19/02/2021

Premier A320neo pour Air Côte d’Ivoire !

unnamed.jpeg

Le transporteur Air Côte d'Ivoire basé à Abidjan, a pris livraison de son premier A320neo, devenant ainsi le premier opérateur de ce type dans la région ouest-africaine. Cet avion de dernière génération rejoindra la flotte Airbus existante d'Air Côte d'Ivoire de six appareils.

Avec des niveaux d'efficacité améliorés, ce nouvel avion sera déployé sur le réseau régional d'Air Côte d'Ivoire pour desservir le Sénégal, le Gabon et le Cameroun. Des destinations comme l'Afrique du Sud seront ajoutées ultérieurement, soulignant la flexibilité opérationnelle de l'A320neo. Propulsé par des moteurs CFM Leap-1A, l'avion est configuré dans un aménagement confortable à deux classes avec 16 sièges en classe affaires et 132 sièges en classe économique. Les passagers bénéficieront de la cabine la plus large de tous les aéronefs à couloir unique, d'une connexion Internet haut débit et d'un système de divertissement en vol de dernière génération.

Le premier A320neo d'Air Cote d'Ivoire a décollé de Toulouse, transportant 1 tonne de biens humanitaires, dont du matériel médical et des jouets. En partenariat avec Aviation sans Frontières et la Fondation Airbus, la mission s'inscrit dans la démarche de responsabilité sociale d'entreprise d'Air Côte d'Ivoire. Les marchandises transportées serviront les ONG locales à Abidjan, soutenant ainsi le secteur de l'éducation et de la santé dans le pays.

Air Côte d'Ivoire dispose d'une flotte de dix avions, dont trois A319 et trois A320, desservant 25 destinations nationales et régionales en Afrique de l'Ouest et centrale.

La famille A320neo intègre les toutes dernières technologies, notamment les moteurs de nouvelle génération, les Sharklets et l'aérodynamique, qui, ensemble, permettent d'économiser 20% de carburant et de réduire le CO 2 . La famille A320neo a remporté 7 450 commandes de près de 120 clients.

P Photo : L’A320neo d’Air Côte d’Ivoire @ Airbus / H.Goussé

24/01/2021

Des A330P2F pour Turkmenistan Airlines

unnamed.png

Le transporteur Turkmenistan Airlines a passé une commande pour deux Airbus A330-200 Passenger-to-Freighter (P2F) convertis, devenant ainsi un nouveau client de l’avionneur européen. Cette commande marque la première vente d'un avion Airbus au Turkménistan.

L'A330-200P2F permettra à la compagnie aérienne de développer davantage et de dynamiser son réseau de routes internationales de fret. Les livraisons de l'avion sont prévues en 2022, faisant de Turkmenistan Airlines le premier opérateur de ce type en Asie centrale. Le programme de conversion de passagers A330 en cargo a été lancé en 2012, ce qui a permis de la livraison à temps du prototype A330P2F fin 2017. Le programme A330P2F est une collaboration entre ST Engineering Aerospace, Airbus et leur coentreprise Elbe Flugzeugwerke GmbH (EFW). ST Engineering avait le programme et le responsable technique de la phase de développement de l'ingénierie, tandis qu'EFW est le titulaire et le propriétaire de tous les certificats de type supplémentaires (STC) pour les programmes de conversion Airbus actuels, y compris pour l'A330P2F, et dirige la phase d'industrialisation et de commercialisation de ces programmes.

Airbus contribue au programme avec les données constructeur et le support de certification. Le programme A330P2F a deux variantes - l'A330-200P2F et l'A330-300P2F. L'A330-200P2F est une solution optimale pour le fret à haute densité et les performances à plus longue distance. L'avion peut transporter jusqu'à 61 tonnes de poids sur plus de 7700 km, offrant plus de volume de fret et un coût par tonne inférieur à celui des autres types d'avions cargo disponibles avec une autonomie similaire. En outre, l'avion intègre une technologie de pointe, y compris des commandes de vol électriques, offrant aux compagnies aériennes des avantages opérationnels et économiques supplémentaires.

Photo : Image de synthèse du futur A330P2F de Turkmenistan Airlines @ Airbus

09/01/2021

Airbus limite les dégâts !

Airbus-A220-300-e1558461013121-678x381.jpg

L’avionneur européen a réussi à limiter les dégâts durant la crise du COVID. Ce dernier a livré 566 avions commerciaux, soit 34% de moins qu'en 2019, conformément au plan d'adaptation et a obtenu 383 nouvelles commandes d'avions, dont 268 commandes nettes, soit une baisse de 65%.

Les nouvelles commandes prennent en compte 115 annulations, alors que les compagnies aériennes ont réduit leurs ambitions en raison de l'incertitude quant à la durée des restrictions de voyage internationales.

Adaptation à la crise :

Afin de surmonter les restrictions de voyages internationaux, les équipes d'Airbus ont développé une solution innovante de e-livraisons (livraisons électroniques) qui a concerné plus de 25 % des livraisons de 2020. Ce dispositif a permis à nos clients de prendre réception de leurs avions tout en minimisant la nécessité pour leurs équipes de voyager.

