25/09/2019

Air New Zealand Finalise une commande de huit B787-10 !

318364_ANZ-78710_Sunset-479134256_MR-0519.jpg

Seattle, Air New Zealand ont finalisé aujourd'hui une commande de huit avions Boeing B787-10 « Dreamliner » d'une valeur de 2,7 milliards de dollars au prix catalogue. Le transporteur, reconnu pour ses vols long-courriers et réseau mondial, intégrera le plus grand modèle de « Dreamliner » dans sa flotte de classe mondiale de B777 et B787-9 dès 2022.

L'accord inclut des options pour augmenter le nombre d'avions de 8 à 20, et les droits de substitution qui permettent un passage du B787-10 au B787-9, ou une combinaison des deux modèles pour sa future flotte et la flexibilité du réseau. 

Air New Zealand a été un client B787-9 et exploite aujourd'hui 13 appareils de la variante « Dreamliner ». La flotte de « Dreamliner » de la compagnie aérienne est en voie de passer à 22. Le nouvel avion remplacera les anciens B777-200ER.

Le B787-10 est le membre le plus important de la famille « Dreamliner ». D'une longueur de 68 mètres, le B787-10 peut transporter jusqu'à 330 passagers en configuration standard à deux classes, soit environ 40 de plus que le B787-9. Propulsé par une suite de nouvelles technologies et une conception révolutionnaire, le B787-10 constitue une nouvelle référence en matière d'économie de carburant et d'économie de fonctionnement lorsqu'il est entré en service commercial l'année dernière. L'avion permet aux exploitants d'améliorer de 25% la consommation de carburant par siège par rapport aux avions précédents.

Lancé en juin 2013 au salon du Bourget, le nouveau B787-10 élargit et complète la famille «787» : il transportera de 300 à 330 passagers dans un rayon d’action de 11’910km et couvrira plus de 90 % des lignes desservies par les bi-couloirs à travers le monde. Le B787-10 sera également 25 % plus économe en carburant que les actuels avions de dimensions équivalentes et plus de 10 % moins gourmand que tout ce que propose la concurrence pour l’avenir.

Le B787-10 disposera de l’aménagement intérieur hors du commun de la famille «787». Ses passagers bénéficieront de technologies qui rendent les vols plus agréables : des hublots plus grands avec variateur de luminosité, un air plus sain, une hydrométrie accrue, une pressurisation de la cabine plus confortable, des coffres à bagages plus volumineux, un éclairage par LED apaisant et un vol moins sujet aux turbulences.

Le B787-10 a gagné 149 commandes de la part de neuf clients à travers le monde, y compris le clients de lancement Singapore Airlines, Air Lease Corporation (ALC), All Nippon Airways (ANA), British Airways, Etihad Airways, EVA Air, GE Capital Aviation Services (GECAS) , KLM royal Dutch Airlines et United Airlines.

Photo : B787-10 aux couleurs d’Air New Zealand @ Boeing

11/09/2019

La demande passagers se stabilise !

F55F28EB-01BA-4A95-B986-41EF7F967CA1.jpeg

L'Association internationale du transport aérien (IATA) a annoncé une stabilisation de la croissance de la demande mondiale de passagers pour le mois de juillet. Le kilométrage total de passagers payants (PKP) ont augmenté de 3,6%, par rapport au même mois en 2018. Par contre, on notera une baisse de 5,1% la croissance annuelle enregistrée en juin. Toutes les régions ont affiché l'augmentation du trafic. La capacité mensuelle (sièges kilomètres disponibles ou demande) ont augmenté de 3,2% et un facteur de charge ont augmenté de 0,3 points de pourcentage à 85,7%, ce qui est un nouveau sommet pour un mois.

La performance de juillet une stabilisation de la demande des passagers. Les tarifs, les guerres commerciales, et l'incertitude du Brexit contribuent à un environnement de la demande plus faible que celle enregistrée en 2018. En même temps, la tendance de la capacité a augmenté de manière modérée et contribue à la réalisation des facteurs de charge record.

