09/06/2015

Le CSeries au Salon du Bourget !

original.jpeg

 

Bombardier Avions commerciaux a confirmé ce matin sa présence au 51e Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris avec la présentation des démonstrations en vol et au sol de tout son portefeuille d’avions commerciaux. Elle mettra à l’avant-plan les avions de ligne CS100 et CS300, les deux modèles de la gamme entièrement nouvelle d’avions CSeries.

 

Le CS300 fera un passage sur les installations de Bombardier à Belfast, en Irlande du Nord, le 19 juin. Après cette apparition au Salon de Paris, Bombardier fera une démonstration de l’avion CS100 à Zurich pour la compagnie de lancement SWISS, avec qui elle travaille en étroite collaboration pour assurer la réussite de l’entrée en service.

 

 

858194521.jpg

Par ailleurs, l’avionneur canadien présentera au sol sa famille d’avions commerciaux : le biturbopropulseur Q400 NextGen,  le biréacteur CRJ1000 NextGen,et les avions commerciaux CS100 et CS300 entièrement nouveaux.

 

Le Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris se tiendra du lundi 15 juin au jeudi 18 juin pour les visiteurs de l’industrie, et du vendredi 19 juin au dimanche 21 juin pour le grand public.

 

150227_RADELL_CS300_0149 960X525.jpg

 

 

Photos: 1 CS100 2 CS100 aux couleurs de SWISS 3 CS300 @ Bombardier 

19/06/2013

Salon du Bourget, les commandes !

 

 

 

CIT prend 30 B737 MAX :

 

CPE_737+MAX+8_K65921_med.jpg

 

Boeing et CIT Group Inc.ont  annoncé une entente pour 30 B737-800.

«L'ajout de ces Boeing 737 MAX  assure que CIT Aerospace maintiendra une des flottes les plus jeunes et les plus efficaces  en économie de carburant", a déclaré C. Jeffrey Knittel, Président de CIT Transportation Finance. "En tant que principal bailleur d’avions, nous nous efforçons continuellement d'offrir à nos clients des avions les plus technologiquement avancés.

 

175 B737 pour Ryanair :

 

Ryanair_b737-800_nykoping_ei-csv_arp.jpg

 

 Boeing et Ryanair ont finalisé aujourd'hui une commande ferme de 175 B737-800 « Next-Generation » d'une valeur de 15,6 milliards de dollars au prix catalogue. L'ordre, annoncé comme un engagement en mars, est la plus importante commande d'avions jamais de Boeing d'une compagnie aérienne européenne.

 

 

A350 pour Air France / KLM :

 

1505.jpg

 

Le groupe Air France-KLM a confirmé une commande de 25 long-courriers Airbus A350-900, un contrat de 7,2 milliards de dollars, a annoncé mercredi Alexandre de Juniac, PDG d'Air France.
Les appareils entreront en service en 2017 d'abord au sein de la compagnie française puis chez sa consoeur néerlandaise, a-t-il précisé lors d'une conférence de presse au Bourget.

 

 

 

Sri Lanka Airlines commande des  A330 & A350 :

 

300-a330-300%20%20alk.jpg

Airbus a fait savoir ce matin, que la compagnie nationale sri-lankaise, SriLankan Airlines, avait signé un protocole d'accord portant sur l'acquisition de six Airbus A330-300 et quatre Airbus A350-900 XWB.

 

HGI  opte pour ATR :  

 

ATR-72-600-1.jpg

Une nouvelle commande pour ATR vient d'être signée aujourd’hui, C'est la société HGI Aircraft Division, qui est une filiale de HGI Group basée à Barcelone en Espagne, qui vient de signer ce contrat. La commande signée aujourd'hui porte sur l'acquisition ferme de 10 appareils ATR 72-600 et 10 en option. Les aéronefs commandés iront rejoindre la flotte de la compagnie brésilienne Passaredo Linhas Aéreas. La facture de la commande est de 482 millions de dollars. 

Oman commande des B737 :

 

K65916_med.jpg

 

Boeing et Oman Air annonce une commande pour cinq Boeing B737-900 ER «  Next-Generation »

L'ordre, précédemment non identifié sur les Commandes de Boeing et site Web des livraisons, est évalué à 473 millions de dollars au prix catalogue.




Singapore Airlines commande 30 A350 supplémentaires :


 

salon du bourget paris,pas13,salon du bourget,airbus,boeing,atr




L'avionneur européen Airbus a annoncé mercredi au salon du Bourget une commande de 30 A350-900 de Singapore Airlines pour un prix catalogue de 8,6 milliards de dollars.

