17/01/2022

Au revoir « Buffalo » !

DSC_1990.jpg

 

 

La Royal Canadian Air Force (RCAF) a effectué le dernier vol opérationnel avec le CC‑115 Buffalo (DHC-5) le 15 janvier dernier. Dorénavant, c’est la flotte d’Airbus CC-295 « Martin-pêcheur » qui reprend les missions de sauvetage.

C’est l’escadron 442 de transport et de sauvetage, basé à la 19e Escadre Comox, en Colombie‑Britannique  qui a eu l’honneur de voler une dernière fois l’avion. Pour ce dernier vol, l’avion a effectué une mission dans le cadre d’un exercice de recherche et de sauvetage aérien. L’exercice comprenait des sauts en parachute de techniciens en recherche et sauvetage et le parachutage d’équipements d’urgence alors que l’aéronef se rendait à certains endroits autour de l’île de Vancouver.

Le CC-115 « Buffalo »

Le  CC-115 « Buffalo » est la version militaire du Havilland Canada DHC-5 turbopropulseur de transport utilitaire à décollage et atterrissage courts (STOL) développé à partir de l'ancien DHC-4 « Caribou » à pistons. L'avion a des performances STOL extraordinaires était capable de décoller sur des distances beaucoup plus courtes que même la plupart des avions légers ne peuvent le faire.

Le Buffalo est né d'une exigence de l'armée américaine en 1962 pour un transport STOL capable de transporter la même charge utile que l'hélicoptère CH-47A « Chinook ». De Havilland Canada a basé sa conception pour répondre à l'exigence sur une version agrandie de son DHC-4 « Caribou », déjà en service à grande échelle avec l'armée américaine, qui sera propulsé par des turbopropulseurs General Electric T64 plutôt que par le Pratt & Whitney R-2000 moteurs à pistons du Caribou.

Le design du DHC-5 a été choisi comme vainqueur du concours de l'armée américaine au début de 1963, avec quatre DHC-5, désignés YAC-2 (plus tard CV-7A puis C-8A) commandés. Le premier de ces appareils a effectué son vol inaugural le 9 avril 1964. Les quatre avions ont été livrés en 1965, le Buffalo transportant près de deux fois la charge utile du « Caribou » tout en ayant de meilleures performances STOL. Le prototype CV-7A a été exposé par le constructeur au salon du Bourget de 1965 portant les inscriptions de l'US Army. Aucune autre commande américaine n'a suivi, cependant, car au début de 1967 (voir l'accord Johnson-McConnell de 1966), la politique interservices a conduit au transfert de grands transports à voilure fixe à l'United States Air Force qui considérait eux-mêmes équipés de manière adéquate avec le fournisseur Fairchild C-123. En 1974, lorsque la société a constaté une demande continue pour le Buffalo, elle a commencé la production du DHC-5D amélioré. Les moteurs plus puissants de ce type permettaient des masses opérationnelles plus élevées et des performances de vol globales améliorées. La production de Buffalo a pris fin en 1982. Le dernier d'un total de 122 exemplaires construits n'a été livré qu'en avril 1985.

Les opérateurs civils ayant également manifesté leur intérêt, de Havilland Canada a développé la version DHC-5E, qui a reçu la certification de type canadienne en 1981. Essentiellement similaire au Buffalo militaire, le DHC-5E peut accueillir 44 passagers en configuration standard. L'intérieur pouvait être changé rapidement pour les vols cargo et VIP. De son côté la RCAF a reçu 6 CC-115 « Buffalo » en 1970 pour ses unités de recherches et sauvetage.

aae_cc-115_buffalo635846542956392808.jpg

Photos : CC-115 « Buffalo » @ RCAF

02/04/2021

Bombardier livre le 50ème Global 7500 !

23.jpg

Bombardier a annoncé cette semaine la livraison du 50ème jet d’affaires Global 7500. La livraison a été franchie alors que la production du produit phare de l'industrie continue de mûrir et que les performances en service de l'avion continuent de fournir des niveaux de fiabilité très élevés.

Malgré la crise du COVID, l’avionneur canadien qui a achevé sa retructuration en 2020 est livré 35 de ces avions, dont un record de 16 livraisons au quatrième trimestre. Bombardier continue de susciter un vif intérêt pour le biréacteur d'affaires Global 7500 et les commandes se renforcent dans le monde entier.

Des récompenses :

Depuis son entrée en service à la fin de 2018, le biréacteur d'affaires Global 7500 a démontré un taux de fiabilité d'expédition exceptionnel de 99,7% en service et s'est avéré être l'avion le plus performant du secteur en complétant divers records de vitesse clés et des vols difficiles, y compris un vol sans escale de Sydney à Detroit.  Au cours de sa première année de service, l'avion a reçu de nombreuses distinctions, notamment le Grand Laureate Award 2019 de l'Aviation Week, le Robb Report Best of the Best Business Jet of the Year Award et le 2018 Red Dot Award for Product Design.

