30/04/2022

Encore du retard pour le B777X !

Boeing-777X.jpg

C'est une très mauvaise nouvelle pour Boeing et les compagnies aériennes qui attendaient le mise la mise en service prochaine du B777X. En effet, la Federal Aviation Administration (FAA) a averti Boeing dans une lettre du 21 mars dernier que le calendriers de certification pour le B777X était obsolètes et ne reflétaient plus les activités du programme.

L’avionneur Boeing avait précédemment déclaré qu'il prévoyait d'obtenir la certification du B777X d'ici la fin de 2023. La certification est nécessaire avant que Boeing puisse commencer les livraisons.

Interrogé sur le rapport de retard, Boeing a déclaré vendredi dans un communiqué qu'il restait "concentré sur une collaboration transparente avec les régulateurs et les clients". 

Rappel 

Le B777X, connu sous le nom de B777-9 et une version plus grande du jet à large fuselage B777, est en développement depuis 2013 et devait à un moment donné être mis à la disposition des compagnies aériennes en juin 2020. L'avion a déjà quelques années de retard les livraisons devaient initialement commencer en 2020 donc, mais ont déjà été retardée à 2023 et maintenant on parle de 2025.

Un besoin urgent

Si dans un premiers temps, grâce à la pandémie de CIVUD les retards ont finalement arrangés tout le monde, la situation est en passe changer. En effet, il n’est plus possible de d’acquérir pour les transporteurs des appareils tels que l’A380 ou le B747 afin de renouveler les flottes. Un avion tel que le B777X devient donc très attractif sur le marché à condition de pouvoir en disposer.  

Quels sont les problèmes ?

La FAA cite de son côté une longue liste de préoccupations, dont la plus importante concerne un vol d'essai datant du 8 décembre 2020.L'avion a subi un "événement de tangage non commandé", ce qui signifie que le nez de l'avion s'est incliné vers le haut ou vers le bas sans intervention des pilotes.

Le B777X doit être propulsé par l'énorme moteur General Electric GE9X, soit la plus grande turbine d'avion jamais construite. Mais le moteur a eu des problèmes persistants tout au long de son développement et de ses tests. Les aubes ralentissent le débit d'air et augmentent la pression, mais les tests ont révélé que les températures d'échappement dépassaient les limites prévues et que le composant s'est détérioré plus rapidement que prévu. GE affirme que les problèmes du moteur ont été résolus, mais les tests approfondis nécessaires pour le faire certifier ne seront terminés qu’au début de 2019. Les ingénieurs de GE Aviation ont repensé les aubes du compresseur du deuxième étage du moteur pour le rendre plus robuste. Ces mises à jour seront déployées dans les moteurs de conformité et renvoyées à Boeing pour les tests du B777X.

La FAA fait l'objet d'une surveillance accrue suite aux problèmes de certification du B737 MAX où l'organisation a été trop laxiste avec Boeing. Ce problème en vol du B777X attire toute l’attention de la FAA, qui joue ici sa futur réputation.

De plus, lettre indique que "les données techniques requises pour la certification de type n'ont pas atteint un point où il semble que la conception du type d'aéronef est mature et peut être censée respecter les réglementations applicables". 

Une porte-parole de Boeing a déclaré que la société "reste entièrement concentrée sur la sécurité comme notre plus haute priorité tout au long du développement du B777X. Alors que nous soumettons l'avion à un programme de test complet pour démontrer sa sécurité et sa fiabilité, nous travaillons à travers un processus de développement rigoureux pour assurer nous répondons à toutes les exigences applicables."

Le B777X sera le premier grand avion à réaction à être certifié depuis que des failles logicielles dans deux avions Boeing B737 MAX ont provoqué des accidents mortels et suscité des accusations de relations intimes entre la société et la FAA.

