26/04/2022

L’USMC déclare la capacité opérationnelle initiale pour le King Stallion !

CH-53K_Pax_River.jpg

Le Corps des Marines des États-Unis (USMC) a déclaré la capacité opérationnelle initiale (IOC) pour l'hélicoptère de transport lourd CH-53K « King Stallion », validant ainsi l'état de préparation opérationnelle de la plate-forme pour déployer des Marines et des équipements à travers le monde.

"Cette déclaration est un vote de confiance de la part des dirigeants du Corps des Marines et démontre le rôle essentiel du CH-53K, donnant aux forces plus de portée et d'agilité pour effectuer des transports d'assaut expéditionnaires lourds de véhicules blindés, d'équipements et de personnel. Cette capacité est essentielle dans la région Indo-Pacifique et dans le monde entier pour soutenir la force conjointe et les alliés », a déclaré le président de Sikorsky, Paul Lemmo.  

Atteindre l’IOC

Le chemin vers le IOC comprenait une collaboration sur les tests opérationnels initiaux et l'évaluation entre Sikorsky, la marine américaine et le corps des marines américains pour développer, tester et valider les capacités avancées de cet avion du 21e siècle.

Les marines ont volé et soutenu le CH-53K dans l'environnement de la flotte démontrant que l'avion est en bonne voie pour se déployer pleinement dans les délais. L'avion a effectué plus de 3’000 heures de vol, démontrant les performances du CH-53K dans une gamme de scénarios de mission, y compris des environnements extrêmement froids et chauds.  

Parmi les autres réalisations : 

Ravitaillement en vol jour et nuit

Ravitaillement air-air avec une charge externe de 27 000 lb

Essais en mer avec plus de 350 débarquements

Essais et évaluation au feu réel

Opérations soutenues simulant le déchargement d'une brigade expéditionnaire maritime

Essais dans des conditions d'environnement visuel dégradées au terrain d'essai de Yuma de l'armée américaine à Yuma, en Arizona

Bientôt la pleine production

La déclaration de l’IOC positionne le Marine Corps pour une décision de production à plein régime en 2023. L'objectif d'acquisition approuvé est de 200 hélicoptères

La chaîne de production de haute technologie du CH-53K à Stratford, dans le Connecticut, est active avec sept aéronefs en construction, dont trois doivent être livrés au Corps des Marines cette année. Il y a 46 avions entièrement sous contrat, dont quatre hélicoptères de transport lourd pour le gouvernement israélien et 14 autres appareils sous contrat. Les hélicoptères destinés à Israël font l'objet d'un accord de vente militaire à l'étranger (FMS) de la marine américaine.

Le programme CH-53K exploite les technologies de fil numérique pour réaliser des économies de maintien ainsi que des performances et une préparation accrue. Le fil numérique imprègne la conception, la fabrication, le fonctionnement et la maintenance du CH-53K. Le CH-53K a été spécialement conçu avec un environnement de support de maintenance moderne amélioré numériquement pour améliorer considérablement l'expérience.

Les temps de maintenance seront réduits d’un tiers, grâce à plusieurs caractéristiques de conception physiques et à des technologies intelligentes conçues et intégrées à l’hélicoptère.

Le CH-53K est doté d’un système de maintenance automatisé moderne qui permet des diagnostics avancés et des solutions d'assistance proactives. Un système de support robuste est en place pour le CH-53K avec des pièces de rechange, du matériel de support, des manuels de réparation validés et des experts techniques Sikorsky sur le terrain pour soutenir la mise en service.

2737274333.2.jpg

Photos : CH-53K @ USMC

16/04/2022

Berlin s’apprête à choisir son hélicoptère lourd !

31004466.jpeg

Le choix du futur hélicoptère lourd destiné à la Bundeswehr devrait bientôt être connu. Berlin s’active maintenant dans la phase finale de la compétition qui voit s’affronter le Sikorsky/LM CH-53K « King Stallion » face au Boeing CH-47F « Chinook ».

Rappel

C’est en 2016 que Berlin a lancé l’étude en vue du remplacement de sa flotte actuelle d’hélicoptère lourd de type Sikorsky CH-53G « Stallion ». Dans le cadre du remplacement de la flotte de 68 hélicoptères de transport lourd de type CH-53G « Stallion », l’Allemagne a retenu une « Short List » de deux appareils, soit : le nouveau Sikorsky CH-53K « King Stallion » et le Boeing CH-47F « Chinook ». Pour Berlin, il est important de pouvoir disposer d’un hélicoptère déjà en production, plutôt que de lancer un programme de développement national à travers Airbus Helicopters. Le programme de sélection pris un an de retard, par suite de discussions sur les priorités du budget militaire. L’Allemagne a l’intention d’acquérir 40 à 60 hélicoptères dans le cadre de l’initiative SHT, qui prévoit un hélicoptère d’une masse maximale au décollage supérieure à 20t.

En octobre 2020, Berlin avait décidé de stopper le projet d’acquisition à la suite de problèmes de budget. La commission du budget du parlement fédéral avait prévu des crédits d'engagement totalisant 5,6 milliards d'euros pour les nouveaux hélicoptères jusqu'en 2031. Ce budget, dit-on, a été largement dépassé dans les offres des deux entreprises américaines.

Reprise du programme 

La direction du ministère de la Défense a annoncé prochainement une décision de sélection entre les deux candidats à la suite nouvelles offrent des deux constructeurs et d’un budget de la Défense réactualisé financièrement.  

