07/12/2011

L’Indonésie va acquérir 24 F-16 !

 

 

AIR_F-16A_Indonesian_Ausindo_2009_AuDoD_lg.jpg

 

 

Les Etats-Unis vont fournir 24 F-16C/D rénové à l’Indonésie, les présidents des deux pays ont annoncé à Bali un accord de principe. L’Indonésie dispose actuellement de 10 F-16 A/B Block 15.

L’Indonésie dispose une très petite flotte de d’avion de combat Lockheed-Martin F-16 A/B Block 15 qui ne permettent pas une surveillance permanente ni en totalité de l’espace aérien. Jakarta est pour l’instant bien incapable d’assurer la surveillance notamment dans les régions frontalières périphériques de l’Indonésie.

Les Etats-Unis vont donc céder 24 appareils qui proviendront  des stocks de l’US Air Force. ces appareils seront réviser et vendu pour un montant de 900 millions de dollars. Ces F-16 C/D resteront dans un standard assez assez ancien soit le Block 25/32. En comparaison de la version actuel particulièrement basic qui équipe l’Indonésie, ces appareils disposent d’un cockpit doté d'un HUD holographique GEC-Marconi et deux écrans multifonctions monochromes, un bus à armement MIL-STD-1760 permettant l'utilisation de missiles AIM-120 AMRAAM et de AGM-65 Maverick. Ces appareils seront motorisé par des Pratt & Whitney PW F100-229.

La Maison Blanche a déclaré que le plan prévoit de débuter les livraisons en juillet 2014, tel que demandé par Jakarta. L’accord contribuerait à stimuler la défense aérienne Indonésienne de manière significative sans compromettre le budget de la défense et les autres priorités nationales.

La Force aérienne Indonésienne :

Outre un petit nombre de F-16, la Force aérienne dispose d’une dizaine de Northrop F-5E/F Tiger II, de 8 Sukhoi SU-30MK2 et 2 Sukhoi SU-27 SK. Pour l’entrainement, Jakarta à opté récemment pour l’achat de 16 KAI T-50 «Golden Eagle» coréens. Si cette vente se finalise d’ici le début 2012, l’Indonésie sera le premier pays export pour l’avion coréen.

Photo : F-16 A indonésien @ Indonésien air Force


 

21:32 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : indonésie, air force, f-16 |  Facebook | |

07/11/2011

Dans l’attente du F-35, les F-16 auront un lifting !

 

 

1490588.jpg

 

 

Les retards du F-35 commencent  à poser un sérieux problème à l’US Air Force, la NAVY a déjà opté pour une nouvelle tranche de F/A-18 Super Hornet dans l’attente de sa nouvelle monture. Cette fois c’est l’USAF qui se retrouve au pied du mur et lance un programme de prolongation de vie des ses F-16 !

Prolonger les F-16 :

La Force aérienne américaine va procéder à un programme d'extension du service de vie (SLEP) dans le but de  moderniser l'avionique de 300 à 350 F-16 Fighting Falcons pour compenser le retard d’entrée en service du F-35A Lightning II. Le retard de livraison repoussé de deux années pour les premiers appareils font que les F-16 resteront en service 6 à 8 années de plus que prévu au minimum. 

Ce programme prévoit donc de prolonger la durée de vie des cellules de F-16 Bloc 40/52 de 8.000 à 10.000 heures de vol pour un coût estimé à quelque 3 millions dollars par avion. La mise à niveau de l’avionique coûterait encore  6,4 millions de dollars par avion. Cette modernisation devrait votée pour le programme 2012. En parallèle l’USAF étudie la possibilité de doté ces appareils d’un radar à antenne à balayage électronique (AESA) et d’une liaison de donnée (Link16).

«Nous sommes à la recherche d'une capacité accrue du F-16  jusqu'en 2030", a déclaré le major-général Jay Lindell, directeur des programmes de l’Air Force». 

La première évaluation d’un tel programme pour l’exercice 2012 prévoit une première tranche de 108 millions de dollars pour la recherche et le développement ainsi que les tests d’évaluation. L’USAF et la National Guard disposent  de 600 F-16 Bloc 40/52, la moitié devraient être concerné par le programme d’extension SLEP.

Il faudra par ailleurs déterminer, lesquels des appareils pourront suivre ce programme, car certains F-16 ont démontré un états de fatigue avancé avec la détection de fissures au niveau des cloisons et le taux actuel de disponibilité de la flotte de F-16 est d’environ 65,5 %. 

1422827.jpg


 

Prévisions possibles d’entrée en service du F-35 :

Le Corps des Marines et la Navy  s'attendent  à ce que les premier F-35B commence à entrer en service en 2015 et l’USAF prévoit l’arrivée du premier F-35A  à l'horizon 2018. 

Photos : 1 F-16 USAF @ Agustin Anaya 2 F-35 @ Brian Lockett

 

23:14 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : usaf, f-16, f-35, navy, corps des marines, lockheed martin |  Facebook | |

24/10/2011

Croatie : F-16 vs Gripen !

