13/06/2022

Bisbille sur la future livrée d' Air Force One !

1307568760.jpeg

Le nouvel avion présidentiel américain avait été sélectionné à l’époque par l’administration Obama. Le choix s’est porté sur la nouvelle génération du Boeing B747-8« Intercontinental ». Le remplacement des deux aéronefs de type B747-200 présidentiels (VC-25A) stationnés sur la base aérienne d’Andrews AFB est une grande priorité pour l'US Air Force. Les avions devaient entrer en service en 2024.Sous l’administration Trump, le concept a été validé. 

L'USAF travaille depuis au remplacement de sa flotte actuelle d'avions présidentiels, de deux VC-25A B747-200 livrés en 1991, avec deux B747-8 initialement construit pour le transporteur russe Transaero, qui a déposé son bilan en 2015 avant de pouvoir prendre livraison. 

Le design à la Trump ne plaît pas à Biden 

Lors de son mandat, le Président Trump a voulu changer la livrée traditionnelle bleu et blanc par une nouvelle peinture rouge, blanc et bleu issue du drapeau des Etats-Unis. La moitié supérieure de l'avion serait blanche, tandis que le bleu foncé couvrirait la moitié inférieure, y compris le ventre. Une bande rouge s'étendait du cockpit à la queue à travers la section médiane.

Or, on apprend maintenant que l'administration du président américain Joe Biden a abandonné ce design rouge, blanc et bleu de l'ancien président Donald Trump.

Pour ce faire l’administration Biden invoque que la livrée initiée par son prédécesseur augmenterait les coûts et retarderait la livraison des nouveaux avions et d’ajouter que des couleurs plus sombres, entre autres facteurs, sur le dessous de l'avion VC-25B pourraient contribuer à des températures dépassant les limites de qualification actuelles d'un petit nombre de composants sur l’avion.

Bataille entre pro-trump et Démocrates

Vrai ou faux, cette décision est devenue une nouvelle raison pour des affrontements entre pro-trump et démocrates. Pour les premiers, il s’agit pour l’administration Biden d’effacer toutes les traces du passage de D. Trump à la Maison Blanche.

Du retard

L'administration Biden n'a pas officiellement dévoilé un nouveau design pour la future flotte de VC-25A qui se trouve actuellement dans une usine Boeing à San Antonio, au Texas. Les appareils subissant d'importantes modifications pour les préparer à transporter le président. Ils arborent actuellement un simple peinture blanche et bleue avec des marques de l'US Air Force au fur et à mesure que les travaux avancent. Selon le nouveau calendrier de l’USAF, le premier VC-25A « Air Force One » ne sera disponible qu’à partir de 2026 soit avec plusieurs années de retard. 

476197332.jpg

Photos : 1 La livrée décidée par Trump 2 Possible livrée traditionnelle retenue par Biden@ Boeing 

 

01/06/2022

Norwegian opte pour le B737 MAX !

R.jpg

La compagnie  « low-cost » Norwegian a conclu un accord préliminaire pour acquérir 50 Boeing B737 MAX -8 pour une livraison de 2025 à 2028. L'accord comprend également des options pour 30 appareils supplémentaires. L'accord de principe des parties est soumis à diverses conditions de clôture, qui devraient être conclues d'ici la fin juin 2022.

« Il s'agit d'un accord historique qui trace la voie par laquelle Norwegian détiendra une grande partie de sa flotte. Cela se traduira par une baisse des coûts globaux et une solidité financière accrue, nous permettant de consolider davantage notre bastion nordique. L'accord nous permet également de servir nos clients avec des avions à la pointe de la technologie qui peuvent fonctionner de plus en plus avec du carburant d'aviation durable », a déclaré Svein Harald Øygard, président du conseil d'administration de Norwegian.

L'accord d'achat démontre l'engagement continu de Norwegian à exploiter une flotte moderne et économe en carburant. Le Boeing B737 MAX -8 est environ 14 % plus économe en carburant que l'avion de la génération précédente, ce qui place l'entreprise sur des bases solides pour atteindre son objectif de réduction des émissions de 45 % d'ici 2030.

 

Le B737 MAX

Le B737 «MAX» est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol. Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol. La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG.

Photo : B737-8 MAX aux couleurs de Norwegian@ Boeing

25/05/2022

Ethiopian Airlines commande des B777 Freighter !

325285_ETH_777F_SLD17_Away_MR_0222.jpg

Ethiopian Airlines a annoncé aujourd'hui que le transporteur élargissait encore sa flotte de cargos avec une commande de cinq B777 » Freighter ».