Marchés passagers internationaux :

La demande des passagers internationaux en  juillet a augmenté de 2,7% par rapport à juillet 2018, ce qui était une décélération par rapport à la croissance de 5,3% enregistrée en juin. La capacité a grimpé de 2,4%, et un facteur de charge légèrement vers le haut de 0,2 points de pourcentage à 85,3%. Toutes les régions ont enregistré une croissance, menée par les compagnies aériennes en Amérique latine.

Les compagnies aériennes d'Asie-Pacifique ont vu une augmentation de 2,7% sur la période de l' année précédente, et montre une performance la plus faible depuis le début de 2013. La capacité a augmenté de 2,4% et le facteur de charge a augmenté de 0,2 point de pourcentage à 82,6%. La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine et les tensions commerciales entre la Corée du Sud et le  Japon, ainsi que les tensions politiques à Hong Kong ont pesé sur la confiance des entreprises.

Les transporteurs européens ont enregistré une modeste croissance annuelle de 3,3% en juillet, en baisse par une hausse de 5,6%. Ceci est le plus faible taux de croissance depuis la mi-2016. L'incertitude persistante sur le Brexit et le ralentissement des exportations allemandes et l'activité manufacturière a contribué à un affaiblissement dans les affaires et la confiance des consommateurs. Capacité a augmenté de 3,2%, et le facteur de charge est monté de 0,1 points de pourcentage à 89,0%, le plus élevé parmi les régions.

Les transporteurs du Moyen-Orient ont eu une augmentation de 1,6% de la demande en juillet. La faiblesse du commerce mondial, les prix du pétrole volatils et les tensions géopolitiques ont été des facteurs négatifs pour la région. La capacité en juillet a augmenté de 1,0% par rapport à il y a un an et le facteur de charge a augmenté de 0,4 point de pourcentage à 81,3%.

Le trafic des compagnies aériennes nord-américaines a grimpé de 1,5% par rapport à juillet il y a un an. Cette baisse par rapport à la croissance de 3,5% en juin dernier reflète le ralentissement aux États-Unis et les économies du Canada et des différends commerciaux. La capacité en juillet a augmenté de 0,7%, de sorte que le facteur de charge est monté de 0,7 points de pourcentage à 87,9%, le deuxième plus élevé parmi les régions.

Les compagnies aériennes latino-américaines ont connu une hausse de 4,1% augmentation du trafic en juillet, ce qui reflète la plus forte croissance parmi les régions. On notera une contraction de l’offre avec la disparition de la compagnie Avianca Brasil et les conditions commerciales plus difficiles dans certaines économies régionales. La capacité a augmenté de 2,7% et le facteur de charge a grimpé de 1,1 point de pourcentage à 85,6%.

Le trafic des compagnies aériennes africaines a augmenté de 3,6%, soit une baisse significative de la croissance de 9,8% enregistrée en juin dernier, la confiance des entreprises avec l’affaiblissement en Afrique du Sud a été compensée par les conditions économiques solides ailleurs sur le continent. La capacité a augmenté de 6,1%, et le facteur de charge a glissé de 1,7 point de pourcentage à 72,9%.

 

02/09/2019

Des B777 additionnels pour KLM !

C5A11AC4-BD96-448A-82A0-CF44CEB08C41.jpeg

KLM Royal Dutch Airlines a annoncé aujourd'hui une commande portant sur deux autres avions  de type Boeing B777-300ER (Extended Range). La commande, évaluée à 751 millions de dollars au prix catalogue de l’avionneur. 

