28/04/2021

Nouveau viseur de casque pour les NH90 FS !

4187040602.jpg

L’hélicoptériste NHIndustries a choisi le système de casque TopOwl de Thales pour les pilotes NH90 des forces spéciales. Avec son affichage numérique haute définition, le système d'affichage numérique TopOwl de nouvelle génération permet aux pilotes d'hélicoptère de voler dans tous les environnements visuels dégradés.

Le système de viseur et d'affichage monté sur casque a été développé et affiné en partenariat avec la DGA et le personnel opérationnel au cours des 20 dernières années, et est aujourd'hui la solution la plus avancée et la plus performante de sa catégorie. Avec son système d'ajustement de casque personnalisé, TopOwl est un atout clé pour les pilotes et un facteur décisif pour assurer le succès de la mission.

Le viseur de casque Thales TopOwl de nouvelle va venir équiper les unités des forces spéciales de l'hélicoptère NH90. Cette variante a été développée à la demande de la DGA pour répondre aux besoins des forces spéciales françaises, et est également disponible pour les pays partenaires et autres clients NH90. Cette génération numérique du système de casque TopOwl de Thales utilise la réalité augmentée pour améliorer les capacités opérationnelles des pilotes d'hélicoptère de combat, en particulier lorsqu'ils volent dans des environnements visuels très dégradés. TopOwl a également été sélectionné pour la mise à niveau Standard 3 de l'hélicoptère de combat Tiger développé conjointement par la France, l'Allemagne et l'Espagne.

Les unités des forces spéciales sont spécialement entraînées pour recueillir des renseignements et opérer derrière les lignes ennemies. Les mises à niveau du NH90 pour les forces spéciales améliorent considérablement les capacités de mission et positionnent la nouvelle variante comme l'un des hélicoptères de transport tactique les plus performants au monde, en particulier pour des conditions environnementales extrêmes telles que la baisse de tension, le voile blanc, le brouillard et les opérations de nuit noire.

auto.jpeg

Le casque TopOwl est en service depuis 2005 et a fait ses preuves au combat sur plusieurs théâtres d'opérations. La nouvelle génération numérique offre un rendu haute définition et une diffusion vidéo en direct sans perte pour étendre l'enveloppe de vol de l'hélicoptère dans des environnements visuels dégradés. Il exploite les dernières technologies numériques et est cybersécurité dès sa conception.

L'affichage numérique TopOwl réduit la fatigue du pilote et permet aux membres d'équipage de coopérer plus efficacement, ce qui est crucial pour réussir dans les missions les plus difficiles, en affichant des informations pertinentes dans le champ de vision du pilote et en incorporant un système d'alerte audio spatialisé et une technologie de réduction du bruit ambiant.

TopOwl offre également des fonctionnalités de sécurité de vol inégalées pour les opérations sans visibilité directe, en utilisant une combinaison de réalité augmentée, de données de terrain synthétiques et d'informations provenant de caméras 2D et 3D et d'autres capteurs. Conçu pour les opérations de jour et de nuit, il assiste les pilotes lors des atterrissages dans des conditions extrêmement dégradées, telles que la baisse de tension, le voile blanc, le brouillard épais et les opérations de nuit noire.

Le système d'ajustement de casque personnalisé adapte le casque à la forme de la tête de chaque pilote, et la conception matérielle du casque TopOwl de dernière génération a été affinée pour une intégration plus facile, une consommation d'énergie réduite et un poids total plus léger. Les câbles de connexion simplifiés permettent aux membres d'équipage de sortir plus facilement de l'hélicoptère en cas d'urgence, notamment en cas d'amerrissage en mer.

TopOwl et NH90 FS Standard 2 :

La nouvelle configuration du Nh90 TFRA Standard 2 intégrera un système électro-optique (EOS) EuroFLIR ™ de nouvelle génération de Safran avec des affichages et des commandes pour les pilotes, les commandos, les artilleurs et les capitaines de charge. Les capteurs fourniront des sorties pour entreprendre une planification de mission mise à jour sur des écrans ou des tablettes connectés.

