23/08/2020

Le premier pilote brésilien à bord d’un F-39 Gripen !

Major_Aviator_Cristiano_de_Oliveira_Peres_Gripen_E_4-1536x929.jpg

Le major Cristiano de Oliveira Peres, pilote pilote de l'armée de l'air brésilienne (FAB), a effectué, jeudi, en Suède, le premier vol d'un pilote brésilien sur le nouveau chasseur F-39 Gripen E. Des pilotes brésiliens ont déjà volés à bord d'avions de type Gripen, mais il s'agissait de l'ancienne version. 

L'avion a décollé de l'aérodrome de SAAB à Linköping, et a survolé la mer Baltique pendant environ 50 minutes. L'activité fait partie de la vérification des qualités de vol et de pilotage de l'aéronef.

L'armée explique que la préparation du vol de ce jeudi a été intense. Il est à Linköping depuis janvier et a suivi une série de formations qui l'ont qualifié pour le pilotage. Parmi eux, l'étude de la documentation technique du F-39 Gripen et de nombreuses heures de formation aux simulateurs.

Major_Aviator_Cristiano_de_Oliveira_Peres_Gripen_E_5-1536x1024.jpg

Pour le major Cristiano, effectuer le vol était une grande responsabilité étant donné l'importance du projet pour l'armée de l'air brésilienne. Le Gripen E FAB 4100 est encore un appareil de présérie et il fallu du temps pour préparer ce vol.

Rappel :

Les activités conjointes ont débuté en 2014 avec la signature du contrat de développement et de production de 36 avions Gripen E/F pour l'armée de l'air brésilienne, y compris les systèmes embarqués, le support et l'équipement. Les plates-formes sont développées et produites avec la participation de techniciens et d'ingénieurs brésiliens. Cette intégration s'inscrit dans le cadre du transfert de technologie et vise à apporter les connaissances nécessaires à la continuité des activités au Brésil.

Les avions sont développés et produits avec la participation de techniciens et d'ingénieurs brésiliens. Cette intégration s'inscrit dans le cadre du transfert de technologie et vise à apporter les connaissances nécessaires à la continuité des activités au Brésil. 

L’IPEV :

Le Major Cristiano fait partie du personnel de l'Institut de recherche et d'essais en vol (IPEV), sous la direction du Département des sciences et technologies aérospatiales (DCTA). L'IPEV a pour objectif de fournir des services technologiques spécialisés dans le domaine des essais en vol, de l'instrumentation aéronautique et de la télémétrie de données pour soutenir la recherche, le développement et la certification de produits aéronautiques, ainsi que pour former du personnel spécialisé dans les essais en vol. Il mène également la recherche et le développement de techniques et de moyens d'essais en vol, en plus de méthodes de planification et d'aide à la décision dans les activités d'essais en vol, à la recherche de solutions innovantes et plus efficientes et efficaces.

Major_Aviator_Cristiano_de_Oliveira_Peres_Gripen_E_1-1536x1024.jpg

Photos : Premier vol d’un pilote brésilien sur F-39 E (dénomination brésilienne) @ Saab

04/12/2019

Premier Gripen E aux couleurs suédoises !

saab,gripen e,brésil,suède,nouvel avion de combat,blog défense,aviation militaire,simulateur,les nouvelles de l'aviation

Saab a annoncé hier, la réussite du premier vol inaugural d’un nouveau Gripen E, numéro d'enregistrement 6002. L’appareil était piloté par Henrik Wänseth, pilote d'essai de la FMV (Försvarets Materielverk).

Le 6002 est le premier Gripen E doté du grand écran central (WAD). L’avion est également le premier exemplaire qui rejoindra l'armée de l'air suédoise (SwAF). Les trois premiers Gripen E (39-8, 39-9 et 39-10) ont volé avec les trois écrans d’affichage classique, qui ne seront plus installés dorénavant sur les prochains Gripen E.

WAD_display-960x539.jpg

Après que le premier Gripen E brésilien (6001) qui a effectué son premier vol avec un schéma de peinture spéciale. Hier c’est le n° 6002 qui a présenté un camouflage en éclats en trois nuances de gris avec les cocardes suédoises. Il n’est pas encore confirmé, si ce schéma de peinture de type « Splinter » soit retenu pour équiper l’ensemble de la flotte de Gripen E suédois à l’avenir. Si cela devait être le cas, on retrouverait, alors, un camouflage assez similaire à celui utilisé sur les JAS-37 « Viggen » de la Flygvapnet.

Le programme d'essais en vol de Saab compte désormais cinq avions de combat Gripen E, dont le FAB4100 de l'armée de l'air brésilienne.

Simulateur du Gripen E au Brésil :

Saab, en collaboration avec ses partenaires brésiliens tels qu’Embraer, Atech et AEL Sistemas, a récemment inauguré le premier simulateur brésilien de systèmes Rig (S-rig) Gripen au sein du réseau Gripen Design and Development (GDDN) de l'usine Embraer, située à Gavião Peixoto. État de São Paulo. Il s'agit du premier simulateur Gripen E à être installé en dehors de la Suède. Il fait partie du programme de transfert de technologie Suède-Brésil.

