12/11/2021

EasyJet rejoint l’initiative “Race to Zero” !

Easyjet-A320neo-e1542829646400-678x381.jpg

Le transporteur « low cost » easyJet a rejoint l’initiative mondiale « Race to Zero », soutenue par les Nations Unies visant à atteindre le zéro-émission carbone nette d'ici 2050 au plus tard.  

En rejoignant « Race to Zero », la compagnie aérienne s'engage à se fixer un objectif transitoire et basé sur la science pour 2035 et à atteindre zéro émission nette d’ici 2050 en conformité avec les critères et les recommandations de l'initiative Science Based Targets (SBTi). La compagnie prévoit de présenter sa feuille de route vers le net zéro carbone dans les mois à venir.

En 2019, easyJet est devenue la première grande compagnie aérienne au monde à compenser toutes les émissions de carbone du carburant utilisé pour tous ses vols, et reste la seule grande compagnie aérienne en Europe à le faire. Un engagement qui n'entraîne aucun coût supplémentaire pour ses clients et qui soutient uniquement les projets certifiés par Gold Standard ou Verified Carbon Standard, normes de certification reconnues au niveau international.

La compagnie easyJet considère cette mesure comme provisoire et estime que l'aviation doit opérer des changements radicaux. Pour ce faire, easyJet travaille avec ses partenaires Airbus et Wright Electric pour accélérer le développement de technologies à zéro-émission. La compagnie est optimiste quant à la possibilité de faire voler régulièrement ses clients sur des avions électriques, hydrogènes ou hybrides d'ici 2035.

Le transporteur « low cost » exploite des avions de nouvelle génération Airbus Neo, permettant une réduction des émissions de carbone de 15 % et une réduction de 50 % du bruit. Ces nouveaux appareils font d’easyJet l'une des plus jeunes et des plus économes flotte en carburant d'Europe. 

La compagnie s'efforce également depuis de nombreuses années de réduire la consommation de carburant dans ses opérations quotidiennes, avec le roulage sur un seul moteur et l'utilisation d'informations météorologiques poussées pour améliorer son pilotage. Depuis 2000, easyJet a réduit de plus d'un tiers les émissions de carbone pour chaque kilomètre parcouru par un passager.

Diminution des plastiques jetables

Au-delà de la réduction de son empreinte carbone, easyJet se concentre sur la diminution du plastique - en 2020, plus de 27 millions d'articles en plastique à usage unique ont été éliminés - ainsi que sur la réduction des déchets au sein de ses opérations plus larges et de sa chaîne d'approvisionnement. A titre d’exemple, la compagnie a récemment introduit de nouveaux uniformes d'équipage fabriqués à partir de bouteilles en plastique recyclées. Quarante-cinq bouteilles entrent dans la composition de chaque tenue, ce qui permettrait d'éviter que 2,7 millions de bouteilles en plastique ne finissent dans des décharges ou dans les océans au cours des cinq prochaines années. Les vêtements sont fabriqués à partir d'un matériau de haute technologie issu de sources d'énergie renouvelables et dont l'empreinte carbone est inférieure de 75 % à celle du polyester traditionnel.

À propos de « Race to Zero »

« Race to Zero » est une campagne mondiale soutenue par l'ONU qui rassemble les acteurs non étatiques - y compris les entreprises, les villes, les régions, les institutions financières, éducatives et de santé - pour qu'ils prennent des mesures rigoureuses et immédiates afin de réduire de moitié les émissions mondiales d'ici à 2030 et d'offrir à terme un monde sans carbone plus sain et plus juste.Tous les membres s'engagent à atteindre le même objectif global réduire les émissions dans tous les domaines, rapidement et équitablement, conformément à l'accord de Paris, avec des plans d'action transparents et des objectifs solides à court terme.Menée par les champions de haut niveau pour l'action climatique - Nigel Topping et Gonzalo Muñoz - « Race To Zero » mobilise les acteurs en dehors des gouvernements nationaux pour qu'ils rejoignent l'Alliance Ambition Climat (Climate Ambition Alliance), qui a été lancée lors du Sommet de l'action climatique 2019 de l'UNSG par le Président du Chili, Sebastián Piñera.

À propos de 2030 Breakthroughs

Les 2030 Breakthroughs articulent ce que les acteurs clés doivent faire, et à quel moment, pour apporter le changement de système dont nous avons besoin pour atteindre un monde résilient et sans carbone dans plus de 30 secteurs de l'économie réelle. Les 2030 Breakthroughs s'inspirent des Climate Action Pathways, un ensemble de feuilles de route sectorielles complètes visant à respecter l'accord de Paris conformément à la norme de 1,5 °C, élaborées par les Champions du haut niveau pour le climat des Nations Unies et le Partenariat de Marrakech.

