21/09/2020

Airbus dévoile ses concepts d’avion zéro émission !

 

airbus,zero émissions,éco-aviation,aviation et écologie,les nouvelles de l'aviation,aviation francophone

 

L’avionneur européen travaille sur trois concepts d’avions à hydrogène et vise le « zéro émission » de CO2 d’ici 2035. Pour le président exécutif d’Airbus, Guillaume Faury, le développement d'un avion décarboné à hydrogène constitue un "axe stratégique prioritaire".

Trois concepts :

airbus,zero émissions,éco-aviation,aviation et écologie,les nouvelles de l'aviation,aviation francophone

Pour atteindre cet ambitieux objectif, Airbus a dévoilé trois concepts dont la maturation des technologies prendra cinq ans. Il faudra également ajouter deux ans supplémentaires, afin que les fournisseurs et autres équipementiers puissent être en mesure de fournir les éléments.  

Tous ces concepts utilisent l’hydrogène comme source d’énergie principale, une option qui, selon Airbus, s’avère exceptionnellement prometteuse comme carburant aéronautique propre et qui pourrait permettre à l’industrie aérospatiale et à de nombreux autres secteurs d’atteindre leurs objectifs de neutralité climatique. Tous désignés sous le nom de code « ZEROe », les trois concepts pour le premier avion commercial zéro émission climatiquement neutre sont les suivants : 

unnamed-1.jpg

Un concept de turboréacteur : (120-200 passagers) capable d’effectuer des vols intercontinentaux de plus de 3500 km et alimenté par une turbine à gaz modifiée fonctionnant à l’hydrogène, au lieu du kérosène, par combustion. L’hydrogène liquide sera stocké et distribué grâce à des réservoirs situés derrière la cloison étanche arrière.

Un concept de turbopropulseur : (capable d’embarquer jusqu’à 100 passagers) utilisant un moteur turbopropulseur au lieu d’un turboréacteur, également alimenté par la combustion d’hydrogène dans des turbines à gaz modifiées, et capable de parcourir plus de 1800 km. Une option idéale pour les vols court-courriers.

Un concept d’aéronef à fuselage intégré : (jusqu’à 200 passagers), dont la voilure se fond dans le fuselage principal de l’appareil et qui présente un rayon d’action comparable à celui du concept de turboréacteur. Le fuselage exceptionnellement large offre de multiples possibilités pour le stockage et la distribution d’hydrogène, ainsi que pour l’aménagement de la cabine.

Pour faire face à ces défis, les aéroports auront besoin d’importantes infrastructures de transport et de ravitaillement en hydrogène pour répondre aux besoins des opérations quotidiennes. Le soutien des gouvernements sera déterminant dans la réalisation de ces objectifs ambitieux, grâce à un financement accru de la recherche et de la technologie, à la transformation digitale et aux mécanismes qui encouragent l’utilisation de carburants durables mais aussi le renouvellement des flottes d’avions, afin de permettre aux compagnies aériennes de retirer plus rapidement du service les appareils plus anciens, moins respectueux de l’environnement.

unnamed.jpg

Photos : 1 Les trois conceptsLe concept de turboréacteur 3 turbopropulseur 4 fuselage intégré @Airbus

13/07/2020

A321LR pour la Luftwaffe !

74447075-9675-4511-BA60-4DE13A9896E0-1000x269.jpeg

Lufthansa Technik a signé un accord avec l'Office fédéral de l'équipement, des technologies de l'information et du support en service de la Bundeswehr (BAAINBw) pour équiper deux nouveaux avions Airbus A321neoLR pour l'armée de l'air allemande. La livraison de ces avions devrait être terminée en 2022.

Réduction chez Lufthansa :

Les deux avions proviennent d’une commande initiale de Lufthansa qui doit réduire sa flotte en raison de la crise du COVID-19. La compagnie aérienne allemande n’ayant pu accepter les avions en raison de la crise, ils doivent maintenant être livrés à l'armée de l'air allemande. Les deux A321 vont devenir des transporteurs de troupes et des postes médicaux volants.

Rappel :

Les forces armées allemandes avaient déjà pris le contrôle d'un Airbus A321 Ceo mis hors service par la Lufthansa en 2018. L'avion avait déjà été largement transformé. Il a notamment reçu une cabine VIP, deux réservoirs supplémentaires et la possibilité de convertir une partie de la zone de délégation en salle médicalisée.

