16/12/2020

Mise en production du nouveau système de protection électronique du F-15 !

IMG_5511.jpeg

Boeing a été mandaté pour commencer la production initiale à bas débit (LRIP) de la mise à niveau du système d'avertissement passif / actif et de survie « Eagle Passive Active Warning Survivability System » (EPAWSS) destiné à l'avion de combat F-15 « Strike Eagle ».

Le F-15E Strike Eagle devrait être équipé du nouveau système de guerre électronique EPAWSS au début des années 2020, le F-15EX « Advanced Eagle » doit de son côté également recevoir ce système dès sa production.

Développé par BAe Systems en tant que sous-traitant de Boeing, l'EPAWSS est conçu pour échantillonner le spectre des fréquences radio (RF), identifier les menaces, hiérarchiser et allouer des ressources de brouillage contre elles, et remplacera le système actuel Tactical Electronic Warfare (TEWS) qui date des années 1980 et qui équipe actuellement environ 220 F-15E « Strike Eagle » de l'US Air Force (USAF). C'est également l'un des systèmes destinés au dernier F-15EX « Advanced Eagle », dont 200 appareils sont prévus pour un approvisionnement dans les années futures.

Fournissant des options de guerre électronique offensive et défensive pour le pilote et l'avion, le système EPAWSS propose des solutions entièrement intégrées d'alerte radar, de géolocalisation, de connaissance de la situation et d'autoprotection pour détecter et vaincre les menaces de surface et aéroportées dans des environnements contestés et hautement contestés à forte densité de signaux. Équipé de contre-mesures électroniques avancées, il permet une pénétration plus profonde contre les systèmes de défense aérienne intégrés modernes, offrant des capacités de réponse rapide pour protéger l'équipage. L'EPAWSS est conçu pour fournir une indication, le type et la position des menaces RF au sol ainsi que la portée des menaces aériennes avec la connaissance de la situation nécessaire pour éviter, engager ou annuler la menace. L'EPAWSS se défend contre les systèmes de menace RF et IR détectant ou acquérant des informations de ciblage avant l'engagement de la menace, ce qui complique et / ou annule une solution de ciblage de menace ennemie. Le système lutte contre les menaces grâce à sa suite de composants avec des techniques électro-optiques et RF.

IMG_5519.jpeg

Le système est entièrement numérique, il nécessite une empreinte plus petite que les systèmes précédents, ce qui lui permet d'intégrer de manière transparente de nouvelles capacités et de rester à jour. Solution au niveau de la plate-forme, il offre au F-15 une fiabilité et une maintenabilité améliorées, contribuant à réduire les coûts du cycle de vie à long terme pour que l'avion reste en service maintenant et à l'avenir.

Des essais positifs :

Les essais en chambre anéchoïde ont démontré l'interopérabilité et la compatibilité en matière de radiofréquence (RF) entre l'EPAWSS, le radar AN/APG-82 et diverses avioniques existantes au niveau du système installé sur le F-15. Des tests de fonctionnement vont continuer à être effectués jusqu’à la mise en service du système.

Photo :  Les F-15 E « Strike Eagle » recevront bientôt l’EPAWSS @ USAF

09/06/2020

La B61 compatible sur les F-15 !

3463297236.jpg

La bombe atomique à gravité nucléaire B61-12 modernisée est maintenant compatible sur le Boeing F-15 E « Strike Eagle ». La série de tests visant à qualifier le bombe B61-12 modernisée sur une plateforme de type F-15 est réussie. Le dernier largage a eu lieu à 25’000 pieds, la bombe atomique à gravité nucléaire B61-12 est restée dans les airs pendant environ 55 secondes avant de frapper et de s'enfoncer dans le lit d’un lac de la zone d'impact désignée à Tonopah de Sandie au Nevada.

Cette frappe était la dernière d'une série de tests en vol visant à démontrer la compatibilité de la B61-12 améliorée avec l’avion de combat F-15E « Strike Eagles de l'US Air Force.  Ces essais ont été mené avec la collaboration du Sandie National Laboratoires et l'Air Force afin de valider le système d'armes en entier. 

Début mars, la démonstration de l'arme entièrement fonctionnelle, contenant des composants non nucléaires et simulés a commencé avec le chargement de l'arme sur l'avion à Nellis Air Force Base près de Las Vegas et s'est terminée par deux essais en vol au Tonopah Test Range. Les données initiales de la démonstration concordent avec le fait que le F-15E est entièrement certifié pour transporter la bombe. La démonstration a été possible grâce à la coordination entre Sandia, Los Alamos National Laboratory, le Kansas City National Security Campus, NNSA et l'Air Force.

Haute et basse altitude :

Le test en vol à basse altitude a eu lieu au Tonopah Test Range, à environ 160 miles au nord-ouest de Las Vegas, le 12 mars. Volant à environ 1’000 pieds et à presque la vitesse du son, un F-15E a sorti l'arme simulée. Le B61-12 inerte a frappé le sol du désert dans la zone désignée environ 35 secondes plus tard.

Un test à plus haute altitude a eu lieu ensuite, lorsqu'un F-15E, volant à nouveau près de Mach 1, a libéré un B61-12 inerte à plus de 25’000 pieds.  

F-15-Fighter-B61-Nuclear-Bomb-768x432.jpg

Photos : 1 F-15 E 2 F-15 larguant une B61-12 @ USAF