22/07/2021

Vol inaugural pour le premier AW101 de la marine polonaise !

IMG_7377.jpeg

Leonardo a annoncé que le premier hélicoptère AW101 (ZR285) de la marine polonaise a effectué son premier vol en début de semaine sur le site de la société à Yeovil. 

Le vol a démontré des vérifications fonctionnelles des systèmes principaux de la cellule ainsi que du système de commande, et des vérifications de la conduite du moteur ont été effectuées tout au long pour surveiller la plage de vitesse de l'avion. Le domaine de vol sera désormais ouvert davantage avec des tests explorant l'équipement de mission sur mesure installé sur l'appareil. 

Cette réalisation est révélatrice d'une équipe Leonardo intégrée couvrant le Royaume-Uni, la Pologne et l'Italie. Il met en évidence la force de la collaboration entre Leonardo et la principale présence industrielle de la Société en Pologne, PZL-Świdnik, qui agit en tant que maître d'œuvre, car toutes les équipes travaillent en étroite collaboration dans les trois pays pour assurer cette capacité haut de gamme pour le ministère polonais de la Défense nationale.

En avril 2019, la société a annoncé qu'elle fournirait quatre hélicoptères AW101 et un ensemble complet de logistique et de formation intégrés au ministère polonais de la Défense nationale. L'appareil améliorera considérablement la capacité des hélicoptères de la marine polonaise. 

PZL-Świdnik, agit en tant que maître d'œuvre et est responsable de l'ensemble de l'exécution du contrat, et chez Leonardo à Yeovil, l'équipe assemble l'aéronef. L'AW101 effectuera une gamme de missions pour la marine polonaise, notamment la guerre anti-sous-marine (ASW) et la recherche et le sauvetage au combat (CSAR). 

L'AW101 pour la brigade de l'aviation navale polonaise sera équipé des systèmes de mission les plus modernes, notamment un pilote automatique avec modes SAR, un système de transmission de données, un système de navigation tactique et des systèmes de protection et de défense (passifs et actifs). De plus, l'AW101 sera équipé d'une radio tactique, d'un radar de reconnaissance, d'une tête d'observation (FLIR) et d'un transpondeur en mode S. Il sera également équipé d'une mitrailleuse de 12,7mm. 

L’hélicoptère disposera  de projecteur et des feux alignés, ce qui assurera une bonne visibilité par tous les temps. L'avion sera optimisé avec des équipements médicaux et de sauvetage, dont deux treuils et un système de transport de charges sur la suspension externe. De plus, la flotte d'AW101 sera équipée d'un système de flotteurs d'urgence, de radeaux de sauvetage et d'une trousse de survie pour climat froid. 

L'hélicoptère est déjà en service dans certains des pays les plus importants de l'OTAN, tels que l'Italie, le Royaume-Uni, le Canada, le Danemark, la Norvège et le Portugal.

IMG_7375.jpeg

Photos : le premier AW101  de la marine polonaise @ Leonardo

23/08/2019

Des CH-149 additionnels pour le Canada !

CH-149-Cormorant_Keypublishing-1068x574.jpg

Le gouvernement du Canada lance l’achat de deux hélicoptères Leonardo CH-149 « Cormoran » supplémentaires pour soutenir les opérations de recherche et de sauvetage (SAR).

Chaque année, l'Aviation royale canadienne (RCAF) effectue environ  1’000 missions dans le cadre de la recherche et du sauvetage, une mission essentielle des Forces armées canadiennes. Avec la mise à niveau des CH-149 « Cormoran » et une augmentation de la taille de la flotte, les Forces canadiennes vont continuer à fournir des services de recherche et sauvetage dans un environnement difficile. 

Concernant la flotte d’AW101 (CH-149 Cormoran) :

Plus de 190 hélicoptères AW101 ont été construits ou vendus à des clients civils et militaires à travers le monde dans une grande variété de configurations. La flotte mondiale a atteint plus de 200.000 heures de vol au Canada, au Royaume-Uni, Italie, Danemark, Portugal et le Japon offre des performances exceptionnelles et un degré extrêmement élevé de sécurité.

Les Forces canadiennes ont mené des milliers de missions et des centaines d'opérations de sauvetage, y compris:

  • A 1’200 km. Aller et retour au large de Terre-Neuve;
  • Une aide au sauvetage de nuit, à crevasse profonde de 30 mètres 8700 "sur le côté d'un glacier;
  • Un voyage 3,500 km pour sauver un chasseur échoué sur un écoulement de la glace de l'Arctique.

