02/07/2022

Chine, grosse commande pour Airbus !

A320neo   Pratt & Whitney PW1100G-JM 1.jpg

L’avionneur européen vient de remporter une méga-commande en Chine, la première depuis la crise du COVID. Airbus a confirmé ce vendredi la signature de commandes avec Air China, China Eastern, China Southern et Shenzhen Airlines pour un total de 292 appareils de la famille A320, démontrant la dynamique de reprise positive et les perspectives prospères du marché aéronautique chinois. Une fois les critères pertinents remplis, ces commandes entreront dans le carnet de commandes. Au prix catalogue le montant de la commande approche les 32 milliards de dollars, mais il faut compter sur des rabais importants. Les appareils seront assemblés sur le site de l’usine Airbus à Tianjin près de Pékin.

« Ces nouvelles commandes témoignent de la forte confiance que nos clients accordent à Airbus. C'est également une solide approbation de la part de nos compagnies aériennes clientes en Chine des performances, de la qualité, de l'efficacité énergétique et de la durabilité de la première famille mondiale d'avions monocouloirs. a déclaré Christian Scherer, Chief Commercial Officer et Head of International d'Airbus. "Nous félicitons l'excellent travail de George Xu et de toute l'équipe d'Airbus Chine ainsi que les équipes de nos clients pour avoir mené à bien ces longues et approfondies discussions qui ont eu lieu tout au long de la difficile pandémie de COVID."

Reprise de la demande chinoise

Cette commande met fin à plusieurs années de difficulté en Chine. En  effet, durant les trois dernière années le secteur dans la région était au point mort. Cette commande est le signe d’une relance importante du secteur dans le pays. Les transporteurs chinois préparent ainsi le futur de la demande passagers qui s’annonce. Pour le secteur de l’aéronautique, il s’agit d’un signe très positif. En effet, selon les prévisions, le secteur de l’aviation en Chine devrait avoir besoin de près de 7'400 avions passagers d’ici 2037.

La famille A320


Fin mai 2022, la flotte d'Airbus en service avec des opérateurs chinois totalisait plus de 2’070 appareils.
La famille A320neo intègre des moteurs de nouvelle génération et des Sharklets qui, ensemble, permettent d'économiser au moins 20 % de carburant et de CO 
2 , ainsi qu'une réduction de 50 % du bruit. La famille A320neo offre un confort inégalé dans toutes les classes et des sièges larges de 18 pouces d'Airbus en classe économique de série.
 
Fin mai 2022, la famille A320neo totalisait plus de 8’000 commandes de plus de 130 clients. Depuis son entrée en service il y a six ans, Airbus a livré plus de 2’200 avions de la famille A320neo contribuant à 15 millions de tonnes d'économies de CO2.

Photo : A320neo @ Airbus

28/06/2022

Des A350F pour Silk Way !

silk-way-west-airlines-signs-order-for-two-a350f.jpeg

Silk Way West Airlines, basée à Bakou en Azerbaïdjan, a signé une commande ferme pour deux A350F. Il s'agit de la première commande de la région caspienne pour ce type d'appareil Airbus. Ces avions cargos sont destinés à moderniser et à accroître la flotte existante de Silk Way West Airlines avec les avions cargos les plus efficaces et durables disponibles sur le marché.  Faisant partie de la famille long-courrier la plus moderne au monde, l'A350F aura un niveau élevé de points communs avec les versions passagers de l'A350. Avec une capacité de charge utile de 109 tonnes, l'A350F desservira tous les marchés du fret. L'avion dispose d'une grande porte cargo sur le pont principal, avec sa longueur de fuselage et sa capacité optimisées autour des palettes et conteneurs standard de l'industrie. Plus de 70 % de la cellule est constituée de matériaux de pointe, ce qui entraînera une masse au décollage plus légère de 30 tonnes et une réduction de la consommation de carburant et des émissions d'au moins 20 % par rapport à son concurrent le plus proche actuel. L'A350F satisfera pleinement aux normes renforcées d'émissions de CO de l'OACI qui entreront en vigueur en 2027. Basé sur le tout nouvel A350 le plus vendu, l'A350F apporte une efficacité et un choix de dernière génération au marché des gros cargos. Avec une efficacité imbattable en termes de consommation de carburant, d'émissions de CO2 et d'économie, l'A350F est le seul cargo capable de répondre aux dernières exigences de l'OACI.

