06/10/2021

Gulfstream dévoile le G400 & G800 !

post_v_form_g800_g400_a_mkt_00001_desktop.jpg

La bataille des « supers jets d’affaires » à très long rayon d’action continue de battre son plein, après le Global 7500 de Bombardier, le Falcon 10X de Dassault, c’est l’avionneur Gulfstream Aerospace qui vient de dévoiler pour sa part un duo de nouveaux biréacteurs, le G400 et le G800. Ces deux nouveaux appareils vont venir grossir la gamme qui comprendra bientôt 6 appareils avec les récents G500, G600, G650ER et G700.

Le G400

d_g400_i_mkt_001_desktop.jpg

Le G400 va devenir le produit d'entrée de gamme de la famille des jets à grande cabine de l’avionneur Gulfstream. Il pourra accueillir jusqu'à 12 passagers dans trois zones et des toilettes à l'arrière, avec option de configuration à deux zones et neuf places avec des toilettes à l'avant et à l'arrière. Les sièges couchettes peuvent accueillir jusqu'à cinq passagers. La cabine reprend les standards de l’avionneur avec 42,5 pieds de long. Les passagers auront également beaucoup d'espace dans la cabine de 1 441 pieds cubes, également grâce à sa hauteur de 6,25 pieds et sa largeur de 7,6 pieds. Pour plus de confort, le G400 aura une altitude cabine de 3’255 pieds au FL410.

L’avionique comprend un poste de pilotage Symmetry d’Honeywell Epic avec des manettes de contrôle actives de BAE Systems, un affichage tête haute en option avec un nouveau système de vision combiné qui permettra d'atterrir dans des conditions de faible visibilité. Le système est couplé à un système d'atterrissage prédictif, Si la distance d'atterrissage prévue dépasse la longueur de piste disponible, le système avertira visuellement et auditivement les pilotes de remettre les gaz.

Pour simplifier les choses, le G400 partage la même section transversale de queue et de fuselage des G500 et G600. La motorisation est assurée avec deux Pratt & Whitney PW800 mais dont la puissance est adaptée a la version

Le G800

gulfstream,g400,g800,private jets,nbaa,ebace,les nouvelles de l'aviation

Le G800 est destiné à remplacer le G650ER selon l’avionneur, mais pas immédiatement car le carnet de commande de ce dernier est encore bien rempli.  A termes, donc le G800 deviendra le « fleuron » de la famille Gulfstream avec le plus long rayon d’action de tous les jets d’affaires soit  14’816 km. Doté de deux moteurs Rolls-Royce Pearl 700. Le G800 dispose d’un intérieur élégamment aménagé et équipé des meilleurs matériaux dans un environnement 100 % d'air frais, renouvelé toutes les deux à trois minutes et purifié par un système d'air pur à ionisation plasma.

Question avionique, on retrouve le système Symmetry Flight Deck d’Honeywell Epic. Les manettes de contrôle actives, une première dans l'industrie, augmentent la communication non verbale entre les pilotes grâce à des signaux tactiles. Dix écrans tactiles complètent la vue d’ensemble couplé à un doubles affichages tête haute dotés du nouveau système de vision combinée (CVS) de Gulfstream qui réunit le système de vision de vol amélioré (EFVS) et le système de vision synthétique (SVS) en une seule image, augmentant ainsi la conscience de la situation du pilote et l'accès à plus d'aéroports. L’ensemble comprend un fonctionnent en synchronisation avec l'intelligence de phase de vol pour réduire le nombre de commutateurs dans le poste de pilotage.

Au départ de Hong Kong, le G800 sera capable de voler sans escale à l'une ou l'autre vitesse vers Londres, Moscou, Rabat, Perth, Sydney, Los Angeles ou New York.

v_g800_a_mkt_007_Desktop.jpg

Photos : 1 G800 & G400 2 Intérieur G400 3 Intérieur G800 4 G800@ Gulfstream

 

03/09/2021

Premiers records pour le G700 de production !

4043776685.jpg

Le premier G700 de production de Gulfstream Aerospace a établi les premiers records de vitesse de de villes en volant de sa base d'origine à Savannah, en Géorgie, à Doha, au Qatar, puis à Paris Le Bourget.

