23/05/2022

EBACE s’est ouvert, les nouvelles du jour !

DSC_8205.jpeg

Genève, après une pause COVID, le Salon EBACE a réouvert ses portes ce matin. L’intérêt est de mise avec de nombreux visiteurs. Le thème du climat a été à l’ordre du jour et sera le fil conducteur tout au long du Salon.

Prise de position  

Les dirigeants d'entreprises développant des technologies révolutionnaires capables de réduire considérablement les émissions ont fait valoir leurs arguments lors de l'ouverture du premier sommet européen sur la durabilité de l'aviation d'affaires. L'industrie fait pression sur de nombreux fronts pour atteindre l'objectif de l'engagement de l'aviation d'affaires sur le changement climatique de zéro émission nette de carbone d'ici 2050.

Ce matin une discussion animée par la journaliste aéronautique primée aux Emmy et Peabody Award, Lisa Stark, comprenait des entreprises développant des avions alimentés par batterie et à hydrogène, de nouveaux types de carburant d'aviation durable et des efforts basés sur le marché pour réduire les émissions des vols. Les dirigeants des entreprises ont déclaré que le carburant d'aviation durable (SAF) n'était qu'une première étape pour réduire les émissions des vols.

L'ancienne ingénieure de la NASA Anita Sengupta, PDG d'Hydroplane, a déclaré que les avions à pile à combustible à hydrogène s'avéreraient finalement meilleurs que les batteries en termes de coût et d'efficacité. Elle a fait valoir que les batteries, essentielles pour les téléphones sur lesquels nous comptons aujourd'hui, continueront à progresser. Il a prédit que les avions électriques seraient finalement capables de propulser des vols d'une durée de deux ou trois heures.

Bombardier a dévoilé le Global 8000 comme étant l'avion d'affaires spécialement conçu pour le plus rapide (Mach 0,94) et le plus long rayon d'action (8 000 nm) lors d'un événement de lancement lundi matin à EBACE 2022. Selon le président et chef de la direction de l'entreprise, Éric Martel, la décision de lancer le l'avion a été pris suite à l'engagement du client. « Nous avons écouté le client. Ils sont très satisfaits du 7500 mais ils veulent plus d'autonomie et plus de vitesse. Le moment est venu.

Bombardier lance le Global 8000

452web-global-8000-launch-key-visual-1.jpg

Bombardier réfléchissait au Global 8000 depuis un certain temps, mais son lancement avait été mis de côté pendant la mise en service du Global 7500. Cette fois l’avionneur canadien a annoncé l’accélération du programme Global 8000 avec comme objectif de le mettre en service en 2025. L’avion doit venir remplacer le 7500, sur lequel il est étroitement basé.

Bombardier vise un rayon d’action de 8’000 nm pour le Global 8000 contre 7’700 nm pour le Global7500. Cela permettrait de relier Dubaï à Houston ou Singapour à Los Angeles. Il y a peu Bombardier imaginait le Global 8000 avec une longueur raccourcie par rapport au Global 7500. Aujourd’hui, l’avionneur est revenu en arrière, car selon ses l'aile transsonique et l'aérodynamique du prendraient en charge de nouvelles avancées en termes de vitesse et d'autonomie sans compromis sur la longueur du fuselage. Bombardier précise qu’il y aura peu de changement par rapport au Global 7500, ces dernières concerneront des modifications logicielles et quelques ajustements seront effectués sur la motorisation.  

Le Falcon 6X en grande première

DSC_8201.jpeg

L’avionneur français Dassault présente son Falcon 6X pour la première fois en Europe, marquant les débuts publics du biréacteur, tandis qu'une maquette de cabine grandeur nature de son Falcon 10X à fait ses débuts à l'EBACE.

Le Falcon 6X dispose d’un intérieur qui fait déjà rêver. Dassault Aviation a remporté un prix de la part du prestigieux International Yacht & Aviation Award pour la décoration intérieure du Falcon 6X. Dassault Aviation a travaillé en vue d’offrir une nouvelle référence de confort et d’espace pour son Falcon 6X. La conception sensorielle gère l'air, la lumière et le son de manière innovante pour maximiser la santé et le bien-être. Dans le Falcon 6X, la sélection des matériaux, des textures et des finitions, la disposition des meubles et du mobilier, la définition de l'éclairage intérieur et des couleurs et la conception des contours de la cabine ont été travaillé dans un respect d’harmonie. Les lignes fluides et ininterrompues de la cabine, la conception de mobilier innovante, les surfaces et la technologie encastrée offrent un intérieur confortable et sans encombrement conçu pour améliorer la sensation d'espace et faciliter la productivité et la détente pendant les longs voyages intercontinentaux.