En plus d’un cockpit modernisé, la cabine sera améliorée avec un nouveau système de portes à battant amovible rapide et une poutre à corde rapide. Cela fournira des capacités supplémentaires à l'arrière de l'appareil avec le feu protecteur des mitrailleuses latérales. 

En complément des équipements existants tels que les mitrailleuses M3M et les réservoirs de carburant externes, d'autres améliorations au service des forces spéciales et de l'aviation de l'armée française incluent une carte numérique 3D de nouvelle génération, des marches d'embarquement pliables et des points d'ancrage de corde supplémentaires montés au plafond.

Dans un deuxième temps, il est prévu qu'un système d'ouverture distribuée (DAS) composé de caméras infrarouges fixes affichant la vision 3D dans un affichage numérique de viseur monté sur casque de nouvelle génération sera également incorporé, offrant un niveau sans précédent de soutien du pilote en basse visibilité, améliorant considérablement la capacité de l'hélicoptère dans des conditions environnementales dégradées.

Les principales améliorations apportées au NH90 FS concernent :

L’ajout d’un nouveau système optronique d’observation (l’Euroflir™410 de nouvelle génération de la société Safran Electronics & Défense) pour permettre une détection améliorée des obstacles et des menaces, en vol tactique et par toutes conditions de nuit.

La possibilité d’utiliser l’issue arrière du TTH pour les opérations d’aérocordage avec autoprotection par les portes latérales.

Diverses améliorations de la soute du NH90 pour permettre entre autres d’utiliser l’issue arrière en vol ou d’afficher la vidéo du système optronique d’observation au profit des personnels en soute.    

4101809565.jpg

Photos : 1 & 3 NH90 @NHI  2  TopOwl @ Thales

 

12/10/2020

La France commande le NH-90 en version « Forces Spéciales » !

France to get upgraded NH90 TTH Caiman helicopters for its Special Forces.jpg

La Direction générale de l'armement (DGA) a ordonné la conversion de dix hélicoptères NH90 en versions « Forces Spéciales » (NH-90 FS) auprès du consortium NHI Industries. Cette nouvelle version du NH-90 doit permettre de doter les forces spéciales françaises de nouvelles capacités d'intervention adaptées à leurs missions sur tous types de théâtres.

Le Consortium NH Industries et ses sociétés partenaires (Airbus Helicopters, Leonardo et Fokker), ont signé avec l'Agence de gestion des hélicoptères de l'OTAN (NAHEMA) un contrat ferme pour le développement d'une version améliorée de l'hélicoptère NH90 Tactical Troop (TTH) pour les forces spéciales françaises (TFRA Standard 2). Aux termes du contrat de production, le dernier lot de 10 NH-90 déjà commandés par le ministère des Armées, via la Direction générale de l'armement (DGA), sera livré directement à ce nouveau standard début 2025.

Le NH-90 FS / TFRA Standard 2 : 

NH90-TFRA-Standard2-infographic_Airbus-RGB.jpg

La nouvelle configuration TFRA Standard 2 intégrera un système électro-optique (EOS) EuroFLIR ™ de nouvelle génération de Safran avec des affichages et des commandes pour les pilotes, les commandos, les artilleurs et les capitaines de charge. Les capteurs fourniront des sorties pour entreprendre une planification de mission mise à jour sur des écrans ou des tablettes connectés.

En plus d’un cockpit modernisé, la cabine sera améliorée avec un nouveau système de portes à battant amovible rapide et une poutre à corde rapide. Cela fournira des capacités supplémentaires à l'arrière de l'appareil avec le feu protecteur des mitrailleuses latérales. 

En complément des équipements existants tels que les mitrailleuses M3M et les réservoirs de carburant externes, d'autres améliorations au service des forces spéciales et de l'aviation de l'armée française incluent une carte numérique 3D de nouvelle génération, des marches d'embarquement pliables et des points d'ancrage de corde supplémentaires montés au plafond.

Dans un deuxième temps, il est prévu qu'un système d'ouverture distribuée (DAS) composé de caméras infrarouges fixes affichant la vision 3D dans un affichage numérique de viseur monté sur casque de nouvelle génération sera également incorporé, offrant un niveau sans précédent de soutien du pilote en basse visibilité, améliorant considérablement la capacité de l'hélicoptère dans des conditions environnementales dégradées.

