15/09/2021

Bombardier présente le Challenger 3500 !

bombardier,challenger 3500,ebace,nbaa,private jet,les nouvelles de l'aviation

Hier, l’avionneur canadien Bombardier a présenté la nouvelle version de son Challenger, le 3500 qui emprunte certaines spécificités à la gamme « Global 7500 ». Développé sur des fonds propres, Bombardier avance ici une nouvelle variante de son « Best Seller » avec un design plus affiné encore.

Après une cure d’amaigrissement, Bombardier se consacre donc bien uniquement sur l’ensemble de sa gamme d’avions privés. Le Challenger 3500 devrait permettre d’assurer plus de 700 emplois sur le site de l’avionneur à Montréal.

Pour Bombardier, l’ajout du Challenger 3500 à la famille «  Challenger » va procurer une combinaison ultime de rayon d’action, de vitesse, de performance au sol et de fiabilité. Le Challenger 3500 est un dérivé direct du « 350 »  et le remplacera sur la chaîne de production. Le Challenger 3500 conservera les moteurs soit les Honeywell HTF7350, l'avionique et les performances de son prédécesseur, mais va recevoir la nouvel automanette Safe Flight en service à bord du Global 7500. L’avion disposera d’une aile de conception évoluée.

bombardier,challenger 3500,ebace,nbaa,private jet,les nouvelles de l'aviation

La cabine est conçue avec pour améliorer la productivité et le confort des passagers. L’avion est doté d’une technologie de cabine qui constitue une première dans l’industrie, de fauteuils révolutionnaires et d’un intérieur somptueux, redéfinissant le confort avec sa position zéro gravité unique, le fauteuil Nuage breveté constitue une première dans l’architecture des fauteuils de l’aviation d’affaires depuis 30 ans. Les sièges ont également été façonnés pour permettre au passager de courber les pieds en dessous. Le divan est équipé de tiroirs coulissants à chaque extrémité qui peuvent être utilisés pour ranger des boissons et des collations. La partie cuisine a été redessinée en y incorporant des caractéristiques telles qu'un refroidisseur à vin transparent et un support en cristal présenté à l'embarquement des passagers. L'espace de travail a été modifié pour permettre à une grande machine à expresso avec un four, d’être installés.

Le système de gestion de la cabine intègre de nouvelles fonctionnalités telles que des commandes à commande vocale pour l’ensemble des systèmes, de l'éclairage au son et aux médias pouvant être lus sur des écrans 4K de 24 pouces. L'activation vocale fonctionne via une application CMS sur les appareils personnels des passagers. Le système audio est également emprunté au Global 7500 avec optimisation du son, peu importe la position des passagers. 

Les ingénieurs de Bombardier ont abaissé l'altitude de la cabine de 2’000 pieds, à 4’850 pieds, au niveau de vol FL410, marquant une amélioration de 31 %. Le passager souffre moins de l’altitude et se retrouve moins fatigué après un long vol.

Des innovations éco-responsables :

Bombardier des application écologique développée par SITA, afin de permettre aux équipages d'optimiser les plans de vol afin de réduire la consommation de carburant. Des matériaux plus durables dans les finitions de la cabine incluant les placages d'eucalyptus, qui poussent plus vite et nécessitent moins d'eau. D'autres exemples sont l'utilisation de laine et de polyesters « upcyclés » qui sont récupérés des processus de fabrication. D'autres encore sont en cours d'évaluation comme l'utilisation du lin et du chanvre dans les matériaux.

Le Challenger 3500 sera disponible pour 2022 au prix catalogue de départ de 26,7 millions de dollars.  

challenger_3500_interior_ultimate_cabin_looking_aft.jpg

Photos : 1 Challenger 3500 2 Cockpit 3 Intérieur @ Bombardier

 

03/09/2021

Premiers records pour le G700 de production !

4043776685.jpg

Le premier G700 de production de Gulfstream Aerospace a établi les premiers records de vitesse de de villes en volant de sa base d'origine à Savannah, en Géorgie, à Doha, au Qatar, puis à Paris Le Bourget.