Pour se faire, les équipes de Dassault se sont concentrées sur le bien-être du passager. Avec une hauteur de cabine de 1,98 mètre tandis que ses principaux concurrents ont une hauteur de cabine de 1,88 mètre et 1,91 mètre. En termes de largeur, le 6X arrive encore une fois au sommet avec une largeur de 2,58 mètres contre 2,44 mètres et 2,49 mètres. Les innovations concernent également la pressurisation pour correspondre à l'air à 3 ‘900 pieds lorsque l'avion est en croisière au FL41. Le Falcon Connect, soit la solution de l’avionneur en matière de connectivité permet aux passagers de travailler en vol, et d’accéder à une « suite tout-en-un de services et d’applications ». La cabine peut accueillir 16 passagers dans trois salons distincts, offrant de la place pour de multiples configurations, y compris une grande entrée, une aire de repos pour l'équipage et un spacieux salon arrière.  

Airbus continue la production du ACH130 Aston

DSC_8218.jpeg

Airbus Corporate Helicopters (ACH) s'est engagé à poursuivre la production de l'ACH130 Aston Martin Edition après avoir vendu la quasi-totalité de la production initiale plus rapidement que prévu.

L'hélicoptère distinctif et élégant est une version spéciale de l'ACH130 avec une gamme de designs intérieurs et extérieurs créés par Aston Martin qui a captivé l'imagination des propriétaires d'hélicoptères qui apprécient le frisson du pilotage et le plaisir de conduire des voitures de sport de luxe.

Un peu plus de deux ans après le lancement, ACH a vendu tous sauf un des 15 hélicoptères couverts par son engagement de production initial. Les commandes sont venues du monde entier, notamment d'Asie du Sud-Est, d'Europe, d'Amérique latine, de Nouvelle-Zélande et d'Amérique du Nord. Aujourd'hui, ACH a décidé de s'engager à produire 15 autres exemplaires pour répondre à l'intérêt continu suscité par l'ACH130 Aston Martin Edition. 

Photos : 1 Allée de présentation EBACE 22 @ P.Kümmerling 2 Global 8000 @ Bombardier 3 Falcon 6X @  4 ACH130 @ P.Kümmerling

16/04/2021

Des H225M « Caracal » additionnels pour l’Armée de l’air française !

1329811895.jpg

La ministre française des Armées, Florence Parly, a annoncé que la Direction générale de l'armement (DGA) a signé un ordre d'achat de huit H225M « Caracal » supplémentaires qui seront exploités par les forces aériennes et spatiales françaises. Cette commande s'inscrit dans le cadre d'un plan Stimulus de soutien à l'industrie aéronautique nationale annoncé par le gouvernement français en 2020. Les premières livraisons des H225M devraient commencer en 2024 et répondront aux besoins opérationnels des forces aériennes et spatiales et au remplacement tant attendu de la flotte  des vieux « Puma ».

Ces contrats bénéficieront à l'ensemble de l'industrie française de l'hélicoptère, y compris à d'autres grands fournisseurs aéronautiques français tels que Safran Helicopters Engines avec les moteurs Makila 2A du H225M, Safran Power Units avec le groupe auxiliaire de puissance Saphir 20, Safran Electronic Defense avec le système électro-optique Euroflir 410M NG et le système de navigation inertielle Sigma, et Thales avec la radio VUHF TRA6034 et le transpondeur IFF TSC4000. Mais avec plus de 300 fournisseurs français de niveau 1 impliqués dans la chaîne d'approvisionnement du H225M, le contrat bénéficiera également à diverses petites et moyennes entreprises.

Le H225M « Caracal »: 

Le H225M « Caracal » (ex EC725) est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes bimoteur est équipé d'un rotor à cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), le transport aérien tactique, longue distance le transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et les missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

Photo : H225M « Caracal » @ Airbus Helicopters/ Anthony Pecchi

12/10/2020

La France commande le NH-90 en version « Forces Spéciales » !

France to get upgraded NH90 TTH Caiman helicopters for its Special Forces.jpg

La Direction générale de l'armement (DGA) a ordonné la conversion de dix hélicoptères NH90 en versions « Forces Spéciales » (NH-90 FS) auprès du consortium NHI Industries. Cette nouvelle version du NH-90 doit permettre de doter les forces spéciales françaises de nouvelles capacités d'intervention adaptées à leurs missions sur tous types de théâtres.

Le Consortium NH Industries et ses sociétés partenaires (Airbus Helicopters, Leonardo et Fokker), ont signé avec l'Agence de gestion des hélicoptères de l'OTAN (NAHEMA) un contrat ferme pour le développement d'une version améliorée de l'hélicoptère NH90 Tactical Troop (TTH) pour les forces spéciales françaises (TFRA Standard 2). Aux termes du contrat de production, le dernier lot de 10 NH-90 déjà commandés par le ministère des Armées, via la Direction générale de l'armement (DGA), sera livré directement à ce nouveau standard début 2025.