La société a réduit la production de ses usines de 40% au printemps dernier, et le directeur d’Airbus Guillaume Faury a déclaré en octobre qu'aucune augmentation n'était attendue avant le troisième trimestre de 2021.

L'A220 a remporté 64 nouvelles commandes, ce qui le confirme comme le premier avion de sa catégorie. La famille A320 a remporté 296 nouvelles commandes, incluant 37 A321XLR. Sur le segment des gros-porteurs, Airbus a remporté 23 nouvelles commandes, dont deux A330 et 21 A350. Après 115 annulations, à fin 2020 le carnet de commandes d'Airbus s'élevait à 7’184 appareils.

Le directeur général d’Airbus, Guillaume Faury, est prudemment optimiste sur les perspectives pour 2021, affirmant que le plan actuel du constructeur est une « stabilité » au premier semestre et une « montée en puissance de la production » au second. Airbus publiera ses résultats financiers pour l'ensemble de l'année 2020 le 18 février 2021.

Photo : L’A220 (ex Bombardier CSéries ) a su tirer son épingle du jeu en 2020@ Clément Alloing

 

 

31/12/2020

Aircalin réceptionne son premier A320neo !

A320neo-delivery-to-Aircalin-ferry-flight-copyright-airbus.jpeg

Aircalin, le transporteur de Nouvelle-Calédonie a pris livraison de son premier A320neo. L’appareil rejoint deux A330neo déjà livrés dans le cadre du plan de modernisation de la flotte du transporteur.  

Avec sa nouvelle flotte, la compagnie aérienne bénéficie des coûts d'exploitation les plus bas dans les catégories de taille respectives, ainsi que de la similitude unique entre les variantes de la famille Airbus.  

L’A320neo d’Aircalin est propulsé par des moteurs Pratt & Whitney PW1000 et configuré en une seule classe avec 168 sièges. Avec l'A320neo, Aircalin pourra augmenter la capacité de ses vols et ouvrir de nouvelles routes à travers la région Pacifique. La famille A320neo offre la cabine monocouloir la plus large du ciel et intègre les dernières technologies, y compris les moteurs de nouvelle génération et les Sharklets, offrant une réduction de 20% de la consommation de carburant, ainsi que 50% de bruit en moins par rapport aux avions de la génération précédente. Fin novembre 2020, la famille A320neo avait reçu 7455 commandes fermes de plus de 120 clients dans le monde.

Rappel :

C’est en 2016 qu’Aircalin, le transporteur basé à Nouméa, a signé un accord (MoU) pour deux A320neo et deux A330-900 à large fuselage. L'accord a été finalisé et signé lors d'une cérémonie dans la capitale Nouméa, à laquelle ont assisté des représentants des compagnies aériennes et des dirigeants d'Airbus.

L'A320neo sera déployé sur les routes régionales existantes vers l'Australie, la Nouvelle-Zélande et les îles du Pacifique. Avec l'A330neo, Aircalin va renforcer les services au Japon pour les connexions en cours et l'ouverture éventuelle de nouvelles routes comme la Chine.

La famille A320 est la plus vendue au monde, avec plus de 12 500 commandes depuis son lancement et plus de 7 000 appareils livrés à quelque 400 clients et opérateurs dans le monde entier. Grâce à leur cabine la plus large, tous les membres de la famille A320 offrent un confort inégalé dans toutes les classes et les sièges de 18 "d'Airbus dans l'économie en standard.

Photo : A320 Aircalin @ Airbus / H.Goussé

 

 

23/12/2020

Premier A400M pour la Belgique !

A400M_MSN106_Belgium_Ferry_Flightjpg.jpeg

La Composante air de l'armée belge a réceptionné le premier des sept avions de transport militaire tactique Airbus A400M.  L'avion a été remis au client sur la chaîne d'assemblage final de l'A400M à Séville (Espagne) et a ensuite effectué son vol de convoyage vers le 15e Wing de transport aérien à Melsbroek, où l'avion sera basé. Le deuxième A400M pour la Belgique sera livré au début de 2021.

 Cet A400M, connu sous le nom de MSN106, sera exploité au sein d'une unité binationale composée d'un total de huit avions, sept de la Composante air de l'armée belge et un des Forces armées luxembourgeoises.

Alberto Gutiérrez, Directeur de Military Aircraft au sein d’Airbus Defence and Space, a déclaré : « Avec la livraison de cet avion, tous les clients de lancement sont désormais équipés de l'A400M. Le MSN106 rejoindra l'avion luxembourgeois dans l'unité binationale exploitée conjointement avec la Belgique. Malgré les défis en raison du Covid-19, nos équipes ont réalisé toutes les 10 livraisons d'avions prévues cette année, ce qui porte la flotte mondiale en exploitation à 98 avions ».

 L’A400M « Atlas » :

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). Cependant, l’A400M ne peut servir pour l’instant que de plateforme de transport aérien, le ravitaillement en vol n’étant hormis celui des avions, pour l’instant pas validé pour les hélicoptères et pose plusieurs problèmes. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années.

IMG_5579.jpeg

Photos : 1 A400M aux couleurs de la Belgique @ Airbus 2 A400M @ BE Defense/M. Azoug