Réputation en chute libre  

Il semble même que de la part de certains responsables au sein de la FAA, on estime que « Boeing à perdu de sa réputation d’excellence du passé » ! Il est vraiment regrettable que la réputation de Boeing se soit détériorée ces dernières années. Ce n'est pas seulement le problème du B737 MAX en tant que tel, mais tout ce qui concerne la cultture d'entreprise qui en est ressorti. Maintenant, c’est le B777X qui est dans le collimateur.

La résultante est que Boeing a déjà constaté un nombre important d’annulations pour le B777X.

On le comprend, avec le retour en vol du B737 MAX qui se passe bien, l’avionneur américain joue maintenant avec le B777X le retour d’une certaine crédibilité.

Le B777X 

Le B777X est le plus grand biréacteur jamais construit dans le monde. L'avion offre une consommation de carburant inférieure de 12 % et des coûts d'exploitation inférieur à 10% par rapport aux avions concurrents.  Le B777X dispose des dernières technologies, telles que le moteur commercial le plus économe en carburant jamais produit à ce jour. Le General Electric GE9X associé à au tout nouveau design d'aile composite qui fournit une meilleure efficacité. L’avion est doté des bouts d'ailes pliables « WINGSPAN ». En outre, les bouts d'ailes pliants permettent au B777X de maintenir la compatibilité au sein des aéroports avec la famille B777 existante. 

Par ailleurs, le nouveau B777X dispose des fonctionnalités en cabines qu’apprécient les passagers des Boeing B777 et B787 comme une cabine large et spacieuse, des coffres de rangement supérieurs volumineux qui se referment facilement, des hublots de grande taille, une pressurisation en cabine plus confortable, une hygrométrie accrue, un niveau sonore réduit et un vol moins sujet aux turbulences grâce à de nouvelles technologies de stabilisation. Cette variante du 777 mise à jour devait être conçue en trois modèles :

B777-8 avec des sièges pouvant accueillir jusqu'à 384 passagers.

B777-9 avec des sièges pouvant accueillir jusqu'à 426 passagers.

B777-10 avec des sièges pouvant accueillir jusqu'à 450 passagers. 

3434273407.jpeg

Photos : B777X aux essais @ Boeing

 

 

 

 

01/05/2020

Le second B777X a pris son envol !

1.jpg

Enfin une bonne nouvelle pour l’aviation et Boeing, hier l’avionneur américain a effectué le premier vol du deuxième avion de type B777X. Le capitaine Ted Grady, pilote du projet 777X, et le capitaine Van Chaney, pilote en chef du 777 / 777X, ont volé pendant 2 heures et 58 minutes au-dessus de l'État de Washington avant d'atterrir au Boeing Field de Seattle à 14h02.

Désigné WH002, cet avion est le deuxième de quatre d'une flotte dédiée aux essais en vol et testera les caractéristiques de maniabilité et d'autres aspects des performances de l'avion. Une gamme d'équipements, de capteurs et de dispositifs de surveillance ont été installés dans toute la cabine et permet à l'équipe à bord de documenter et d'évaluer la réponse de l'avion aux conditions de test en temps réel.

Le plan de test du B777X présente une série complète de tests et de conditions au sol et dans les airs pour démontrer la sécurité et la fiabilité de la conception. À ce jour, les équipages ont piloté le premier avion pendant près de 100 heures à divers réglages de volets, vitesses, altitudes et réglages de système dans le cadre de l'évaluation initiale de l'enveloppe de vol. La navigabilité initiale étant désormais démontrée, l'équipe peut ajouter du personnel en toute sécurité pour surveiller les tests à bord au lieu de s'appuyer uniquement sur une station de télémétrie au sol, déverrouillant les tests à de plus grandes distances.

Le B777X :

Le B777X est le plus grand biréacteur jamais construit dans le monde. L'avion offre une consommation de carburant inférieure de 12 % et des coûts d'exploitation inférieur à 10% par rapport aux avions concurrents.  Le B777X dispose des dernières technologies, telles que le moteur commercial le plus économe en carburant jamais produit à ce jour. Le General Electric GE9X associé à au tout nouveau design d'aile composite qui fournit une meilleure efficacité. L’avion est doté des bouts d'ailes pliables « WINGSPAN ». En outre, les bouts d'ailes pliants permettent au B777X de maintenir la compatibilité au sein des aéroports avec la famille B777 existante. 

