01/07/2021

L’Allemagne signe pour le P-8A !

High-res_P8_Germany_Coasta_l251407578_MR_0621.jpg

Le ministère allemand de la Défense a signé hier une lettre d'offre et d'acceptation pour cinq Boeing P-8A « Poseidon » dans le cadre du processus de ventes militaires étrangères (FMS) du gouvernement américain. Avec cette commande, l'Allemagne devient le huitième client de l'avion de surveillance maritime multimission, rejoignant les États-Unis, l'Australie, l'Inde, le Royaume-Uni, la Norvège, la Corée et la Nouvelle-Zélande.

« Boeing est honoré de fournir à l'Allemagne l'avion de surveillance maritime le plus performant au monde », a déclaré Michael Hostetter, vice-président de Boeing Defence, Space & Security en Allemagne. « Nous continuerons à travailler avec le gouvernement américain, le gouvernement allemand et l'industrie pour établir un programme de maintien en puissance robuste qui garantira que la flotte de P-8A de la marine allemande est prête pour la mission. »

Le P-8A « Poseidon » offre une capacité multimission unique et est le seul avion en service et en production qui répond à l'ensemble des défis maritimes auxquels sont confrontés les pays européens. Déployé dans le monde entier avec plus de 130 avions en service et plus de 300’ 000 heures de vol collectives, le P-8A est vital pour la guerre anti-sous-marine mondiale, le renseignement, la surveillance et la reconnaissance et les opérations de recherche et de sauvetage.

« Apporter cette capacité à l'Allemagne n'est pas possible sans les contributions de l'industrie allemande », a déclaré le Dr Michael Haidinger, président de Boeing Allemagne, Europe centrale et orientale, Benelux et pays nordiques. « Avec le P-8A, nous allons étendre notre collaboration avec des entreprises allemandes, créer de nouveaux emplois et contribuer à la croissance économique locale à long terme.»

Les entreprises allemandes qui fournissent déjà des pièces pour le P-8A comprennent Aljo Aluminium-Bau Jonischeit GmbH et Nord-Micro GmbH. Récemment, Boeing a signé des accords avec ESG Elektroniksystem-und Logistik-GmbH et Lufthansa Technik pour collaborer dans les travaux d'intégration de systèmes, de formation, de support et de maintenance. En travaillant avec des fournisseurs locaux, Boeing fournira des solutions de support, de formation et de maintenance qui apporteront la plus haute disponibilité opérationnelle pour remplir les missions de la marine allemande.

Le Boeing P-8A « Poseidon »  

Le P-8A « Poseidon » est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et antisurface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A « Poseidon » est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une importante réduction des coûts, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage. Cet avion équipé de liaisons 11 et 16 et de systèmes internet, doit agir dans un concept de guerre en réseau en collaboration avec des drones.

Photo : P-8A aux couleurs allemandes @ Boeing

 

 

24/04/2018

Airbus présente son offre pour le remplacement des Tornado !

DbilESoWAAAoEAi.jpg

Munich, à la veille du salon aéronautique ILA Berlin 2018, Airbus et Eurofighter GmbH ont présenté leur offre au ministère allemand de la Défense pour le remplacement des avions de combat Tornado de la Luftwaffe.

Actuellement, l'armée de l'air allemande prévoit d'éliminer les derniers Panavia Tornado à partir de 2025 et de transférer les capacités vers un autre système d'armes. Comme le système Eurofighter est déjà utilisé par l'Allemagne, ce système pourrait parfaitement intégrer les capacités de l’actuel Tornado. En outre, une utilisation accrue du même type d'aéronef entraînerait des économies considérables en termes de services de soutien et de coûts de formation grâce aux économies d'échelle, ce qui réduirait également les coûts de vol par heure au sein des forces armées allemandes.

Pour l’avionneur européen, l'Eurofighter compose déjà l'épine dorsale de l'armée de l'air allemande et  devient une logique pour adopter les capacités du Tornado à moyen terme. Par ailleurs, une nouvelle commande de l’avion européen permettrait de relancer la chaîne de fabrication en Allemagne, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives en matière d’emplois.

Le succès de la production de l’Eurofighter pourrait également conduire à une coopération plus poussée avec d'autres pays européens déjà clients et ouvrir la porte à de nouveaux. Airbus pense notamment à la Belgique, la Finlande et la Suisse.

DbjeR95XUAE2jUi.jpg

À moyen terme, le développement de l'Eurofighter constituera la base technologique de la prochaine génération d'avions de combat européens. L'intention de collaboration a été convenue entre la France et l'Allemagne en juillet 2017 et ces appareils devraient entrer en service vers 2040.

Par ailleurs, Airbus DS met en avant le fait qu’au Royaume-Uni, l’Eurofighter reprend déjà de plus en plus les tâches des Tornado , la Royal Air Force ayant décidé de retirer sa flotte de Tornado en 2019.

La Luftwaffe exploite actuellement 130 Eurofighter et 90 Tornado. La flotte d'avions de combat de l'armée de l'air allemande est utilisée à la fois pour des missions visant à assurer la souveraineté de l'espace aérien sur l'Allemagne et dans des missions d'alliance internationales de l'OTAN à travers le monde.

Airbus vise une commande en ce qui concerne le dernier standard du « Typhoon II » soit le T3. Les Airbus DS Eurofighter T3 Block15 disposent des nombreuses nouvelles améliorations en comparaison des versions et standards antérieurs. L’Eurofighter T3 Block15 dispose du capteur IRST de série, il permettra la mise en oeuvre du missile air-air très longue portée « Meteor » de MBDA, il permet d’utililiser la nacelle de désignation "Sniper", ainsi que les missiles antichars MBDA « Brimstones II » et des bombes à guidage laser GBU-12. Le missile air-air courte portée Diehl BGT Iris-T fait également partie des options. En matière de radar, le T3 est doté du nouveau radar de type AESA à antenne à balayage électronique CAPTOR-E de Selex-ES.

