13/12/2010

Essais en cours pour le Phantom Ray !

bds_feat_phantom_ray_700.jpg

Je vous annonçais il y a  quelque temps le lancement par Boeing du prototype du drone Phantom Ray, celui-ci, vient de terminer ses essais de roulage et Boeing  prépare le premier vol pour début 2011.

Essais de roulage aboutit :

Boeing a donc terminé la phase d’essais de roulage du Phantom Ray,  la prochaine étape, étant le premier  vol de celui-ci  !


Lors des essais du mois dernier à l'aéroport international Lambert de Saint-Louis, le Phantom Ray a communiqué avec la station de contrôle au sol, reçu ses ordres et fait son chemin sur  pistes multiples, permettant aux responsables de programme d’évaluer son rendement et de surveiller les systèmes de pointe à bord.


Puis, pour rejoindre le centre d’essais en vol  d’Edwards Air Force Base, le drone sera  monté sur le dos d’un  B747 à la manière d’une navette spatiale pour son déplacement. Un premier vol d’essais de convoyage a eu lieu afin de tester la compatibilité de l’ensemble. Après ce vol d'essai, les responsables du programme pourront donner l’autorisation du vol de transport.

A propos du Phantom Ray :

Ce drone furtif conçu par la division Boeing Phantom Works est issus du prototype X-45C, Unmanned Combat Aerial System (UCAS), il préfigure un drone de combat polyvalent conçu pour appuyer les unités au sol, la surveillance, la reconnaissance et la suppression des défenses aériennes ennemies ainsi que la guerre électronique.

Le Phantom Ray dispose d’une envergure de 15 mètres pour un poids de 16 t. Il sera capable de voler à une altitude de plus de 40 000 pieds, soit 10 000 de plus que les vols commerciaux. Les équipements connexes et l’armement sont noyés dans une soute ventrale.

 

MSF10-0213-001_PhantomRay_SCA_med.jpg

Lien sur la présentation du Phantom Ray :

https://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/05/13/boeing-pr...

Photo : 1 Phantom RAY au roulage  2 Phantom Ray sur le dos d'un B747@ Boeing

12/10/2010

Drone  Eitan, le géant Israélien !

 

 

 

eitan1.jpg

 

 

L’Etat Hébreu avait été le précurseur des engins volants télécommandés lors de la guerre du Kippour  en 1972, depuis, le petit pays du Moyen-Orient n’a cessé d’être innovant en la matière ! Mais les Etats-Unis pouvaient se vanter ces dernières années de posséder des drones de Haute Altitude Longue Endurance (HALE). Avec le dernier appareil produit par Israël Aircraft Industries (IAI) l’Eitan, l’Hetat Hébreu se positionne parmi les seules nations ayant une large compétence en matière de drone géant !

eitan2.jpg

 

 

IAI Eitan :

Dévoilé au début de l’année, l’Eitan (« fort » en hébreu) (Héron TP en version export )  est un drone géant dont l’envergure est proche de celle d’un B737 soit près de 24 mètres de long pour une envergure de 26 mètres pour un poids de 4,5 tonnes. Resté secret, l’armée de l’air israélienne a intégré ce nouvel aéronef en février de cette année dans ses unités, un escadron devrait être complètement opérationnel d’ici la fin de cette année. Ce drone géant peut voler durant 24 heures en emportant une charge d’une tonne jusqu’à une altitude de 13 000 mètres.

L’Eitan est un drone de surveillance à longue distance susceptible par exemple de surveiller le territoire  iranien. Si le drone est pour l’instant dévolu aux missions ISTAR (intelligence, surveillance, ciblage et reconnaissance), il pourrait aussi subvenir aux besoins de la lutte anti-missiles à l’avenir. Mais pour cela il faudra au constructeur développer une version différente. En effet, il est difficile pour l’instant de rendre un drone totalement polyvalent, car les contraintes des diverses missions sont différentes. Il est, par contre évident qu’IAI travaille déjà sur une version permettant l’engagement de missiles et pouvant être engagés de concert avec non seulement, la version actuelle de l’Eitan mais également le futur F-35.

La France et l’Espagne ont marqué leurs intérêts pour la version export Héron TP dont la fabrication pourrait être faite en collaboration avec Dassault Aviation.

 

eitan3.jpg

 

 

 

Photos : le drone Eitan @ IAI

 

20:05 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : drone, iai eitan héron tp, hale |  Facebook | |

23/09/2010

Drone : arrivée du Global Hawk dans le pacifique !

 

 

R41.jpg

 

 

ANDERSEN AFB, sur l’île de Guam, l'US Air Force vient de déployer le premier drone RQ-4 Global Hawk à destination du Commandement du Pacifique (PACOM), l’avion sans pilote a atterri avec succès après un vol de 18 heures à partir de sa base principale d'exploitation à Beale Air Force Base en  Californie.

Désigné AF-20, le drone servira à la surveillance et la reconnaissance (ISR) sur le théâtre du Pacifique dans le cadre des opérations de l'US Air Force au profit des défis régionaux tels que l'assistance humanitaire, de secours aux sinistrés, le terrorisme et le piratage.