Le premier G700 de production entièrement équipé S/N 006 et immatriculé N706GD a quitté Savannah vendredi pour Doha, couvrant une distance de 6’711 nm à une vitesse moyenne de Mach 0,88 en 13 heures et 16 minutes. L'avion a ensuite établi un autre record de paires de villes hier de Doha à Paris, volant à 2’953 nm en six heures et 15 minutes à une vitesse moyenne de Mach 0,90.

Conformément à l'engagement de durabilité de l'OEM, le G700 a brûlé un mélange de carburant d'aviation durable sur le vol Savannah-Doha. Ce G700 est notamment utilisé pour tester la nouvelle cabine.

Le G700 :

Le G700 représente une nouvelle ère pour Gulfstream, qui repose sur les investissements de la société depuis des décennies dans la recherche et le développement et sur les succès qui en découlent. L’avion dispose de la cabine la plus haute, la plus large et la plus longue du secteur, avec des capacités de distance franchissable et de vitesse de pointe. Le G700 peut parcourir 13’890 kilomètres à Mach 0,85 ou 11’853 km à Mach 0,90.

Nouvelle cabine :

La toute nouvelle cabine dessinée pour le G700 permet aux passagers d’étendre leur style de vie personnel et professionnel à leur avion. Avec un maximum de cinq espaces de vie, le G700 offre un ultra grand pont avec un salon passagers avec un compartiment pour l’équipage, une salle à manger ou de conférence de six places, et même une suite parentale avec douche. La « Gulfstream Cabin Experience » favorise et améliore le bien-être grâce aux 20 fenêtres ovales panoramiques, les plus grandes du secteur, l’altitude de cabine la plus basse de l’industrie, 100% d’air pur et une cabine très silencieuse.

L’avion offre également une gamme de commodités pour la cabine qui révolutionnent les avantages des voyages en avion d’affaires, notamment le système d’éclairage circadien le plus avancé de l’aviation. La technologie développée par Gulfstream recrée le lever et le coucher du soleil grâce à des milliers de voyants blancs et ambre, amenant doucement les passagers dans leur nouveau fuseau horaire et réduisant considérablement l'impact physique de voyager sans arrêt à l'autre bout du monde.

Avionique et motorisation :

4276829892.jpg

Le G700 est doté du Symmetry Flight DeckTM, avec barres de contrôle à contrôle actif et écrans tactiles LCD diagonal de 8 pouces, le poste de pilotage est également équipé de série du système Predictive Landing Performance System. Le système avertit à l'avance les pilotes des éventuelles sorties de piste, afin qu'ils puissent ajuster les approches ou circuler grâce aux cartes mobiles des aéroports 2D et 3D. La carte mobile 2D présente les pistes, les voies de circulation, les structures aéroportuaires et les panneaux de nombreux aéroports sur les écrans de navigation, tandis que la carte mobile 3D intègre le système de vision synthétique (VFI). Le poste de pilotage Symmetry G700 est également livré en standard avec le système de vision de vol améliorée et la vision synthétique sur deux écrans tête haute. La vision synthétique SmartView® de Honeywell améliore considérablement la connaissance de la situation de l’équipage de conduite en fournissant une grande image synthétique couleur 3D du monde extérieur, afin d’améliorer la sécurité et l’efficacité. Couplé au système NGFMS d’Honeywell, optimisé pour les futures fonctionnalités de gestion du trafic aérien (ATM) afin d’améliorer l’efficacité énergétique, de réduire les coûts d’exploitation directs, de réduire la charge de travail du pilote et d’améliorer la sécurité avec la représentation du trafic ADS-B à proximité sur l’affichage multifonction du poste de pilotage, ce qui permet à l’équipage de conduite de mieux connaître et comprendre le trafic aérien qui l’entoure.

L’avion est motorisé par les nouveaux moteurs Rolls-Royce Pearl 700 conçu en partenariat avec Gulfstream. Le moteur dispose d’un nouveau système basse pression et d'un compresseur axial haute pression à 10 étages, ce qui permets une augmentation de 8% de la poussée de décollage à 18’250 lb par rapport au moteur de conception plus ancienne. Le moteur offre un rapport poussée poids supérieur de 12% et une efficacité supérieure de 5%, tout en maintenant ses performances en matière de réduction du bruit et des émissions de CO2. Le moteur sera certifié pour l’utilisation de biocarburant. 