L’A321LR :

L’A321LR est une version longue portée (LR) de la famille A320neo la plus vendue et offre aux compagnies aériennes la possibilité d’effectuer des vols longue distance jusqu’à 7’400 km et d’exploiter de nouveaux marchés long-courriers auparavant inaccessible avec un avion monocouloir.

L’A320neo et ses dérivés constituent la famille d’avions monocouloirs la plus vendue au monde, avec plus de 6 500 commandes passées par plus de 100 clients. Il a été le pionnier et a incorporé les dernières technologies, y compris les moteurs de nouvelle génération et la conception de cabine de référence de l'industrie, permettant d'économiser 20% du coût en carburant par siège. L'A320neo offre également des avantages environnementaux significatifs avec une réduction de près de 50% de l'empreinte sonore par rapport aux avions de la génération précédente.

a321neo.jpg

Photos : 1 Futur A321LR de la Luftwaffe 2 A321LR @ Airbus

08/07/2020

Airbus avance dans le vol entièrement automatisé !

ATTOL-project-completion.jpeg

Airbus a réussi après un vaste programme d'essais en vol de deux ans, Airbus a conclu avec succès son projet ATTOL (Autonomous Taxi, Take-Off and Landing). L'objectif était de rendre autonomes le roulage, le décollage et l'atterrissage d'un avion commercial.

Jusqu’ici, l’équipage d’un avion décolle en manuel, puis enclenche le pilote automatique. Pour l’atterrissage, ce dernier prend la décision de poser l’avion en manuel ou de manière automatique. Le programme ATTOL vise à une automatisation complète du vol, mais toujours sous la surveillance de l’équipage qui peut à tout instant reprendre la main sur les commandes.

Une première mondiale :

En achevant ce projet, Airbus a réalisé le roulage, le décollage et l'atterrissage autonomes d'un avion commercial grâce à des tests de vol basés sur la vision entièrement automatiques utilisant la technologie de reconnaissance d'image embarquée une première mondiale dans l'aviation.

Au total, plus de 500 vols d'essai ont été effectués. Environ 450 de ces vols ont été consacrés à la collecte de données vidéo brutes, pour prendre en charge et affiner les algorithmes, tandis qu'une série de six vols d'essai, chacun comprenant cinq décollages et atterrissages par vol, ont été utilisés pour tester les capacités de vol autonomes.

Le projet ATTOL a été lancé par Airbus pour explorer comment les technologies autonomes, y compris l'utilisation d'algorithmes d'apprentissage automatique et d'outils automatisés pour l'étiquetage des données, le traitement et la génération de modèles, pourraient aider les pilotes à se concentrer moins sur les opérations aériennes et davantage sur la prise de décision stratégique et la gestion de mission. Airbus est désormais en mesure d'analyser le potentiel de ces technologies pour améliorer les opérations futures des aéronefs, tout en améliorant la sécurité des aéronefs, garantissant ainsi le maintien de niveaux sans précédent.

Et après ?

Airbus poursuivra ses recherches sur l'application de technologies autonomes parallèlement à d'autres innovations dans des domaines tels que les matériaux, les systèmes de propulsion alternatifs et la connectivité. En tirant parti de ces opportunités, Airbus ouvre des possibilités de création de nouveaux modèles commerciaux qui transformeront la façon dont les avions sont développés, fabriqués, pilotés, propulsés et entretenus.

Airbus-demonstrates-first-fully-automatic-vision-based-take-off.jpg

Photos : Le vol entièrement automatisé ATTOL @ Airbus

22/06/2020

Airbus va produire l’A220 aux USA !

299033465.jpeg

Un nouveau chapitre dans le développement des capacités de production d'Airbus aux États-Unis a commencé avec l'inauguration de la chaîne d'assemblage final (FAL) des avions commerciaux A220 (ex CS-Séries) à Mobile, en Alabama.

Cette installation de 270’000 pieds carrés qui peut produire les versions A220-100 et A220-300 - abrite cinq postes d'assemblage principaux où les principaux assemblages de composants de cellule se réunissent pour un avion terminé.

Un A220 en première pour JetBlue :

L’équipe de production d’Airbus à Mobile, en Alabama, a également marqué une nouvelle étape, en accueillant les premiers assemblages de composants destinés aux A220 pour JetBlue. Ce transporteur à bas prix sera le deuxième client de la compagnie aérienne à recevoir des A220 construits aux États-Unis lorsque l'avion sera livré fin 2020. 