Singapore Airlines est déjà un gros client de l’A350. Le transporteur opère 56 appareils au sin de son réseau. L'accord avec Singapore Airlines est le troisième engagement reçu pour le nouvel A350F au cours du mois dernier.

 Un concurrent sérieux

L'A350F offre plus de charge utile, plus d'autonomie et plus de volume que son concurrent actuel le B777F. Les fonctionnalités et services de nouvelle génération, combinés à une économie commerciale robuste, sont réunis dans l'A350F pour devenir l'avion le plus efficace et le plus durable sur le marché des cargos aujourd'hui. Airbus était en retard sur le marché du fret, l’avionneur travaille à combler cette lacune. Avec une progression annuelle de près de 5 % du fret aérien d’ici à 2040, le constructeur européen ne peut pas rater ce marché. Lancé en 2021, l'A350F a enregistré à ce jour 31 commandes et engagements d’achats de la part de six clients.

 Photo : A350F aux couleurs de Silk Way West Airlines @ Airbus

 

24/06/2022

Madrid signe l’achat de 20 Eurofighter !

airbus,eurofightewr,madrid,les nouvelles de l'aviation

Annoncé en décembre dernier, Madrid à signé avec l’agence NETMA (NATO Eurofighter and Tornado Management Agency) un contrat portant sur l’acquisition de 20 avions de combat Airbus Eurofighter « Quadriga » de nouvelle génération. Passée dans le cadre du programme Halcon, cette commande prévoit la livraison de 16 avions de combat monoplaces et de 4 biplaces.

Ce contrat portera à 90 le nombre total d’Eurofighter espagnols. Livrés à partir de 2026, ces nouveaux appareils – les plus modernes conçus en Europe renforceront la puissance et la posture des forces aériennes espagnoles au sein des forces alliées de l’OTAN, et garantiront un plan de charge industriel jusqu’en 2030.

Un remplacement incomplet

Ces vingt Eurofighter Quadriga ne représente qu’une partie du remplacement prévu des 74 avions de combat EF-18A et 12 EF-18B. En fait, ces Eurofighter viendront remplacer en urgences les 20 Hornet les plus anciens dont cellules arrive au bout de leur potentiel. Puis il faudra rapidement se positionner pour remplacer le gros de la flotte d’EF-18, opérant à partir des bases aériennes de de Saragosse et à Torrejón.

Madrid doit également penser à remplacer la vingtaine d’Eurofighter T1 dont la modernisation n’est pas possible. En conséquence, la commande prévue pour l’instant n’est qu’un début pour l’Espagne. Les dirigeants d’Airbus se félicitent de cette nouvelle future commande. Mais pour beaucoup d’observateurs, il aurait été plus rassurant d’obtenir un nombre plus élevé d’Eurofighter. En effet, la porte est grande ouverte pour un autre appareil, le F-35.

Eurofighter T4 « Quadriga »

Les Eurofighter tranche 4 « Quadriga » comporteront une suite d'aides défensives améliorées et un radar AESA. Ce standard disposera du radar AESA CAPTOR-E à balayage électronique. L’arrivée du CAPTOR-E permet grâce à son antenne AESA d’effectuer des tâches multiples simultanément. Le nouveau radar conserve les principales caractéristiques de l'architecture du radar CAPTOR-M actuel, mais, il est doté d’une antenne AESA en lieu et place de l’actuelle antenne mécanique.

Le CAPTOR-E fournit les fonctionnalités clés suivantes :

  • Radar de surveillance et de guidage multimode air / air et air / sol avec repositionneur WFoR
  • Portée air-air accrue - Détection et suivi plus rapides des cibles
  • Amélioration des performances de suivi
  • Entrelacé « simultané » Air / Air & Air / Ground
  • Guidage étendu des missiles - Disponibilité opérationnelle accrue
  • Coûts de cycle de vie réduits - Potentiel de croissance pour de futures améliorations

L’avion disposera également d’une nouvelle architecture en termes d’avionique avec un grand écran multifonctions spécifiquement adapté à la guerre en réseau (Electronic Warfare) produit pas BAe Systems. La puissance électronique sera d’ailleurs démultipliée à cet effet, pour pouvoir travailler en réseau.