Autres technologies avancées utilisée pour le Pearl 700 est l’impression 3D qui permet de fabriquer des carreaux de céramique à l’intérieur de la chambre de combustion, afin de limiter la chaleur et le bruit, ainsi que des buses en céramique pour simplifier la fabrication et réduire le poids. Le Pearl 700 est soutenu par le programme de maintenance horaire amélioré de Rolls-Royce CorporateCare et comprend une nouvelle unité de surveillance de l'état du moteur avec surveillance avancée des vibrations, communications bidirectionnelles et possibilité de reconfigurer à distance les fonctions de surveillance du moteur depuis le sol. Il intègre les données dans un système d'analyse basé sur le cloud, d'algorithmes intelligents et d'intelligence artificielle.

De plus, le G700 est doté d’ailettes de conception nouvelle. La motorisation et les ailettes garantissent à l'aéronef des performances exceptionnelles. L’appareil offrira d’excellentes performances de décollage et d’atterrissage et pourra facilement opérer dans les aéroports avec piste courte et à haute altitude.

2917179751.jpg

Photos : 1 G700 2 Cockpit 3 Cabine @ Gulfstream

 

07/04/2021

Un nouvel espion dans le ciel israélien !

IAF-Oron-aircraft.jpeg

La Force aérienne et spatiale israélienne a réceptionné dimanche un avion espion considéré comme l'avion le plus avancé du genre au monde. L’avion, un Gulfstream G550 modifié aura une pertinence particulière pour les missions de collecte de renseignements et d'identification de cibles contre des objectifs.

Le G550 « ORON » :

Sous la désignation de G550 « ORON », l’avion est une nouvelle variante des modèles G550 « Shavit » (renseignement électromagnétique) et G550 « Eitam » (alerte et contrôle rapides aéroportés). L’ORON se distingue par le fait qu’il est équipé d'une technologie d'intelligence artificielle et se distingue par ses excellentes capacités de vol et ses faibles coûts de maintenance. L'avion est équipé d'un radar avancé fabriqué par Israel Aerospace Industries, ainsi que d'autres systèmes avancés de collecte de renseignements, offrant de nouvelles capacités en termes de couverture dans tous les types de temps et dans tous les niveaux de visibilité. L'avion est conçu pour donner à l'armée de l'air une image complète d'une zone en temps réel, y compris la cartographie des forces terrestres ennemies.

Selon Israel Aerospace Industries (IAI), le développement de l'avion a duré huit ans, avec la participation de l'organisme de recherche et développement conjoint du ministère de la Défense et des Forces de défense israéliennes, de la Force aérienne, du renseignement militaire, de la marine et des industries aérospatiales israéliennes. L'Oron est censé permettre aux divisions interarmes d'opérer plus efficacement en obtenant une lecture en temps réel d'une situation rendue disponible simultanément aux différentes branches de l'armée. Ceci est cohérent avec un changement de stratégie actuellement entrepris par l'armée, consistant en une augmentation de la coordination entre les différentes branches de l'armée sur le champ de bataille.

L’Oron dispose de postes de travail pour un plus grand nombre d'équipages de mission, y compris des agents du renseignement pour analyser les données collectées en temps réel. Le nombre exact de membres d'équipage n'a pas été divulgué. Le G550 « ORON » sera intégré 122e escadron « Nachshon » de la Force aérienne et spatiale israélienne une unité spécialisée dans le renseignement, la surveillance et la reconnaissance (ISR) sur la base aérienne de Nevatim dans le désert du Néguev en Israël. Le nombre exact d'exemples d'Oron que l'IAF acquerra n'a pas été révélé. L’avion doit encore recevoir des équipements complémentaires, ce processus prendra jusqu'à deux ans, après quoi l'avion sera déclaré opérationnel.