Le Cormoran a un taux de disponibilité de mission qui atteint les 98%, attestant de sa fiabilité en cas d'urgence et de déploiement d'une mission critique.

En ce qui concerne la mise à jour des CH-149 :

Le programme CMLU mettra à niveau les CH-149 « Cormoran » conformément à la dernière norme AW101-612, actuellement livrée en Norvège, offrant ainsi une voie de mise à niveau à faible risque avec une solution moderne et éprouvée. Ces améliorations des capacités et des équipements incluront une avionique à la pointe de la technologie, un nouveau «cockpit », l’ajout des derniers capteurs, des technologies radar et de recherche avancée, des moteurs plus puissants à commande numérique, des communications sans fil en cabine, un éclairage LED, une mise à niveau des treuils de sauvetage, des solutions de formation synthétiques.

Photo : CH-149 « Cormoran » @ RCAF

 

01/06/2018

Le Canada prépare la modernisation des CH-149 « Cormoran » !

CH-149_Cormorant.jpg

Le Canada a annoncé son intention de procéder à la modernisation de son hélicoptère de recherche et de sauvetage Leonardo AW101 « Cormoran » (CH-149) et d'augmenter potentiellement la taille de sa flotte de 14 à 21 exemplaires.

L’hélicoptériste Leonardo espère continuer à travailler avec le gouvernement du Canada pour conclure l'analyse des options et finaliser les exigences pour le CH-149 CMLU [Cormorant Mid-Life Upgrade] et le programme d'augmentation de flotte, de simulation et de formation. Les sociétés GE Canada, IMP Aerospace and Defence et Rockwell Collins Canada seront les partenaires industriels engagés pour le programme.

L’objectif de la mise à jour du programme CH-149 « Cormoran » (AW101) doit permettre à Ottawa de maintenir l’appareil en service jusqu'en «2040 et au-delà». Par ailleurs, il est prévu de résoudre les problèmes d'obsolescence et de coût de maintenance.

Selon Leonardo, la mise à jour comprendrait une nouvelle avionique, des capteurs électro-optiques / infrarouges et un radar à balayage électronique actif de nouvelle génération, en utilisant une configuration comparable à celle choisie par la Norvège pour ses besoins en recherche et sauvetage.

De plus, nous apprenons que l’achat de sept CH-149 « Cormoran » pourrait être réalisée en produisant de nouveaux appareils, ou en adaptant potentiellement les hélicoptères excédentaires acquis via les États-Unis à la suite de l'annulation du programme d'hélicoptères présidentiels VH-71 sur la base de l’AW101.

Concernant la flotte d’AW101 (CH-149 Cormoran) :

Plus de 190 hélicoptères AW101 ont été construits ou vendus à des clients civils et militaires à travers le monde dans une grande variété de configurations. La flotte mondiale a atteint plus de 200.000 heures de vol au Canada, au Royaume-Uni, Italie, Danemark, Portugal et le Japon offre des performances exceptionnelles et un degré extrêmement élevé de sécurité.

Les Forces canadiennes ont mené des milliers de missions et des centaines d'opérations de sauvetage, y compris:

  • A 1.200 km. aller-retour de sauvetage au large de Terre-Neuve;
  • Une aide au sauvetage de nuit, à crevasse profonde de 30 mètres 8700 "sur le côté d'un glacier;
  • Un voyage 3,500 km pour sauver un chasseur échoués sur un écoulement de la glace de l'Arctique.

Le Cormorant a un taux de disponibilité de  mission qui atteint les 98%, attestant de sa fiabilité en cas d'urgence et de déploiement d'une mission critique. 

Photo :CH-149 « Cormoran » (AW101) @ RCAF

 

22/11/2017

Leonardo a livré le premier AW101 à la Norvège !

yourfile (2).jpg

 



Acquis dans le cadre du programme norvégien d'hélicoptères de recherche et de sauvetage tous temps (NAWSARH), l'AW101 a quitté l'usine de fabrication de Leonardo Yeovil, au Royaume-Uni, le 17 novembre pour la base aérienne de Sola, dans le sud de la Norvège. L'hélicoptère va maintenant subir une période de tests opérationnels et d'évaluation avant l'entrée en service au sein de la Royal Norwegian Air Force en 2018.