 

ila berlin 2018,luftwaffe,armée allemande,nouvel avion de combat,panavia tornado,remplacement des tornado,blog défense,aviation et défense,défense européenne

Photos :1 Eurofighter & Tornado allemand  2 Eurofighter T3@ Airbus DS

03/12/2015

L’armée allemande va recevoir ses H145M !

BG15272h.jpg

Donauwörth, Airbus Hélicopters va débuter la semaine prochaine les livraisons des hélicoptères H145M à l’armée de l'air allemande, soit le client de lancement pour cette version armée de l’hélicoptère.

Ce mardi 8 décembre, l’armée allemande va recevoir ses deux premiers hélicoptères H145M sur un total de 15 commandés, le dernier aéronef doit être livré en 2017. Les H145M allemands sont configurés pour les missions des forces spéciales.

A signaler au passage que les premiers H145M destinés à la Royal Thai Navy et à l'armée taïlandaise, qui ont des ordres respectifs pour cinq et six unités, sont également à un stade avancé de la production.

 

Armement des H145M allemands :

Les H145M allemands seront armés avec des miniguns rétractables M134 de 7,62 mm sur pivot dans un premier temps. D’ici l’année prochaine, des travaux seront effectués pour intégrer d'autres armes balistiques comme la mitrailleuse de sabord MAG 58 et un canon de 12,7 mm et des roquettes non guidées.

 

Airbus H145M :

Le H145M est conçu à partir de la version civile et parapublique modernisée du H145 (anciennement dénommé EC145 T2 sous Eurocopter). Avec une masse maximum au décollage en augmentation (3 700 kilos), il peut être équipé d'équipements de mission, notamment d'un canon latéral monté sur pivot, il peut transporter des armes sur des mâts multifonctions ; des capteurs électro-optiques/infrarouges avec moyen de repérage d'objectifs ; ainsi que des solutions d'avionique militaire pour les communications, la navigation et la gestion de vol.

Équipé d'un dispositif de descente sur corde pour les opérations spéciales, le H145M bénéficie d'une capacité de survie améliorée par la protection balistique de l'équipage, des réservoirs de carburant auto-obturant et un système de guerre électronique d'autoprotection contre les menaces de missiles.

Bénéficiant de la robustesse, des faibles coûts d'exploitation et de la disponibilité élevée des hélicoptères éprouvés de la famille EC145/H145 d'Airbus Helicopters, le nouveau H145M est doté de moteurs Turbomeca Arriel-2E, un système numérique de régulation des moteurs à pleine autorité (FADEC) sur deux canaux, un rotor de queue caréné Fenestron®, ainsi que des boîtes de transmission modernisées pour les rotors principal et de queue. La masse maximum au décollage de cet hélicoptère modernisé est augmentée de 50 kg, tandis que ses performances en vol stationnaire - même avec une seule turbine opérationnelle sont cruciales pour la sécurité en vol et le succès des missions, en particulier dans le cadre d'opérations spéciales ou de recherche et de sauvetage au combat.

 

m02012061300100.jpg

 

Photos : 1 H145M @ Aribus Helicopters 2 H145M @ Deagel

 

12/07/2013

La Bundeswehr commande l’EC645 !

m02012061300100.jpg

 

 

Eurocopter et le ministère fédéral allemand de la Défense ont signé hier un contrat pour l’achat de 15 hélicoptères EC645 T2 (LUH) destinés aux Kommando Spezialkräfte (KSK) (Commandement des forces spéciales de l'Allemagne. Les livraisons débuteront à fin 2015 et seront achevées d'ici la mi-2017.


L’EC645 T2 est également connu sous le nom d’UH-72A « Lakota » aux Etats-Unis, il équipe l’US Army et la National Guard. Cependant, l’EC645 T2 diffère de ses homologues « Lakota » et EC145 par l’adjonction d’un rotor de queue à fenestron.

 En Allemagne, il améliorera la capacité opérationnelle du Commandement des Forces spéciales en effectuent des missions qui comprennent l'insertion et l'extraction des opérations spéciales, l'appui-feu et de la reconnaissance.


L'EC645 T2 LUH dispose d'un cockpit numérique moderne avec une capacité de vision complète de nuit et d'un pilote automatique 4 axes. Son équipement de communication, y compris les radios  tactiques permettent l'interopérabilité avec les forces de l'OTAN. L’accès est rapide à sa cabine spacieuse, qui dispose de deux grandes portes latérales coulissantes et des portes doubles à l'arrière. La masse maximale de l'hélicoptère est de 3,7 tonnes. La sécurité des troupes est améliorée par le fenestron du rotor de queue caréné, en particulier pour les opérations de vol dans les sites d'atterrissage confinés. En outre, les ensembles d'équipement de mission incluent le système de corde rapide, des crochets d'arrimage et de levage. L'hélicoptère sera  également équipé pour l’emport d’armement de capteurs électro-optiques. Un système d'auto-protection et une protection balistique qui augmente encore la sécurité de l'équipage et de survie de l’aéronef. L'EC645 T2 est alimenté par deux moteurs Arriel 2E.

 

 

 

 

exph-0118-04.jpg

 

 

Photos :1  Eurocopter  EC645 T2 2 Intérieur @ EADS/Eurocopter

 

 

 

11:29 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eurocopter, ec645 t2, armée allemande |  Facebook | |