Le NH-90 FS / TFRA Standard 2 : 

NH90-TFRA-Standard2-infographic_Airbus-RGB.jpg

La nouvelle configuration TFRA Standard 2 intégrera un système électro-optique (EOS) EuroFLIR ™ de nouvelle génération de Safran avec des affichages et des commandes pour les pilotes, les commandos, les artilleurs et les capitaines de charge. Les capteurs fourniront des sorties pour entreprendre une planification de mission mise à jour sur des écrans ou des tablettes connectés.

En plus d’un cockpit modernisé, la cabine sera améliorée avec un nouveau système de portes à battant amovible rapide et une poutre à corde rapide. Cela fournira des capacités supplémentaires à l'arrière de l'appareil avec le feu protecteur des mitrailleuses latérales. 

En complément des équipements existants tels que les mitrailleuses M3M et les réservoirs de carburant externes, d'autres améliorations au service des forces spéciales et de l'aviation de l'armée française incluent une carte numérique 3D de nouvelle génération, des marches d'embarquement pliables et des points d'ancrage de corde supplémentaires montés au plafond.

Dans un deuxième temps, il est prévu qu'un système d'ouverture distribuée (DAS) composé de caméras infrarouges fixes affichant la vision 3D dans un affichage numérique de viseur monté sur casque de nouvelle génération sera également incorporé, offrant un niveau sans précédent de soutien du pilote en basse visibilité, améliorant considérablement la capacité de l'hélicoptère dans des conditions environnementales dégradées.

Les principales améliorations apportées au NH90 FS concernent :

L’ajout d’un nouveau système optronique d’observation (l’Euroflir™410 de nouvelle génération de la société Safran Electronics & Défense) pour permettre une détection améliorée des obstacles et des menaces, en vol tactique et par toutes conditions de nuit.

La possibilité d’utiliser l’issue arrière du TTH pour les opérations d’aérocordage avec autoprotection par les portes latérales.

Diverses améliorations de la soute du NH90 pour permettre entre autres d’utiliser l’issue arrière en vol ou d’afficher la vidéo du système optronique d’observation au profit des personnels en soute.    

En outre, des provisions électriques et mécaniques ont été prises pour intégrer ultérieurement :

La mise à hauteur du casque TopOwl de Thales, c’est-à-dire le passage de l’affichage analogique au numérique pour offrir de nouvelles capacités comme l’affichage de vidéo haute résolution des senseurs de pilotage et de mission (Eurofl’eye™ & Euroflir™), l’élaboration et l’affichage de la réalité augmentée (terrain synthétique et obstacles) et l’affichage de symboles 3D « tactiques ». Cet équipement sera commun avec le prochain standard 3 de l’hélicoptère d’attaque Tigre ;

Un « système optronique large champ » Eurofl’Eye™ développé par Safran Electronics & Defense pour améliorer les conditions de pilotage en environnement dégradé (comme les posés de nuit ou en environnement sableux) en offrant des champs de vision indépendants au pilote et au co-pilote.

Les évolutions du NH90 FS, qui suscitent de l’intérêt d’autres pays déjà équipés de cet hélicoptère, ne sont pas destinées à l’usage exclusif des forces spéciales. En effet, la plupart de ces nouvelles capacités seront également utiles à l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) pour augmenter la couverture opérationnelle du TTH.

French-NH90-FS-Rendering.jpg

 

Photos : 1 NH-90 actuel @ ALAT 2 & 3 vue et équipement du futur NH-90 FS @ NH Industries

 

18/06/2018

Le H175 arrive à Hong Kong !

H175-CDPH-6424-677.jpg

Le Government Flying Service (GFS) de Hong Kong a reçu trois hélicoptères Airbus H175 dans sa version dédiée aux missions de service public, comme la recherche et le sauvetage, les services médicaux d'urgence, la lutte contre les incendies, ou encore les opérations de contrôle des frontières terrestres et maritimes.

Le gouvernement de Hong Kong avait passé commande en 2015 de sept hélicoptères auprès d'Airbus. Les quatre hélicoptères restants seront livrés d'ici la fin de l'année.

'Grâce à la vitesse, à la technologie de pointe et à la polyvalence du H175, nous serons non seulement en mesure de renforcer notre capacité de réponse, mais aussi d'intervenir dans les situations les plus complexes et dans une grande variété de scénarios', a déclaré Michael Chan, au nom du GFS.

Le nouvel hélicotpère H175 de GFS remplacera progressivement la flotte actuelle d'AS332 L2 et H155, qui fournissent actuellement des services de soutien d'urgence 24 heures sur 24 depuis leur base à l'aéroport Chek Lap Kok.