La compagnie nationale de Singapour a également pris une option pour 20 A350 supplémentaires qui pourraient être du modèle -900 ou du modèle -1000, la version allongée de cette appareil. Cette commande porte à 70 la flotte totale d'A350 de Singapore
.


18/06/2013

Embraer lance le E-jets E2 !

921-embraer-e190e2.jpg

 

 

Paris, Salon du Bourget, le constructeur brésilien Embraer a lancé sa nouvelle génération de jets régionaux baptisée E2 avec 100 commandes fermes et 215 intentions d'achats.

 

Le constructeur aéronautique brésilien Embraer lance ce lundi au salon aéronautique du Bourget de nouvelles versions de ses principaux modèles commerciaux à la capacité accrue et plus économes en carburant, repartant à l'offensive sur un segment que convoite aussi le canadien Bombardier avec son CSeries.

 

Embraer a ajouté trois rangées de sièges à son plus gros modèle, l'E-195, et une rangée à l'E-175. La deuxième génération de la gamme E-Jets, les E2, n'inclura pas le plus petit modèle actuel, l'E-170.

L'E-190, meilleure vente de la gamme, sera le premier modèle de la nouvelle génération livré avec des équipements électroniques modernisés et de nouveaux réacteurs Pratt & Whitney.

Les nouveaux modèles pourraient permettre à Embraer de conserver sa place, récemment acquise, de numéro un du segment des avions de 70 à 120 sièges, sur lequel s'est lancé le japonais Mitsubishi Regional Jet.

 

photo_1371478356464-1-0.jpg

La nouvelle version du plus gros modèle d'Embraer, l'E-195, devrait offrir 118 sièges dans sa version deux classes, une capacité correspondant au milieu de la fourchette de celle du CSeries.

Dès le premier jour, Embraer a annoncé avoir enregistré 100 commandes fermes et 215 intentions d'achats pour sa nouvelle génération de jets régionaux.

 

SkyWest compagnie de lancement :

 

La compagnie américaine de transport régional SkyWest a signé pour 100 E175-2 (78 sièges) avec l'intention d'en acquérir cent autres, un contrat dont le montant total atteint 9,36 milliards de dollars au prix catalogue (7 milliards d'euros), a précisé le constructeur brésilien dans un communiqué.

La société américaine de location d'avions ILFC a quant à elle signé un protocole d'achat pour 25 E190-E2 (108 sièges) et 25 E195-E2 (jusqu'à 144 sièges), assorti d'une option pour 50 autres avions. Enfin, diverses compagnies d'Afrique, d'Asie, d'Europe et d'Amérique du Sud, mais dont les noms n'ont pas été dévoilées, ont manifesté leur intention d'acheter 65 de ces nouveaux jets E2.

 

E-Jets%20E2_cam28.jpg

 

Photos : la nouvelle famille d’Embraer E-Jets E2 @ Embraer

 

17/06/2013

Salon du Bourget, les premières commandes !

 

1030.jpg

 

La grande messe du Salon du Bourget vient de s’ouvrir pour nous offrir vraisemblablement un grand millésime en matière de participation et de commandes.

 

Airbus ouvre le bal :

 

C’est le constructeur européen Airbus qui vient de tirer la première salve avec trois importantes commandes, qui concernent l’A320NEO et l’A380.

 

L’A320 :

 

50 A320 NEO pour ILFC :

 

ILFC, société de leasing vient de signer un contrat avec Airbus portant sur l'acquisition de 50 avions supplémentaires de la famille A320 Neo. Un supplément d'appareils qui vient s'ajouter à la commande ferme de 100 aéronefs que ILFC avait passé en 2011. La commande pour ILFC est donc désormais à 150 Airbus Neo, et cette société reste un client important pour Airbus avec un total de 769 appareils Airbus commandés.

 

20 A380 :

 

doric.jpg

 

La commande est importante pour le constructeur européen. Dès le premier jour du salon aéronautique de Paris Le Bourget, Airbus et Doric Lease Corp ont signé un protocole d'accord pour la commande de vingt appareils Airbus A380.

 

Du côté de chez Boeing :

 

Skymark Airlines monte à bord du B737 MAX :

 

winglet.jpg

 

Skymark Airlines vient de sélectionner le Boeing B737 MAX pour le programme de renouvellement de sa flotte.La compagnie japonaise a annoncé ce matin son intention d’acquérir un nombre encore tenu secret de B737 MAX. Le nombre d’avions et le montant de la commande seront connus prochainement. Il s’agit de la première compagnie japonaise à opté pour la version « MAX » du B737.