Photo : A320 neo easyJet @ Matti Blume

 

09/11/2021

Dufour Aerospace présente le drone Aero 2 et prépare l’Aero 3 !

617fa58c7941884efff2e019_Aero2-Proto-Hover2_lowres-p-800.jpeg

La société suisse de développement et de production d'eVTOL, Dufour Aerospace, a présenté l'Aero2 en tant que premier produit disponible dans le commerce de sa famille eVTOL à voilure basculante. Aero2 est conçu comme un petit avion sans pilote polyvalent avec une flexibilité opérationnelle inégalée et un faible coût d'exploitation. Avec une charge utile allant jusqu'à 40 kg (88 lb), une masse maximale au décollage de 150 kg (330 lb) et un temps de vol maximal de trois heures en configuration standard, il convient à une grande variété d'applications client. 

"Aero2 est aussi polyvalent qu'un couteau suisse", a déclaré Thomas Pfammatter, co-fondateur et PDG de Dufour Aerospace. « Ce petit avion sans pilote innovant soutiendra grandement nos clients dans leurs activités. Avec son cône de nez rapidement échangeable, c'est l'outil parfait pour transporter différentes charges utiles de clients, que ce soit dans la logistique, les relevés topographiques, les cartographies, les mesures ou pour les applications de sécurité publique. Ce premier produit de la famille des voilures basculantes de Dufour volera jusqu'à 170 km/h (92 nœuds) en vitesse de croisière. En configuration VTOL, il décolle et atterrit sur les plus petits points d'atterrissage, en utilisant aussi peu d'espace qu'un véhicule aérien sans pilote conventionnel. En vol, il consomme aussi peu d'énergie qu'un avion conventionnel. La conception à aile inclinable combine les meilleures caractéristiques des hélicoptères et des avions. 

Dufour Aerospace a piloté avec succès un démonstrateur technologique pour la première fois en 2020, comme le montre le site Web de l'entreprise. « La plate-forme a montré les performances aérodynamiques et la polyvalence exceptionnelles attendues », a déclaré Jasmine Kent, co-fondatrice et CTO. « Nous avons décidé de poursuivre le développement vers un produit sans pilote. C'est ainsi qu'Aero2 est né. Les réactions des observateurs du prototype actuel sont encourageantes. Dans une série de prototypes, nous continuerons d'ajouter et de certifier d'autres fonctionnalités telles que le module de propulsion hybride, les capacités de dégivrage et un système de surveillance de l'utilisation et de la santé. Aero2 offre de la redondance à bien des égards et répondra donc à des exigences de sécurité strictes. » 

Aero2 est conçu pour se conformer pleinement aux exigences de l'EASA Condition spéciale pour les systèmes aériens légers sans pilote et devrait entrer en production en série en 2023. 

unnamed-2.jpg

Spécifications Dufour Aerospace Aero2 

Max. masse au décollage : 150 kg (331 livres) 
Charge utile:
 Jusqu'à 40 kg (88 lb) 
Max. temps de vol:
 
3 heures avec système de propulsion hybride électrique / 400 km (216 NM)
1 heure d'électricité pure 
Baie de charge utile :

Module de chargement dans le cône de nez
Module SAR avec unité de chute auxiliaire supplémentaire
Module de surveillance avec pack de scan vertical supplémentaire 
Vitesse de croisière:
 Jusqu'à 170 km/h (92 nœuds) 
Propulsion:

4 moteurs/hélices
2 ventilateurs de queue 
Polyvalence:

Le cône de nez peut être échangé en quelques minutes 
Redondance/sécurité :

Moteurs/hélices redondants
Unité de commande de vol redondante (FCU)
Safrans redondants
Possibilité de continuer le vol et l'atterrissage en configuration STOL 

L’Aero 3 en développement avec la REGA

611b705acd4db37df4c9b810_Aero3_SAR-p-800.jpeg

Dufour Aerospace et Swiss Air-Rescue Rega, la principale organisation suisse de sauvetage aérien - ont annoncé une coopération pour le développement de la version ambulance aérienne d'Aero3, le nouvel aéronef innovant de Dufour Aerospace pour le transport de patients et les services médicaux d'urgence. L'Aero3 est le premier du genre à présenter une conception à voilure basculante avec un espace, une charge et une portée exceptionnels pour les services médicaux d'urgence (EMS) et le transport des patients. Cet avion hybride piloté est une extension de l'Aero2, une version plus petite et sans pilote du premier avion testé par Dufour Aerospace en 2020. Lors du développement du produit, la Rega soutiendra Dufour Aerospace avec son savoir-faire sur les équipements médicaux et aéronautiques et conseillera sur les normes opérationnelles et la certification. Dufour Aerospace offre à la Rega l'opportunité d'influencer le développement de l'Aero3 à un stade précoce.