Les principales améliorations apportées au NH90 FS concernent :

L’ajout d’un nouveau système optronique d’observation (l’Euroflir™410 de nouvelle génération de la société Safran Electronics & Défense) pour permettre une détection améliorée des obstacles et des menaces, en vol tactique et par toutes conditions de nuit.

La possibilité d’utiliser l’issue arrière du TTH pour les opérations d’aérocordage avec autoprotection par les portes latérales.

Diverses améliorations de la soute du NH90 pour permettre entre autres d’utiliser l’issue arrière en vol ou d’afficher la vidéo du système optronique d’observation au profit des personnels en soute.    

En outre, des provisions électriques et mécaniques ont été prises pour intégrer ultérieurement :

La mise à hauteur du casque TopOwl de Thales, c’est-à-dire le passage de l’affichage analogique au numérique pour offrir de nouvelles capacités comme l’affichage de vidéo haute résolution des senseurs de pilotage et de mission (Eurofl’eye™ & Euroflir™), l’élaboration et l’affichage de la réalité augmentée (terrain synthétique et obstacles) et l’affichage de symboles 3D « tactiques ». Cet équipement sera commun avec le prochain standard 3 de l’hélicoptère d’attaque Tigre ;

Un « système optronique large champ » Eurofl’Eye™ développé par Safran Electronics & Defense pour améliorer les conditions de pilotage en environnement dégradé (comme les posés de nuit ou en environnement sableux) en offrant des champs de vision indépendants au pilote et au co-pilote.

Les évolutions du NH90 FS, qui suscitent de l’intérêt d’autres pays déjà équipés de cet hélicoptère, ne sont pas destinées à l’usage exclusif des forces spéciales. En effet, la plupart de ces nouvelles capacités seront également utiles à l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) pour augmenter la couverture opérationnelle du TTH.

French-NH90-FS-Rendering.jpg

 

Photos : 1 NH-90 actuel @ ALAT 2 & 3 vue et équipement du futur NH-90 FS @ NH Industries

 

02/09/2020

Livraison du premier MH-47G BlockII !

322262-MH47BLK2-0572-hi-res.jpg

Boeing a livré le premier exemplaire au Commandement des opérations spéciales américain (SOCOM) du MH-47G « Chinook » Block II.

« Cette livraison marque une étape majeure pour le programme Chinook », a déclaré Andy Builta, vice-président et directeur du programme H-47. « Le nouveau Chinook donnera aux forces d'opérations spéciales américaines beaucoup plus de capacités pour des missions extrêmement difficiles et leur permettra de mener ces missions sur le futur champ de bataille ». 

Basée sur la variante CH-47F utilisée par les forces régulières, la version des forces spéciales dispose d'une capacité de ravitaillement en vol, d'une suite complète d'aides défensives et d'aides au pilotage à basse altitude par mauvais temps, avec un capteur infrarouge et un radar de suivi de terrain.

Les caractéristiques de la dernière variante Block II, qui a été officiellement lancée en 2017, incluent des pales de rotor avancées qui augmentent la charge utile de 1’500 livres tout en réduisant les coûts de maintenance. La cellule a été repensée pour augmenter sa résistance. Le système de carburant a été repensé, les six anciens réservoirs individuels cédent la place à deux réservoirs plus légers de capacité accrue. Une transmission améliorée transfère plus efficacement la puissance des moteurs Honeywell T55 aux rotors, offrant une augmentation de 9% de la capacité de transport de couple.

Ces améliorations font passer la charge utile du Block II de 20’000 à 22’000 livres. De plus, la mise à niveau améliore considérablement les performances à chaud et à haute performance. C'était l'un des moteurs du programme, basé sur l'expérience opérationnelle en Afghanistan.

La version originale du MH-47G est en service depuis quelques années et est l’hélicoptère standard exploité par le 160e Régiment d’aviation d’opérations spéciales de l’USASOC (aéroporté). Le rééquipement du 160e SOAR (A) est considéré comme une priorité pour l'armée américaine.

