18/07/2022

Modernisation des Eurofighter anglais !

34.jpg

Le Royaume-Uni a signé un contrat de 2,8 milliards de dollars couvrant la livraison du radar à balayage électronique actif ECRS Mk 2 pour une partie de la flotte des avions de combat Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force (RAF).

C’est en septembre 20 que le ministère britannique de la Défense (MoD) a donné son feu vert à la phase terminale du radar CAPTOR-E Mk 2 (ECRS MK 2) destiné au chasseur polyvalent « Typhoon II » de la Royal Air Force (RAF).

L’objectif est de moderniser 40 Eurofighter de la T3 (Tranche3) avec les nouveaux capteurs développés par Leonardo UK pour la fin de la décennie.

Le chef d'état-major de la RAF, le maréchal en chef de l'Air Sir Mike Wigston, a décrit l'activité de modification comme "le plus grand saut de capacité pour le Typhoon depuis le début du service" et "une mise à niveau transformatrice".

Organisé dans le cadre du package d'améliorations P4E, le projet comprendra également l'équipement de l'avion avec un ordinateur de mission de remplacement et une nouvelle interface de gestion des capteurs et du cockpit.

Leonardo UK livrera le premier exemple de test en vol u radar ECRS Mk 2 sur le site Warton de BAE Systems dans le Lancashire encore cette année, les activités de test devant commencer l'année prochaine. La capacité opérationnelle initiale devrait être atteinte en 2028.

Nouvelles capacités

Unknown-1.png

Une fois équipé du radar ECRS Mk2les Eurofighter britannique pourront remplir de nouvelles tâches tels que la suppression des défense aérienne ennemie et mener des attaques électroniques (SEAD/DEAD). De nouvelles armes seront également introduites pour effectuer de telles tâches, notamment le missile air-sol Spear EW de MBDA.

Pour Leonardo, l'ECRS Mk 2 promet de créer une norme « Typhoon »  qui apportera un complément au F-35 en service au sein de la RAF, non seulement en transportant des armes supplémentaires au combat, mais en apportant ses propres capacités avancées qui améliorent la capacité de survie. Un Typhoon équipé d'ECRS Mk 2 sera une plateforme très résistante, donc, même si l'ennemi peut détecter que l'avion est "dans la zone", le pilote n'aura pas à se soucier de la signature de l'avion les nouvelles capacités le rendront particulièrement létal. Le « Typhoon » transportera un grand nombre d'armes combinées à des attaques électroniques.

ECRS MK2

BAE Systems et Leonardo travaillent dans le cadre d'un programme de développement de quatre pays, aux côtés des partenaires du consortium Eurofighter en Allemagne, en Espagne et en Italie sur une version de base du radar Captor-E de type AESA. Cependant, les deux sociétés affirment que l'ECRS Mk 2 « est une approche totalement nouvelle conçue pour répondre aux besoins opérationnels de la RAF et des futurs clients exportateurs ».

Les principaux différenciateurs de l’ECRS Mk 2 sont un nouveau réseau multifonction à haute puissance, comportant beaucoup plus d’éléments de transmission / réception que les radars de chasse similaires, et un nouveau « back-end » à architecture ouverte. Le nouveau réseau permettra le fonctionnement simultané de la fonctionnalité EW et EA à large bande aux côtés des modes radar air-air et air-sol traditionnels.

Les versions de radar AESA

Actuellement équipé d'un radar à balayage mécanique l’ECR CAPTOR, l’Eurofighter est conçu pour être continuellement mis à niveau pour répondre à la demande opérationnelle, quel que soit le défi ou la menace. L'ECRS Mk2 permettra à l'avion de détecter, d'identifier et de suivre simultanément plusieurs cibles dans les airs et au sol dans les environnements les plus difficiles.

Prévu pour être en service au milieu des années 2020, le programme de développement des radars soutiendra des centaines d’emplois hautement qualifiés, dont plus de 300 sur le site d’Édimbourg de Leonardo et 100 sur leur site de Luton, 120 sur le site de BAE Systems dans le Lancashire et 100 sur leur site de Dunfermline et 50 chez le sous-traitant Meggitt à Stevenage.

Un avion, trois versions du radar CAPTOR-E :

  • Le CAPTOR-E Mk0 soit la version de base de Leonardo destinée au Qatar et au Koweit.
  • Le CAPTOR-E MK1 dont l'interface est développée par Hensoldt pour l'Allemagne et l'Espagne.
  • Le CAPTOR-E ECRS Mk2 en développement par la filliale de Leonardo en Angleterre pour la RAF.

Si nombre d'éléments sont communs entre les trois versions, les différences pourraient compliquer le choix des clients potentiels à l’avenir.

IMG_0203 2.jpeg

Photos :1 Eurofighter Britanniques@ RAF  2 Eurofight avec ECRS MK2 3 nouveaux Cockpit @ BAe

12/04/2022

BOC Aviation commande 80 avions auprès d’Airbus !