« Le développement continu fait partie de l'ADN de la Rega. L'Aero3 est un avion exceptionnellement intéressant, et nous voulons soutenir son développement avec notre expérience de 70 ans d'exploitation HEMS », a déclaré Ernst Kohler, PDG de la Rega.

Thomas Pfammatter, PDG de Dufour Aerospace, a déclaré : « La collaboration avec la Rega mettra au défi Dufour Aerospace et fera progresser notre développement de produits. Ils sont un leader mondial du sauvetage aérien avec les normes les plus élevées. Grâce à ce partenariat, nous allons mieux comprendre et répondre aux besoins des nos clients. L'Aero3 répondra aux exigences d'un transport de patients exigeant, en combinant un décollage vertical avec une charge, une vitesse et une autonomie suffisantes. L'Aero3 sera plus efficace, moins coûteux et plus silencieux que les hélicoptères d'aujourd'hui et s'intégrera parfaitement aux infrastructures et systèmes existants . "

La Rega et Dufour Aerospace affirment que cette coopération est une étape importante vers la mise à disposition des patients des avancées de la mobilité aérienne avancée. La Rega et Dufour Aerospace ont signé une lettre d'intention correspondante. Les détails du contenu et du calendrier seront précisés dans un accord de coopération ultérieur.

À propos de Dufour Aéronautique 

Dufour Aéronautique a été fondée en 2017 par Thomas Pfammatter, Jasmine Kent et Dominique Steffen pour développer, construire et exploiter des avions eVTOL à voilure basculante. Aujourd'hui, l'entreprise travaille sur différents projets qui partagent le même noyau technologique. Le personnel de Dufour Aerospace compte de nombreux professionnels expérimentés dans la conception, la certification et la production d'hélicoptères et d'avions. Dufour Aerospace est basé à Zürich et Visp, en Suisse. 

Aero 1 : En 2016, Dufour Aerospace a construit et présenté le premier avion de voltige entièrement électrique au monde : Aero1 a volé plus de 80 heures et a démontré les capacités de la propulsion électrique dans l'environnement difficile du vol acrobatique. Aero1 est actuellement en cours de modification pour servir de banc d'essai volant aux derniers développements de Dufour Aerospace tels que les calculateurs de vol, les packs batteries et les systèmes de télémétrie en conditions réelles de vol. 

Aero 2: Le petit avion sans pilote de la société, Aero2 a été conçu pour être aussi polyvalent et robuste qu'un couteau suisse. Sa conception unique à voilure basculante combine les meilleurs éléments des hélicoptères et des aéronefs à voilure fixe en offrant à la fois un décollage et un atterrissage verticaux (VTOL) et des vols long-courriers rapides et économes en énergie. Aero2 peut transporter jusqu'à 40 kg ou 88 lb de charge utile client à une vitesse allant jusqu'à 170 km/h ou 92 nœuds. Sa baie de charge utile rapidement interchangeable le rend idéal pour la logistique, les relevés géographiques ou les applications de sécurité publique. La production en série complète d'Aero2 devrait démarrer début 2023. 

Aero 3 : Dufour Aerospace travaille sur Aero3, un avion eVTOL à voilure basculante qui sera capable d'assumer les fonctions de la plupart des hélicoptères légers monomoteurs et bimoteurs d'aujourd'hui tout en opérant à des coûts beaucoup plus bas et à des vitesses plus élevées, rendant des segments de marché plus vastes accessibles pour les applications aéroportées.

Photos : 1 & 2  l’Aero 2 3 le futur Aero 3 @ Dufour Aerospace

30/10/2021

Premier vol d’un A319neo avec 100% de biocarburant !

A319NEO-800x445.jpg

 

Airbus, Dassault Aviation, l'ONERA, le Ministère des Transports et Safran ont lancé la première étude en vol d'un avion monocouloir fonctionnant au carburant d'aviation durable (CAD) non mélangé. 

Lors du vol d’essai au-dessus de la région toulousaine le 28 octobre, un avion d'essai Airbus A319neo équipé de moteurs CFM LEAP-1A a fonctionné avec 100% de CAD. Les premiers résultats des essais au sol et en vol sont attendus en 2022.