 

1170685.jpg


 

Depuis un certain temps, la Croatie cherche à remplacer ses vénérables Mig-21, si un premier projet en 2008 de livraison d’appareils de type F-16 par les Etats-Unis n’a pas abouti, la recherche d’un nouvel appareil continue et voit se profiler deux candidats.

 

Swedish_JAS-39_Gripen_landing.jpg

 

 

L’offre suédoise :

Le gouvernement suédois a soumis une offre comprenant la vente de douze ou de huit Gripen C/D de la dernière génération. L'offre comprend également un accord de support et d'entraînement pour les techniciens et les pilotes. Dans le but d'assurer que les Forces aériennes croates restent opérationnelles sans interruption lorsque leurs MiG-21 actuels seront mis hors service, la Suède propose initialement un prêt de vieux avions Gripen-A jusqu'à la livraison des Gripen C/D.

En lien avec la possible acquisition d'avions de chasse Gripen par la Croatie, Saab propose un ensemble de coopération industrielle. Sur la base des expériences et des ressources combinées de son important réseau industriel, Saab et la base de fournisseurs Gripen offrent à la Croatie un partenariat à travers un programme de défense et de coopération industrielle de nouvelle génération. Saab est prêt à s'engager dans une obligation de coopération industrielle évaluée à 100 pour cent de la valeur du contrat.

 

1787347.jpg

 

 

L’offre américaine :

Reprenant en grande partie l’offre datant de 2008, Lockheed-Martin propose une série de 12 à 20 F-16A/B avec possibilité à terme d’augmenté la livraison en fonction des besoins la Croatie, les Etats-Unis sont disposés à pouvoir livré jusqu’à 40 appareils.

Cependant, la version ne com prend que des appareils d’occasions, certes abordables, par ce pays mais qui montreront très vite leurs limites. Il faudra alors le modernisé et le coût risque de rendre le projet bien plus onéreux que prévu. En effet, la Croatie désire que l’appareil acheté soit multirôle.

La contre partie américaine reviendrait dans une aide substantiel financière dans divers projets de modernisation des infrastructures du pays. L’entrée de la Croatie au sein de l’alliance Atlantique (OTAN) favoriserait a priori l’offre pour permettre une meilleure gestion des pièces de rechanges avec les pays membres déjà utilisateurs de F-16.

Offre française ?

La France pourrait se retrouver en troisième place pour le remplacement des Mig-21 et ceci grâce aux éventuels Mirage 2000-9 d’occasions qui pourraient être récupérer de la possible prochaine vente du Rafale aux Emirats Arabes Unis (EAU). Encore faut-il que celle-ci se réalise assez rapidement pour permettre à nos voisins d’entrer dans la compétition.

Photos : 1 Mig-21UB croate @ Cris Lofting 2 Gripen C @ SAAB  3 F-16 @ Alejandro Ruiz

 

21:18 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : croatie, f-16, gripen, saab, lockheed-martin |  Facebook | |

22/09/2011

Taïwan va moderniser ses F-16 !

 

 

1289312.jpg

 

 

TAIPEI, le gouvernement de l’Ile de Taïwan en partenariat avec Lockheed-Martin va procéder à la modernisation de ses 146 Lockheed-Martin F-16 A/B «Fighting Falcon». Le coût est estimé à 5,8 milliards de dollars.

Mise à jour des F-16 :

Cette mise à jour doit permettre une revalorisation des appareils de type F-16 A/B, afin, de combler le retard technologique vis-à-vis de l’imposant et menaçant voisin chinois. Celui-ci, a en effet sérieusement renforcé sa position avec la mise en ligne des Shenyang J-2 « Dragon Véloce » et l’arrivée des Shenyang J-11 (Sukhoi 27 chinois).

La modernisation des F-16 taïwanais comprendra l’adjonction d’un nouveau radar de type AESA, soit le Northrop-Grumman APG-80, une avionique modernisée, un cockpit tout écrans compatible avec des lunettes de vision nocturne, une central de navigation GPS, un nouveau système de guerre électronique de type l’ALQ-176 couplé avec système de leurres ALQ-184 (V) 7.  En matière de communication les appareils recevront de nouvelles radios numériques ainsi qu’une liaison de donnée (Link16) améliorée. Les pilotes recevront un viseur de casque permettant l’emploi du missile Raytheon AIM-9X «hyper véloce» en remplacement des AIM-9PM actuels.

Question motorisation, les moteurs Pratt & Whitney F100-PW-220 seront portés à la norme -229E plus puissant et permettant de réduire le temps de maintenance.

Taïwan prévoit l’acquisition d’un pod de ciblage, mais n’a pour l’heure pas précisé le modèle choisit entre le AN/AAQ-33 SNIPER ou AN/AAQ-28 LITENING plus ancien.

Concernant l’armement, les F-16 seront dotés en plus de l’AIM-9X de missiles AIM-120C7 AMRAAM et d’une variété d’armes guidées d’attaque au sol comme les bombes GBU-10 Enhanced Paveway II ou GBU-56 JDAM Laser.

