ont été mis en œuvre par des équipage mixtes DGA/Airbus.

Fin d’un calvaire :

Cette réussite signe la fin d’un calvaire pour l’A400M qui a connu une période de turbulences particulièrement difficile. Des voix se sont mêmes élevées chez nos voisins français pour dire qu’il fallait « oublier » la capacité de ravitaillement des hélicoptères en vol. La solution du problème des turbulences causées par les hélices de l’A400M a été trouvée une modification des tuyaux de ravitaillement.  Auparavant, les tuyaux de ravitaillement en vol, ceux qui se trainent derrière les ravitailleurs, mesuraient environ 24 mètres de long. Aujourd'hui, ces mêmes tuyaux ont été allongés et mesurent maintenant environ 37 mètres. Ce qui représente une différent positive de 13 mètres. Avec cet allongement, l'hélicoptère ravitaillé ne se trouve plus sous l'influence des turbulances des hélices. 

Les essais ont été effectués entre 1’000 et 10’000 pieds à une vitesse de vol, très basse de 194 km/h, et ont confirmé les résultats positifs des précédents vols de proximité effectués au début de l'année.

Copyright-DGA-4.jpg

Photos : Ravitaillement avec un A400M d’un H225M Caracal, un H160 est également testé  @ DGA

 

02/07/2020

Le H160 a obtenu sa certification EASA !

H160-EASA-certified-Eric-Raz.jpg

L’hélicoptère bimoteur multirôle H160 d'Airbus Helicopters a obtenu son certificat de type de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), marquant ainsi un nouveau chapitre du programme. La société prévoit que la certification de la FAA suivra peu de temps avant la première livraison à un client américain non divulgué plus tard cette année.

Airbus Helicopters s'est appuyé sur trois prototypes, le premier avion en série, et deux moyens de test supplémentaires, l'hélicoptère dynamique zéro et l'hélicoptère système zéro, pour développer et certifier l'avion et continue de mûrir l'avion avant sa mise en service. Les hélicoptères ont volé plus de 1’500 heures pour des tests en vol et des vols de démonstration afin que les clients puissent découvrir de première main l'innovation et la valeur ajoutée que le H160 apportera à leurs missions. 

Conçu comme un hélicoptère polyvalent capable d'exécuter un large éventail de missions telles que le transport offshore, les services médicaux d'urgence, l'aviation privée et d'affaires et les services publics, le H160 intègre les dernières innovations technologiques d'Airbus Helicopters. Celles-ci incluent des fonctionnalités de sécurité révolutionnaires avec l'assistance au pilote accumulée par Helionix et des fonctionnalités automatisées ainsi qu'une protection de l'enveloppe de vol. L'hélicoptère offre également aux passagers un confort supérieur grâce aux pales insonorisantes Blue Edge et à une superbe visibilité extérieure qui profite aux passagers et aux pilotes.

Le H160 n'a pas été conçu uniquement pour les passagers et les pilotes. Les opérateurs apprécieront sa compétitivité grâce à son efficacité énergétique accrue et son écosystème de maintenance simplifié centré sur le client: l'accessibilité des équipements a été facilitée par l'architecture optimisée de l'hélicoptère, le plan de maintenance a été minutieusement vérifié lors des campagnes Operator Zero, et il est livré avec une interface intuitive Documentation de maintenance 3D.

Le H160 : 

Le H160 bimoteur de moyen-tonnage est capable d’effectuer les missions les plus variées, du transport de passagers aux évacuations sanitaires, en passant par la desserte des plateformes pétrolières. Un segment de marché qui représente plus de 30 % des ventes d’hélicoptères civils. Le H160 est un condensé de technologies, avec notamment le nouveau moteur Arrano de Turbomeca qui offre un gain de consommation de carburant de 10% à 15% comparé aux hélicoptères actuels.  Le H160 dispose d’un fuselage 100% composite plus léger. Les ingénieurs d’Airbus ont opté pour un rotor de queue décentré et un stabilisateur biplan. 

Avec 68 brevets, le H160 intègre les dernières innovations technologiques d'Airbus Helicopters visant à offrir aux passagers un confort supérieur grâce aux lames Blue Edge réductrices de bruit et à une superbe visibilité extérieure pour les passagers et les pilotes, sans oublier les fonctionnalités de sécurité supplémentaires qu'offre Helionix protection de l'enveloppe et réduction de la charge de travail du pilote. Le nouveau modèle industriel d'Airbus Helicopters, basé sur la spécialisation du site et un processus d'assemblage de composants prêt à l'emploi, qui réduit le temps de mise sur le marché du H160 à 24 semaines, offrant ainsi plus de flexibilité aux clients. Cela permettra aux clients de confirmer leur configuration de mission à un stade ultérieur en fonction des besoins du marché.

1266111761.jpg

Photos : le H160 @ Airbus Helicopters

19/12/2018

Vol inaugural pour le H160 de série !

198527_1.jpg

 

Le premier hélicoptère H160 de série, sorti de la toute nouvelle ligne d’assemblage de Marignane, a effectué une démonstration en vol le 17 décembre en présence des équipes H160 en célébration des réalisations du Programme en 2018. Cet hélicoptère, qui sera livré au client de lancement Babcock en 2020, avait déjà effectué ses premiers essais en vol le 14 décembre. La livrée originale de cet hélicoptère rend hommage aux centaines de personnes qui participeront à la certification de la plateforme d’ici la fin de l’année prochaine, à la maturité industrielle du programme et à l’entrée en service harmonieuse de l’appareil à la fabrication duquel toutes ont apporté leur petite touche. Ce premier hélicoptère de série rejoindra les trois prototypes qui ont déjà accompli plus de 1 000 heures de vol pour les dernières étapes de la campagne d’essais en vol, notamment pour confirmer que les modifications introduites dans la configuration de série sont sans incidence sur l’excellente maniabilité de l’appareil. 

Le H160 : 

Le H160 est un hélicoptères bimoteurs de moyen-tonnage, capables d’effectuer les missions les plus variées, du transport de passagers aux évacuations sanitaires, en passant par la desserte des plate-formes pétrolières. Un segment de marché qui représente plus de 30 % des ventes d’hélicoptères civils. Le H160 est un condensé de technologies, avec notamment le nouveau moteur Arrano de Turbomeca qui offre un gain de consommation de carburant de 10% à 15% comparé aux hélicoptères actuels.  Le H160 dispose d’un fuselage 100% composite plus léger. Les ingénieurs d’Airbus ont opté pour un rotor de queue décentré et un stabilisateur biplan. 

Avec 68 brevets, le H160 intègre les dernières innovations technologiques d'Airbus Helicopters visant à offrir aux passagers un confort supérieur grâce aux lames Blue Edge réductrices de bruit et à une superbe visibilité extérieure pour les passagers et les pilotes, sans oublier les fonctionnalités de sécurité supplémentaires qu'offre Helionix protection de l'enveloppe et réduction de la charge de travail du pilote. Le nouveau modèle industriel d'Airbus Helicopters, basé sur la spécialisation du site et un processus d'assemblage de composants prêt à l'emploi, qui réduit le temps de mise sur le marché du H160 à 24 semaines, offrant ainsi plus de flexibilité aux clients. Cela permettra aux clients de confirmer leur configuration de mission à un stade ultérieur en fonction des besoins du marché.

 

3885741520.jpg

Photos : 1 Le H160 de série H160 d’essais @ Airbus Helicopters