14/10/2022

La demande reste forte pour les PC-12 & PC-24 de Pilatus !

301973374_557341439519285_5840888652518707107_n.jpg

L’avionneur suisse Piltaus continue sur sa lancée avec une forte demande pour ses modèles PC-12 NGX et le jet PC-24. L’occasion de faire le point sur l’évolution des livraisons.  

Du 18 08 20 octobre prochain se déroulera le National Business Aviation Association & Convention & Exhibition (NBAA-BACE) à Orlando, l’occasion pour l’avionneur Pilatus de présenter à la fois le PC-12 NGX et le PC-24 Super Versatile Jet. Ce Salon aux Etats-Unis est primordial pour l’aviation d’affaires et Pilatus sera de la partie et confirme une très forte demande pour les deux avions. En effet, le marché américain se révèle une mine d’or pour l’avionneur.

Les livraisons  

Fin septembre 2022, Pilatus avait livré 47 PC-12 NGX et 27 PC-24. De ces avions, environ 62% ont été achevés par la filiale américaine Pilatus Business Aircraft Ltd à Broomfield, Colorado. Basée à l'aéroport métropolitain de Rocky Mountain (KBJC) depuis 1996, l'entreprise a créé plus de 25 nouveaux emplois en 2022 avec la récente expansion des installations pour inclure de nouvelles opérations de peinture. Par ailleurs, Pilatus a acquis Skytech en septembre 2022 et son effectif de 120 salariés. Skytech opère en tant que centre de vente et de service agréé indépendant depuis 1993 et ​​fait maintenant partie du groupe Pilatus qui emploie maintenant plus de 300 employés aux États-Unis.

Le 2'000 ème PC-12 et le 200 ème PC-24 en 2023

Parmi les livraisons notables cette année, citons celles aux opérateurs charter, PlaneSense (États-Unis) et JetFly (Europe). Les deux compagnies ont signalé une forte demande continue de la part des passagers. Les centres Pilatus agréés rapportent que bon nombre de leurs clients de PC-12 existants passent à la dernière version, le PC-12 NGX, pour tirer parti des nouvelles technologies de moteur et d'avionique, ainsi que des intérieurs entièrement nouveaux. Au cours du troisième trimestre de 2022, Pilatus a livré 1’920 PC-12 depuis le début du programme et célébrera une étape importante dans la livraison du 2’000me PC-12 au printemps prochain. Cet avion sera livré à PlaneSense, le plus grand opérateur de flotte Pilatus au monde, avec 41 PC-12 et huit PC-24.

Le temps total de la flotte de PC-12 est actuellement de plus de 10 millions d'heures de vol. Pilatus livrera également le 200ème PC-24 au printemps 2023. C'est une étape importante à mentionner dans ce programme encore jeune. La flotte mondiale de PC-24 a accumulé 116’000 heures de vol depuis 2017.

Accent mis clairement sur la durabilité 

En matière de fabrication durable l’entreprise suisse se doit de se soucier de la protection de l'environnement, avec des pratiques de travail établies de longue date incluent la conservation des ressources et l'exploitation avec le moins d'impact possible. Dès 1973, le magazine de l'entreprise, Pilatus Post, publiait un article sur la façon dont il fallait traiter les eaux usées. Aujourd'hui, les installations de Pilatus disposent de 230’000 pieds carrés de panneaux solaires produisant de l'électricité pour nos opérations en Suisse. 94% de l'énergie utilisée dans la production des avions Pilatus provient de sources hydroélectriques, nucléaires et solaires. Tous les avions sont approuvés pour fonctionner avec du carburant d'aviation durable. La gamme turbopropulseurs monomoteurs est également extrêmement efficace à exploiter car elle produit moins d'émissions de CO2 et de NOX.