Le premier G700 de production entièrement équipé S/N 006 et immatriculé N706GD a quitté Savannah vendredi pour Doha, couvrant une distance de 6’711 nm à une vitesse moyenne de Mach 0,88 en 13 heures et 16 minutes. L'avion a ensuite établi un autre record de paires de villes hier de Doha à Paris, volant à 2’953 nm en six heures et 15 minutes à une vitesse moyenne de Mach 0,90.

Conformément à l'engagement de durabilité de l'OEM, le G700 a brûlé un mélange de carburant d'aviation durable sur le vol Savannah-Doha. Ce G700 est notamment utilisé pour tester la nouvelle cabine.

Le G700 :

Le G700 représente une nouvelle ère pour Gulfstream, qui repose sur les investissements de la société depuis des décennies dans la recherche et le développement et sur les succès qui en découlent. L’avion dispose de la cabine la plus haute, la plus large et la plus longue du secteur, avec des capacités de distance franchissable et de vitesse de pointe. Le G700 peut parcourir 13’890 kilomètres à Mach 0,85 ou 11’853 km à Mach 0,90.

Nouvelle cabine :

La toute nouvelle cabine dessinée pour le G700 permet aux passagers d’étendre leur style de vie personnel et professionnel à leur avion. Avec un maximum de cinq espaces de vie, le G700 offre un ultra grand pont avec un salon passagers avec un compartiment pour l’équipage, une salle à manger ou de conférence de six places, et même une suite parentale avec douche. La « Gulfstream Cabin Experience » favorise et améliore le bien-être grâce aux 20 fenêtres ovales panoramiques, les plus grandes du secteur, l’altitude de cabine la plus basse de l’industrie, 100% d’air pur et une cabine très silencieuse.

L’avion offre également une gamme de commodités pour la cabine qui révolutionnent les avantages des voyages en avion d’affaires, notamment le système d’éclairage circadien le plus avancé de l’aviation. La technologie développée par Gulfstream recrée le lever et le coucher du soleil grâce à des milliers de voyants blancs et ambre, amenant doucement les passagers dans leur nouveau fuseau horaire et réduisant considérablement l'impact physique de voyager sans arrêt à l'autre bout du monde.

Avionique et motorisation :

4276829892.jpg

Le G700 est doté du Symmetry Flight DeckTM, avec barres de contrôle à contrôle actif et écrans tactiles LCD diagonal de 8 pouces, le poste de pilotage est également équipé de série du système Predictive Landing Performance System. Le système avertit à l'avance les pilotes des éventuelles sorties de piste, afin qu'ils puissent ajuster les approches ou circuler grâce aux cartes mobiles des aéroports 2D et 3D. La carte mobile 2D présente les pistes, les voies de circulation, les structures aéroportuaires et les panneaux de nombreux aéroports sur les écrans de navigation, tandis que la carte mobile 3D intègre le système de vision synthétique (VFI). Le poste de pilotage Symmetry G700 est également livré en standard avec le système de vision de vol améliorée et la vision synthétique sur deux écrans tête haute. La vision synthétique SmartView® de Honeywell améliore considérablement la connaissance de la situation de l’équipage de conduite en fournissant une grande image synthétique couleur 3D du monde extérieur, afin d’améliorer la sécurité et l’efficacité. Couplé au système NGFMS d’Honeywell, optimisé pour les futures fonctionnalités de gestion du trafic aérien (ATM) afin d’améliorer l’efficacité énergétique, de réduire les coûts d’exploitation directs, de réduire la charge de travail du pilote et d’améliorer la sécurité avec la représentation du trafic ADS-B à proximité sur l’affichage multifonction du poste de pilotage, ce qui permet à l’équipage de conduite de mieux connaître et comprendre le trafic aérien qui l’entoure.

L’avion est motorisé par les nouveaux moteurs Rolls-Royce Pearl 700 conçu en partenariat avec Gulfstream. Le moteur dispose d’un nouveau système basse pression et d'un compresseur axial haute pression à 10 étages, ce qui permets une augmentation de 8% de la poussée de décollage à 18’250 lb par rapport au moteur de conception plus ancienne. Le moteur offre un rapport poussée poids supérieur de 12% et une efficacité supérieure de 5%, tout en maintenant ses performances en matière de réduction du bruit et des émissions de CO2. Le moteur sera certifié pour l’utilisation de biocarburant. 