Par ailleurs, le nouveau B777X dispose des fonctionnalités en cabines qu’apprécient les passagers des Boeing B777 et B787 comme une cabine large et spacieuse, des coffres de rangement supérieurs volumineux qui se referment facilement, des hublots de grande taille, une pressurisation en cabine plus confortable, une hygrométrie accrue, un niveau sonore réduit et un vol moins sujet aux turbulences grâce à de nouvelles technologies de stabilisation.

Boeing prévoit de livrer le premier 777X en 2021. À ce jour, le 777X totalise 340 commandes et engagements d’achat de la part de huit clients majeurs du monde entier : ANA, British Airways, Cathay Pacific Airways, Emirates, Etihad Airways, Lufthansa, Qatar Airways et Singapore Airlines.

Boeing a investi environ 5 milliards de dollars dans le programme du B777x et n'a donc pas le droit à l'erreur après les deux accidents liés à un défaut de conception logicielle du B737 MAX.

Le programme du B777X a été retardé d'un an du fait de problèmes de développement de General Electric avec les réacteur GE9X particulièrement puissants pour propulser cet avion. Le vol inaugural était initialement prévu pour l'été 2019.

Les premières livraisons des B777X sont prévues pour 2021. Emirates devrait être la première compagnie aérienne à recevoir le B777X. Ce transporteur est le plus important client du B777X avec 150 exemplaires en commande.

b777x.jpeg

Photos : 1 Vol inaugural du second B777X 2 le premier B777X @ Boeing

 

 

 

 

25/01/2020

Vol inaugural pour le B777X !

boeing,b777x,b777-9,vol inaugural,nouveaux avions de lignes,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

Retardé de 48 heures à cause de la météo, le vol inaugural du tout nouveau B777X immatriculé N779XW met un peu de baume au cœur des employés de l’avionneur américain, suite aux défaillances du programme « MAX ». Le B777-9 a décollé des installations de l’avionneur d’Everett près de Washington à 10 Heures 09 avec une météo pluvieuse. Le vol a duré 3 heures et 51 minutes.

Le capitaine Chaney et le pilote en chef de Boeing Craig Bomben ont élaboré un plan de test détaillé pour tester les systèmes et les structures de l'avion pendant que l'équipe de test de Seattle surveillait les données en temps réel.

"Le 777X a volé à merveille et les tests d'aujourd'hui ont été très productifs", a déclaré le capitaine Van Chaney, pilote en chef du 777X pour Boeing Test & Evaluation. "Merci à toutes les équipes qui ont rendu possible aujourd'hui. J'ai hâte de reprendre l'avion."

Le premier des quatre avions de test en vol B777-9 dédiés, le WH001, fera maintenant l'objet de vérifications avant de reprendre les tests dans les prochains jours. La flotte d'essais, qui a commencé les essais au sol à Everett l'année dernière, subira une série complète de tests et de conditions au sol et dans les airs au cours des prochains mois pour démontrer la sécurité et la fiabilité de la conception.

Le B777X est le plus grand biréacteur jamais construit dans le monde. L'avion offre une consommation de carburant inférieure de 12 % et des coûts d'exploitation inférieur à 10% par rapport aux avions concurrents.  Le B777X dispose des dernières technologies, telles que le moteur commercial le plus économe en carburant jamais produit à ce jour. Le General Electric GE9X associé à au tout nouveau design d'aile composite qui fournit une meilleure efficacité. L’avion est doté des bouts d'ailes pliables « WINGSPAN ». En outre, les bouts d'ailes pliants permettent au B777X de maintenir la compatibilité au sein des aéroports avec la famille B777 existante. 