IAF-Oron-aircraft-2.jpeg

Photos : G550 « ORON » @ Amit Agronov

27/03/2021

Gulfstream a livré le 100ème jet de nouvelle génération !

unnamed.jpg

La crise du COVID n’affecte que partiellement le secteur des gros jets d’affaires, dont la demande reste intéressante. Le constructeur Gulfstream annonce avoir livré le 100 ème appareils de la nouvelle génération G500 et G600. En l’occurance le 100ème étant un G500.

 

« Gulfstream a connu une forte demande pour les tout nouveaux avions d’affaires G500 et G600 dès le départ », a déclaré Mark Burns, président de Gulfstream. « Une fois qu'ils sont entrés en service, l'intérêt pour ces avions innovants a augmenté d'autant plus que les exploitants ont fait l'expérience de la combinaison convaincante du poste de pilotage Symmetry et d'un confort de cabine exceptionnel.

Atteindre 100 livraisons à ce stade du programme est remarquable et reflète clairement les avantages que les G500 et G600 offrent à nos clients. »

Champions des records :

1924562949.jpg

 

Le G500 est entré en service en septembre 2018, suivi du G600 en août 2019. Avant la mise en service de l'avion, Gulfstream a assuré la maturité du G500 et du G600 avec des exercices qui allaient au-delà du rigoureux programme d'essais en vol, y compris un tour du monde à grande vitesse G500 couvrant près de 130’000 milles nautiques et réalisant 22 records de vitesse en paires de villes. À ce jour, les G500 et G600 ont atteint plus de 60 records de vitesse et un total combiné de plus de 25’000 heures et plus de 13’000 atterrissages.

 

Les G500 et G600 ont inauguré la technologie de nouvelle génération de Gulfstream avec le Symmetry Flight Deck ™ primé, doté des seules manettes de commande actives de l'industrie, de l'utilisation la plus étendue de la technologie d'écran tactile et d'un réseau de concentration de données. L'avion, qui a remporté de nombreux prix et distinctions pour la conception des sièges et de la cabine, comprend le Gulfstream Cabin Experience avec 100% d'air frais, l'altitude de cabine la plus basse de l'industrie, des niveaux sonores très silencieux et 14 fenêtres panoramiques. 

La nouvelle gamme G500 & G600 : 

De conception entièrement nouvelle, ces deux nouveaux jets d’affaires remplacent respectivement dans la gamme de l’avionneur les actuels G450 et G550. 

Le G500 et G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manches de contrôle actif sur les deux nouveaux avions.  L’avionique sera dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus Epic d’Honeywell.

En matière de cabine, le G500 et G600 offrent un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse de la cabine sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds ( 15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur ​​la terre ferme  à peine 4’850 pieds (1478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permet de renouveler l’air en cabine toutes les deux minutes. 

Le G500 est capable de voler 5,000nm (9260 km) G500 et reliera Doha non-stop avec Londres, Genève et Paris à Mach 0,90. Les G500 et G600 seront dotés de moteurs Pratt & Whitney Canada PW814GA, un changement important, puisque la gamme Gulfstream était fidèle à Rolls-Royce jusqu’ici. Le G600 est capable de voler 6,200nm (11’482km). Les deux appareils pourront voler avec 19 passagers en configuration maximum. 

1300360401.jpg

Photos : 1 G500 et G600 2 Intérieur  @ Gulfstream 3 G500 à EBACE @ P.Kümmerling

 

20/12/2020

G550 SIGINT pour l’Italie !

56.jpeg

Le département d'État américain a approuvé la vente de deux Gulfstream G550 au gouvernement italien. Ces avions seront équipés pour le rôle de renseignement aérien, de surveillance, de reconnaissance et de guerre électronique (AISREW/SIGINT)

Évaluée à 500 millions de dollars, cette vente comprend une suite de systèmes de mission, qui est composée du système de renseignement des communications « RIO » et la tourelle électro-optique MX-20HD de L3 Harris, la suite de guerre électronique AISREW et le radar Leonardo Osprey 50 de type AESA. Un système d'alerte de missiles et des distributeurs de contre-mesures AN/ALE-47 et des systèmes de navigation GPS / inertiels intégrés sécurisés et d'identification des amis ou ennemis (IFF) seront installés. Les communications comprennent le système multifonctionnel de distribution d'informations, Système radio tactique interarmées (MIDS JTRS). Du point de vue externe les deux avions devraient ressembler aux Gulfstream ISR « SHAVIT » exploités par Israël (photo ci-dessus). 

