24/01/2021

Des A330P2F pour Turkmenistan Airlines

unnamed.png

Le transporteur Turkmenistan Airlines a passé une commande pour deux Airbus A330-200 Passenger-to-Freighter (P2F) convertis, devenant ainsi un nouveau client de l’avionneur européen. Cette commande marque la première vente d'un avion Airbus au Turkménistan.

L'A330-200P2F permettra à la compagnie aérienne de développer davantage et de dynamiser son réseau de routes internationales de fret. Les livraisons de l'avion sont prévues en 2022, faisant de Turkmenistan Airlines le premier opérateur de ce type en Asie centrale. Le programme de conversion de passagers A330 en cargo a été lancé en 2012, ce qui a permis de la livraison à temps du prototype A330P2F fin 2017. Le programme A330P2F est une collaboration entre ST Engineering Aerospace, Airbus et leur coentreprise Elbe Flugzeugwerke GmbH (EFW). ST Engineering avait le programme et le responsable technique de la phase de développement de l'ingénierie, tandis qu'EFW est le titulaire et le propriétaire de tous les certificats de type supplémentaires (STC) pour les programmes de conversion Airbus actuels, y compris pour l'A330P2F, et dirige la phase d'industrialisation et de commercialisation de ces programmes.

Airbus contribue au programme avec les données constructeur et le support de certification. Le programme A330P2F a deux variantes - l'A330-200P2F et l'A330-300P2F. L'A330-200P2F est une solution optimale pour le fret à haute densité et les performances à plus longue distance. L'avion peut transporter jusqu'à 61 tonnes de poids sur plus de 7700 km, offrant plus de volume de fret et un coût par tonne inférieur à celui des autres types d'avions cargo disponibles avec une autonomie similaire. En outre, l'avion intègre une technologie de pointe, y compris des commandes de vol électriques, offrant aux compagnies aériennes des avantages opérationnels et économiques supplémentaires.

Photo : Image de synthèse du futur A330P2F de Turkmenistan Airlines @ Airbus

22/12/2020

Premier B777F pour China Airlines !

High-res_China777.jpg

China Airlines a récpetionné le premier des six Boeing B777F « Freighter », devenant officiellement le 20 e opérateur du plus grand et du plus long cargo à deux couloirs au monde. Le B777 Freighter rejoint la compagnie aérienne au milieu de la demande croissante de cargos dédiés alors que les opérateurs doivent faire face aux impacts de la pandémie COVID-19.

China Airlines vise à augmenter sa capacité de fret de 15% en 2021 et prévoit de lancer le B777 Freighter sur les liaisons reliant Taipei à l'Amérique du Nord - un marché clé avec une forte demande et des rendements en hausse. Un opérateur de tout Boeing flotte cargo, China Airlines a répcetionné son premier B777 Freighter lors d'une cérémonie à Taipei pour marquer 61 eanniversaire du transporteur. La compagnie aérienne devrait prendre cinq B777 Freighters supplémentaires dans le cadre d'une commande annoncée lors du salon du Bourget 2019.

Le B777 Freighter est le cargo bimoteur le plus grand, le plus long rayon d'action et le plus performant au monde. L'avion a une autonomie de 9’200 km et peut transporter une charge utile maximale de 102 ‘010 kg. L'avion permettra à China Airlines de faire moins d'escales et de réduire les frais d'atterrissage associés sur les liaisons long-courriers, ce qui se traduira par le coût de voyage le plus bas de tous les gros cargos.

Les cargos B747 et B777, qui composent tous deux la flotte de fret de classe mondiale de China Airlines, sont capables de transporter des charges de fret hautes et hors normes sur des palettes de 3 mètres (10 pieds) de hauteur. Cette capacité commune de hauteur de palette sur le pont principal permet des palettes interchangeables, ajoutant à la polyvalence des deux modèles.

Photo : B777F de China Airlines @ Boeing

 

17/09/2020

Vol inaugural pour le L'ATR 72-600F !