Le PC-12 NGX 

825112557.jpg

Le tout nouveau PC-12 NGX intègre un moteur amélioré, une avionique plus intelligente et une cabine entièrement repensée avec de plus grandes fenêtres, faisant de cette troisième génération de la cellule PC-12, le turbopropulseur monomoteur le plus perfectionné jamais conçu. S'appuyant sur l'expérience acquise auprès de la flotte mondiale de PC-12, qui compte plus de 1’700 appareils et plus de sept millions d'heures de vol, ainsi que du support Pilatus, le nouveau PC-12 NGX apporte la dernière technologie au marché des turbopropulseurs.

Technologie moteur éprouvée à commande numérique 

Un turbopropulseur monomoteur exige un groupe motopropulseur éprouvé: le nouveau turbopropulseur PT6E-67XP de Pratt & Whitney Canada est au cœur du nouveau PC-12 NGX. Ce moteur amélioré comprend une hélice électronique et un système de contrôle du moteur, notamment un FADEC (Full Authority Digital Engine Control), une première mondiale sur ce segment de marché. De plus, le nouveau mode basse vitesse des hélices entraîne une réduction significative du bruit dans la cabine pour un confort accru des passagers. Le nouveau moteur à turbo-propulsion permet au PC-12 NGX d’atteindre une vitesse de croisière maximale de 290 KTAS (537 kilomètres à l’heure). Le PC-12 NGX ajoute également des fonctionnalités avancées, telles que le fonctionnement du carburant sans Prist®, soit sans additif chimique antigel.

La technologie de pointe à l'origine du moteur PT6-67XP de la E-SeriesMC se traduit par un pilotage plus intuitif et des opérations simplifiées. Sur simple pression d'un bouton, le pilote peut démarrer ou éteindre le moteur tout en évitant les démarrages à chaud et les faux démarrages. Le système intégré de commande électronique de l'hélice et du moteur à un seul levier permet une régulation du moteur précise grâce à une surveillance constante de la température et de la puissance, ce qui garantit un rendement optimal du moteur pendant toutes les phases de vol. Dans les faits, la nouvelle conception de la turbine du moteur PT6E-67XP, qui propulse l'appareil PC-12 NGX de Pilatus, permet une montée plus rapide, une vitesse plus élevée et une puissance accrue de 10 % qui se manifestent par des temps de vol plus courts.

Grâce à la connexion numérique, une centaine de paramètres font l'objet d'une surveillance qui facilite l'analyse prédictive du fonctionnement du moteur et du système ainsi que la planification proactive de l'entretien. À partir des données clés du moteur et de l'appareil, le système de commande moteur électronique (EEC) est à même de procéder à des réglages et de fournir une puissance optimale tout au long du vol.

Après l'atterrissage, les données de vol sont téléchargées à distance et fournissent aux exploitants et aux spécialistes de la maintenance de précieuses indications sur le rendement et l'état du moteur. Les clients peuvent planifier l'entretien et ainsi optimiser leurs activités, réduire leurs coûts et voler lorsqu'ils en ont besoin et durant de plus longues périodes. Les indications fournies par les nouvelles données maximisent la grande disponibilité inhérente au moteur. 

Environnement de cockpit intelligent  

Le PC-12 NGX bénéficie d'une gamme de nouvelles fonctionnalités pour le pilote: le système ACE ™ (Advanced Cockpit Environment) de Honeywell, inspiré du PC-24, fournit une avionique améliorée. Autre nouveauté de ce segment, Pilatus associe la puissance d’un dispositif de contrôle du curseur à la polyvalence d’un contrôleur d’écran tactile intelligent dans un poste de pilotage véritablement professionnel. L’auto-manette numérique, c’est-à-dire le réglage automatique de la poussée, réduit la charge de travail du pilote pour une sécurité accrue et assure l’optimisation automatique de la puissance à chaque phase du vol.

Nouvelle cabine avec de plus grandes fenêtres 

Les fenêtres de la cabine ont été agrandies de 10% afin d’améliorer l’expérience des passagers du PC-12 NGX et d’apporter plus de lumière naturelle. La forme rectangulaire des nouvelles fenêtres, également adaptée du PC-24 et ses garnitures de pare-brise sombres créent une image distincte PC-12 NGX.

