07/07/2021

De nouvelles fonctionnalités pour le Pilatus PC-24 ! 

rfds-pc-24.jpg

L’avionneur suisse Pilatus Aircraft a annoncé une série de nouvelles fonctionnalités disponibles pour son biréacteur PC-24. Ces nouvelles offres font partie d’une mise à jour réalisée suite à des commentaires des clients sur plus de 50’000 heures d'exploitation de la flotte. Les PC-24 qui sortiront de la chaîne de production à l'avenir incluront ces fonctionnalités, tandis que "beaucoup" peuvent être installés sur des avions en service.  

En cabine

pc-24-platoon-aviation - copie.jpg

Dans la cabine, de nouveaux sièges inclinables offrent plus de confort, des commandes plus intuitives et un poids plus léger, en plus de mécanismes de dégagement rapide pour faciliter les changements rapides de configuration des sièges. Au lieu du vestiaire avant gauche standard, les opérateurs peuvent désormais opter pour une cuisine avec un four à micro-ondes, une machine à café/expresso, une surface de travail, un stockage de glace et/ou une capacité pour les unités de restauration standard.

Dans le cockpit  

pc-24-platoon-aviation.jpg

La grande majorité des nouveautés se trouvent sur dans le cocpkit et ont été développées en partenariat avec Honeywell. Pour commencer, un contrôleur à écran tactile est désormais standard, remplaçant le contrôleur multifonction précédent.

Pendant ce temps, le système de contrôle de vol du PC-24 intègre désormais un retour tactile en roulis et en tangage pour éviter des attitudes inhabituelles involontaires. Cela inclut la limite de roulis automatique et la protection contre la survitesse, même avec le pilote automatique éteint, et peut être annulé manuellement par le pilote avec un bouton de déconnexion rapide. Le système d'automanette standard comprend également désormais une protection automatique contre la sous-vitesse et la survitesse ainsi qu'un logiciel Fadec perfectionné pour réduire les oscillations de puissance en croisière et en descente.

Une nouvelle fonction de compensation de lacet automatique réduit davantage la charge de travail de l'équipage de conduite pendant le départ et la montée en maintenant l'avion à zéro dérapage. Si un moteur ne fonctionne pas ou qu'il existe une grande asymétrie de poussée, le compensateur de lacet automatique tentera de maintenir environ la moitié du dérapage trapézoïdal indiqué.

La nouvelle fonction d'approche visuelle "définie par le pilote" permet au pilote de configurer une approche visuelle couplée au pilote automatique et à l'automanette sur n'importe quelle piste, ainsi que de suivre avec précision un schéma à gauche, à droite ou en ligne droite jusqu'à la piste au seuil. Selon Pilatus, cette fonctionnalité augmente la sécurité dans les champs non contrôlés en permettant au pilote de rester concentré à l'extérieur de l'avion pour rechercher d'autres trafics.

Parmi les nouvelles fonctionnalités avioniques du PC-24 figurent les fonctions de conseil SmartRunway et SmartLanding de Honywell, qui améliorent la sécurité et réduisent la charge de travail du pilote. Sont également disponibles la liaison de données VHF avec AFIS, la météo graphique Acars, la météo graphique satellite SiriusXM, les données de décollage et d'atterrissage FMS (TOLD), CPDLC sur le réseau FANS 1/A+, le panneau audio KMA-29A Bluetooth 3D avec fonctions d'enregistrement et de lecture, et Honeywell Radar météo RDR-7000 avec fonctions prédictives de grêle et de foudre. 

De plus, Pilatus a récemment certifié et a commencé à proposer les batteries lithium-ion True Blue Power, qui permettent une réduction de 84 livres du poids à vide. 

Le Pilatus PC-24 Super Versatile Jet 

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Le PC-24 offre aux passagers des sièges réglables individuellement, une salle de bain avec toilettes, un espace bagages qui reste accessible en vol et une armoire. L’avion dispose d’un système de sécurisation des bagages, une caractéristique unique dans cette catégorie d'avions, et qui est très appréciée par les pilotes chargés de ranger les bagages des passagers. Désormais, le PC-24 est également disponible avec un service de restauration en vol modulaire. L'office avant est situé dans la section avant de la cabine et offre un espace de rangement supplémentaire pour le café, la glace, les boissons et les articles de restauration.