EiC5NKcXYAEedZh.jpeg

L’avionneur ATR Aircraft a réalisé avec succès le vol inaugural de son nouvel avion-cargo régional, l’ATR 72-600 F. L’avion a été conçu dès l’origine pour le transport cargo et n’est pas dérivé d’une version passagers.

L’appareil a décollé le 16 septembre à 14 heures de son site de Saint-Martin et le vol a duré deux heures. Au cours du vol, l’équipage a effectué un certain nombre d’essais pour mesurer le domaine et les performances de vol du nouvel appareil.  

FedEx client de lancement :

La première livraison de l’avion aura lieu auprès de FedEx Express, la plus grande compagnie de fret aérien et de transport express au monde. En novembre 2017, FedEx Express avait signé une commande ferme de 30 appareils, plus 20 options. L’arrivée du nouvel appareil renforce la position de leader d’ATR sur le marché régional des avions-cargos, où les ATR représentent déjà un tiers de la flotte en service. 

1531084695.jpg


 
Ce nouvel avion-cargo, sorti tout droit de la chaîne d’assemblage, offrira aux opérateurs des avantages uniques. Grâce à sa grande porte cargo incluse dans la conception d'origine et à la même large section transversale que tous les appareils ATR, cet avion-cargo pourra accueillir des marchandises en vrac ainsi que des palettes et des conteneurs conformes aux normes de l'industrie. L'appareil fournira également aux opérateurs la toute dernière suite avionique évolutive. Elle permettra au cockpit ultramoderne du -600F de rester à la pointe de la technologie, les compagnies aériennes de fret pouvant y intégrer toutes les futures innovations, afin d’améliorer encore les performances de l’appareil.

L'ATR 72-600F est le seul nouveau grand cargo régional du marché. Il intègre toutes les dernières technologies de la série ATR -600 tout en bénéficiant d'une conception optimisée pour les opérations de cargo. La capacité unique de transporter à la fois des dispositifs de charge unitaire en vrac et standard de l'industrie fait de l'ATR 72-600F un avion très polyvalent.

Caractéristiques :  

L’avion dispose d’une grande porte avant 2,94 x 1,8 m et d’une porte arrière supérieure à charnière en remplacement de la porte passager standard. Le fuselage n’a plus de fenêtres, les panneaux de plancher sont renforcés à 488 kg /m2 et dispose de points de fixation en filet. L’avion est doté d’une capacité de chargement de fret (CLS) d’un éclairage LED intégré et d’un compartiment de chargement de classe E. 

unnamed.jpg

Photos : 1 Vol inaugural 2 Aux couleurs de FedEx 3 Image du chargement @ ATR Aircraft

 

22/08/2020

Premier B777F pour Volga-Dnepr Group !

NSF20-0817-MAL-2081-highres-2.jpg

Le premier  Boeing B777 Freighter a rejoint cette semaine la flotte du Volga-Dnepr Group. La compagnie possède 22 cargos de l’avionneur Boeing. Ce nouvel appareil commencera ses opérations avec AirBridgeCargo, une filiale de Volga-Dnepr. AirBridgeCargo exploitera l'avion via un accord de cession-bail avec Dubai Aerospace Enterprise (DAE).

Le groupe Volga-Dnepr fait partie des plus grands exploitants de Boeing cargo au monde, avec 17 B747 cargos et 5 B737 cargos, dont 13 B747-8F, 4 B747-400ERF, 2 B737-800BCF et 3 B737-400SF.

Le B777 Freighter, qui peut parcourir 9’200 kilomètres, peut transporter une charge utile 102 ‘010 kg, et offre plus de capacité de chargement que tout autre cargo bimoteur. De tous les cargos de production, seuls les B747F et B777 Freighter sont capables de transporter des chargements de grande taille et hors normes sur des palettes de 3 mètres de hauteur. Cette capacité commune de hauteur de palette sur le pont principal permet des palettes interchangeables pour les deux modèles. De plus, la porte cargo latérale du pont principal du B777F est extraordinairement large avec 3,72 mètres, ce qui confère à cet avion une capacité de transport surdimensionnée au-delà des charges utiles élevées.