Le CAD non mélangé est fourni par Total Energies. Il est fabriqué à partir d'esters hydro-traités et d'acides gras (HEFA), qui se composent principalement d'huiles de cuisson usagées. HEFA est constitué d'hydrocarbures paraffiniques, sans soufre ni aromatiques. Environ 57 tonnes de CAD seront utilisées pour l'ensemble de la campagne d'essais. Il est produit en Normandie près du Havre, en France. Le 100% CAD sera également employé pour les études de compatibilité et d'opérabilité du moteur Arrano de Safran utilisé sur l'Airbus Helicopters H160, qui devraient démarrer en 2022. 

Airbus, en collaboration avec le DLR, est chargé de caractériser et d'analyser l'impact de 100 % de CAD sur les émissions au sol et en vol. Safran se concentre sur les études de compatibilité liées au système de carburant et à l'adaptation des moteurs destinés aux avions commerciaux et aux hélicoptères, ainsi que leur optimisation pour différents types de carburants 100 % CAD. Safran effectuera d’ici la fin de l’année sur son site de Villaroche des tests au sol du moteur LEAP avec 100% de CAD afin de compléter cette analyse. L'ONERA soutient Airbus et Safran dans l'analyse de la compatibilité du carburant avec les systèmes de l'avion et sera chargé de préparer, d’analyser et d’interpréter les résultats des tests d'impact de l’utilisation de 100% de CAD sur les émissions et la formation de traînées. Dassault Aviation contribue aux études de compatibilité des matériaux et équipements et vérifie la sensibilité de biocontamination avec l’utilisation de 100% de CAD. 

L'étude - connue sous le nom de VOLCAN (VOL avec Carburants Alternatifs Nouveaux) - contribue à l’effort global de décarbonation actuellement mené par l'ensemble des acteurs de l'industrie aéronautique qui bénéficie d'un financement du plan France Relance dont la partie dédiée à la décarbonation de l'aviation est mise en œuvre par la DGAC sous la responsabilité de Jean-Baptiste Djebbari, Ministre des Transports. L'objectif ultime de l'étude est de promouvoir le déploiement à grande échelle de CAD, ainsi que la certification d’une utilisation de 100% de CAD pour la nouvelle génération d’avions commerciaux monocouloirs et d'avions d'affaires.

Photo : l’A319neo @ airbus

22/07/2021

Surf Air Mobility se lance dans l’avion hybride ! 

397356-Hybrid electric Grand Caravan-ea29ca-original-1626716858.png

Textron Avaition a reçu une commande de Surf Air Mobility pour 100 Cessna Grand Caravan EX hybride et une option pour 50 de plus. La commande, qui est soumise à l'obtention d'un financement par Surf Air Mobility, fait partie d'une relation exclusive entre les deux sociétés soutenant le développement par Surf Air Mobility d'avions électrifiés Cessna Grand Caravan.

Les premières livraisons par Textron Aviation de l'avion Cessna Grand Caravan EX à Surf Air Mobility, une société accélérant l'adoption du transport aérien régional électrique, devraient commencer au deuxième trimestre de 2022. Surf Air prévoit que son système électrique hybride pour le Grand Caravan, dès la certification propulsera une variante à 9 places de l'emblématique turbopropulseur monomoteur.

« La technologie de propulsion électrique hybride, déployée à grande échelle pour des avantages environnementaux et commerciaux, est une partie importante de l'avenir du voyage », a déclaré Ron Draper, président et chef de la direction de Textron Aviation. "Cette relation avec Surf Air Mobility tire parti des capacités de performance uniques du Cessna Grand Caravan dans les opérations de passagers et de fret et continue de démontrer l'adaptabilité de l'avion pour des missions et des configurations innovantes."

L'avion hybride électrique Cessna Grand Caravan devrait être utilisé par Surf Air Mobility sur son propre réseau, reliant davantage d'aéroports avec un service direct court-courrier à travers les États-Unis dans le but de créer une plate-forme régionale de transport en commun pour connecter durablement les communautés. 