Autres technologies avancées utilisée pour le Pearl 700 est l’impression 3D qui permet de fabriquer des carreaux de céramique à l’intérieur de la chambre de combustion, afin de limiter la chaleur et le bruit, ainsi que des buses en céramique pour simplifier la fabrication et réduire le poids. Le Pearl 700 est soutenu par le programme de maintenance horaire amélioré de Rolls-Royce CorporateCare et comprend une nouvelle unité de surveillance de l'état du moteur avec surveillance avancée des vibrations, communications bidirectionnelles et possibilité de reconfigurer à distance les fonctions de surveillance du moteur depuis le sol. Il intègre les données dans un système d'analyse basé sur le cloud, d'algorithmes intelligents et d'intelligence artificielle.

De plus, le G700 est doté d’ailettes de conception nouvelle. La motorisation et les ailettes garantissent à l'aéronef des performances exceptionnelles. L’appareil offrira d’excellentes performances de décollage et d’atterrissage et pourra facilement opérer dans les aéroports avec piste courte et à haute altitude.

2917179751.jpg

Photos : 1 G700 2 Cockpit 3 Cabine @ Gulfstream

 

20/08/2021

L’EpiShuttle offert à bord du PC-24 !

resize.php.png

La situation mondiale de la pandémie de COVID-19 a alimenté une demande croissante de solutions de transport aérien pour les patients infectieux. Pour empêcher la transmission de virus en vol au cockpit et au personnel de cabine, les personnes infectées sont transportées dans une unité d'isolement connue sous le nom d'EpiShuttle. Avec sa grande porte cargo et son équipement complet d'ambulance aérienne, le PC-24 est parfaitement adapté à ces missions.

Isolement Médical

epiguard-epishuttle-3.png

En 2015, lors d'une épidémie d'Ebola en Afrique, la société norvégienne EpiGuard a développé un système d'isolement modulaire qui est désormais également utilisé pour les missions Covid-19. L'EpiShuttle présente une conception modulaire réutilisable et huit sas médicaux pour assurer une manipulation sûre des patients

Partenaire de développement d'Aerolite

En collaboration avec son partenaire de développement, Aerolite AG, l’avionneur Pilatus Aircraft propose désormais l'intégration de l'EpiShuttle dans le cadre des vols d’évacuation sanitaires MEDEVAC avec le PC-24. A l'aide d'un adaptateur, l'EpiShuttle est fixée sur un chariot de transport universel permettant les déplacements au sol et le positionnement en cabine. Le chargement est effectué avec le dispositif de chargement unique, qui transfère automatiquement l'unité EpiShuttle et le patient dans la cabine. Le plancher de la cabine complètement plat et les roulettes du chariot de transport permettent de pousser librement l'unité dans la position souhaitée, où elle est ensuite fixée directement aux rails du siège à l'aide de dispositifs de retenue. 

Le suivi du patient est assuré par un équipement médical placé sur un berceau juste à côté de l'EpiShuttle et alimenté par l'alimentation électrique embarquée. Comme pour les opérations régulières de transport de patients, le personnel médical occupe des sièges de cabine à proximité immédiate de l'EpiShuttle et peut s'occuper du patient à tout moment. 

vzcgwgnk7ickbmyakrs2-702x336.jpg

Photos : 1 PC-24 en configuration MEDEVAC 2 & 3 EpiShuttle@ Pilatus

15/07/2021

Certification du Cessna Citation Longitude en Europe !

396346-TA_Longitude_Farnbro_041-ee847b-original-1626126754.jpg

L’avionneur Textron a annoncé que son avion affaires super-intermédiaire Cessna Citation Longitude obtenu la certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), ouvrant ainsi la voie au début des livraisons aux clients dans la région.