La cabine entièrement repensée est proposée dans six intérieurs différents de BMW Designworks. Les sièges passagers extrêmement légers, spécialement développés, offrent une ergonomie optimale, avec possibilité d'inclinaison totale si nécessaire. Les sièges sont disposés de manière à offrir une liberté de mouvement maximale tout en offrant une plus grande marge de manoeuvre, grâce à la garniture de pavillon redessinée. Le système de climatisation offre une distribution d'air meilleure et plus silencieuse.

Coût d'exploitation réduit 

Avec le nouveau PC-12 NGX, les intervalles de maintenance programmés ont été étendus à 600 heures de vol, ce qui permet de réaliser des économies considérables. La période entre les révisions a également été portée de 4’000 à 5’000 heures, ce qui a permis de réduire encore le coût d’exploitation du PC-12 NGX, ce qui en fait le leader incontesté de sa catégorie. 

Le prix de base du PC-12 NGX en 2020 est de 4’390 000 dollars US, avec des avions configurés pour les cadres de direction équipés à un prix de 5’369 000 dollars US.

Le Pilatus PC-24 Super Versatile Jet 

2355643399.JPG

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Le PC-24 offre aux passagers des sièges réglables individuellement, une salle de bain avec toilettes, un espace bagages qui reste accessible en vol et une armoire. L’avion dispose d’un système de sécurisation des bagages, une caractéristique unique dans cette catégorie d'avions, et qui est très appréciée par les pilotes chargés de ranger les bagages des passagers. Désormais, le PC-24 est également disponible avec un service de restauration en vol modulaire. L'office avant est situé dans la section avant de la cabine et offre un espace de rangement supplémentaire pour le café, la glace, les boissons et les articles de restauration.

Le contrôle strict du poids a permis à Pilatus d'équiper le PC-24 de deux moteurs à réaction légers Williams FJ44-4A-QPM, ce qui a permis d'économiser plus de 400 lb par rapport aux turbofans traditionnels des avions intermédiaires. Le fait de pouvoir utiliser des moteurs plus légers a eu un effet d'entraînement sur le poids global de la cellule, des structures de support, des ailes et du train d'atterrissage. Les APU sont pratiquement incontournables dans les avions de taille moyenne, mais Pilatus ne pouvait pas se permettre les 300 livres de poids du troisième moteur. Ainsi, il a travaillé avec Williams pour développer un nouveau mode de puissance silencieuse (QPM) pour que le moteur droit qui réduit le régime au ralenti au sol permet de continuer de fournir une alimentation électrique suffisante pour le climatiseur ou les chaufferettes électriques lorsque l'avion est stationné. Le moteur droit, fonctionnant avec le QPM, fait moins de bruit qu'un APU typique, soit une bonne nouvelle pour les voisins de l'aéroport.

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut désormais emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée. Avec une distance de décollage de 820 mètres et une distance d'atterrissage de 770 mètres, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaires, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse.

Le PC-24 donne accès à presque deux fois plus d'aérodromes dans le monde que les autres jets actuellement sur le marché. Il rapproche les passagers de leur destination réelle car le PC-24 est conçu pour être utilisé dans les petits aéroports avec des pistes plus courtes un excellent moyen d'éviter les complexités administratives habituelles dans les grands aéroports et de réduire au minimum les transferts au sol.

Les nouveautés suivantes ont été inclue sur les dernières versions : une  liaison de données VHF avec AFIS, Météo graphique ACARS,  météo graphique par satellite de base et avancée (S-XM);,données de décollage et d'atterrissage FMS (TOLD), communications contrôleur-pilote par liaison de données (CPDLC) sur le réseau FANS 1/A+ , Panneau audio Bluetooth 3D KMA-29A avec fonctions d'enregistrement et de lecture, le radar météorologique à semi-conducteurs Honeywell RDR-7000 avec fonctions prédictives de grêle et de foudre.