De leurs côtés, les deux concurrents se livrent à une série d’actions en vue de faire connaitre leur appareil respectif auprès des industriels et membre des partis politiques allemands. Avec un retard d’une année sur le calendrier initial qui prévoyait une première livraison en 2024, Sikorsky et Boeing travaillent à une livraison anticipée pour 2025. Pour exemple, les Marines américains seraient prêts à céder une partie de la capacité de production de « King Stallion » destinée à l’USMC en faveur des forces armées allemandes si nécessaire. 

Lockheed Martin / Sikorky CH-53K « King Stallion »

898242705.jpg

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion », qu’il doit remplacer à partir de 2019, le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lbs sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle, car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000ch chacune), ravitaillable en vol, équipé de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep « Humvee ».

Le Boeing CH-47F « Chinook » 

4220308908.jpg

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie, avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique et numérique.

Photos : 1 L’actuel CH-53 « Stallion » de la Luftwaffe @Luftwaffe le CH-53K « King Stallion »@ Sikorsky Le CH-47F « Chinook »@ Boeing

 

 

 

30/11/2021

Israël, feu vert pour le CH-53K « King Stallion » !

154220981_4003460313030244_2363674268101945690_o.jpg

Le ministère israélien de la Défense a désormais le feu vert pour l’acquisition d’une flotte d’hélicoptères lourds Sikorsky (LM) CH-53K « King Stallion ». Le gouvernement ayant approuvé le montant de 2,4  milliards de dollars. 

Rappel

Israël a choisi  en début d’année son nouvel hélicoptère lourd avec le Sikorsky CH-53K « King Stallion » pour remplacer l’actuel hélicoptère de transport lourd CH-53D « Yas'ur » vieillissant. Le ministre de la Défense de l’époque, Benny Gantz avait choisi le CH-53K à rotor principal unique au lieu du Boeing CH-47F « Chinook » à rotor tandem sur la base des recommandations du chef d'état-major des Forces de défense israéliennes (FDI), le lieutenant général Aviv Kohavi et du directeur général du ministère de la Défense, le général Amir Eshel.

Premier contrat à l’exportation :

Israël devient le premier pays à acheter le Sikorsky CH-53K « King Stallion » en dehors des États-Unis, où l’appareil est en cours de développement pour le Corps des Marines (USMC). L'armée de l'air israélienne (IAF) a déclaré que le CH-53K avait été choisi après « un travail administratif approfondi, au cours duquel le personnel de l'IAF a examiné diverses plates-formes de vol et évalué des aspects tels que la technologie, l'ingénierie, la maintenance. 

Le CH-53K "King Stallion" 

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion », qu’il doit remplacer à partir de 2021, le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27’000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple surmonté d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle, car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivrent environ 7'500ch chacune), ravitaillable en vol, équipé de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et devient la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K peut par exemple emporter en interne une Jeep « Humvee ».

296391585.jpg

Photos : 1 CH-53K aux couleurs israéliennes 2 le CH-53K @ Sikorsky

11/04/2020

Ravitaillement réussi pour le CH-53K « King Stallion » !

CH-53K-A2A-Refuling2.jpg.pc-adaptive.1280.medium.jpg

Sikorsky  a effectué avec succès un premier ravitaillement en vol avec son hélicoptère lourd CH-53K « King Stallion » cette semaine. Le test de 4,5 heures a été réalisé au-dessus de la baie de Chesapeake avec un KC-130J.

Selon l'équipe d'essai du CH-53K, le test de sillage a évalué les performances du nouvel hélicoptère lorsqu'il volait derrière le KC-130J ravitailleur dans un air fort et turbulent. L'équipage du CH-53K a réussi à accrocher la perche sur le panier du ravitailleur. Ces tests ont été effectués à différents niveaux afin de garantir que le CH-53K peut gérer les forces exercées sur la sonde de ravitaillement en contact avec le panier pendant le ravitaillement en vol.

Le CH-53K « King Stallion » se dirige vers l'achèvement du test de développement, menant au test opérationnel initial et à l'évaluation en 2021 et au premier déploiement de la flotte en 2023-2024.

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivrent environ 6’000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K peut par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

898242705.jpg

Photos : 1 Ravitaillement en vol du Ch-53K 2 le CH-53K @ Sikorsky

 

 

12/05/2018

Arrivée prochaine du premier CH-53K au sein de L’USMC !

ch-53k_rollout_500.jpg;width=560.jpeg

Le Corps des Marines des Etats-Unis 8USMC) devrait prendre livraison du premier exemplaire de production de l’hélicoptère lourd de nouvelle génération Sikorsky CH-53K « King Stallion » au début de la semaine prochaine.

L'hélicoptère de transport lourd doit être reçu à MCAS de New River en Caroline du Nord. L’USMC a déclaré qu'il prévoyait de soumettre le « King Stallion » à son plan de test de supportabilité en effectuant une évaluation logistique de l'entretien, du maintien en puissance et du soutien global de l’aéronef.Cette phase d’essai doit permettre de valider le nouvel appareil aux besoins de l’USMC avant son entrée en service officiel.

Le CH-53K « King Stallion » ressemble à son prédécesseur, le CH-53E « Super Stallion », mais il a trois fois la capacité de levage. Il peut transporter une charge externe de 12’200 kg (27 000 lb) sur 110 nm (204 km).

L'USMC a l'intention de remplacer sa flotte vieillissante de CH-53E, introduits pour la première fois à la fin des années 1970, avec 200 CH-53K. Le prix unitaire moyen de l'aéronef est estimé à environ 87 millions de dollars,  si les 200 CH-53K sont commandés.

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

CH-53K-prototypes-lined-up-21-12-16-800x445.jpg

Photos :le CH-53K « King Stallion » @ Sikorsky