 

 

GECAS commande 10 B787-10X :

 

Boeing et GE Capital Aviation Services (GECAS ont annoncés ce matin une commande portant sur 10 Boeing B787-10X « Dreamliner ».

 

 

9 B777-300ER pour Qatar Airways :

 

QatarAirways777-300er.jpg

Boeing et Qatar Airways annoncent un accord pour neuf B777-300ER. Les accords comprennent une commande ferme de deux avions précédemment attribué à un client non identifié par Boeing.

 La valeur totale du contrat est de 2,8 milliards de dollars au prix catalogue.

 

La compagnie aérienne basée à Doha exploite actuellement 35 Boeing B777 passagers et de fret de divers types, dont 22 B777-300ER, neuf B777-200LR (Longer Range) et quatre avions B777 cargos.

 

 

Bombardier 10 CSeries pour Odyssey Airlines :

 

BA_Odyssey_LR.jpg

 

Bombardier Aéronautique a révélé aujourd’hui qu’une commande ferme de 10 avions CS100 annoncée précédemment avait été passée par Odyssey Airlines, un nouveau transporteur aérien qui prévoit mener ses activités à partir de l’aéroport London City. La commande ferme avait été annoncée le 24 juin 2011.

Au prix courant de l’avion CS100 au moment de la commande, la commande ferme est estimée à 628 millions $ US.

 

 

Les autres constructeurs en embuscade :

 

Si Airbus et Boeing devraient annoncer bon nombres de commandes, lors de l’édition 2013 du Salon du Bourget, les autres constructeurs vont  également engranger de beaux contrats, en effet, d’autres commandes sont également prévues pour le CSeries de Bombardier qui s'apprête à effectuer son premier vol d'ici à la fin du mois. Le brésilien Embraer va également annoncer des contrats sans oublier ATR.

 

 

 

Salon du Bourget, Bombardier annonce ses prévisions !

F_40ffa3732c35d76f398b2a6269d891464fcf78b357ce5_603_400.jpg

 

En marge de l’ouverture ce matin du Salon du Bourget, Bombardier Aéronautique publie ses chiffres concernant ses  prévisions annuelles sur 20 ans relatives aux marchés des avions d’affaires et commerciaux.

 

Alors que les marchés des avions d’affaires et commerciaux continuent de se remettre du ralentissement de l’industrie, des signes de relance commencent à émerger. Bien que la demande de commandes d’avions neufs continuera de provenir des marchés établis et développés, le potentiel de croissance de marchés émergents comme la Chine, l'Inde, la Russie et l'Amérique latine devrait jouer un rôle de plus en plus important sur le marché mondial de l’aviation. Tandis que les prix du carburant et les préoccupations environnementales continuent d’augmenter, les exploitants des deux secteurs restent attachés à l’optimisation de la flotte et à l’efficacité des avions.

 

2539.jpg

 

Chiffres des prévisions du marché des avions d’affaires :

 

Bombardier a confiance dans le solide potentiel à long terme du secteur des avions d’affaires et prévoit un total de 24 000 livraisons d’avions d’affaires de 2013 à 2032 sur tous les segments où Bombardier livre concurrence*, ce qui représente quelque 650 milliards $ US en revenus de l’industrie. Les prévisions de marché de Bombardier Avions d’affaires font état de 9 800 livraisons d’avions, estimées à 269 milliards $, de 2013 à 2022, et de 14 200 livraisons, estimées à 381 milliards $, de 2023 à 2032.

Le marché de l’aviation d’affaires poursuit sa reprise, bien que les indicateurs macroéconomiques soient mixtes, la tendance générale de l’économie mondiale est de stable à positive. On s’attend à ce que, à mesure que la confiance reviendra sur les marchés mondiaux, les commandes d’avions et les carnets de commandes augmenteront et les livraisons s’accroîtront. Tandis que les commandes et livraisons d’avions d’affaires pour 2013 devraient être comparables à celles de 2012, Bombardier prévoit qu’elles commenceront à s’améliorer en 2014 et que l’industrie dépassera dès 2016 son sommet de livraison précédent de 2008. Elle prévoit également qu’avec la transition de la demande d’avions d’affaires vers les marchés émergents, la flotte des catégories des avions intermédiaires et des avions à fuselage large croîtra, la catégorie des avions à fuselage large affichant la croissance la plus rapide.