En parallèle, le missile à longue portée MBDA Meteor sera en service complet. Le nouveau SPEAR-EW-3 complétera le missile de croisière miniature activé par le réseau SPEAR, conçu pour engager avec précision des cibles à longue portée, mobiles, fugaces et repositionnable par tous les temps, de jour comme de nuit, en présence de contre-mesures, d'obscurcissant et de camouflages, tout en assurant une distance de sécurité entre l'avion et les défenses anti-aériennes ennemies.

L’Eurofighter en Espagne

En service en Espagne depuis 2003, l’armée de l’Air opère les Eurofighter depuis les bases aériennes de Morón (11e escadron) et d’Albacete (14e escadron), assurant la souveraineté territoriale du pays et jouant un rôle clé dans différentes missions de police aérienne de l’OTAN dans les pays baltes, et plus récemment autour de la mer Noire. Avec ces nouveaux appareils, l’Espagne va équiper en Eurofighter une troisième base aérienne, celle de Gando, sur les îles Canaries, qui abrite le 46e escadron.

Les Eurofighter espagnols sont assemblés, testés et livrés sur le site Airbus à Getafe (Espagne), une présence industrielle qui garantit plus de 20 000 emplois directs et indirects sur le territoire espagnol. Les principales entreprises de défense du pays sont impliquées dans la fabrication des appareils. Airbus a également réalisé à Getafe diverses modifications, telles que l’installation du nouveau pack logiciel CM02+ sur les Eurofighter de la tranche 1, en étroite coordination avec le CLAEX (Centro Logístico de Armamento y Experimentación) de l’armée de l’Air espagnole. Ce logiciel apporte une amélioration tactique majeure grâce à la nouvelle capacité de ciblage automatique des armes air-sol résultant de l’intégration de la nacelle de désignation Litening-III. D’autres capacités air-air et air-sol ont été ajoutées et les systèmes de communication ont été améliorés.

L’Eurofighter est le plus important programme de défense européen auquel participent le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie. Outre ses capacités technologiques, cet appareil garantit plus de 100 000 emplois en Europe. À ce jour, le programme Eurofighter a cumulé 681 commandes termes émanant de neuf pays à travers le monde.

Photo : Eurofighter Quadriga @ Airbus

22/06/2022

Airbus et la Luftwaffe collaborent sur le biocarburant !

 

éco-aviation,écologie et aviation,luftwaffe,airbus,a400m

 

Airbus soutient l'armée de l'Air allemande dans sa transformation à long terme visant à accroître la durabilité de sa flotte d'avions. Airbus travaille avec l'armée de l'Air allemande à l’obtention de l’autorisation technique pour lancer les essais en vol de l'A400M avec des charges de carburant allant jusqu'à 50 % de carburant d’aviation durable à court terme. Le carburant d’aviation durable (SAF – Sustainable Aviation Fuel) est un carburant de substitution éprouvé qui peut réduire jusqu'à 85 % les émissions de CO2 par rapport aux carburants classiques sur l'ensemble du cycle de vie.

L'Allemagne, qui a commandé un total de 53 appareils, devient ainsi la première nation cliente à lancer une transformation progressive vers le carburant d’aviation durable de sa flotte d'A400M.

"L'objectif de la Luftwaffe est de lancer une transformation vers la durabilité de sa flotte. Leur mission est la nôtre. Nous sommes heureux de soutenir ces efforts importants, non seulement pour l'A400M mais aussi pour l'ensemble de leur flotte d'avions Airbus, allant du transport VIP aux avions de combat ", a déclaré Mike Schoellhorn, Chief Executive Officer d'Airbus Defence and Space.

"S'orienter vers un avenir plus durable est le devoir fondamental de chacun. Le passage du kérosène à base de pétrole aux carburants durables joue un rôle important dans les efforts de l'aviation pour réduire les émissions de CO2. Nos avions gouvernementaux sont déjà autorisés à utiliser le carburant d’aviation durable. En étroite collaboration avec l'industrie, nous sommes impatients de certifier également l'A400M. Pour l'avenir, nous soutenons toutes les activités visant à introduire ce type de carburant sur l'ensemble de notre flotte, y compris les avions à réaction", a déclaré le général Ingo Gerhartz, chef d’état-major de l'armée de l'Air allemande.