Le plus gros biréacteur de la gamme Cessna Citation, le Longitude a été conçu avec des affaires et un retour sur investissement au premier plan, avec le coût d'exploitation direct le plus bas de tous les biréacteurs super-intermédiaires. Capable de voler de Genève à Dubaï ou de Rome à New Delhi, le Longitude offre un confort de premier ordre, la cabine la plus silencieuse de sa catégorie et une connectivité avancée pour ceux qui souhaitent rester productifs dans les airs.

Le Citation Longitude est la dernière innovation de l’avionneur Cessna. L'avion a été conçu spécifiquement pour le confort des passagers et offrira la plus basse pression cabine de sa catégorie à 5.950 pieds. La technologie de la cabine permet aux passagers de gérer leur environnement et le divertissement des appareils mobiles, tandis qu’il sera possible de disposer d’un réseau Internet à haute vitesse. L’appareil peut accueillir jusqu'à 12 passagers avec un plancher de cabine plat et une configuration à double club standard et une classe dirigeante. Le compartiment à bagages entièrement accessible en vol.

webcitation_longitude_cockpit_photo.jpg

Le Citation Longitude intègre la dernière technologie, il dispose de la prochaine évolution du poste de pilotage de type Garmin G5000 avec un affichage tête haute. L’avion est alimenté par deux réacteurs Honeywell HTF7700L avec FADEC. Les turboréacteurs sont dotés du système d’auto-manettes entièrement intégré. L'avion offre une charge utile de carburant plein de 1500 livres, une vitesse de croisière maximale de 476 noeuds et une gamme à grande vitesse de 3.400 miles nautiques. Le prix de base du Longitude est estimé à 19,2 millions de dollars.

Le Longitude est soutenu par le vaste réseau mondial de service client de Textron Aviation, offrant aux clients un accès direct à près de 3 000 employés experts, y compris des représentants de service offrant maintenance, inspections, pièces, réparations, mises à niveau avioniques, installations d'équipements, remises à neuf et autres services spécialisés.

Citation Longitude_i.jpg

Photos : 1 Citation Longitude 2 Cockpit 3 Intérieur @ Textron

07/07/2021

De nouvelles fonctionnalités pour le Pilatus PC-24 ! 

rfds-pc-24.jpg

L’avionneur suisse Pilatus Aircraft a annoncé une série de nouvelles fonctionnalités disponibles pour son biréacteur PC-24. Ces nouvelles offres font partie d’une mise à jour réalisée suite à des commentaires des clients sur plus de 50’000 heures d'exploitation de la flotte. Les PC-24 qui sortiront de la chaîne de production à l'avenir incluront ces fonctionnalités, tandis que "beaucoup" peuvent être installés sur des avions en service.  

En cabine

pc-24-platoon-aviation - copie.jpg

Dans la cabine, de nouveaux sièges inclinables offrent plus de confort, des commandes plus intuitives et un poids plus léger, en plus de mécanismes de dégagement rapide pour faciliter les changements rapides de configuration des sièges. Au lieu du vestiaire avant gauche standard, les opérateurs peuvent désormais opter pour une cuisine avec un four à micro-ondes, une machine à café/expresso, une surface de travail, un stockage de glace et/ou une capacité pour les unités de restauration standard.

Dans le cockpit  

pc-24-platoon-aviation.jpg

La grande majorité des nouveautés se trouvent sur dans le cocpkit et ont été développées en partenariat avec Honeywell. Pour commencer, un contrôleur à écran tactile est désormais standard, remplaçant le contrôleur multifonction précédent.

Pendant ce temps, le système de contrôle de vol du PC-24 intègre désormais un retour tactile en roulis et en tangage pour éviter des attitudes inhabituelles involontaires. Cela inclut la limite de roulis automatique et la protection contre la survitesse, même avec le pilote automatique éteint, et peut être annulé manuellement par le pilote avec un bouton de déconnexion rapide. Le système d'automanette standard comprend également désormais une protection automatique contre la sous-vitesse et la survitesse ainsi qu'un logiciel Fadec perfectionné pour réduire les oscillations de puissance en croisière et en descente.