Une empreinte industrielle élargie aux États-Unis :

us-a220-production-facility.jpg

Airbus a annoncé des plans en octobre 2017 pour l'ajout de la fabrication d'A220 à Mobile qui est situé au bord de Mobile Bay le long du golfe du Mexique.

La société a commencé à produire des A220 à Mobile en août 2019 en utilisant l'espace dans un hangar existant de la chaîne d'assemblage final pour les avions de la famille A320 construits aux États-Unis et dans des hangars de soutien nouvellement construits. Avec le démarrage des opérations sur la ligne dédiée d’assemblage final A220, le site de production d’Airbus en Alabama a officiellement doublé de taille.

Mobile, en Alabama, est le deuxième site d'assemblage de l'A220, qui est le dernier ajout d'Airbus à sa gamme de produits d'avions commerciaux monocouloirs. L'installation de production principale et le siège du programme de l'A220 sont situés à Mirabel, au Canada, où se trouvent également des fonctions dédiées - y compris l'expertise en ingénierie et les fonctions de soutien.

L’A220 : 

L’A220 (Ex CSéries) est le seul avion conçu pour le marché des sièges de 100 à 150 personnes, Il offre un rendement énergétique imbattable et un confort réel à bord d'un avion monocouloir. L’A220 associe aérodynamique à la pointe de la technologie, matériaux de pointe et moteurs turbo-réducteurs PW1500G de dernière génération de Pratt & Whitney, pour une consommation de carburant par siège réduite d’au moins 20% par rapport aux avions de la génération précédente. Avec une autonomie pouvant aller jusqu'à 3 200 nm (5020 km), l'A220 offre les performances des plus gros avions monocouloirs.

Avec un carnet de commandes de plus de 500 appareils à ce jour, l’A220 a toutes les références pour conquérir la part du lion du marché des avions de 100 à 150 sièges

 

Photo. 1 A220 JetBlue 2 Usine Airbus à Mobile @ Airbus

04/06/2020

Premier A320neo pour Wizz Air !

70515_wizza320neo_179494.jpg

La compagnie « low cost » d'Europe centrale Wizz Air a pris livraison de son premier Airbus A320neo, environ 15 mois après avoir reçu son premier A321neo. Il porte la flotte globale du transporteur à 122 avions, tous de type Airbus monocouloir.

Wizz Air prévoit de disposer de sept A320neo d'ici la fin de l'exercice en cours, bien que ce chiffre soit inférieur aux prévisions précédentes établies avant la crise des coronavirus. Les dernières données du carnet de commandes d'Airbus montrent que Wizz Air a un total de 65 A320neo en commande qui seront en service d'ici la fin de l'exercice 2026-2027. 

Il s’agit du 122e avion de Wizz Air une flotte entièrement en provenance d’Airbus. L'Airbus A320neo, le premier de son type dans la flotte WIZZ, intègre les dernières technologies de l'aviation et offre des avantages environnementaux significatifs, avec près de 50% de réduction de l'empreinte sonore, 20% de consommation de carburant et près de 50% de réduction de émissions d'oxyde d'azote par rapport aux avions de la génération précédente. En acceptant ce prochain avion équipé de moteurs Pratt & Whitney GTF ultra-modernes et efficaces, WIZZ renforce sa position comme l'une des compagnies aériennes les plus vertes du monde. La compagnie aérienne configure l'A320neo avec 186 sièges dans une configuration toute économie.

Parmi les compagnies aériennes à bas prix comptant au moins 100 appareils, Wizz Air exploite la flotte la plus jeune, avec un âge moyen de 5,43 ans. La flotte moderne et bien entretenue a joué un rôle clé dans le fait que Wizz Air a récemment été nommé parmi les dix transporteurs à bas prix les plus sûrs de 2020 par AirlineRatings.com. 

Des avions plus respectueux de l’environnement :

Les Airbus A320 et Airbus A320neo font partie des appareils les plus efficaces et durables actuellement disponibles sur le marché. Les émissions de dioxyde de carbone de Wizz Air étaient les plus faibles parmi les compagnies aériennes européennes au cours de l'exercice 2019 (57,2 gr / km / passager). Wizz Air possède le plus grand carnet de commandes de 267 appareils de la famille Airbus A320neo à la pointe de la technologie, ce qui permettra à la compagnie aérienne de réduire encore son empreinte environnementale de 30% pour chaque passager jusqu'en 2030.

Photo : A320neo de Wizz Air @ Airbus DS