Boeing fournit plus de 90% de la capacité mondiale d’avions dédiée aux cargos. Les clients ont commandé 231 B777 Freighters depuis le début du programme en 2005. Volga-Dnepr devient le 19e opérateur à ce jour à utiliser le cargo bimoteur de grande capacité.

Photo : B777F @ Boeing

07/08/2019

Le volume du fret aérien en baisse !

699FE90B-690E-4EBF-A46B-9B432EE4EC1A.jpeg

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié des données sur les marchés mondiaux du fret aérien montrant que la demande, mesurée en tonnes-kilomètres fret (FTK), avait diminué de 4,8% en juin 2019 par rapport à la même période en 2018. Une baisse générale se confirme, en effet, nous avons une diminution consécutive sur huit mois.

Stagnation du commerce mondial : 

Les signes d'une reprise modeste au cours des derniers mois semblent avoir été prématurés, la contraction de juin ayant été généralisée dans toutes les régions, à l'exception de l'Afrique. La croissance de la capacité reste modérée et le facteur de charge de la cargaison continue de diminuer. À l'échelle mondiale, la croissance du commerce stagne et l'incertitude des entreprises est aggravée par les dernières hausses de tarifs dans le différend commercial entre les États-Unis et la Chine.

La guerre économique engagée entre les USA et la Chine pèse considérablement sur les échanges internationaux. L’intensification de ces tensions ont pour effet direct de freiner le développement du fret aérien.

Les effets par régions :

Les compagnies aériennes de la région Asie-Pacifique et du Moyen-Orient ont encore une fois connu la plus forte baisse de la croissance annuelle du volume total de fret aérien en juin 2019. L'Afrique a été la seule région à afficher une croissance.

Les compagnies aériennes de la région Asie-Pacifique ont enregistré une demande de contrats de fret aérien de 5,4% en juin 2019 par rapport à la même période en 2018. Bien qu’il s’agisse d’un facteur important, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine n’est pas la seule responsable de cette chute. Les FTK pour le marché intra-asiatique ont diminué de plus de 10% au cours de la dernière année. La capacité de fret aérien a augmenté de 1,8% sur la même période.

La demande de fret des compagnies aériennes nord-américaines a diminué de 4,6% en juin 2019 par rapport à la même période de l’année précédente. La capacité a augmenté de 1,9% au cours de la dernière année. Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine pèsent sur la performance, les FTK vers l'Asie ayant perdu 5%. Les FTK sur les routes en provenance d’Europe, d’Amérique du Sud et du Moyen-Orient étaient également plus faibles.

Les compagnies aériennes européennes ont enregistré une baisse de 3,6% de la demande de fret en juin 2019 par rapport à la même période de l'année précédente. Des volumes de fret relativement importants en Europe contribuent à minimiser l'impact de la faiblesse des exportations allemandes. La capacité a augmenté de 2,8% d'une année à l'autre.

Les volumes de fret des compagnies aériennes du Moyen-Orient ont diminué de 7,0% en juin 2019 par rapport à la même période de l’année précédente. Capacité augmentée de 2,7%. La demande désaisonnalisée est en baisse depuis la fin de 2018 et les dernières données montrent que les volumes exportés vers l'Europe (-7,2%) et l'Asie-Pacifique (-6,5%) étaient particulièrement faibles.

Les compagnies aériennes latino-américaines ont vu leur demande de fret diminuer de 1,0% en juin 2019 par rapport à la même période de l'année dernière et leur capacité a augmenté de 4,6%. Une grande partie de la baisse du trafic peut être attribuée à la faiblesse du marché intérieur de l'Amérique du Sud (notamment le Brésil et l'Argentine), où les FTK ont chuté de 6,5%.

Les transporteurs africains ont été les seuls à faire état d'une croissance en juin 2019, avec une augmentation de la demande de 3,8% par rapport à la même période de l'année précédente. Cela fait de l'Afrique la région le plus performante pour le quatrième mois consécutif. La capacité a augmenté de 16,6%. L'analyse des itinéraires montre que la performance Afrique-Asie est forte, en hausse de 12% par rapport à l'année précédente. (Sources IATA).

Photo : B747 F @ Monarch