Le Global 7500 :

L’affichage tête haute perfectionné du Global 7500 est équipé de systèmes de vision améliorée et de vision synthétique pour optimiser la conscience situationnelle. Le deuxième affichage tête haute s’appuie sur ces avantages, permettant notamment une participation accrue du copilote pendant les opérations assistées par affichage tête haute, une transition plus facile entre pilotage et surveillance, ainsi qu’une précieuse redondance pendant les approches à faible visibilité.

Le Global 7500 est doté du plus récent poste de pilotage « Bombardier Vision », dont l’automatisation sans précédent demeure fermement au service de l’équipage. Par exemple, le transfert de carburant et la gestion de la pression en cabine sont entièrement automatiques, et les séquences de démarrage sont grandement simplifiées comparativement à celles des autres avions d’affaires. Les listes de contrôle électroniques uniques, automatisées, et d’autodiagnostic, assurent plus de précision et éliminent certaines tâches manuelles inutiles tout en assurant une pleine visibilité pour l’équipage. Le système de commandes électriques éprouvé du Global 7500 vise à maximiser la sécurité par une conception qui combine l’autorité du pilote et la protection d’enveloppe de vol la plus complète de l’industrie.

Global7500_Dining_room.jpg

Pour compléter les caractéristiques de sécurité du poste de pilotage, le Global 7500 offre une maniabilité optimale à basse vitesse au décollage et à l’atterrissage, ainsi que les performances sur courte piste d’un avion léger. 

Le Global 7500 offre l’une des meilleures expériences dans une cabine très spacieuse, offrant un espace unique chez les avions d’affaires et dotée d’un intérieur de premier ordre qui comprend une cuisine pleine grandeur multifonctionnelle et une chambre avec un lit permanent. Parmi les autres commodités phares de l’industrie à bord de l’avion Global 7500, on compte le fauteuil breveté « Nuage » de Bombardier, conçu pour maximiser le confort et la relaxation sur les vols long-courriers grâce à une inclinaison prononcée entièrement nouvelle, et le système d’éclairage novateur « Soleil », toute première technologie d’éclairage de l’aviation basée sur les rythmes circadiens avec une simulation dynamique de lumière du jour révolutionnaire, qui peut aider à contrer le décalage horaire. Méticuleusement conçu pour un confort maximal et le système de gestion cabine révolutionnaire « Nice Touch », une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile « Touch » de Bombardier, doté de la première application d’affichage à LED dans l’aviation d’affaires. Enfin, la cuisine moderne et multifonctionnelle du biréacteur d’affaires présente de l’espace de rangement sans précédent et offre une expérience culinaire exceptionnelle.

BOMBARDIER-image-3.jpeg

Avec son système complexe de volets et de becs de bord d’attaque, l’aile de l’avion Global 7500, la plus évoluée de l’aviation d’affaires, ajoute de façon sans précédent à la portance au décollage et à l’approche, ce qui maximise l’efficacité aérodynamique et rehausse les performances tout en améliorant la sécurité et en offrant un vol plus en douceur et plus reposant.

Le système international EPDMD 

Le système international EPDMD est un programme de communication volontaire et transparente de l’impact environnemental du cycle de vie de biens et services. Avec plus de 15 années d’expérience et une bibliothèque comptant des déclarations environnementales de produits de 31 pays, EPD constitue un choix crédible pour la communication interentreprises et grand public basée sur la norme ISO 14025 et d’autres normes internationales. L’exploitant responsable du système international EPD‑ est EPD International AB, enregistré en Suède.

615868795.14.jpeg

Photos : 1 Global 7500 2 & 3 Intérieur 4 Cockpit @ Bombardier

 

 

24/07/2020

Le Global 5500 entre en service aux USA !

original.jpeg

L’avionneur canadien Bombardier a livré le premier jet d’affaires de type Global 5500 aux États-Unis. Cet avion d’affaires, qui sera offert au nolisement, a récemment été livré à Unicorp National Developments, client de longue date de Bombardier basé à Orlando en Floride.

L’avion d’affaires Global 5500 est entré en service le mois dernier, se joignant à la nouvelle gamme d’avions Bombardier à cabine large aux côtés de l’avion Global 6500 et de l’avion phare de l’industrie, le biréacteur Global 7500. Le rayon d’action de premier ordre de l’avion Global 5500 lui permet de transporter des passagers sans escale de la Floride à São Paulo, Paris, Londres ou Moscou. Sur des vols court ou long-courriers, les passagers d’un Global 5500 profiteront de l’environnement le plus confortable, avec trois zones habitables superbes et spacieuses dotées de la collection de sièges Nuage brevetés de Bombardier. La connectivité à bande Ka haute vitesse à portée mondiale assure une productivité constante.