Photos : 1 PC-24 & PC-12NGX 2 PC-12NGX 3 PC-24 @ Pilatus Aircraft

29/06/2022

Le Gulftream G800 a réussi son vol inaugural !

all-new-gulfstream-g800-makes-first-flight.20220628.jpg

Le premier Gulfstream G800, immatriculé N800G, a effectué son vol inaugural avec ce matin avec un mélange de carburant d’aviation durable depuis les installations de Savannah/Hilton Head à 9h00 HAE et y a atterri deux heures plus tard, lançant officiellement le programme d’essais en vol du biréacteur. Le nouvel avion est fait pour repousser encore les limites en matière de rayon d’action et de confort.

Le Gulfstream G800 est doté des dernières technologies et du confort de l’habitacle de l’avionneur notamment des sièges ergonomiques fabriqués à la main, un système d’éclairage circadien haute définition. La cabine offre  un air recirculé pour un environnement d’air 100% frais, renouvelé toutes les deux à trois minutes et purifié par un système d’air pur à ionisation plasma. L’altitude de cabine est la plus basse de l’industrie et offres 16 des plus grandes fenêtres du marché. Conçu pour accueillir jusqu’à 19 passagers, le G800 offre jusqu’à quatre espaces de vie, ou trois espaces de vie avec un compartiment d’équipage.

Le G800 est équipé du poste de pilotage Symmetry de nouvelle génération de Gulfstream et de deux affichages tête haute dotés du nouveau système de vision combinée, qui comprend un système de vision de vol amélioré et des images de système de vision synthétique, améliorant encore la sécurité et la connaissance de la situation du pilote. Les deux affichages tête haute sont dotés du nouveau système de vision combinée (CVS) de Gulfstream qui unit le système de vision de vol améliorée (EFVS) et le système de vision synthétique (SVS) en une seule image, augmentant ainsi la connaissance de la situation des pilotes et l’accès à un plus grand nombre d’aéroports.

v_g700_flightdeck_mkt_002_Desktop.jpg

Propulsé par une paire de moteurs Rolls-Royce Pearl 700, il peu voler sur une distance mondiale de 8’000 nm / 14’816 km1 à Mach 0,85. Le G800 relie sans escale à plus de destinations dans le monde que tout autre avion d’affaires. L’avantage de l’autonomie à grande vitesse de Gulfstream permet de faire économiser jusqu’à 1,5 heure sur les vols de plus de 6 500 nm/12 038 km. 

Cabin_R11__S1_Doubles-Looking-Aft_Desktop.jpg

Photos : 1 Vol inaugural du G800 2 Cockpit 3 Intérieur @ Gufstream

 

 

23/05/2022

EBACE s’est ouvert, les nouvelles du jour !

DSC_8205.jpeg

Genève, après une pause COVID, le Salon EBACE a réouvert ses portes ce matin. L’intérêt est de mise avec de nombreux visiteurs. Le thème du climat a été à l’ordre du jour et sera le fil conducteur tout au long du Salon.

Prise de position  

Les dirigeants d'entreprises développant des technologies révolutionnaires capables de réduire considérablement les émissions ont fait valoir leurs arguments lors de l'ouverture du premier sommet européen sur la durabilité de l'aviation d'affaires. L'industrie fait pression sur de nombreux fronts pour atteindre l'objectif de l'engagement de l'aviation d'affaires sur le changement climatique de zéro émission nette de carbone d'ici 2050.

Ce matin une discussion animée par la journaliste aéronautique primée aux Emmy et Peabody Award, Lisa Stark, comprenait des entreprises développant des avions alimentés par batterie et à hydrogène, de nouveaux types de carburant d'aviation durable et des efforts basés sur le marché pour réduire les émissions des vols. Les dirigeants des entreprises ont déclaré que le carburant d'aviation durable (SAF) n'était qu'une première étape pour réduire les émissions des vols.