Une nouvelle fonction de compensation de lacet automatique réduit davantage la charge de travail de l'équipage de conduite pendant le départ et la montée en maintenant l'avion à zéro dérapage. Si un moteur ne fonctionne pas ou qu'il existe une grande asymétrie de poussée, le compensateur de lacet automatique tentera de maintenir environ la moitié du dérapage trapézoïdal indiqué.

La nouvelle fonction d'approche visuelle "définie par le pilote" permet au pilote de configurer une approche visuelle couplée au pilote automatique et à l'automanette sur n'importe quelle piste, ainsi que de suivre avec précision un schéma à gauche, à droite ou en ligne droite jusqu'à la piste au seuil. Selon Pilatus, cette fonctionnalité augmente la sécurité dans les champs non contrôlés en permettant au pilote de rester concentré à l'extérieur de l'avion pour rechercher d'autres trafics.

Parmi les nouvelles fonctionnalités avioniques du PC-24 figurent les fonctions de conseil SmartRunway et SmartLanding de Honywell, qui améliorent la sécurité et réduisent la charge de travail du pilote. Sont également disponibles la liaison de données VHF avec AFIS, la météo graphique Acars, la météo graphique satellite SiriusXM, les données de décollage et d'atterrissage FMS (TOLD), CPDLC sur le réseau FANS 1/A+, le panneau audio KMA-29A Bluetooth 3D avec fonctions d'enregistrement et de lecture, et Honeywell Radar météo RDR-7000 avec fonctions prédictives de grêle et de foudre. 

De plus, Pilatus a récemment certifié et a commencé à proposer les batteries lithium-ion True Blue Power, qui permettent une réduction de 84 livres du poids à vide. 

Le Pilatus PC-24 Super Versatile Jet 

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Le PC-24 offre aux passagers des sièges réglables individuellement, une salle de bain avec toilettes, un espace bagages qui reste accessible en vol et une armoire. L’avion dispose d’un système de sécurisation des bagages, une caractéristique unique dans cette catégorie d'avions, et qui est très appréciée par les pilotes chargés de ranger les bagages des passagers. Désormais, le PC-24 est également disponible avec un service de restauration en vol modulaire. L'office avant est situé dans la section avant de la cabine et offre un espace de rangement supplémentaire pour le café, la glace, les boissons et les articles de restauration.

Le contrôle strict du poids a permis à Pilatus d'équiper le PC-24 de deux moteurs à réaction légers Williams FJ44-4A-QPM, ce qui a permis d'économiser plus de 400 lb par rapport aux turbofans traditionnels des avions intermédiaires. Le fait de pouvoir utiliser des moteurs plus légers a eu un effet d'entraînement sur le poids global de la cellule, des structures de support, des ailes et du train d'atterrissage.

Les APU sont pratiquement incontournables dans les avions de taille moyenne, mais Pilatus ne pouvait pas se permettre les 300 livres de poids du troisième moteur. Ainsi, il a travaillé avec Williams pour développer un nouveau mode de puissance silencieuse (QPM) pour que le moteur droit qui réduit le régime au ralenti au sol permette de continuer de fournir une alimentation électrique suffisante pour le climatiseur ou les chaufferettes électriques lorsque l'avion est stationné. Le moteur droit, fonctionnant avec le QPM, fait moins de bruit qu'un APU typique, soit une bonne nouvelle pour les voisins de l'aéroport.

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut désormais emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée. Avec une distance de décollage de 820 mètres et une distance d'atterrissage de 770 mètres, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaires, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse.

Le PC-24 donne accès à presque deux fois plus d'aérodromes dans le monde que les autres jets actuellement sur le marché. Il rapproche les passagers de leur destination réelle car le PC-24 est conçu pour être utilisé dans les petits aéroports avec des pistes plus courtes - un excellent moyen d'éviter les complexités administratives.

pc-24-rough-field-landing-dry-ibex-lake-usa.jpg

Photos : 1 PC-24 des Flying Doctors 2 Intérieur avec siège basculant 3 Cockpit 4 Atterrissage en terrain mou dans le désert @ Pilatus Aircraft