0-19-770x513.jpg

BOC Aviation a signé une commande ferme de 80 avions de la famille A320neo comprenant 10 A321XLR, 50 A321neo et 20 A320neo. Le dernier accord porte le total des commandes directes de BOC Aviation avec Airbus à 453 appareils, de la famille monocouloir A320 aux gros-porteurs A330 et A350.

« Nous sommes fiers de poursuivre notre relation de longue date avec Airbus, avec qui nous sommes partenaires depuis plus de 26 ans », a déclaré Robert Martin, directeur général et président-directeur général de BOC Aviation. "Il s'agit de la plus importante commande que nous ayons jamais passée et elle portera à 546 le nombre total d'avions Airbus achetés depuis sa création. Cela souligne notre confiance continue dans la famille A320neo pour sa fiabilité et son efficacité opérationnelle et reflète la popularité de l'avion parmi nos clients. Nous sommes impatients de fournir en permanence à nos clients des solutions d'avions aussi économes en carburant et technologiquement avancées. 

"Airbus remercie BOC Aviation pour sa confiance inébranlable et son soutien à la famille A320neo avec sa plus grosse commande jamais passée", a déclaré Christian Scherer Airbus Chief Commercial Officer et Head of Airbus International. « Cette importante commande à long terme de 80 avions supplémentaires est un excellent témoignage de la valeur durable de nos produits monocouloirs par l'un des principaux loueurs au monde, BOC Aviation. Nous saluons sa vision et sa prévoyance dans la sécurisation des positions de livraison futures de ces actifs les plus recherchés dans le segment des monocouloirs, maintenant et à plus long terme. »

La famille A320neo intègre des moteurs de nouvelle génération et des Sharklets, qui, ensemble, permettent d'économiser au moins 20 % de carburant et de CO2, ainsi qu'une réduction de 50 % du bruit. La version A321XLR offre une nouvelle extension de portée à 4 700 nm. Cela donne à l'A321XLR un temps de vol pouvant aller jusqu'à 11 heures, les passagers bénéficiant tout au long du voyage de l'intérieur Airspace primé d'Airbus, qui apporte les dernières technologies et conceptions de cabine à la famille A320.

Fin mars 2022, la famille A320neo totalisait plus de 7’900 commandes d'environ 130 clients. Depuis son entrée en service il y a six ans, Airbus a livré plus de 2’100 appareils de la famille A320neo, contribuant à 15 millions de tonnes d'économies de CO2.

Photo : la famille Airbus commandée par BOC @ Airbus

30/10/2021

Premier vol d’un A319neo avec 100% de biocarburant !

A319NEO-800x445.jpg

 

Airbus, Dassault Aviation, l'ONERA, le Ministère des Transports et Safran ont lancé la première étude en vol d'un avion monocouloir fonctionnant au carburant d'aviation durable (CAD) non mélangé. 

Lors du vol d’essai au-dessus de la région toulousaine le 28 octobre, un avion d'essai Airbus A319neo équipé de moteurs CFM LEAP-1A a fonctionné avec 100% de CAD. Les premiers résultats des essais au sol et en vol sont attendus en 2022.

Le CAD non mélangé est fourni par Total Energies. Il est fabriqué à partir d'esters hydro-traités et d'acides gras (HEFA), qui se composent principalement d'huiles de cuisson usagées. HEFA est constitué d'hydrocarbures paraffiniques, sans soufre ni aromatiques. Environ 57 tonnes de CAD seront utilisées pour l'ensemble de la campagne d'essais. Il est produit en Normandie près du Havre, en France. Le 100% CAD sera également employé pour les études de compatibilité et d'opérabilité du moteur Arrano de Safran utilisé sur l'Airbus Helicopters H160, qui devraient démarrer en 2022. 

Airbus, en collaboration avec le DLR, est chargé de caractériser et d'analyser l'impact de 100 % de CAD sur les émissions au sol et en vol. Safran se concentre sur les études de compatibilité liées au système de carburant et à l'adaptation des moteurs destinés aux avions commerciaux et aux hélicoptères, ainsi que leur optimisation pour différents types de carburants 100 % CAD. Safran effectuera d’ici la fin de l’année sur son site de Villaroche des tests au sol du moteur LEAP avec 100% de CAD afin de compléter cette analyse. L'ONERA soutient Airbus et Safran dans l'analyse de la compatibilité du carburant avec les systèmes de l'avion et sera chargé de préparer, d’analyser et d’interpréter les résultats des tests d'impact de l’utilisation de 100% de CAD sur les émissions et la formation de traînées. Dassault Aviation contribue aux études de compatibilité des matériaux et équipements et vérifie la sensibilité de biocontamination avec l’utilisation de 100% de CAD. 