Pendant la période prévisionnelle, Bombardier prévoit que l’Amérique du Nord recevra le plus grand nombre de livraisons d’avions d’affaires neufs entre 2013 et 2032, suivie par l’Europe qui, malgré ses difficultés économiques qui perdurent, demeure le deuxième marché en importance. La Chine devrait devenir la troisième région en importance sur le plan des livraisons au cours des 20 prochaines années, avec 1 000 livraisons de 2013 à 2022, et 1 420 livraisons de 2023 à 2032. Bombardier anticipe également que les marchés de croissance clés, dont le Brésil, l’Inde, la Russie et la Communauté des États indépendants (CÉI), le Mexique et la Turquie, recevront une part significative des livraisons d’avions d’affaires d’ici 20 ans.

 

Bombardier prévoit que, tout comme dans l’aviation commerciale, les défis futurs du secteur de l’aviation d’affaires comprennent la hausse des prix du carburant et l’augmentation de la sensibilisation aux questions environnementales. Par ses nouveaux programmes de développement d’avions, Bombardier continue de faire évoluer le secteur de l’aviation d’affaires par ses investissements dans des solutions de transport novatrices qui comprennent les biréacteurs Global 7000, Global 8000, Learjet 70, Learjet 75, Learjet 85 et Challenger 350.

 

Bombardier_BD-700-1A10_Global_6000.jpg

 

Chiffres des prévisions du marché des avions commerciaux :

 

Les prévisions sur 20 ans de Bombardier Aéronautique pour le marché des avions commerciaux de 20 à 149 places font état de 12 800 livraisons de 2013 à 2032, générant plus de 646 milliards $ en revenus de vente. Bien que la demande mondiale totale demeure la même que l’année précédente, la distribution régionale s’est réalignée en fonction d’une croissance attendue inférieure du PIB à la moyenne sur les marchés développés de l’Amérique du Nord et de l’Europe, et à une croissance plus robuste sur les marchés émergents.

 

Bombardier prévoit les livraisons suivantes pour l’ensemble de l’industrie, par segment :

 

·         De 20 à 59 places : 250 livraisons d’avions

·         De 60 à 99 places : 5 650 livraisons d’avions

·         De 100 à 149 places : 6 900 livraisons d’avions

 

Sur le marché des avions de 60 à 99 places, Bombardier prévoit que le segment des biréacteurs régionaux enregistrera 2 950 livraisons, soit 52 pour cent du total du segment des avions de 60 à 99 places, estimées à 105 milliards $, et que le segment des avions turbopropulsés enregistrera 2 700 livraisons pendant la période prévisionnelle de 20 ans. Sur le segment des avions de 100 à 149 places, la demande sera stimulée par la disponibilité d’avions plus écoénergétiques et plus évolués sur le plan technologique. Les livraisons de 2013 à 2032 sur ce segment devraient atteindre 6 900 avions, ce qui représente plus de 460 milliards $.

 

Une solide demande de trafic projetée, une population de la classe moyenne en expansion sur les marchés de croissance et l’assouplissement soutenu des clauses sur la distance franchissable pendant la période prévisionnelle sont les principales forces sous-tendant les chiffres des prévisions de marché de Bombardier sur 20 ans pour les avions commerciaux. Tandis que la demande des marchés internationaux comme l’Inde, la Chine, l’Afrique et l’Amérique latine devrait s’accroître de façon significative, l’Amérique du Nord devrait rester le plus important marché du monde sur le plan des livraisons d’avions, recevant un total prévu de 3 710 avions neufs, suivie par la Chine et l’Europe avec 2 330 et 1 700 avions, respectivement.

 

D’après les prévisions de marché des avions commerciaux de Bombardier, l’obsolescence technique et la hausse des prix du pétrole constitueront les principaux facteurs qui influeront sur les décisions des sociétés aériennes relativement à leurs flottes pendant les 20 prochaines années et, avec la demande croissante d’avions plus rentables et plus écoénergétiques, 60 pour cent de la flotte commerciale actuelle sera retirée du service d’ici 2032, la plupart de ces retraits touchant le segment des plus petits avions de 20 à 59 places. Cependant, avec l’accroissement de l’intérêt mondial pour les technologies de dernière génération qui permettent des solutions de transport plus importantes et plus économiques et avec la croissance économique constante sur les marchés en développement, la demande d'avions neufs devrait rester forte.

 

4255138494.jpg

 

Photos : 1 Salon du Bourget @ GIFAS 2 le prototype du CSeries , le CS100 3 Global 6000 @ Bombardier 4 le nouveau Learjet 75 à EBACE @ Pascal Kümmerling