Le contrôle strict du poids a permis à Pilatus d'équiper le PC-24 de deux moteurs à réaction légers Williams FJ44-4A-QPM, ce qui a permis d'économiser plus de 400 lb par rapport aux turbofans traditionnels des avions intermédiaires. Le fait de pouvoir utiliser des moteurs plus légers a eu un effet d'entraînement sur le poids global de la cellule, des structures de support, des ailes et du train d'atterrissage.

Les APU sont pratiquement incontournables dans les avions de taille moyenne, mais Pilatus ne pouvait pas se permettre les 300 livres de poids du troisième moteur. Ainsi, il a travaillé avec Williams pour développer un nouveau mode de puissance silencieuse (QPM) pour que le moteur droit qui réduit le régime au ralenti au sol permette de continuer de fournir une alimentation électrique suffisante pour le climatiseur ou les chaufferettes électriques lorsque l'avion est stationné. Le moteur droit, fonctionnant avec le QPM, fait moins de bruit qu'un APU typique, soit une bonne nouvelle pour les voisins de l'aéroport.

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut désormais emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée. Avec une distance de décollage de 820 mètres et une distance d'atterrissage de 770 mètres, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaires, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse.

Le PC-24 donne accès à presque deux fois plus d'aérodromes dans le monde que les autres jets actuellement sur le marché. Il rapproche les passagers de leur destination réelle car le PC-24 est conçu pour être utilisé dans les petits aéroports avec des pistes plus courtes - un excellent moyen d'éviter les complexités administratives.

pc-24-rough-field-landing-dry-ibex-lake-usa.jpg

Photos : 1 PC-24 des Flying Doctors 2 Intérieur avec siège basculant 3 Cockpit 4 Atterrissage en terrain mou dans le désert @ Pilatus Aircraft

 

 

10/08/2019

Dassault au top pour le service client de la gamme Falcon !

0.jpeg

L’avionneur français Dassault Aviation a entrepris depuis un certain temps une série de mesures visant à améliorer son service auprès de sa clientèle d’avions d’affaires Falcon. Deux sondages effectués recémment confirment les améliorations mises en place par l’avionneur. 

L'Aviation News International (AIN) et PROPILOT ont chacun effectué chacun de leur côté un sondage auprès des utilisateurs et propriétaires d’avions d’affaires. Dans ces deux enquêtes Dassault a été voté n° 1 dans le sondage AIN et mené sur le terrain dans la disponibilité des pièces, coût des pièces, Réponse AOG et la fiabilité générale de l'avion. Dans l'enquête de PROPILOT, Dassault a pris la place n° 1 dans l' ensemble des sujet, et notamment en ce qui concerne la disponibilité des pièces de rechange et la satisfaction du service.

Pour Eric Trappier, ces résultats attestent des nombreuses mesures prises ces dernières années pour améliorer le réseau des centres de service dédiés à l’aviation d’affaires. Derrière ces résultats, il est également fait mention du travail et de l’engagement des employés. 

Des acquisitions :

Au premier semestre de l'année, la société a élargi son entretien mondial, réparation et révision ( réseau MRO) avec les acquisitions d'entreprises de maintenance globale de ExecuJet, réseau européen de maintenance de TAG aviation et les opérations MRO de RUAG à Genève et à Lugano, en Suisse. Il a également amélioré les performances des pièces de rechange et le soutien de l' opérateur en ouvrant un nouveau centre de distribution près de l' aéroport Charles de Gaulle à Paris.

Ces améliorations ont suivi un certain nombre de solutions de soutien à la clientèle innovantes introduites précédemment, y compris « FalconResponse », une gamme complète de services de soutien AOG. Avec à disposition deux Falcon 900 dédiés au soutien aéroporté  de lé gamme et ceci jour et nuit pour le transport de techniciens, de pièces et d'outils.  Dassault reste le seul avionneur à  offrir ce type de service à sa clientèle.