Le nouveau simulateur permettra à GDDN de mener davantage de projets de développement au Brésil.

Le simulateur jouera un rôle important dans le développement du Gripen E au sein de la GDDN, il sera utilisé pour les tests de développement et la vérification des systèmes, des sous-systèmes et des fonctionnalités de l'avion. La plateforme est compatible avec les systèmes développés par Saab, Embraer, Atech et d’autres partenaires du réseau général de distribution.

Le simulateur soutiendra également les activités du centre d'essais en vol Gripen (GFTC), qui sera installé dans le GDDN en 2020.

« Le simulateur est un outil de développement important qui permettra aux ingénieurs de tester de nouveaux logiciels et d’autres fonctions, tout en permettant aux pilotes de se préparer aux tests en vol en effectuant des tests sur la plateforme avant le vol proprement dit », a déclaré Mikael Franzén, directeur du Gripen E pour le Brésil.

Même après le développement et la livraison des chasseurs dans les années suivantes, le simulateur Gripen E continuera de jouer un rôle déterminant dans le développement et l’évaluation de nouvelles fonctionnalités, telles que l’intégration de nouvelles armes et la configuration de logiciels améliorés.

DbFfjUwWsAATVD2.jpg

Photos : 1 Gripen E N°6002 2 Cockpit avec le WAD 3 Simulateur Gripen E @ Saab

11/09/2019

Livraison du premier Gripen E au Brésil !

AC331D06-0E2A-44DD-BBD4-26CCA22BC88A.jpeg

L’avionneur Saab a franchi une étape importante avec la livraison du premier Gripen E F-39 FAB41000 au Brésil. Marqué par une cérémonie à Linköping (Suède) le 10 septembre, le premier avion brésilien Gripen E a été livré pour lancer le programme d'essais en vol. Le F-39 a effectué une démonstration aérienne pour les invités.

Les essais de qualification en vol seront effectués en Suède avec des pilotes et une équipe de techniciens brésiliens (FAB & Embraer). Les logiciels définitifs et l’IRST doivent encore être installés. Puis l’avion sera transférer au Brésil pour poursuivre la campagne d'essais en vol dans le pays. L’appareil sera suivi par d’autres aéronefs qui prépareront le terrain pour la transition de la Force aérienne Brésilienne (FAB) dans le pays. En 2021, la FAB recevra à un rythme régulier ses avions pour équiper ses premières escadrilles.

Une cérémonie marquant cette étape importante a eu lieu à Linköping, en Suède, le 10 septembre. Fernando Azevedo e Silva, ministre brésilien de la Défense; Le lieutenant brigadier Antonio Carlos Moretti Bermudez, chef des forces aériennes brésiliennes; Nelson Antonio Tabajara de Oliveira, ambassadeur du Brésil en Suède; Le lieutenant brigadier Carlos Augusto Amaral Oliveira, chef d'état-major de l'armée de l'air brésilienne; Peter Hultqvist, ministre suédois de la Défense; Le major général Mats Helgesson, commandant des forces aériennes suédoises; et représentant Saab Håkan Buskhe, président et chef de la direction; et Jonas Hjelm, vice-président directeur et responsable du secteur aéronautique de Saab.

«Avec l'industrie brésilienne, je suis fier de participer à la construction d'un partenariat stratégique à long terme avec le Brésil et l'armée de l'air brésilienne. Avec le Gripen E, le Brésil aura l’un des combattants les plus avancés au monde et le programme de transfert de technologie permettra au Brésil de développer, de produire et de maintenir des chasseurs supersoniques », a déclaré Håkan Buskhe, président et chef de la direction de Saab.

«Le Gripen augmente la capacité opérationnelle de l'armée de l'air brésilienne et renforce le partenariat qui assure le transfert de technologie au Brésil, favorise la recherche et le développement industriel dans les deux pays», a déclaré Fernando Azevedo e Silva, ministre brésilien de la Défense.

049BFABB-54EE-48E0-94C6-1CFFE4A62360.jpeg

Rappel :

Le partenariat avec le Brésil a débuté en 2014 avec un contrat pour le développement et la production du 36 Gripen E/F (F-39 au Brésil) pour l'armée de l'air brésilienne, y compris les systèmes, le support et les équipements associés. Saab pilote le développement de l'industrie aéronautique locale par l'intermédiaire de ses partenaires nationaux dans le programme brésilien Gripen E, qui comprend un programme complet de transfert de technologie au Brésil, qui doit être exécuté sur une période d'environ dix ans.

Les avions brésiliens Gripen E/F sont développés et fabriqués avec la participation de techniciens et d’ingénieurs brésiliens. Cette intégration fait partie du transfert de technologie et vise à fournir les connaissances pratiques nécessaires à la réalisation de ces mêmes activités au Brésil. À partir de 2021, l'assemblage complet de 15 appareils commencera au Brésil. Le développement du Gripen F à deux places progresse avec des activités étendues au sein du réseau de conception et de développement Gripen à Gavião Peixoto au Brésil. Les livraisons de Gripen F devraient débuter en 2023.