« KLM est l'un des principaux opérateurs de réseaux du monde et un pionnier de l'aviation et nous sommes ravis que la compagnie aérienne a une nouvelle fois choisi le Boeing B777-300ER pour renforcer sa flotte long-courrier pour l'avenir », a déclaré Ihssane Mounir, vice - président senior du commerce ventes et marketing pour The Boeing Company. « L'intérêt continu de KLM dans les B777-300ER montre l'attrait durable et la valeur du « 777 », grâce à ses économies d'exploitation exceptionnelles, des performances supérieures et la popularité parmi les passagers. »

Le B777-300ER peut accueillir jusqu'à 396 passagers dans une configuration à deux classes et a une portée maximale de 7370 miles nautiques (13.650 km). L'avion est à deux couloirs les plus fiables du monde avec une fiabilité de calendrier de 99,5% . Opérant à partir de sa base à Amsterdam, le Groupe KLM dessert un réseau mondial de 92 villes européennes et 70 destinations intercontinentales avec une flotte de 209 avions. Le transporteur exploite 29 B777, dont 14 B777-300ER. Il vole également et B787 et B747.

KLM, la plus ancienne compagnie aérienne du monde opérant toujours sous son nom d'origine, fête son centenaire cette année. En 2004, elle a fusionné avec Air France pour créer le plus grand groupe européen de transport aérien. Air France-KLM est également l'un des plus grands opérateurs de la famille B777 avec près de 100 entre les flottes combinées.

Photo : B777-300ER aux couleurs de KLM @ Boeing

16/08/2019

Vietnam Airlines réceptionne son premier B787-10 !

Boeing-787-9-Vietnam-Airlines.jpg

North Charleston en  Caroline du Sud l’avionneur américain Boeing a livré le premier de huit avions de type B787-10 « Dreamliner » à la compagnie Vietnam Airlines. L’avion est en leasing  auprès d'Air Lease Corporation. Le porte-drapeau vietnamien prévoit de mettre le B787-10  sur les routes les plus fréquentées de son réseau en pleine expansion. 

« Se félicitant d’avoir une flotte croissante de B787 et l’une des plus jeunes et flottes les plus modernes et économes en Asie, Vietnam est en passe de devenir une compagnie 5 étoiles  a déclaré Pham Ngoc Minh, président du conseil d'administration de Vietnam Airlines. »

Le nouveau B787-10 viendra compléter la flotte existante B787-9 déjà en service. Tous deux disposent d'une technologie ultra-efficace et un confort agréable pour les passagers. Le B787-10 est plus long que le 787-9, fournissant l'espace pour transporter 40 passagers et plus de marchandises, ce qui l’aide  à offrir les plus bas coûts d'exploitation par siège d'un jet bicouloirs. Les B787-10 de  Vietnam Airlines sont configurés avec 367 sièges (24 en classe affaires et 343 en classe économique). En plus de sa taille et le rendement énergétique, le B787-10 peut couvrir de longues distances. Avec une gamme publiée de 6430 miles nautiques (11910 km).

Avec la livraison a Vietnam Airlines, le B787-10 continue d'étendre sa présence mondiale. Plus de 30 modèles de  « Dreamliner » ont été livrés à six opérateurs depuis que l'avion est entré en service l'année dernière. Les compagnies aériennes déploient le B787-10 dans le monde, en particulier en Asie, qui abrite plus de la moitié de toutes les destinations B787-10.

A propos de Vietnam Airlines: 

Vietnam Airlines et membre de SkyTeam Alliance en tant que porte drapeau du Vietnam. La compagnie est en passe de devenir un transporteur majeur dans l'Asie du Sud-Est, opérant 95 routes vers 22 destinations domestiques et 29 internationales avec une moyenne de 400 vols par jour. Skytrax, leader en matière de notation a classé Vietnam Airlines en tant que compagnie aérienne 4 étoiles pendant quatre années consécutives. Vietnam Airlines vise à obtenir le statut de 5 étoiles et devenir une grande compagnie aérienne en Asie.

The-first-picture-of-Vietnam-Airlines-Boeing-787-10-will-be-received-in-July-2019.jpg

Photos : 1Le B787-10 de Vietnam-Airlines  2 Intérieur  @ Boeing

 

 

08/08/2019

Demande passagers en hausse !

