26/10/2020

American Airlines prépare le retour en vol du B737 MAX !

02152019_American_Airlines_B738M_N314RH_KMIA_NASEDIT_32204796837_1170.jpg

La compagnie américaine American Airlines s’active en vue d’un retour en vol du B737 MAX. Cette dernière prépare des visites pour le public dans le but de rétablir la confiance. De l’autre, le personnel navigant s’entraîne sur les simulateurs de l’avion.

Avec l’arrivée des modifications au logiciel des avions, le processus approfondi mis en place par la FAA, la compagnie American Airlines anticipe la remise en service de l’avion, bien qu’un calendrier de remise en ligne n’est pas encore disponible. Cette action doit, selon le transporteur permettre de redonner confiance dans l’avion. Mais il faut du temps, en conséquence il n’est pas trop tôt pour préparer le terrain.

« Nous voyons cette ligne d'arrivée nous approcher et je pense que c'est une vraie ligne d'arrivée », a déclaré David Seymour, directeur de l'exploitation d'American Airlines.

La compagnie aérienne basée à Fort Worth prévoit de commencer des vols avec des employés après les Fêtes de Thanksgiving, estimant que la FAA lèvera l'interdiction de vol à la mi-novembre. Un porte-parole d’American Airlines a déclaré que les plans de la société étaient provisoires, sur la base de la décision de la FAA.

La semaine dernière, American Airlines a déclaré qu'elle prévoyait de planifier les premiers vols du B737 MAX depuis l'échouement de l'avion pour certains vols entre l'aéroport LaGuardia de New York et son hub de Miami du 29 décembre au 4 janvier.

American Airlines envisage d'offrir à certains clients venir voir l’avion dans les aéroports (Dallas / Fort Worth, LaGuardia et Miami) avec la participation de pilotes et de mécaniciens. Les pilotes peuvent également répondre aux questions des clients par le biais d'appels et de messages vidéo, a déclaré la société.

Dans un premier temps, les clients ayant réservé un vol sur le B737 Max recevront des notifications et pourront passer à un autre vol, s’ils ne se sentent pas à l'aise a déclaré la compagnie.

Et les autres transporteurs ?

Pour l’instant les autres transporteurs semblent être dans l’attente de nouvelles informations de la part de la FAA. Pour autant, de bonnes nouvelles pourraient accélérer la reprise des préparations de vol du B737 MAX.

Le directeur commercial de United Airlines, Andrew Nocella, a déclaré plus tôt ce mois-ci dans un appel aux résultats que la compagnie aérienne remettrait le B737MAX à son calendrier "probablement l'année prochaine sur la base du calendrier que nous avons entendu de la FAA et de Boeing."

La semaine dernière, le PDG de Southwest Airlines, Gary Kelly, a déclaré à CNBC que la compagnie aérienne n’avait pas programmé de nouveaux vols avec le MAX, car elle n’était toujours pas autorisée à voler. Kelly a toutefois estimé qu'il pourrait revenir au deuxième trimestre de 2021. 

American-Airlines-Boeing-737-Max.jpg

Photos : 1 B737 MAX American Airlines avant l’arrêt des vols 2 La flotte à l’arrêt @ AA

 

03/05/2018

Americain Airlines commande des CRJ & E175!

original.jpeg

American Airlines, a signé une double commande auprès de Bombardier Canada et Embraer Brésil pour un total de 30 avions régionaux.

CRJ900

Chez Bombardier la commande ferme concerne 15 biréacteurs régionaux CRJ900 neufs. Le contrat d’achat est également assorti d’une option d’achat de 15 avions CRJ900 supplémentaires. Selon le prix courant de l’avion CRJ900, la valeur de ce contrat d’achat ferme s’élève à environ 719 millions de dollars américains.

À la livraison, American bénéficiera de la toute dernière amélioration apportée aux biréacteurs régionaux de la CRJ Series, soit la cabine Atmosphère qui offre une expérience améliorée aux passagers et qui peut loger un plus grand nombre de valises à roulettes surdimensionnées que n’importe quel autre avion de la même catégorie.

American a choisi PSA Airlines pour exploiter les 15 avions CRJ900 configurés en deux classes et comprenant 76 sièges, dont 12 sièges de première classe. La compagnie aérienne prévoit prendre livraison du premier avion doté du nouvel intérieur au cours du deuxième trimestre de 2019.

À propos de la cabine Atmosphère :

La nouvelle cabine Atmosphère hausse la barre en matière d’expérience des passagers dans le segment de marché des biréacteurs régionaux. Au nombre des principales caractéristiques du nouvel intérieur, il a une aire de séjour améliorée, la capacité de ranger les valises les roulettes d’abord, des toilettes plus spacieuses et un plus grand nombre de solutions de connexion. Tous ces éléments sont intégrés à une allure et à des choix de matériaux contemporains. En fait, la conception de la cabine Atmosphère permet à chaque passager de transporter et de ranger une valise à roulettes surdimensionnée dans les compartiments à bagages de la cabine de l’avion, ce qui réduit la quantité de bagages à enregistrer au comptoir ou à la porte d’embarquement. Pour en savoir plus, visitez le site 

E175 :

 

JAV20170428120525.jpg

En parallèle le transporteur a signé une commande ferme portant sur 15 avions E175 d'une configuration de 76 sièges. Le contrat a une valeur de 705 millions de dollars, sur la base des prix courants, et sera inclus dans le carnet de commandes d'Embraer pour le deuxième trimestre 2018. Les livraisons auront lieu en 2019 entre mars et novembre.