EO_0KJPWAAAhw8i.jpeg

Forte demande :

Le B777X intéresse fortement les transporteurs aériens, depuis le lancement du programme, Boeing a enregistré près de 350 commandes fermes. Les premières livraisons sont attendues pour 2021. Le programme a remporté 340 commandes et engagements auprès des principaux transporteurs du monde entier, dont ANA, British Airways, Cathay Pacific Airways, Emirates, Etihad Airways, Lufthansa, Qatar Airways et Singapore Airlines. Depuis son lancement en 2013, la famille 777X a dépassé la concurrence de près de 2 à 1.


Quelques dates :

Le premier avion d'essai B777X pour les essais statiques au sol a été achevé en septembre 2018. Trois avions d'essais en vol supplémentaires sont en construction pour compléter le test de vol du n° 1. 

boeing,b777x,b777-9,vol inaugural,nouveaux avions de lignes,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

Le B777X :

Le programme B777X a été lancé au salon aéronautique de Dubaï. Le B777X est actuellement le plus grand lancement de produit dans l'histoire de l’aviation commerciale.  Le B777-8X, une version allongée du B777-200ER (69,5m), il sera un concurrent direct de l’A350-900, avec 353 sièges. La seconde version de la gamme, le B777-9X (407 sièges), sera quant à elle une version allongée du B777-300ER (76,4m), les deux possédant un rayon d’action approchant les 15 ‘000 km. Leur particularité provient des ailes qui seront en matériaux composite, plus légers et engendrant une moindre consommation de carburant. Boeing exploite ainsi ce qu’il fait déjà avec le « Dreamliner ». Boeing réfléchit également à une version à très long rayon d’action, le B777-8LX, d’une portée de 9’480 miles nautiques, soit 85 de plus que le B777-200LR actuel, ce qui permettrait, par exemple, de relier Londres à Sydney sans arrêt dans le sud-est asiatique. Le B777-9 sera l'avion le plus cher de Boeing, au prix de 442,2 millions de dollars avant rabais.

3118691366.jpg

Photos : 1 Le B777-9 lors de son décollage inaugural 2 Au sol 3 En vol 4 L’intérieur de l’avion @ Boeing

 

16/03/2019

Le premier B777X !

yourfile.jpg

Boeing a publié des images du premier B777X qui entrera en service commercial soit la variante B777-9. L’avionneur a exposé le B777X aux employés, en publiant des images de l'événement. L’avion est peint dans la livrée bleu et blanc de Boeing. 

Le B777-9 volera pour la première fois cette année et entrer en service 2020. Puis, se sera la variante B777-8 de sortir des chaînes de fabrications de l’avionneur.

Le B777X  est le plus grand biréacteur jamais construit dans le monde. L'avion offre une consommation de carburant inférieure de 12 % et des coûts d'exploitation inférieur à 10% par rapport aux avions concurrents.  Le B777X dispose des dernières technologies telles que le moteur commercial le plus économe en carburant jamais, le GE9X, et une quatrième génération du tout nouveau design d'aile composite qui fournit une meilleure efficacité. En ajoutant des bouts d'ailes pliables WINGSPAN. En outre, les bouts d'ailes pliants permettent au B777X de maintenir la compatibilité au sein des  aéroports avec la famille B777 existante. 

Boeing-777X-Interior-Cabin_business.jpg

Forte demande :

Le B777X intéresse fortement les transporteurs aériens, depuis le lancement du programme, Boeing a enregistré près de 350 commandes fermes.