209AC343-EF2C-4D19-BAE9-2F4F023D47AC.jpeg

L'Association du transport aérien international (IATA) a annoncé les résultats de son analyse du trafic mondial de passagers pour juin 2019, montrant que la demande (mesurée en kilomètres-passagers passagers ou RPK) avait augmenté de 5,0% par rapport à juin 2018. Ce chiffre était en légère hausse par rapport à 4,7% en un an ans de croissance enregistrée en mai. La capacité en juin (sièges-kilomètres disponibles ou ASK) a augmenté de 3,3% et le facteur de charge a augmenté de 1,4 point de pourcentage pour atteindre 84,4%, ce qui était un record pour le mois de juin.

Si les tensions économiques plombent le fret aérien, il n’en est rien pour la demande passager. Bien que celle-ci soit moins forte qu’il a 12 moins.

La demande de passagers internationaux en juin a augmenté de 5,4% par rapport à juin 2018, une amélioration par rapport à la croissance annuelle de 4,6% enregistrée en mai. Toutes les régions ont enregistré une croissance soutenue, tirée par les compagnies aériennes africaines. La capacité a augmenté de 3,4% et le facteur de charge a augmenté de 1,6 point de pourcentage pour atteindre 83,8%.

Le détail par régions :

Les compagnies aériennes européennes ont vu leur trafic augmenter de 5,6% en juin par rapport à juin 2018, ce qui correspond à une croissance de la demande de 5,5% le mois précédent. La capacité a augmenté de 4,5% et le facteur de charge a augmenté de 1,0%, pour atteindre 87,9%, à égalité avec l'Amérique du Nord, le plus élevé de toutes les régions. Cette solide croissance s’est produite dans un contexte de ralentissement de l’activité économique et de baisse de la confiance des chefs d’entreprise dans la zone euro et au Royaume-Uni.

Les transporteurs du Moyen-Orient ont enregistré une augmentation de la demande de 8,1% en juin par rapport au même mois de l’année dernière, ce qui était bien supérieur à la hausse annuelle de 0,6% enregistrée en mai. Le calendrier du ramadan, qui a presque exclusivement chuté en mai de cette année, a probablement contribué aux résultats très contrastés. La capacité a augmenté de 1,7% et le facteur de charge a bondi de 4,5 points de pourcentage pour atteindre 76,6%.

En juin, le trafic des compagnies aériennes de la région Asie-Pacifique a augmenté de 4,0% par rapport à la même période de l’année précédente, en baisse par rapport à une augmentation de 4,9% enregistrée en mai. Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine ont eu un impact sur la demande sur le marché élargi de la région Asie-Pacifique-Amérique du Nord, ainsi que sur le marché interasiatique. La capacité a augmenté de 3,1% et le facteur de charge a augmenté légèrement de 0,7 point pour atteindre 81,4%.

La demande des transporteurs nord-américains a augmenté de 3,5% par rapport à juin de l’année précédente, contre 5,0% en mai, reflétant de la même manière les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine. La capacité a augmenté de 2,0%, le facteur de charge ayant augmenté de 1,3 point de pourcentage pour atteindre 87,9%.

Les compagnies aériennes latino-américaines ont vu leur trafic augmenter de 5,8% par rapport au même mois de l’année dernière, en légère hausse par rapport à la croissance annuelle de 5,6% enregistrée en mai. La capacité a augmenté de 2,5% et le facteur de charge a bondi de 2,6 points de pourcentage pour atteindre 84,0%. La dégradation de la conjoncture économique dans un certain nombre de pays clés de la région pourrait entraîner un ralentissement de la demande.

Le trafic des compagnies aériennes africaines a augmenté de 11,7% en juin, en hausse par rapport à 5,1% en mai. La capacité a augmenté de 7,7% et le facteur de charge a bondi de 2,6 points de pourcentage pour atteindre 70,5%. La demande profite d'un contexte économique généralement favorable, notamment de l'amélioration de la stabilité économique dans plusieurs pays, ainsi que de la connectivité aérienne accrue. (Sources IATA).