L'ancienne ingénieure de la NASA Anita Sengupta, PDG d'Hydroplane, a déclaré que les avions à pile à combustible à hydrogène s'avéreraient finalement meilleurs que les batteries en termes de coût et d'efficacité. Elle a fait valoir que les batteries, essentielles pour les téléphones sur lesquels nous comptons aujourd'hui, continueront à progresser. Il a prédit que les avions électriques seraient finalement capables de propulser des vols d'une durée de deux ou trois heures.

Bombardier a dévoilé le Global 8000 comme étant l'avion d'affaires spécialement conçu pour le plus rapide (Mach 0,94) et le plus long rayon d'action (8 000 nm) lors d'un événement de lancement lundi matin à EBACE 2022. Selon le président et chef de la direction de l'entreprise, Éric Martel, la décision de lancer le l'avion a été pris suite à l'engagement du client. « Nous avons écouté le client. Ils sont très satisfaits du 7500 mais ils veulent plus d'autonomie et plus de vitesse. Le moment est venu.

Bombardier lance le Global 8000

452web-global-8000-launch-key-visual-1.jpg

Bombardier réfléchissait au Global 8000 depuis un certain temps, mais son lancement avait été mis de côté pendant la mise en service du Global 7500. Cette fois l’avionneur canadien a annoncé l’accélération du programme Global 8000 avec comme objectif de le mettre en service en 2025. L’avion doit venir remplacer le 7500, sur lequel il est étroitement basé.

Bombardier vise un rayon d’action de 8’000 nm pour le Global 8000 contre 7’700 nm pour le Global7500. Cela permettrait de relier Dubaï à Houston ou Singapour à Los Angeles. Il y a peu Bombardier imaginait le Global 8000 avec une longueur raccourcie par rapport au Global 7500. Aujourd’hui, l’avionneur est revenu en arrière, car selon ses l'aile transsonique et l'aérodynamique du prendraient en charge de nouvelles avancées en termes de vitesse et d'autonomie sans compromis sur la longueur du fuselage. Bombardier précise qu’il y aura peu de changement par rapport au Global 7500, ces dernières concerneront des modifications logicielles et quelques ajustements seront effectués sur la motorisation.  

Le Falcon 6X en grande première

DSC_8201.jpeg

L’avionneur français Dassault présente son Falcon 6X pour la première fois en Europe, marquant les débuts publics du biréacteur, tandis qu'une maquette de cabine grandeur nature de son Falcon 10X à fait ses débuts à l'EBACE.

Le Falcon 6X dispose d’un intérieur qui fait déjà rêver. Dassault Aviation a remporté un prix de la part du prestigieux International Yacht & Aviation Award pour la décoration intérieure du Falcon 6X. Dassault Aviation a travaillé en vue d’offrir une nouvelle référence de confort et d’espace pour son Falcon 6X. La conception sensorielle gère l'air, la lumière et le son de manière innovante pour maximiser la santé et le bien-être. Dans le Falcon 6X, la sélection des matériaux, des textures et des finitions, la disposition des meubles et du mobilier, la définition de l'éclairage intérieur et des couleurs et la conception des contours de la cabine ont été travaillé dans un respect d’harmonie. Les lignes fluides et ininterrompues de la cabine, la conception de mobilier innovante, les surfaces et la technologie encastrée offrent un intérieur confortable et sans encombrement conçu pour améliorer la sensation d'espace et faciliter la productivité et la détente pendant les longs voyages intercontinentaux.

Pour se faire, les équipes de Dassault se sont concentrées sur le bien-être du passager. Avec une hauteur de cabine de 1,98 mètre tandis que ses principaux concurrents ont une hauteur de cabine de 1,88 mètre et 1,91 mètre. En termes de largeur, le 6X arrive encore une fois au sommet avec une largeur de 2,58 mètres contre 2,44 mètres et 2,49 mètres. Les innovations concernent également la pressurisation pour correspondre à l'air à 3 ‘900 pieds lorsque l'avion est en croisière au FL41. Le Falcon Connect, soit la solution de l’avionneur en matière de connectivité permet aux passagers de travailler en vol, et d’accéder à une « suite tout-en-un de services et d’applications ». La cabine peut accueillir 16 passagers dans trois salons distincts, offrant de la place pour de multiples configurations, y compris une grande entrée, une aire de repos pour l'équipage et un spacieux salon arrière.  