Quelques dates :

Le premier avion d'essai B777X pour les essais statiques au sol a été achevé en septembre 2018. Trois avions d'essais en vol supplémentaires seront construits après le test de vol du n° 1. Le premier vol du B777X est prévu pour 2019. La première livraison est prévue pour 2020

Le B777X :

Le programme B777X a été lancé au salon aéronautique de Dubaï. Le B777X est actuellement le plus grand lancement de produit dans l'histoire de l’aviation commerciale.  Le B777-8X, une version allongée du B777-200ER (69,5m), il sera un concurrent direct de l’A350-900, avec 353 sièges. La seconde version de la gamme, le B777-9X (407 sièges), sera quant à elle une version allongée du B777-300ER (76,4m), les deux possédant un rayon d’action approchant les 15 ‘000 km. Leur particularité provient des ailes qui seront en matériaux composite, plus légers et engendrant une moindre consommation de carburant. Boeing exploite ainsi ce qu’il fait déjà avec le «Dreamliner». Boeing réfléchit également à une version à très long rayon d’action, le B777-8LX, d’une portée de 9’480 miles nautiques, soit 85 de plus que le B777-200LR actuel, ce qui permettrait, par exemple, de relier Londres à Sydney sans arrêt dans le sud-est asiatique. 

 

b777x-cabine.jpg

Photos : 1Le B777-9 2 & 3intérieur de l’avion @ Boeing

28/02/2019

British Airways monte à bord du B777X !

768044AB-DB75-4069-B077-ED1D547C14CB.jpeg

 

 

International Airlines Group, société mère de British Airways, a annoncé que la compagnie aérienne s'était engagée à acheter jusqu'à 42 avions B777X, dont 18 commandes et en 24 options. La compagnie aérienne rejoint un groupe de transporteurs de premier plan qui ont choisi le nouveau B777-9, qui fera ses débuts le mois prochain en tant que biréacteur de passagers le plus grand et le plus efficace au monde. L'engagement, évalué à 18,6 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

En remplacement du B747 :

"Le nouvel avion B777-9 est l'avion long-courrier le plus économe en carburant au monde et apportera de nombreux avantages à la flotte de British Airways. C'est le remplacement idéal pour le B747 et sa taille et sa gamme conviendront parfaitement au réseau existant de la compagnie aérienne", a déclaré Willie Walsh, directeur général de l'IAG. "Cet avion offrira des économies supplémentaires et des avantages environnementaux supplémentaires grâce à des améliorations du coût en carburant par siège de 30% par rapport au 747. Il offrira également une expérience passagers améliorée."

British Airways a modernisé sa flotte, l'une des plus importantes du secteur du transport aérien, afin de desservir plus efficacement son vaste réseau de lignes mondiales. Ces dernières années, la compagnie aérienne a opté pour le  B787 « Dreamliner » pour remplacer ses jets gros-porteurs de taille moyenne. Le nouveau B777-9 remplacera les avions gros-porteurs plus gros de British Airways, principalement le B747 « Jumbo jet » quadrimoteur.

Le B777-9 :

Le B777-9 est plus grand et dispose d’une cabine légèrement plus large que celle des « 777 » actuels, ce qui permet d’asseoir confortablement 400 à 425 passagers dans une cabine standard à deux classes. Propulsé par les technologies du  B787 « Dreamliner », une toute nouvelle aile composite et d’autres améliorations font parties des nouveautés. Le B777-9 offre aux compagnies aériennes une consommation de carburant inférieure de 12% à celle des avions concurrents. Le B777-9 peut également voler plus loin que ses prédécesseurs avec une autonomie standard de 7’600 milles marins soit 14’075 kilomètres. Avec une cabine redessinée intégrant les caractéristiques du B787 et les nouvelles technologies. Récemment dévoilé en ligne, l'habitacle du B777X offre de plus grandes fenêtres, une cabine plus large, un nouvel éclairage, tout en offrant aux passagers une conduite plus douce, une meilleure altitude de la cabine et une amélioration de l’hydrométrie avec en plus une qualité sonore encore améliorée.

Avec cette demande, Boeing peut compter sur 358 commandes et engagements de huit clients. La production du B777X a débuté en 2017, avec le premier vol prévu pour cette année et la première livraison prévue en 2020.

 

5FAA0830-112C-4602-8552-7F1A5C51C2DF.jpeg

Photos : 1 B777-9 aux couleurs de British Airways 2 le B777-9 @ Boeing