« C'est l'occasion de présenter l'expertise et les technologies combinées de Textron Aviation et de Surf Air Mobility », a déclaré Rob Scholl, vice-président senior de Textron eAviation. « Les capacités et la polyvalence exceptionnelles du Grand Caravan en font un avion idéal pour tirer parti de cette nouvelle technologie. »

L’électrique hybride, une réalité, un avenir

Pour Surf Air Mobility, il s’agit de réduire les coûts et les émissions jusqu'à 25 % tout en permettant de continuer à voyager en avion. Avec des démonstrations en vol et des tests déjà en cours, la technologie de groupe motopropulseur électrique hybride d'Ampaire nous rapproche du prochain grand changement dans le transport aérien. L'électrification a le potentiel de libérer un nouveau marché de la mobilité d'opportunités jamais saisies auparavant. L'Union Bank of Switzerland  (UBS) estime que l'opportunité de marché mondial pour les avions électriques hybrides devrait atteindre 178 milliards de dollars d'ici 2040. Surf Air Mobility construit l'écosystème nécessaire pour accélérer l'adoption par l'ensemble de l'industrie du vol durable avec sa plate-forme de marché, sa clientèle, et se concentrer sur les routes régionales. Les avions électriques hybrides, qui peuvent réduire les coûts d'exploitation directs, sont en bonne voie pour rendre les voyages aériens plus abordables et plus accessibles pour un éventail encore plus large de voyageurs et de destinations. Surf Air Mobility et Ampaire ont l'intention de poursuivre les avancées vers des avions entièrement électriques, dans le but de réduire considérablement les émissions directes de carbone. Selon le Forum économique mondial, la transition vers les avions électriques pourrait également réduire les coûts de carburant jusqu'à 90 %, ainsi que les dépenses de maintenance et le bruit.

Photo : Grand Caravan EX hybride @ Textron

17/07/2021

Pratt & Whitney Canada se lance dans la motorisation hybride !

JA-News-Pratt-amp-Whitney-Canada-deacuteveloppe-une-technologie-de-propulsion-eacutelectrique-hybride-1024x576.png

Le motoriste canadien Pratt & Whitney a annoncé cette fin de semaine une initiative forte en vue du développement d’un programme de motorisation hybride. De son côté le gouvernement du Canada apportera un important soutien à ce projet.

Projet P804

C’est en 2019 que le motoriste Pratt & Whitney en collaboration avec Collins Aerospace ont confirmé le développement d’une propulsion hybride électrique. Il s’agit de lié deux technologies où les sources d’énergie indépendantes l’une de l’autre peuvent être utilisées en même temps ou individuellement. Le projet 804 est sous la direction de M. Jean Thomassin qui est le directeur. Il va superviser les efforts de construction et de mise au point du démonstrateur hybride électrique de Pratt & Whitney.

Le projet P804 a pour but premier de faire la validation du concept de propulsion hybride avec une installation en parallèle, c’est-à-dire que les deux moteurs et les deux types d’énergies peuvent être utilisés en même temps pour faire tourner une seule hélice. L’avion de démonstration sera un DASH8-100 est sera équipé d’un moteur PW121 de série d’un côté. De l’autre côté il sera équipé d’un système de propulsion hybride d’une puissance de 2 mégawatts composé d’un moteur électrique et d’une turbine à gaz optimisée pour le vol en croisière, chaque moteur fournissant 1 mégawatt.

Le projet P804 doit également démontrer que cette technologie peut être installée sur des avions existants. Après la phase de validation, il sera alors possible de débuter la mise au point d’un premier système pour un modèle d’avion en particulier. Puis viendra le temps ou les avionneurs pourront développer de nouveaux appareils autour de cette technologie.

Généraliser et investir dans cette technologie

Selon M. Thomassin, cette technologie pourra être utilisée sur plusieurs catégories d’avions allant des plus petits appareils de l’aviation générale jusqu’aux jet régionaux. La propulsion hybride en parallèle permet de fournir un surplus de puissance durant le décollage et la montée jusqu’à l’altitude de croisière puis le moteur électrique cesse de fonctionner. Pour que ce système soit pleinement efficace, il est important d’avoir juste assez d’accumulateurs servant au décollage et à la montée. Avoir un surplus d’accumulateurs entrainerait un surpoids inutile qui ferait diminuer les économies de carburant.

Pour rendre pérenne cette technologie, le gouvernement du Canada va investir jusqu'à 693 millions de dollars pour soutenir ce projet novateur de l’industrie aérospatiale canadienne. De leurs côtés, Bell Textron Canada, CAE Électronique et Pratt & Whitney Canada, ont annoncé plus de 2 milliards de dollars d'investissements privés et publics pour relancer l'industrie aéronautique canadienne durement secouée depuis 16 mois par la pandémie de COVID-19. La région de Québec sera directement impactée par ces investissements et pourrait bien devenir le nœud central du projet. L'ensemble de ces projets devrait permettre la création de 1’000 nouveaux emplois au Québec dans le secteur aérospatial en plus d'offrir des stages de perfectionnement à plus de 6’200 étudiants. 

pratt-whitney-canada-moteur-aerospatial.jpg

Photos : 1 DASH 8-100 2 Moteur PW @ Pratt & Whitney