ELEC_AN-APG-80_lg.jpg

 

 

Remplacement des F-5E et Mirage 2000 :

Si, officiellement, la messe n’est pas dite sur l’optique du remplacement des 60 Northrop F-5E/F et des 60 Mirage 2000-5S, en juillet dernier pourtant, le Département d'Etat américain a indiqué qu'une décision finale sur la fourniture de 66 F-16 C/D Block 50/55 serait faite au début octobre. Cette vente est estimée à plus de 8 milliards de dollars  US.

Les motivations américano-taïwanaise :

Il est à craindre que la perte de Taiwan pourrait signifier la fin de la projection de puissance américaine dans la région. Perdre Taiwan, au profit de la Chine, ferait tout changer en matière de perspective opérationnelle dans la région. Pires, c’est toute la région du sud-est asiatique qui en serait déstabilisée. De son côté, la Chine qui détient environ 8%  de la dette américaine, tente de son point de vue d’infléchir tant cette modernisation que la vente d’un lot additionnel de F-16. De son côté le gouvernement de Taïwan espère conclure rapidement le second contrats non seulement pour des questions d’équilibre militaire, mais également pour satisfaire son industrie et les emplois.

1304244.jpg

 

 

Photos : 1 & 3 F-16A Taïwanais  @ Dennis Chang 2 Antenne AESA du radar APG-80 @ Northrop-Grumman

 

10/05/2011

Le 50e Tiger Meet a débuté !

 

tiger_002.jpg

 

Il y a 50 ans, le 19 juillet 1961, se déroulait la toute première rencontre des Tigres de l’OTAN sur la base américaine de RAF Woodbridge en Angleterre. Ces premiers tigres étaient au nombre de trois. Ils représentaient les forces aériennes des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la France. Cette première réunion tripartite avait pour insigne le tigre, prédateur redoutable et chasseur par excellence. Dès l’origine, cette rencontre qui avait durée une journée, fait des émules et va donner naissance au Nato Tiger Meet qui n’aura de cesse de s’agrandir au fil du temps.
De nos jours, le Nato Tiger Meet est devenu l’exercice aérien interarmées et interallié le plus important en Europe ! Il regroupe à lui seul près de 17 nations, 24 escadrons de chasse, d’hélicoptères, de détection aéroportée ou de ravitaillement en vol.

 

11_5011_new_michel_004.jpg

 

50e édition en France :

L’exercice international de défense aérienne «Tiger Meet 2011» se déroule du 9 au 20 mai 2011 sur la base aérienne 103 à Cambrai en France, sous l’organisation de l’Escadron 1/12 «Cambresis» qui vole sur Mirage 2000 C RDI.

ntm2011.png

Participation suisse :

Une nouvelle fois le Staffel 11 basé à Meiringen s’est envolé pour participer à l’exercice du Tiger Meet avec une nouvelle «deco» pour le Hornet J-5011 (voir photo) Le Staffel 11 avait remporté le Tiger Meet 2008  mais n’avait pas pu participer l’année dernière pour raison d’économie budgétaire. Les Suisses se sont déplacés  avec cinq F/A-18 C/D, soit  quatre avions d’engagement, plus une machine de réserve.  23 escadrilles en provenance de 17 pays européens participent également à cette campagne. Les exercices prévus au programme comptent parmi les plus exigeants qui soient. Un accord technique relatif aux activités communes d’instruction entre la Suisse et la France constitue la base légale pour la participation au «Tiger Meet 2011».

 

tiger_008.jpg

Grand Meeting ce weekend :

En plus de l’exercice, le weekend prochain se déroulera sur la base aérienne un grand meeting aérien ouvert au public. Dans un esprit de solidarité aéronautique complet, l’aéro-club Louis Blériot s’est associer  avec l’Escadron de Chasse “1/12 Cambrésis”, la Base aérienne 103, la ville et la communauté de Cambrai, pour ouvrir au grand public le 50ème Tiger meet. Cet immense exercice aérien militaire va rassembler plus d’une centaine d’aéronefs venus de plus de 19 pays. Pour ce faire, un meeting de renommée internationale sera organisé le 15 mai 2011 sur l’aérodrome de Cambrai-Niergnies, il sera le point d’orgue des différentes manifestations organisées conjointement avec l’Armée de l’air, dans le centre de Cambrai. Les escadrons et les hélicoptères Tigre, accompagneront la Patrouille de France et beaucoup d’autres patrouilles et avions de légende dans un show aérien qui devrait rassembler 50 000 personnes.

 

 

 

tiger_012.jpg

 

 

Photos : 1 Mirage 2000 du 5/330 @ PMH 2 Hornet suisse avec sa nouvelle livrée @Staffel11/Martin Michel 3 Insigne ntm 2011 4 Tornado Luftwaffe 5 F-16 D Turc @ Paul Marais-Hayer