Photo :Centre de maintennace pour la gamme Falcon @ Dassault Aviation

 

15/10/2018

Embraer présente la gamme « Praetor » !

5bbfa6af21e9cb5d362c90b9-1334-888.jpg

Salon NBAA d’Orlando, l’avionneur brésilien Embraer a présenté hier soir en grande première, les Praetor 500 & Praetor 600. Ces deux nouveaux opus sont en fait basés sur les avions de moyenne et super moyenne taille Legacy 450 et Legacy 500 actuels qu’ils vont venir remplacer petit à petit.

Praetor 500 & 600 :

Les deux nouveaux venus sont directement dérivés de deux des jets actuels d'Embraer construits en Floride. Le Praetor 500 est basé sur le Legacy 450 existant, tandis que le Praetor 600 est un développement du Legacy 500. La plus grande mise à jour du jet concerne la distance parcourue: le Praetor 500 est capable de parcourir 3’700 km et le 600 peut effectuer des vols allant jusqu'à4’500 km. La décision changer le nom de « Legacy » doit permettre de différencier les avions d’affaires Praetor 500/600 des modèles dérivés commerciaux comme le Legacy 650. Les deux avions sont motorisés par deux réacteurs Honeywell HT7500E de 7’528lbs. Dotés de commandes de vol électriques, les deux modèles sont dotés d’une suite avionique Rockwell Collins Proline Fusion avec 4 écrans couleurs avec systèmes de vision EVS, IRS et SVGS.

Praetor_500_600_Cockpit.jpg

Nommé d'après le titre donné aux magistrats du gouvernement de haut niveau dans la Rome antique, le nom de « Praetor » a été choisi pour exprimer le sentiment que le jet est le serviteur ultime du propriétaire.

Dans un premier temps, les Legacy 450 & 500 seront  toujours disponible pour la clientèle n’a pas besoin des capacités accrues des nouveaux avions. Mais progressivement, le « Praetor » devrait venir s’imposer.

Le prix de base du Embraer Praetor 500 est de 16’995 000 dollars, tandis que celui du Praetor 600 débute à 20’995 000 dollars.

 

5bbfa6af66fb3f5d2d00440d-1334-888.jpg

 

Photos : Praetor 600 & 500  & Cockpit @ Embraer

 

09/07/2018

Un HUD pour le Challenger 350 !

Challenger-650-flight-deck.jpg

 

Bombardier a annoncé qu’il offrira l’affichage tête haute et le système de vision améliorée en option sur les biréacteurs d’affaires Challenger 350. L’affichage tête haute et le système de vision améliorée compléteront l’offre de base de premier ordre de l’avion Challenger 350. Ces systèmes rehausseront les fonctionnalités avioniques avancées de l’avion, dont le puissant système de vision synthétique (SVS) et le radar météo perfectionné MultiScanMC, afin de réduire la charge de travail des pilotes et d’accroître la conscience situationnelle globale.

L’avion Challenger 350 est doté du poste de pilotage le mieux équipé de sa catégorie. Avec l’ajout de l’affichage tête haute léger, il permettra aux pilotes de voler avec les yeux toujours vers l’avant durant toutes les phases du vol, notamment aux moments cruciaux du décollage et de l’atterrissage. Le poste de pilotage de l’avion Challenger 350 fournit des informations de vol critiques sur l’écran transparent de l’affichage tête haute. Sans avoir à baisser le regard, les pilotes peuvent répondre de façon plus rapide et plus précise, tout en évaluant simultanément leur environnement.

Pour une conscience situationnelle maximale dans toutes les conditions de vol, l’affichage tête haute est doté d’un puissant système de vision améliorée. La caméra du système de vision améliorée transmet une imagerie infrarouge en temps réel de l’extérieur de l’avion à l’affichage tête haute, révélant l’éclairage de piste, le terrain environnant et les obstacles possibles sur la piste. La combinaison d’affichage tête haute et du système de vision améliorée permet aux pilotes d’atterrir avec plus de confiance. L’affichage tête haute et le système de vision améliorée seront offerts en option sur les avions Challenger 350 neufs et pourront être installés en rattrapage sur les modèles en service dans les centres de services composant le vaste réseau de Bombardier.