Combiné avec les trois précédentes commandes de la compagnie aérienne pour le E175, ce nouveau contrat se traduit par un total de 89 E175 pour American Airlines. La commande la plus récente a eu lieu en octobre 2017 pour dix avions.

American Airlines a choisi Envoy, une filiale à 100% d'American Airlines Group, pour exploiter les 15 avions qui seront configurés avec un total de 76 sièges, soit 12 en première classe et 64 en cabine principale, y compris les sièges Main Cabin Extra.

Photos : 1CRJ900 aux couleurs de AA@Bombardier 2E175 aux couleurs d’AA @ Embraer

08/04/2018

Americain Airlines : grosse commande pour le B787 !

1.jpeg

American Airlines a annoncé aujourd'hui vouloir doubler sa flotte de B787 « Dreamliner » avec une nouvelle commande pour 47 'avion et des options pour 28. Les 47 B787 sont évalués à plus de 12 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur américain. American Airlines devient ainsi le plus grand client du B787dans l'hémisphère occidental.

La commande se compose de 22 exemplaires du B787-8 (242 sièges) et 25 B787-9 (290 sièges). Ces avions vont venir remplacer les Boeing B767 et la première génération de B777 et A330.

Le B787  «Dreamliner» :

Construit principalement à partir de matériaux composites en fibre de carbone, le « Dreamliner » élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le B787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour les passagers plus conviviale en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleure visibilité et sont dotés de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

 Photo :B787-8 &-9 aux couleurs d’American Airlines @ Boeing

 

 

19/05/2016

A321 made in US pour American Airlines !

Airbus-A321-AmericanAirlines-Mobile.jpg

La compagnie American Airlines a réceptionné son premier Airbus A321 entièrement construit aux Etats-Unis sur le site de l’avionneur européen à Mobile, Alabama. Airbus prévoit livrer quatre avions par mois à partir de son usine de Mobile d'ici la fin de 2017. Les premières livraisons concernent des appareils de la famille A320 avec l'option moteur actuel (CEO), mais prochainement, va commencer la transition vers une nouvelle option moteur (NEO) dérivés à la fin de 2017.

Rappel :

Airbus a annoncé en 2012 sa décision d'investir 600 millions de dollars pour la construction d'une chaîne d'assemblage final destinée aux monocouloirs à Mobile, Alabama, et moins d'un an s'est écoulé avant le lancement de la construction. La cérémonie d'inauguration de l'usine a elle eu lieu en septembre 2015. Neuf autres appareils de la famille A320 sont actuellement en cours de production sur le site. Les avions Airbus sont aujourd'hui produits 24h/24 dans des usines implantées aux quatre coins du monde (Mobile, Alabama ; Hambourg, Allemagne ; Toulouse, France ; et Tianjin, Chine), illustrant l'adage “The Sun Never Sets on Airbus” (le soleil ne se couche jamais pour Airbus).

Photo : A321 destiné à American Airlines @ Airbus/Mobile

 

17/02/2016

Le 100ème B787 produit à North Charleston!

K66513-1.jpg


Le second site de production de l’avionneur Boeing à North Charleston vient de livrer son 100ème B787 « Dreamliner ». L’avion un B787-800 a été réceptionné par la compagnie American Airlines, lors d’une cérémonie en présence des employés du site de Boeing en Caroline du Sud.

« Atteindre ce jalon est un témoignage du travail acharné et le dévouement de toute notre équipe », a déclaré Beverly Wyse, vice-président et directeur général de Boeing South Carolina.

La compagnie American Airlines a commandé un total de 76 B787-800, auquel s’ajoute une seconde commande portant sur 42 B787-900 avec une option pour 58 B787-900 supplémentaires. La compagnie continue également à investir en matière de restauration à bord avec le lancement d’un nouveau programme de menus pour les passagers de Première et Classe Affaires et de nouvelles options de restauration pour les passagers de la la Classe Economie.

Rappel:

Le B787 est presque fait entièrement de matériaux composites, plus légers et plus résistants. Une nouvelle architecture électronique permet de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, la surveillance complète des systèmes qui permettent à l'avion de s'auto-évaluer et signaler les besoins en maintenance à des systèmes terrestres et ceci non plus seulement sur les organes primaires mais également secondaires.
Boeing en choisissant General Electric (GEnx) et Rolls-Royce (Trent) pour développer les moteurs de l’avion, permet de réduire la consommation de kérosène et donc le rejet de CO2 de près de 30%.

K66513-2.jpg

Photos: Livraison du 100ème B787-800 produit à Charleston@ Boeing