3242842070.jpeg

Le Global 5500 :

Le nouveau biréacteur d’affaires Global 5500 offre un mélange unique d’innovation, de style et de confort. Avec ses ailes à la technologie de dernière génération et ses moteurs spécialement construits pour lui, l’avion Global 5500 vole plus vite et plus loin, offrant le vol le plus en douceur. Soigneusement conçu et construit avec des finis exquis et un savoir-faire haut de gamme, l’avion Global 5500 propose des innovations révolutionnaires, dont le fauteuil breveté « Nuage » de Bombardier, représentant la toute première architecture de fauteuil dans l’aviation d’affaires depuis 30 ans.

Portant la performance totale à de nouveaux sommets, l’impressionnant rayon d’action de 5’900 milles marins (10 928 km) de l’avion Global 5500 lui permet de relier São Paulo à Paris ou Los Angeles à Moscou sans escale. Le biréacteur d’affaires Global 5500 a une vitesse maximale de Mach 0,90, et son aile optimisée assure le vol le plus en douceur.

1841978860.4.jpg

Sa cabine à fonctionnalité 4K offre la connectivité en vol la plus rapide et un système de gestion cabine intuitif livre une expérience de divertissement de très haute définition.

Le Global 5500 est équipé de « Bombardier Pũr Air », un système de purification d’air sophistiqué, offert exclusivement sur les avions Global. Le filtre HEPA avancé du système élimine jusqu’à 99,99 % des allergènes, des bactéries et des virus, et renouvelle complètement l’air de la cabine avec de l’air frais à 100 % en à peine une minute et demie.

bombardier aviation,global 5500,nbaa,abace,aviation d'affaires,les nouvelles de l'aviation,bizjet,romandie aviation,aviation canada,aviation québec

Photos : 1 Global 5500 d’Unicorp National Developments 2 Cocpkit 3 Intérieur 4 Global 5500 @ Bombardier Aviation

13/07/2020

Une nouvelle compagnie aérienne dans le ciel québécois !

OWG-737-400-sky-island.jpg

La situation de la pandémie à mis à mal le transport aérien, mais de nouvelles initiatives sont bien présentes pour apporter de nouvelles offres pour les passagers. Le groupe Nolinor Aviation a annoncé la semaine dernière le lancement de sa nouvelle compagnie aérienne du nom d’OWG.

En direction du soleil :

Cette nouvelle initiative est le fruit de l'expansion continue de Nolinor Aviation sur un nouveau marché. Depuis 27 ans, Nolinor Aviation propose des solutions de transport charter, principalement vers le Grand Nord, avec sa flotte d'une dizaine de Boeing B737-400. La nouvelle compagnie OWG offrira des vols réguliers à destinations dans les Caraïbes

L'équipe de Nolinor Aviation travaille secrètement depuis 2018 pour créer sa nouvelle compagnie aérienne qui les positionnera sur le marché des vols touristiques. L'entreprise a investi plus d'un million de dollars dans un groupe de réflexion pour réinventer la façon dont les choses se font dans cette industrie. Ils ont analysé les meilleures compagnies aériennes du monde pour établir les valeurs et la mission derrière la nouvelle marque OWG.

Le passager au cœur du voyage :

Pour OWG, la partie vol de votre voyage devrait faire partie intégrante de vos vacances. Les compagnies aériennes traditionnelles ont choisi de réduire la qualité de leurs services année après année sans égard à l'expérience des passagers. L’objectif de Nolinor Aviation est de gagner le cœur des Québécois avec une nouvelle compagnie aérienne dont la mission est de ravir les voyageurs.

Au début de cette année, le transporteur a acquis une flotte de Boeing B737-400 et a commencé à les transformer afin qu'ils répondent aux normes élevées de service et de sécurité de l'entreprise. Contrairement à de nombreuses compagnies aériennes, les avions utilisés par OWG seront suivis en temps réel à l'aide d'un système de communication sophistiqué de type ADS-B. La technologie des systèmes ADS-B (Automatic Dependent Surveillance-Broadcast) utilise des satellites de communication pour informer les contrôleurs aériens de la circulation de la position des avions lorsqu’ils se trouvent en dehors des zones de contrôle. Dans les régions nordiques, la présence de ce système sur les avions de Nolinor Aviation permet de surveiller les vols comme s’ils se trouvaient dans une zone radar. De plus, comme nous pouvons maintenant utiliser des routes privilégiées, nos coûts de carburant ont diminué.