L'étude - connue sous le nom de VOLCAN (VOL avec Carburants Alternatifs Nouveaux) - contribue à l’effort global de décarbonation actuellement mené par l'ensemble des acteurs de l'industrie aéronautique qui bénéficie d'un financement du plan France Relance dont la partie dédiée à la décarbonation de l'aviation est mise en œuvre par la DGAC sous la responsabilité de Jean-Baptiste Djebbari, Ministre des Transports. L'objectif ultime de l'étude est de promouvoir le déploiement à grande échelle de CAD, ainsi que la certification d’une utilisation de 100% de CAD pour la nouvelle génération d’avions commerciaux monocouloirs et d'avions d'affaires.

Photo : l’A319neo @ airbus

27/07/2021

Premier A220 pour Air Austral ! 

1st-A220-Air-Austral.jpg

Le premier des trois A220 d'Air Austral, la compagnie aérienne française basée à La Réunion, a été livré depuis la chaîne d'assemblage final (FAL) de l'Airbus A220 à Mirabel, au Canada. Les deuxième et troisième appareils devraient rejoindre la flotte d'Air Austral dans les prochains jours.

Airbus est ravi d'accueillir Air Austral en tant que nouveau client et opérateur d'Airbus. Cet A220 sera le premier du type à être exploité par une compagnie aérienne française dans la région de l'océan Indien.

Air Austral a sélectionné l'Airbus A220-300 dans le cadre de son plan de modernisation de sa flotte moyen et court-courrier afin de renforcer son efficacité opérationnelle, en offrant une expérience passager enrichie dans un aménagement cabine confortable en deux classes avec 132 sièges : 12 en classe affaires et 120 en classe économique.

Portant la livrée distinctive de la compagnie aérienne représentant les beaux paysages de La Réunion, Air Austral renforcera son réseau régional avec trois A220-300, desservant des liaisons entre La Réunion et Maurice, Mayotte, Seychelles, Afrique du Sud, Madagascar et jusqu'en Inde.

Propulsé par des turboréacteurs à double flux de dernière génération, Pratt & Whitney PurePower PW1500G, l'A220 est l'avion le plus silencieux et le plus écologique de sa catégorie. L'avion présente une empreinte sonore réduite de 50 % par rapport aux avions de la génération précédente, une consommation de carburant et des émissions de CO2 par siège inférieures de 25 %, ainsi que des émissions de NOx 50 % inférieures aux normes actuelles de l'industrie.

L'A220 est le premier avion civil à obtenir la certification ETOPS domestique de la part de Transports Canada. Cette capacité est disponible en option pour les opérateurs de l'A220-100 et de l'A220-300, et leur permettra d'exploiter leurs appareils jusqu'à une distance correspondant à 180 minutes de vol par rapport à l'aéroport de déroutement le plus proche.

Seul appareil fabriqué sur mesure pour le marché des 100 à 150 sièges, l'A220 affiche une consommation de carburant inégalée et offre un confort digne d'un gros-porteur dans un monocouloir. Cet appareil conjugue des caractéristiques aérodynamiques avancées, des matériaux innovants,

À ce jour, plus de 160 A220 ont été livrés, exploitant des routes en Asie, en Amérique du Nord, en Europe et en Afrique, prouvant la grande polyvalence des monocouloirs nouvelle génération d'Airbus. 

Photo : A220-300 aux couleurs d’Air Austral @

 

19/12/2020

Air Greenland commande un A330-800 !

AirGreenland300dpi.jpeg

Le transporteur du Groenland, Air Greenland, vient de passer commande pour un exemplaire de l’Airbus A330-800neo.

Le nouvel A330-800 remplacera l'Airbus A330-200ceo vieillissant de la compagnie aérienne pour sécuriser les opérations reliant l'île arctique au Danemark à partir de la fin de 2022 et au-delà.

Jacob Nitter Sørensen, PDG d’Air Greenland, a déclaré : « L’A330neo est un élément fondamental de la stratégie de flotte d’Air Greenland. Le nouvel avion offrira, pour les années à venir, aux voyageurs à destination et en provenance du Groenland une expérience en vol unique tout en laissant l'empreinte carbone la plus faible possible. L'A330neo convient parfaitement à la tâche très difficile de fournir des services de passagers, de fret et de fret sûrs et efficaces toute l'année à destination et en provenance du Groenland. »

L'Airbus A330neo est un véritable avion de nouvelle génération, s'appuyant sur les caractéristiques populaires de l'A330ceo et développé pour la dernière technologie A350. Équipé d'une cabine Airspace convaincante, l'A330neo offre une expérience passager unique avec les systèmes de divertissement en vol et la connectivité de dernière génération. Propulsé par les derniers moteurs Rolls-Royce Trent 7000 et doté d'une nouvelle aile avec une envergure accrue et des `` Sharklets '' inspirés de l'A350, l'A330neo offre également un niveau d'efficacité sans précédent - avec une consommation de carburant par siège inférieure de 25% à celle de la génération précédente. Grâce à sa capacité de taille moyenne sur mesure et à son excellente polyvalence de gamme, l'A330neo est considéré comme l'avion idéal pour accompagner les opérateurs dans leur récupération post-COVID-19.

Photo : A330-800neo aux couleurs d’Air Greenland @ Airbus