La version de service public du H175 bénéficie de plus de vingt configurations de cabine qui peuvent être facilement reconfigurées en fonction des besoins de la mission. La grande polyvalence de l'avion repose sur environ soixante-dix différents types d'équipements optionnels qui comprennent un système électro-optique pour l'observation et le suivi et un affichage numérique de la carte, tous deux gérés par une console de l'opérateur installée dans la cabine. L'équipement de mission comprend également un double palan, une lampe de recherche, une caméra infrarouge, ainsi qu'un détecteur de radioactivité, qui est un équipement spécifique à GFS.

L’Airbus H175 :

Le H175 (AC352 en Chine) dispose d’une technologie de pointe qui a fait ses preuves. Il a été conçu en coopération avec les opérateurs les plus exigeants pour atteindre les plus hauts niveaux de sécurité en matière de transport de passagers. Ceci englobe une protection de l’enveloppe de vol et d’une assistance au pilotage exceptionnel avec le pilote automatique quatre axes dual duplex le plus performant du marché, dérivé de celui du H225, ainsi qu’une nouvelle avionique dotée d’une interface homme-machine optimisée. La charge de travail des pilotes est réduite grâce à une meilleure connaissance de l’environnement opérationnel et à l’utilisation d’un nouveau concept d’alarme associé à la puissance du système de surveillance intégré VMS (Vehicle Monitoring System).

Le H175 offre un niveau de confort exceptionnel grâce à son rotor « Spheriflex » et un très faible niveau de vibrations, similaire à l’appareil de référence en la matière, le H155. Il est doté de la plus grande cabine de sa catégorie, avec des fenêtres de très grandes dimensions et un système de climatisation performant en vol. Grâce à ses réservoirs de carburant internes standard d’une capacité de plus de 2 tonnes et à sa grande cabine, le H175 est l’hélicoptère le plus performant dans la catégorie des 7-8 tonnes pour les missions de recherche et sauvetage. Il affiche le meilleur rapport rayon d’action/endurance et dispose d’une cabine dont le volume convient idéalement aux interventions de recherche et sauvetage (SAR) et d’évacuation sanitaire (EVASAN).

CDPH-6435-005.jpg

Photos :les H175 destiné à GFS à Hong Kong@ Airbus

 

29/01/2018

Airbus livre le 1'300ème H135 !

1300ste_H135.jpg

 

Donauwörth, Airbus Helicopters a livré le 1300ème hélicoptère de la famille H135, un nombre soulignant le succès mondial de l'hélicoptère bimoteur léger polyvalent.

Plus de 300 clients dans 60 pays utilisent des hélicoptères de la famille H135 pour un large éventail de missions, y compris les urgences. Services médicaux (EMS), application de la loi, transport d'entreprise, formation au vent offshore et au pilotage militaire. La majorité des hélicoptères bimoteurs légers de ce type sont exploités en Europe (641), suivis par l'Amérique du Nord (316) et l'Asie (195).

L'intégration de la suite avionique Helionix d'Airbus Helicopter en 2016 souligne l'évolution constante du H135 pour répondre aux besoins des clients. Le système avionique simple et intuitif intègre un pilote automatique à 4 axes - déjà utilisé avec les H175 et H145 - réduit encore la charge de travail des pilotes et offre un niveau de sécurité inégalé.

Le H135 :

Le H135 offre une large cabine parfaitement dégagée pour les opérations sanitaires, combinée à des performances, à une autonomie et à des capacités d’emport d’un excellent niveau, outre un faible niveau de bruit. Les portes coulissantes latérales surdimensionnées et de grandes portes cargos à l’arrière, permettent l’embarquement et le débarquement rapides des patients. L’appareil bénéficie également de caractéristiques de sécurité supplémentaires pendant les opérations au sol, grâce à son rotor de queue caréné de type fenestron®.

Une machine exceptionnelle :

Au sein des Forces aériennes suisses,l’H635 (H135 en version militaire) est equipé de deux turbines Pratt & Whitney 206B2 au bénéfice d'un régulateur de puissance (FADEC) de dernière génération, les visites moteurs de 50 et 100 heures ont été supprimées et la charge de travail des visites de 400 et 800 heures s'en trouve allégée. Aujourd'hui, la première inspection sur un H635/135 est requise à 400 heures de vol, un fait unique dans sa catégorie. Question cellule, Airbus a fait appel à 95% de matériaux composites qui allient légèreté et solidité, tout en réduisant les contrôles. Son rotor principal non articulé silencieux ne nécessite aucune maintenance. De plus, l'H635/135 est la machine la moins gourmande en kérosène et la moins bruyante de sa catégorie avec un bruit inférieur de 7db aux normes OACI actuelles.

1257235910.jpeg

Photos : 1 H135@ Airbus 2  H635 des Forces aériennes suisses @Milan Rohrer