 Afin d'offrir des tarifs compétitifs, OWG a opté pour le Boeing B737-400 éprouvé (158 sièges). L'intérieur de chaque avion a été rénové avec de nouveaux sièges en titane plus légers et plus robustes. L’intérieur de la cabine a été entièrement mis à jour. Les parois latérales de la cabine ont été entièrement rénovées et la cuisine a été refaite et dotée d’une nouvelle moquette. L’éclairage de la cabine a également été amélioré avec des MoodLites LED pour offrir la meilleure ambiance de cabine pendant tout le vol. Le système de breffage de la cabine a également été amélioré pour permettre aux breffages préenregistrés d’être clairement entendus dans toute la cabine. L'ensemble de ces travaux représente un investissement de plusieurs millions de dollars.

En ce qui concerne les normes de protection en vol contre COVID-19, l'équipage d’OWG bénéficiera de l'expertise développée par Nolinor Aviation pendant la crise en appliquant les normes les plus élevées en matière de santé et de sécurité.

OWG commencera ses opérations dans les mois à venir et les destinations seront annoncées sous peu. OWG a reçu l'autorisation du ministre des Transports de fournir un service de vol international régulier depuis 6 juillet 2020. Nolinor Aviation prépare le lancement de l'OWG qui aura lieu d’ici une cinquantaine de jours.  

owg-airline-737-1.png

Photos : B737-400 OWG @ Nolinor Aviation

 

10/06/2020

Le Canada commande deux Challenger 650 !

102821818_3699736103386230_8390499872722738434_o.jpg

La Royal Canadian Air Force (RCAF) a commandé deux avions de type Bombardier Challenger 650, a annoncé le ministère de la Défense nationale (MDN) le 6 juin. L’appareil remplacera les deux plus anciens Challenger en service qui sont confrontés à l’obsolescence. Selon le MDN, les anciens Challenger sont en deçà des besoins opérationnels et sont presque obsolètes en raison de nouvelles règles aux États-Unis et en Europe qui restreindront leur capacité à voler à l'étranger avant la fin de cette année. Le contrat d’une valeur de 78,3 millions de dollars comprend également un ensemble de formation et de pièces de rechange.

La livraison de l'avion standard est prévue pour l'été, avec une capacité opérationnelle initiale prévue pour l'automne. L’appareil se joindra au 412ème Escadron de transport « Falcon » à l’Aéroport international Macdonald-Cartier d’Ottawa, qui exploite actuellement quatre Challenger.

La flotte est chargée de nombreux rôles, y compris le transport VIP / gouvernemental, l'évacuation médicale et l'extraction de personnel international. L’appareil entreprend également le déploiement rapide de capacités et d’expertise spécialisées, y compris l’équipe d’intervention en cas de catastrophe du Canada. Cependant, environ 80% des heures de vol de la flotte sont consacrées aux travaux des services de vol utilitaires qui aident les forces armées à assurer la liaison et le soutien opérationnel / à la formation. Les Challenger ont été occupés pendant l'urgence du Covid-19, à livrer du matériel médical et des trousses d'analyse à certaines des collectivités nordiques éloignées du Canada.

Les nouveaux Challenger 650 remplaceront la paire restante de CC-144B du 412e Escadron, basée sur le modèle CL-601 et livrée dans les années 80. Les deux autres appareils de l’unité sont des CC-144C, basés sur le CL-604 et livrés dans les années 2000. Cette paire ne fait pas face aux problèmes d'obsolescence des appareils plus anciens. 

Il est prévu que les nouveaux Challenger 650 seront désignés CC-144D en service au sein de l’a RCAF et reprendront.

102763965_3699732343386606_8680331762263668914_o.png

Le Challenger 650 :

Le Challenger 650 dispose d’une autonomie qui dépasse les 4’000 milles marins (7 400 km) le biréacteur Challenger 650 s’appuie sur la solide réputation de l’avion Challenger 605 et présente des caractéristiques améliorées telles que les tout nouveaux moteurs General Electric CF-34-3B évolués offrant une poussée accrue et une distance de décollage plus courte, une capacité de charge payante supplémentaire et une plus grande autonomie potentielle sur des aéroports d’accès difficile. Le biréacteur Challenger 650 est également doté du poste de pilotage Bombardier Vision Proline 21 et d’une cabine entièrement redessinée, la plus large de sa catégorie, aux fauteuils d’un design moderne et ergonomique, d’un office repensé et des systèmes de gestion de cabine les plus évolués et les mieux équipés de l’aviation d’affaires, des écrans HD les plus grands de sa catégorie et la meilleure connectivité de l’industrie.

Photos : 1 Challenger actuel de la RCAF 2 Le futur Challenger 650 @ RCAF