L’avion Challenger 350 affiche des performances exceptionnelles sur courte piste et monte rapidement et directement à 43 000 pieds, permettant aux passagers d’atteindre leurs destinations efficacement. L’avion est en cours de certification pour l’approche à angle prononcée à l’aéroport London-City, un avantage qui assurera aux exploitants l’accès direct à l’un des grands centres financiers du monde. La certification finale est imminente.

cl350_nbaa2017.jpg

Photos : 1 Cockpit Challenger 350 avec un HUD2 Le Challenger 350 @ Bombardier

23/06/2018

Atterrissage sur une piste non asphaltée pour le PC-24 !

pc-24-rough-field-ops-woodbridge-6.jpg

Le PC-24 de l’avionneur Pilatus se distingue de ses concurrents grâce à plusieurs avantages, l’un d’eux concerne sa capacité à pouvoir utiliser n’importe qu’elle type de piste. Le PC-24 fait son premier atterrissage sur une piste non goudronnée. Le Super Jet polyvalent est actuellement un programme de tests post-certification avec un accent particulier sur l'exploitation des pistes non goudronnées. Pilatus prévoit d'obtenir la certification « Rough terrain » au quatrième trimestre de 2018.

L’aérodrome de Woodbridge à l'est au nord de Londres offre des conditions de test optimales, l’équipe de Pilatus passe deux semaines là-bas, pour y effectuer avec le PC-24 des tests d'atterrissage et de décollage sur la piste non goudronnée.

L'accès à environ deux fois plus d'aéroports :

Dès le début, le PC-24 a été conçu pour les opérations « hors route ». Sa performance exceptionnelle sur les pistes non pavées courtes ouvre un degré incroyable de flexibilité et de nouvelles opportunités. Le PC-24 donne accès à presque deux fois plus d'aéroports dans le monde par rapport à d'autres jets actuellement disponibles sur le marché. 

Oscar J. Schwenk, présidentghh du Pilatus, est ravi: " Quelle image, le PC-24 dans les conditions les plus difficiles, en utilisant une piste non goudronnée pour la première fois!  Le PC-24 a été conçu exactement pour ce genre d'opération avec l'esprit de l'ingénierie suisse " . 

pc-24-rough-field-ops-woodbridge-3.jpg

Cinq PC-24 livrés à ce jour :

Pilatus a obtenu la certification de base pour le PC-24, le 7 Décembre 2017. Depuis cette date, cinq appareils ont été livrés à des clients en Europe et aux Etats-Unis. Un total de 23 PC-24 sont prévus pour la livraison en 2018. Le Royal Flying Doctor Service de l'Australie (RFDS) utilisera le PC-24 pour des missions d'évacuation sanitaire en Australie à partir de 2019, ce qui évidemment implique l'atterrissage sur pistes non pavée. Le carnet de commandes PC-24 est fermée pour le moment. Pilatus prévoit d'accepter de nouvelles commandes en 2019. 

A propos du Super Jet Polyvalent

Le PC-24 est le premier biréacteur d'affaires dans le monde entier conçu pour décoller et atterrir sur des pistes très courtes ou non pavées, et de venir avec une porte cargo en standard. Il dispose également d'une cabine très spacieuse dont l'intérieur peut être facilement adaptée aux besoins personnels. La flexibilité exceptionnelle du PC-24 ouvre la porte sur un éventail enviable de possibilités, que ce soit un jet d'affaires, d'avions d'ambulance ou pour d'autres missions spéciales. Tout cela fait un super polyvalent Jet, un avion conçu pour répondre à une grande variété de profils de mission individuels.

pc-24-sn-102-western-aircraft.jpg

Photos : 1 & 2Essais sur piste non goudronnées3Le PC-24 de Pilatus @ Pilatus Aircraft.