Les équipements sélectionnés par l’Italie : 

Le système L3Harris « RIO » :

Les capacités de renseignement électromagnétique de L3Harris « RIO » (SIGINT) répondent aux exigences de mission rigoureuses des petites plateformes de renseignement, de surveillance et de reconnaissance habitées et non habitées, avec la capacité d'intercepter, de localiser, de surveiller et d'enregistrer les signaux de communication à l'aide d'un ensemble commun d'applications logicielles.

La conception à architecture ouverte prend en charge les applications de signaux spéciaux tiers.

Enregistrement et lecture audio en temps réel.

Recherche spectrale d'arrière-plan (2-6 000 MHz).

Un affichage en trois dimensions de la zone d'intérêt est fourni.

Matériel évolutif disponible dans le commerce (COTS).

La taille, le poids et la puissance configurables (SWaP) permettent des applications SIGINT sur différentes plateformes aéroportées habitées et non habitées.

Recherche spectrale de fond automatique et continue avec surveillance et enregistrement simultanés du signal.

Géolocalisation de l'émetteur déterminée à partir des lignes de relèvement dans le temps ou des techniques de différence de temps d'arrivée (TDOA) et de différence de fréquence d'arrivée (FDOA).

Formation de faisceau numérique adoptive pour une atténuation des interférences de 30 dB sur plusieurs interféreurs.

Fonctionnement local ou à distance à l'aide de la liaison de données réseau du protocole de contrôle de transmission / protocole Internet (TCP / IP) en utilisant aussi peu que 300 Kbps de bande passante.

Conforme au Joint Interface Control Document (JICD) : interopérable avec les réseaux de fusion de capteurs Network-Centric Collaborative Targeting (NCCT) et Theater Net-Centric Geolocation (TNG).

Leonardo Osprey 50 :

IMG_5540 2.jpeg

Le radar Leonardo Osprey 50 à antenne Active Electronically Scanned Array (AESA) à semi-conducteurs est l’un des seuls systèmes de ce type actuellement disponible qui offre une couverture sphérique complète sans pièces mobiles. Entre autres avantages, cela permet au radar d'être installé sur des plates-formes où une antenne rotative ne serait pas adaptée. 

En complément des E-550A « EITAM » :

L'Italien Aeronautica Militare Italiana dispose déjà de deux Gulfstream 550 « EITAM » de mission spéciale en service, après avoir acheté la version d'alerte avancée aéroportée (AEW&C) désignée localement E-550A auprès de l'IAI. Ils sont pilotés par le 71 ° Gruppo dans le cadre du 14 ° Stormo à Pratica di Mare. On s'attend à ce que les Gulfstream AISREW opèrent à partir de la même base.

Basé sur une cellule d’avion d’affaires Gulfstream G550, le système « EITAM » (E-550A en Italie) est un appareil de surveillance et d’alerte lointaine AEW & C. Israël Aerospace Industries (IAI) a installé un radar EL/W-2085 à antenne active (AESA) en bandes L et S. La matrice d'émission / réception (T / R) des modules permet au faisceau d'être dirigé électroniquement, ce qui permet au système de pouvoir se passer d’un rotodome et de voir à 360°. Les israéliens étant très discrets sur les performances du système, on retiendra que celui-ci peut suivre au minimum 100 cibles en même temps et permet l’assistance du suivi d’interception air-air et air-sol de manière simultanée et ceci sur une distance de 200 mille nautiques (370 km). Le G550 « SHAVIT » d’IAI est la version « SIGINT » qui analyse les communications adverses et mène la guerre-électronique. L’Italie pouvait opter pour cette dernière version, mais pour des raisons de soutien aux entreprises régionales, Rome a préféré une version SIGINT plus standardisée Europe. 

165861119.jpg

Photos : 1 G550 « SHAVIT » 2 Radar Oprey 50 @ Leonardo  3 G550 EITAM destiné à l’Armée de l’air italienne @ IAI