04/01/2021

Nouvelle commande pour le Challenger 350 !

nbaa,ebace,bombardier aviation,les nouvelles de l'aviation,challneger 350,bizjet,aviation d'affaires

Bombardier Aviation a annoncé une commande ferme de 10 avions d’affaires de type Challenger 350 dans une transaction estimée à 267 millions US, aux prix courants de l’avionneur 2020.

« Cette commande souligne la valeur considérable que les clients accordent aux capacités inégalées de l’avion », a affirmé Éric Martel, président et chef de la direction de Bombardier Inc. « Le portefeuille nouvellement renouvelé de Bombardier et son réseau de service en plein essor positionnent la Société solidement alors que l’intérêt mondial pour l’aviation d’affaires s’accroît avec la sécurité accrue qu’elle procure. »

Le Challenger 350 de Bombardier détient le titre très convoité d’avion d’affaires superintermédiaire le plus vendu depuis son entrée en service il y a six ans, et continue de renforcer sa position par des améliorations des performances et des mises à niveau de la cabine. Les passagers avisés recherchent le biréacteur d’affaires Challenger 350 en raison de son design spacieux et épuré, son environnement productif, sa cabine silencieuse et son vol en douceur.

nbaa,ebace,bombardier aviation,les nouvelles de l'aviation,challneger 350,bizjet,aviation d'affaires

Le Challenger 350 :

Affichant un design élégant, une finition haut de gamme, et une ergonomie améliorée en cabine et dans le poste de pilotage, le Challenger 350 procure aux passagers un degré supérieur de confort et de tranquillité d’esprit en sachant que chaque décollage assurera un vol en douceur jusqu’à l’atterrissage.

Engagée fermement à fournir ce qu’il y a de mieux à ses clients du monde entier, Bombardier a récemment annoncé une série d’améliorations pour le Challenger 350, soulignant encore une fois sa position de chef de file dans le segment des superintermédiaires. Les nouvelles améliorations comprennent un affichage tête haute compact et un système de vision améliorée, la meilleure technologie d’insonorisation en cabine de sa catégorie et une esthétique raffinée du poste de pilotage. Une trousse d’amélioration de la performance permet également à l’avion de voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de courtes pistes, ce qui vient compléter ses certifications d’approche à angle prononcée octroyées par des organismes de réglementation du monde entier, comme l’EASA, la FAA et TC. Avec cette série d’améliorations, ce qui se fait de mieux continue de s’améliorer alors que l’avion Challenger 350 reste à l’avant-scène du segment des superintermédiaires.

Avec une charge passagers et carburant véritablement complète et un rayon d’action de 3’200 milles marins, l’avion d’affaires Challenger 350 peut relier New York à Los Angeles ou Londres, et Paris à Dubaï sans escale.

nbaa,ebace,bombardier aviation,les nouvelles de l'aviation,challneger 350,bizjet,aviation d'affaires

 

Photos : 1 Challenger 350 à EBACE 19 @ P.Kümmerling 2 Intérieur 3 Cockpit @ Bombardier

24/09/2019

NetJets réceptionne son 100ème Challenger !

original.jpeg

Bombardier Aviation a livré le 100e avion de type « Challenger »  à la flotte de compagnie NetJets. Cet événement marquant souligne le solide partenariat entre Bombardier et NetJets, et témoigne de l’énorme demande des usagers des avions d’affaires de voyager à bord des biréacteurs d’affaires « Challneger » en tête de l’industrie.

Le 100e avion « Challenger » de la flotte de NetJets est l’avion primé « Challenger 350 », qui reste en tête du segment des superintermédiaires. En plus d’être l’avion d’affaires à avoir franchi le plus rapidement la marque des 300 livraisons dans les catégories des avions intermédiaires et à large fuselage, l’avion « Challenger 350 » constitue la plateforme d’avion d’affaires la plus vendue depuis dix ans, reconnue pour ses performances supérieures, sa fiabilité remarquable et sa cabine élégante.

« Nous sommes très fiers de notre relation de longue date avec NetJets, qui partage notre volonté de créer une expérience en vol exceptionnelle pour les clients », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Aviation. « L’ajout de ce 100e avion Challenger à la flotte de NetJets montre à quel point cet avion est en demande et pourquoi c’est tout simplement le meilleur avion d’affaires de sa catégorie. »

NetJets exploite actuellement un total combiné de100 avions  «Challenger 350 et « Challenger 650 » dans sa flotte. Ces avions trônant en tête des ventes affichent les plus faibles coûts d’exploitation directs dans leurs catégories respectives, grâce à des programmes de maintenance abordables et à des périodicités de maintenance plus longues que celles de leurs concurrents.

Récemment reconnu par le magazine Robb Report comme le meilleur avion superintermédiaire parmi les meilleurs pour la deuxième année consécutive, l’avion d’affaires « Challenger 350 » s’appuie sur l’héritage remarquable de chef de file de la série d’avions « Challenger 300 ». Avec une véritable autonomie de 3’200 milles marins avec pleine charge passagers et carburant ainsi que des certifications d’approche à angle prononcé, l’avion d’affaires « Challenger 350 » peut relier Aspen à New York sans escale. Les performances améliorées sur courte piste de cet avion lui permettent également d’être exploité sur des aéroports d’accès difficile, comme celui de Santa Monica.

Photo : Livraison du 100ème Challenger à Netjets@ Bombardier