Airbus continue la production du ACH130 Aston

DSC_8218.jpeg

Airbus Corporate Helicopters (ACH) s'est engagé à poursuivre la production de l'ACH130 Aston Martin Edition après avoir vendu la quasi-totalité de la production initiale plus rapidement que prévu.

L'hélicoptère distinctif et élégant est une version spéciale de l'ACH130 avec une gamme de designs intérieurs et extérieurs créés par Aston Martin qui a captivé l'imagination des propriétaires d'hélicoptères qui apprécient le frisson du pilotage et le plaisir de conduire des voitures de sport de luxe.

Un peu plus de deux ans après le lancement, ACH a vendu tous sauf un des 15 hélicoptères couverts par son engagement de production initial. Les commandes sont venues du monde entier, notamment d'Asie du Sud-Est, d'Europe, d'Amérique latine, de Nouvelle-Zélande et d'Amérique du Nord. Aujourd'hui, ACH a décidé de s'engager à produire 15 autres exemplaires pour répondre à l'intérêt continu suscité par l'ACH130 Aston Martin Edition. 

Photos : 1 Allée de présentation EBACE 22 @ P.Kümmerling 2 Global 8000 @ Bombardier 3 Falcon 6X @  4 ACH130 @ P.Kümmerling

05/04/2022

Entrée en service du Citation M2 Gen2 !

M2GenMastHead.jpg

 

 

Le premier avion d’afaires léger Cessna Citation M2 Gen2 a été livré à Guy Stockbridge, propriétaire d'Elite Team Offices. La société basée à Clovis, en Californie, a débuté en 1987 en tant qu'entreprise de services de pelouse et s'est développée pour offrir des services d'aménagement paysager, de construction, d'entreprise générale, d'ingénierie et de location d'équipement, entre autres secteurs verticaux de l'industrie.

Cette livraison intervient juste après l'obtention de la certification de type de la Federal Aviation Administration (FAA). Elite Team Offices a réceptionné l’avion moins de six mois après que Textron Aviation a annoncé la présentation du modèle lors de la National Business Aviation Association 2021 - Business Aviation Convention & Exhibition.

xls-gen2.jpg

Le Cessna Citation M2 Gen2

L'investissement de Textron Aviation dans la réinvention de l'intérieur de la plate-forme Citation M2 renforce l'accent mis par le modèle sur le confort du pilote et des passagers ainsi que sur la productivité. Avec un intérieur soigneusement conçu de l'avant vers l'arrière, le M2 Gen2 offre une expérience de cabine améliorée qui comprend un style intérieur haut de gamme, un éclairage d'accentuation ambiant, des porte-gobelets éclairés remasterisés et un nouveau siège rabattable orienté vers le côté en option qui se transforme en espace de rangement supplémentaire.

La productivité a été renforcée grâce aux dernières technologies en cabine, telles que les capacités de charge sans fil et les ports USB-A et USB-C à chaque siège de la cabine. Dans le cockpit, trois pouces d'espace pour les jambes ont été ajoutés à la position du copilote pour un confort accru. De plus, les matériaux du seuil d'entrée de la cabine ont été améliorés pour la durabilité et la maintenabilité.