Outre le soutien de ces activités, Airbus s'est engagé dans une feuille de route à long terme visant à atteindre un niveau de préparation et de certification de l'A400M au SAF de 100 %.

Dans un premier temps, en 2022, Airbus prévoit un vol d'essai d'un A400M avec une charge de carburant allant jusqu'à 50 % en carburant d’aviation durable. Ce vol d'essai initial sera effectué avec un seul moteur afin de mieux évaluer le comportement global de l'avion. Après la réussite de ce vol avec un seul moteur, Airbus prévoit de poursuivre les essais avec quatre moteurs en 2023.

Une fois terminés les essais sur la base de quatre moteurs, les clients utilisateurs de l’A400M seront officiellement autorisés à utiliser 50% de SAF.

En outre, Airbus, l'OCCAR et les nations de l'A400M ont initié des discussions pour élaborer une feuille de route vers la certification et l'utilisation opérationnelle avec 100% SAF.

En 2022, Airbus a déjà effectué le premier vol de son avion banc d'essai C295, pour un projet de recherche et développement du programme européen Clean Sky 2 (CS2) et du programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 de l'UE, qui vise à utiliser de nouvelles technologies et de nouveaux matériaux pour obtenir des réductions de bruit, de CO2 et de NOx. Airbus vise également à mener une campagne d'essais sur C295 pour des vols avec 50 % de SAF en 2022 et 100 % de SAF en 2023.

éco-aviation,écologie et aviation,luftwaffe,airbus,a400m

Photos : 1 A400M Luftwaffe 2 Collaboration Luftwaffe/Airbus @ Airbus

16/06/2022

Vol inaugural pour l’A321XLR !

unnamed.jpeg

Le premier A321XLR (Extra Long Range) d'Airbus a accompli avec succès son premier vol. L'avion, MSN 11000, a décollé de l'aéroport de Hambourg-Finkenwerder à 11h05  pour un vol d'essais d’une durée d’environ 4h35 heures. L'équipage de l'avion était composé des pilotes d'essais expérimentaux Thierry Diez et Gabriel Diaz de Villegas Giron, ainsi que des ingénieurs d'essais Frank Hohmeister, Philippe Pupin et Mehdi Zeddoun. Pendant le vol, l'équipage a testé les commandes de vol, les moteurs et les systèmes principaux de l'avion, y compris les protections de l'enveloppe de vol, à grande et basse vitesse.

Philippe Mhun, EVP Programmes et Services d'Airbus a déclaré : "Il s'agit d'une étape majeure pour la famille A320 et ses clients dans le monde entier. Avec l'entrée en service de l'A321XLR, les compagnies aériennes seront en mesure d'offrir un confort long-courrier sur un avion monocouloir, grâce à sa cabine Airspace unique. L'A321XLR ouvrira de nouvelles routes avec des performances économiques et environnementales imbattables."

L'avion équipé de moteurs LEAP-1A de CFM International. L'entrée en service est prévue pour le début de 2024.

L'A321XLR est le prochain stade de l’évolution de la famille d'avions monocouloirs A320neo. Il répond aux exigences du marché en termes de rayon d'action et de charge utile, créant ainsi plus de valeur pour les compagnies aériennes en offrant des services économiquement viables sur des routes plus longues que tout autre modèle d'avion comparable.

L'A321XLR offrira un rayon d'action sans précédent pour un avion monocouloir, allant jusqu'à 4 700 nm (8700 km), avec une consommation de carburant par siège inférieure de 30 % à celle des avions de la génération précédente, ainsi qu'une réduction des émissions de NOx et du bruit. À la fin du mois de mai 2022, la famille A320neo a accumulé plus de 8000 commandes de plus de 130 clients dans le monde. Les commandes d'A321XLR s'élèvent à plus de 500, provenant de plus de 20 clients.
Pour en savoir plus sur le premier vol de l'A321XLR,

La famille A320neo a cumulé près de 7’900 commandes de plus de 120 clients dans le monde. Les commandes d'A321XLR s'élevaient à 515 provenant de 25 clients. 

Photo : A321XLR lors de son premier vol @ Airbus / Lutz Borck