À ce jour, trois ordres de fabrication ont été passés. Le dernier, annoncé le 31 juillet, a ajouté neuf hélicoptères d'une valeur de 265 millions de dollars, pour porter le total actuellement souscrit à 24. L'USASOC prévoit d'acheter à terme 69 appareils pour équiper complètement les unités de transport lourd / longue portée du 160e SOAR (A).  

Le MH-47G « Chinook » BlockII :

Le MH-47G dispose d'un cockpit numérique compatible avec les lunettes de vision nocturne. Il comporte 5 écrans d'affichage multifonctions (MFD) à cristaux liquides de 6x8 pouces et 2 unités d'affichage de contrôle (CDU). Le cockpit est conforme à la norme CAAS (Common Avionics Architecture System), partageant les mêmes unités de traitement et d'affichage que le MH-60M « Black Hawk ». Le CAAS a été développé pour les « Night Stalkers » puis adopté par l'armée. 

Les améliorations du standard Block II, qui sont en cours de développement pour la flotte de CH-47F de l'armée américaine, comprennent de nouvelles pâles de rotor avancée (ACRB), dotée d'une géométrie pour augmenter la capacité de levage de 680 kg à 4 000 ft et 35 ° C en vol stationnaire et de nouveaux équipements électroniques.

2331772128.jpg

Photos : MH-47G Block II @ Boeing

 

03/08/2020

L’US Army commande des MH-47G Block II supplémentaires !

1316798593.jpg

Boeing a signé un contrat d’une valeur de 265 millions de dollars pour neuf autres hélicoptères MH-47G Block II « Chinook » destiné à US Army Special Operations Aviation Command (USASOAC).

Boeing est maintenant en contrat pour 24 des « Chinook » de nouvelle génération. Le Chinook MH-47G Block II présente une structure améliorée et des initiatives de réduction de poids, telles que de nouvelles nacelles de carburant plus légères qui augmentent les performances, l'efficacité et la communauté dans toute la flotte. Les nouveaux « Chinook » donneront à l'armée beaucoup plus de capacités pour des missions extrêmement difficiles.

A ce jour l’US Army exploite une flotte de 61 MH-47G au standard Block I. Le programme Block II intègre plusieurs améliorations. Mise ne service par le Commandement des opérations spéciales de l'armée américaine (USASOAC), la flotte actuelle de MH-47G comprend les 61 hélicoptères reconstruits du Block I (62 ont été livrés, soit 35 CH-47D, 9 MH-47D et 18 MH-47E). 

Dérivé du célèbre hélicoptère « Chinook » de base le MH-47G est une plate-forme spéciale qui comprend des réservoirs de carburant à double capacité, une sonde de ravitaillement en vol, un système numérique avancé de contrôle de vol et des capteurs avancés, un système de guerre électronique. Le MH-47G utilise 2 moteurs T55-GA-714A équipés de suppresseurs d'échappement infrarouges IES-47 pour réduire la visibilité IR de l'hélicoptère. La cellule a une trappe abdominale, des fenêtres à bulles le long de chaque côté. Un treuil de sauvetage est monté au-dessus de la porte avant tribord. La fenêtre du tireur se trouve sur le fuselage bâbord, à l'arrière du poste de pilotage. 

Le MH-47G dispose d'un cockpit numérique compatible avec les lunettes de vision nocturne. Il comporte 5 écrans d'affichage multifonctions (MFD) à cristaux liquides de 6x8 pouces et 2 unités d'affichage de contrôle (CDU). Le cockpit est conforme à la norme CAAS (Common Avionics Architecture System), partageant les mêmes unités de traitement et d'affichage que le MH-60M « Black Hawk ». Le CAAS a été développé pour les « Night Stalkers » puis adopté par l'armée. 

Les améliorations du standard Block II, qui sont en cours de développement pour la flotte de CH-47F de l'armée américaine, comprennent de nouvelles pâles de rotor avancée (ACRB), dotée d'une géométrie pour augmenter la capacité de levage de 680 kg à 4 000 ft et 35 ° C en vol stationnaire et de nouveaux équipements électroniques.

mh-47g_soa_41_of_96.jpg

Photos : MH-47G @ USASOAC