Les livraisons se poursuivront jusqu'en 2020, les AW101 seront déployés sur six bases. Le ministère norvégien de la Justice et de la Sécurité publique a fait l'acquisition des AW101 pour remplacer sa flotte existante de Westland S-3 Sea Kings. Selon le cahier des charges norvégien, le type d’hélicoptère choisi, est capable de sauver jusqu'à 20 personnes à partir d'un navire à 150nm (277 km) de la base d'exploitation et l'hélicoptère doit avoir d'une portée maximale de 240 à 360nm.

Les AW101 norvégiens vont être équipés d'un ensemble d'équipements SAR de pointe, y compris le nouveau radar Selex-ES Osprey dernière génération opérant à 360 ° et doté d’une antenne active Actif Electronically Scanned Array (AESA). Basé autour d'une conception d'antenne à écran plat, le radar Osprey est le premier radar de surveillance aérienne léger au monde a être construit avec aucune pièce mobile. L’avionique comprend un système à quatre axes numérique automatique pour les commandes de vol (AFCS). De plus, l’hélicoptère est doté de deux treuils de sauvetage, d’un projecteur, d’un dispositif électro-optique, un système de détection de téléphone mobile. L’appareil comprend également deux détecteurs soit un Obstacle Laser Avoidance System (de LOAM) et un Obstacle Proximité système LIDAR (OPLS) qui fournissent des avertissements de contre les et d'autres obstacles dont le sol. Les grandes portes de la cabine et la rampe arrière offrent un accès facile pour le personnel.

 L’AW101 «Merlin» : 

L’AgustaWestland AW101, l’appareil de type tri-turbine doté de structure en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite surmonté d’un rotor à 5 pales vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrées par Westland obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenues en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix soit, le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Goggle) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System). 
Il offre une capacité opérationnelle accrue tout en répondant aux exigences de sécurité les plus récents, qui comprennent la redondance dans les systèmes critiques quand il vole et il est capable de voler durant 30 minutes après que la boîte de vitesses soit à court de lubrifiant.

 Photo : l'AW101 norvégien



12/06/2017

Salon du Bourget, Leonardo présente l’AW101 norvégien !

DCHp5sjXsAAoNer.jpg

Paris, salon du Bourget, l’hélicoptériste Leonardo présente en grande première le nouvel hélicoptère norvégien de recherche et sauvetage (SAR) de type AW101. L’appareil est également doté du radar « Ospray » de dernière génération.

Selon le ministère royal norvégien de la Justice et de la Sécurité publique, l'AW101 est l'hélicoptère qui «répond le mieux aux exigences» en environnement difficile de jour comme de nuit, ce qui inclut des missions dans le cercle arctique. Selon le cahier des charges norvégien, le type d’hélicoptère choisi, est capable de sauver jusqu'à 20 personnes à partir d'un navire à 150nm (277 km) de la base d'exploitation et l'hélicoptère doit avoir d'une portée maximale de 240 à 360nm.

Les AW101 norvégiens sont équipés d'un ensemble d'équipements SAR de pointe, y compris le nouveau radar Selex-ES Osprey dernière génération opérant à 360 ° et doté d’une antenne active Actif Electronically Scanned Array (AESA). Basé autour d'une conception d'antenne à écran plat, le radar Osprey est le premier radar de surveillance aérienne léger au monde a être construit avec aucune pièce mobile. L’avionique comprend un système à quatre axes numérique automatique pour les commandes de vol (AFCS). De plus, l’hélicoptère est doté de deux treuils de sauvetage, d’un projecteur, d’un dispositif électro-optique, un système de détection de téléphone mobile. L’appareil comprend également deux détecteurs soit un Obstacle Laser Avoidance System (de LOAM) et un Obstacle Proximité système LIDAR (OPLS) qui fournissent des avertissements de contre les et d'autres obstacles dont le sol. Les grandes portes de la cabine et la rampe arrière offrent un accès facile pour le personnel.

DCH2L3pXgAABxoV.jpg

 L’AW101 «Merlin» : 

L’AgustaWestland AW101, l’appareil de type tri-turbine doté de structure en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite surmonté d’un rotor à 5 pales vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrées par Westland obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenues en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix soit, le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Goggle) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System). 
Il offre une capacité opérationnelle accrue tout en répondant aux exigences de sécurité les plus récents, qui comprennent la redondance dans les systèmes critiques quand il vole et il est capable de voler durant 30 minutes après que la boîte de vitesses soit à court de lubrifiant.

 

Photos : L’AW101 norvégien au Bourget @ Leonardo