Cinq pays exploitent actuellement la famille Gripen: la Suède, l’Afrique du Sud, la République tchèque, la Hongrie et la Thaïlande, et le Brésil va bientôt le rejoindre. L’Empire Test Pilots ’School (ETPS) du Royaume-Uni utilise le Gripen comme plate-forme pour la formation des pilotes d’essai.

7F4166D8-655F-40DC-81BC-CF3131AA95E3.jpeg

 

 

Photos : Cérémonie de réception @ Saab

 

29/04/2019

Brésil, 14 AMX seront modernisés !

270874267.jpg

L’armée de l’air brésilienne (FAB) ne modernisera finalement que14 avions d’attaque légers Alenia-Embraer AMX au lieu des 43 initialement prévus à confirmé l’organisme de passation des marchés de la Comissão Coordenadora do Programme (COPAC).

Le Brésil a reçu 56 avions AMX soit 45 A-1A et 11 A-1B). Cependant, le nombre d’avions à moderniser a été réduit en raison de contraintes budgétaires.  

Le dernier plan de modernisation vise la modernisation de 11 A-1As et de trois A-1B. Le premier A-1M modernisé a été reçu en septembre 2013.

Par ailleurs, la FAB va recevoir à la fin de cette année,  ses premiers avions de combat multirôles Saab Gripen E/F MS21. De fait, le besoin de maintenir l’AMX en service se fait moins important.

L’AMX modernisé :

1173983627.jpg

La modernisation des AMX italo-brésilien comprend une adaptation des systèmes similaires à ceux montés en rattrapages sur les F-5M et A29 «Super Tucano» en activités au sein de la FAB. Afin, d'offrir le plus grand bénéfice possible, le programme de mise à niveau a pour but une avionique commune, contribuant à une meilleure standardisation de l'orientation et de la formation des pilotes aux instruments. Cette communauté offre un niveau de standardisation et de nombreux avantages opérationnels, tels que l'amélioration de la doctrine d'emploi au sein de la FAB et un meilleur rendement en termes d'heures de vol. Le cockpit de l’AMX A-M1 comprend un système numérique axé avec trois écrans multifonctions, qui remplace les instruments conventionnels. Une centrale inertiel laser a été ajoutée, ainsi qu’un HUD de nouvelle génération. L’avion est doté d’un système de régénération d’oxygène de type OBOG. En matière de radar, le «Grifo» de Selex-ES est amélioré et reçoit des améliorations en matière de détection et de contre-mesures électronique. L’adjonction d’un nouveau câblage permet l’usage d’une nouvelle génération d’armement guidé par laser, par exemple.

Rappel :

L'AMX italo-brésilien est le seul avion d'attaque léger en service qui ne soit pas dérivé d'un avion d'entrainement. Conçu pour succéder au Fiat G.91 et équiper l'Aeronautica Militare Italiana (AMI), l'AMX a été lancé en 1978 par Aeritalia (alias Alenia) et Aermacchi, rejoints en 1980 par Embraer qui produisait l'Aermacchi MB 326 alias AT-26 « Xavante » sous licence pour la Força Aérea Brasileira (FAB). L'AMX monoplace a volé le 15 mai 1984. Les premiers AMX sont entrés en service fin 1989 dans l'AMI et la FAB. Propulsé par un turboréacteur Rolls-Royce Spey, l'actuel AMX est pourvu d'une avionique moderne comprenant un viseur tête-haute et d'un écran multifonction d'Alenia ainsi que d'une centrale inertielle Litton LN39. Il est équipé d'un télémètre-radar Elta EL/M-200 1B (AMI) ou Tecnasa/SMA SCP01 (FAB). Les versions italiennes et brésiliennes se distinguent aussi par leur armement fixe: un canon de 20 mm GE Vulcan M61 pour l'AMI ou deux canons GIAT DEFA 554 de 30 mm pour la FAB.

3109466763.jpg

Photos : 1 le premier AMX de la FAB modernisé Cockpit modernisé l’AMX @ FAB

04/09/2017

Le Portugal commande le KC-390 !

DDfVVWNXsAAwkEm.jpg

Le président du Brésil, Michel Temer, a annoncé ce soir que son homologue portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, lui avait confirmé l'achat de six avions de transport tactiques Embraer KC-390 lors d'une rencontre entre les deux hommes à Lisbonne.

"Lors de ma visite à Lisbonne, le président portugais a confirmé l'achat de six avions KC-390 r", a écrit Temer. "

 En négociation de le début de l’année :

Le gouvernement portugais a entamé des négociations officielles avec l’avionneur brésilien Embraer pour acheter cinq avions de transports tactiques KC-390 avec une option pour un sixième avion depiuis le début de cette année. Les discussions devraient se sont prolongées pour définir la configuration détaillée de l'avion en vue de l’intégration au sein de la Force aérienne portugaise, les dates de livraison et les horaires de paiement. Les discussions ont également portés sur l’entretiens est un simulateur de vol complet, des pièces de rechange et d'autres services de soutien.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

1608507971.JPG

Photos : KC-390 @ Embraer