Le Citation M2 Gen2 a une vitesse de croisière maximale de 404 nœuds en vitesse vraie (464 miles par heure) et une autonomie de 1 550 miles nautiques. L'avion peut opérer dans des aéroports avec des pistes aussi courtes que 3 210 pieds et montera à 41 000 pieds en 24 minutes. Le Citation M2 Gen2 est conçu pour un fonctionnement monopilote et comprend deux moteurs Williams FJ44, une avionique Garmin G3000 à commande tactile mise à jour et des sièges pour sept passagers.

cessnacitation m2 gen2,textron nbaa,abace,aviation d'affaires,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 Citation M2 Gen2 2 intérieur 3 Cockpit @ Textron

16/03/2022

La RAF se dote de deux Falcon 900LX

02. Falcon_900LX.jpg

La Royal Air Force (RAF) va se doter de deux avions d'affaires Dassault Falcon 900LX en vue d’assurer le transport VIP de hauts responsables de la défense et du gouvernement. En raison de leur mise en service cet été, ils remplaceront une flotte de quatre avions BAe 146, améliorant ainsi la capacité d'autonomie et réduisant considérablement les dépenses d'exploitation, la consommation de carburant et les émissions.

Les avions sont acquis directement par la société de gestion et de services d'avions Centerline AV Limited de Bristol, au Royaume-Uni, qui exploitera et soutiendra les unités 900LX pour le compte du ministère de la Défense (MoD). Centerline exploitera initialement l'avion avec des équipages mixtes civils et RAF. Les 900LX remplaceront le très apprécié BAe146 dans ce que le ministère de la Défense britannique appelle le « transport aérien de soutien au commandement » - transportant des hauts responsables de la défense et du gouvernement et parfois des membres de la famille royale. L'avion a été acquis dans le cadre d'un appel d'offres ouvert contre divers autres modèles d'avions d'affaires. Un porte-parole de la Royal Air Force a qualifié l'avion de "moderne et efficace".


Le 900LX est connu pour sa construction robuste, sa fiabilité, sa maniabilité supérieure et son excellente capacité de champ court. Sa configuration trijet classique est appréciée par de nombreux opérateurs pour sa capacité à permettre des routages plus directs au-dessus de l'eau avec une marge de sécurité supplémentaire. « Dassault Aviation est honoré d'avoir été sélectionné pour fournir ces deux Falcon 900LX à Centerline pour une utilisation par le ministère britannique de la Défense, et nous sommes impatients de renforcer cette relation au cours des prochaines années », a déclaré Eric Trappier, président-directeur général de Dassault Aviation. "Avec plus de 550 avions vendus à ce jour, les avions de la série 900 ont fait leurs preuves et se voient confier des missions critiques dans le monde entier par des gouvernements et des entreprises de premier plan."


Le Falcon 900LX 

3626280773.jpg

Le Falcon 900LX, dont la vaste cabine est basée sur celle du Falcon 900EX, offre des performances techniques et économiques supérieures. Il consomme 35 à 40 % de carburant en moins que les autres avions de sa catégorie, grâce à des structures allégées ultramodernes, une voilure extrêmement efficace et des ailettes marginales « Blended Winglets ». A pleine charge au décollage, le Falcon 900LX est capable de monter au niveau de vol FL390 (39 000 ft / 11 900 m) en seulement 20 minutes. Le nouveau Falcon 900LX offre le même niveau d’espace et de silence que la cabine du 900EX, tout en pouvant relier des paires de villes plus distantes. Le 900LX pourra ainsi assurer des trajets comme New York-Moscou, Paris-Pékin et Mumbai-Londres. Le Falcon 900LX est livré en série équipé du poste de pilotage EASy qui a été conçu pour alléger la charge de travail des pilotes et améliorer leur coordination par une « conscience situationnelle » accrue dans le poste de pilotage. Aujourd’hui, près de 400 avions équipés du cockpit EASy sont en service à travers le monde.

Le Falcon 900LX est équipé de trois réacteurs Honeywell TFE731-60, qui délivrent chacun une poussée de 5000 lb (ISA + 17 °C), contribuant ainsi aux faibles niveaux record de consommation carburant et de coût d’exploitation. Les réacteurs Honeywell TFE731-6.

Photos : 1 Falcon 900LX 2 Cockpit @ Dassault Aviation