"L'ajout de ces cinq B777 « Freighter » à notre flotte de fret nous permettra de répondre à la demande croissante de nos opérations de fret. Tout en concrétisant notre partenariat avec Boeing avec de nouvelles commandes, la croissance de notre flotte de cargos nécessite la capacité et l'efficacité de notre service d'expédition au niveau supérieur », a déclaré le PDG du groupe Ethiopian Airlines, M. Mesfin Tasew . "Nous nous efforçons toujours de servir nos clients avec les avions à la pointe de la technologie que l'industrie aéronautique pourrait offrir. Notre terminal de fret est le plus grand d'Afrique , associé à des cargos économes en carburant et à des professionnels de la manutention de fret bien formés, permettra à nos clients d'obtenir le meilleur service d'expédition de qualité. Les clients peuvent compter sur Ethiopian pour une large gamme de services de fret sur les cinq continents. »

Le Boeing B777 « Freighter » est leader du marché, est le cargo bimoteur le plus grand, le plus long et le plus performant au monde, avec une consommation de carburant et des émissions réduites de 17 % par rapport aux avions précédents. Ethiopian Airlines exploite une flotte de neuf B777F utilisant la gamme du modèle de (9’200 km et une charge utile structurelle maximale de 107 tonnes pour relier l'Afrique à 66 centres de fret dédiés à travers l'Asie, l' Europe, le Moyen-Orient et les Amériques.

Photo : B777F aux couleurs d’Ethiopian Airlines @ Boeing

 

20/05/2022

British Airways commande 150 B737 MAX !

boeing,iag,b737 max,les nouvelles de l'aviation

British Airways, soit le groupe IAG (groupe International Airlines) qui regroupe également Iberia, Aer Lingus, Vueling et Level a annoncé jeudi qu'elle allait acheter 50 B737 MAX 10 et B737 MAX 8-200, avec pas moins de 100 options. Il s'agit d'une commande sensiblement inférieure à celle annoncée au salon du Bourget 2019, lorsqu'une lettre d'intention a été signée pour 200 appareils. La crise du COVID et la recertification du « MAX » ont mis cette commande entre parenthèse.

Cette annonce est au final est très importante, même si le nombre d’avions a été réduit, car elle montre l’intérêt pour la famille « MAX ».  Il faut mettre en parallèle le fait que le groupe IAG exploite déjà plusieurs avions à fuselage étroit du concurrent Airbus.

Il n’a pas été fait mention de quelles compagnies aériennes d'IAG recevra les nouveaux « 737 » pour l’instant. Pour autant à l’époque en 2019 IAG avait fait mention que le « MAX » irait à ses marques low-cost Level et Vueling. Cependant, à la suite de la pandémie de COVID, Level s'est concentré sur les vols long-courriers. Vueling pourrait bénéficier du nouvel appareil.

Le B737 MAX

 Le B737 « MAX » est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport aux versions plus anciennes. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille « MAX », un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 « MAX » offre à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 « MAX », le B737-800 « MAX » et le B737-900 «  MAX », trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 « MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG.

Photo : B737 MAX aux couleurs de BA @ Boeing

 

15/05/2022

Le B737 MAX très présent dans le ciel !

3043546287.jpg

Le grounding des flottes de Boeing B737 MAX semble faire défectivement partie du passé, un an et demi après la rectification de l’avion, ce dernier est à nouveau bien présent dans le ciel. La  FAA avait immobilisé le Boeing 737 MAX en mars 2019 à la suite de deux accident mortels.

Début il faudra attendre le mois de décembre 2020 pour qu’un premier vol commercial avec le « MAX » soit à nouveau autorisé. Petit à petit les régulateurs à travers le monde ont de leur côté autorisé la reprise des vols commerciaux. La remise en état de vol du B737 MAX s’est effectuée en étroite collaboration avec la Federal Aviation Administration (FAA) et Boeing, ainsi que les équipes de sécurité, pour recertifier la flotte de B737 MAX. Des vols non commerciaux ont été effectués avant de relancer le transport de passagers. 

Tous les pilotes de Boeing B737 ont été dû suivre une formation approuvée par la FAA, comprenant une formation assistée par ordinateur, des exposés en classe et une formation rigoureuse sur le simulateur de B737 MAX. Les équipes de maintenance ont travailler à remettre les avions en état de vol et installent de nouveaux logiciels. Des opérations de surveillance de l’état de santé des avions ont été effectué, comme le fonctionnement des moteurs et les groupes auxiliaires de puissance (APU), des commandes de vols, la vérification des pneus et des réservoirs de carburant.

Dans un premier temps la relance de la flotte de B-737 MAX a été assez lente et ceci également à cause du COVID qui est venu se greffer au problème du « MAX ». Mais ces dernier mois, le mise en service du « MAX » s’est accélérée suite à la forte demande passagers. Actuellement Boeing annonce que 581 B737 MAX sont en service à travers la planète et que 37 compagnies aériennes s’appuient sur l’avion.

L’avionneur américain précise que la variante est la plus répandue et représente les trois quarts des « MAX ». Le quart restant est réparti environ entre les B737-8 200 en service chez Ryannair et les 88 MAX-9. Pour l’instant les versions -7 et -10 ne sont pas encore certifiée et ne peuvent donc être en service.

Nouvelles commandes

Le retour en vol du « MAX » rime également avec de nouvelles commandes avec un peu d’une centaine de commande pour l’avion. Les livraisons s’accélèrent également, de quoi redonner le sourire à Boeing.

Le B737 MAX :

 Le B737 « MAX » est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport aux versions plus anciennes. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offre à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 « MAX », le B737-800 « MAX » et le B737-900 «  MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG.

Photo : B737 MAX de TUI @ Boeing