L'atterrissage historique sur l’île de Guam reflète la mise sur pied d'un nouvel emplacement d'opérations avancées pour ce type d’appareil au sein de l’US Air Force, mais a également marqué un total de 45.000 heures de vol pour l’ensemble du programme de drone Global Hawk. En plus, du Pacifique, le Global Hawk a également été déployé en Italie (EUCOM) sur la base de Sigonella.

Avec ces nouveaux déploiements, le système Global Hawk couvre pratiquement toutes les parties du globe.

A propos du Global Hawk :

Le RQ-4 Global Hawk  est un drone de surveillance construit à long rayon d’action  par Northrop Grumman pour l'US air Force. Il a effectué son premier vol le 28 février 1998. Il est un des rares représentant de la classe des drones dites des « HALE » (Haute Altitude Longue Endurance). Le RQ-4 Global Hawk pèse 14,6 tonnes au maximum au décollage, soit la masse d'un petit chasseur, malgré ses dimensions notamment son envergure qui est digne de celle d'un avion de ligne.  La  construction est assurée à plus de 50 % en matériaux composites (les ailes sont en graphite).

Permettant des vols de croisière à très haute altitude, au-dessus du trafic ordinaire commercial,  le RQ-4 Global Hawk peut surveiller de vastes zones géographiques avec une précision extrême, donnant au gouvernement et à  l'armée les informations les plus récentes disponibles lors d'une crise ou une situation d'urgence et en leur fournissant en temps réel une imagerie de haute résolution qui permet  d’appuyer les opérations sur un large spectre.

R42.jpg

 

 

Photos : Le R4-Global Hawk lors de son arrivée sur Guam @ Northrop Grumman

 

21:43 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : drone, r4 global hawk, défense, us air force |  Facebook | |

15/07/2010

Phantom Eye : le drone à l’hydrogène !  

 

 

PhantomEye01.jpg

 

 

ST. LOUIS The Boeing Company a dévoilé hier, son prototype de drone fonctionnant à  l’hydrogène. Selon le constructeur, le Phantom Eye est susceptible de pouvoir voler à une altitude de 65.000 pieds pour une durée de 4 jours.

Le Phantom Eye : une nouvelle génération de drone :

Le Phantom Eye préfigure ce que pourrait être à l’avenir une nouvelle génération de drone non polluant pouvant être utile dans les domaines civils et militaires en ce qui concerne la reconnaissance, la surveillance et les transmissions.

D’ici quelques jours le Phantom Eye sera transféré au Centre d’Essais en vol de la NASA sur la base d’Edwards AFB en Californie pour y débuter une série d’essais au sol. Le premier vol est prévu, quant à lui, pour le début 2011. Ce premier vol à l’Hydrogène devrait être d’une durée qui oscille entre quatre et huit heures.

Le Phantom Eye est alimenté  par 2 moteurs 4 cylindres de 2,3 litres fournissant 150 chevaux vapeurs chacun qui ne rejettent  que de la vapeur d'eau. L’appareil devrait atteindre un rythme de croisière d’environ 150 noeuds et peut transporter une charge utile de 450 livres (200kilos).

Le programme Phantom Eye est le fruit d’un partenariat entre plusieurs grandes entreprises dont Ford Motor Company (motorisation), Aurora Flight Sciences (aile), Ball Aerospace (réservoirs de carburant) ainsi que la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) et la NASA.

phantomEye02.jpg


Photos : Présentation du Phantom Eye à Hydrogène @ Boeing

 


 

11/06/2010

Boeing prépare le premier drone QF-16

 

 

MSF10-0102-03_F-16_med.jpg

 

 

Jacksonville en Floride, le premier F-16 Fighting Falcon en retraite est arrivé chez Boeing sur les installations de  Cecil Field, pour être transformé en drone QF-16. Boeing a reçu un contrat de 69,7 millions de dollars de l'US Air Force pour la première phase du programme QF-16. Les drones cible QF-16 remplaceront les QF-4S basé sur la cellule du célèbre Phantom II.

L'équipe dirigée par Boeing, qui comprend BAE Systems, va commencer l'ingénierie, la fabrication et le développement du drone avec et sans pilote QF-16. Les drones seront utilisés comme cibles aériennes pour des armes nouvellement mises au point et l’entrainement à  la tactique.

L'équipe recevra six F-16 d’anciennes générations étant retirés de service. Après modification de la configuration dans la version QF-16, ils serviront de prototypes pour des essais d'ingénierie et de l'évaluation préalable à la production initiale. Jusqu'à 126 drones QF-16 seront ainsi convertis à partir de 2014.

A propos des cibles QF :

Le QF-4 est un drone cible réutilisables à grande échelle basé sur  la modification d’une cellule de  F-4 Phantom. Le QF-4 simule un objectif réaliste à grande échelle pour les évaluations de systèmes air-air. En fait il s’agit d’une cible télécommandée, qui simule les manoeuvres de l'avion ennemi. Le drone peut être piloté par télécommande ou avec un pilote de sécurité pour surveiller son rendement. Le drone est piloté sans pilote lorsque des missiles sont tirés sur lui. Les cibles QF sont  équipées avec des transporter des contre-mesures électroniques et de l'infrarouge pour évaluer pleinement  les armes et les systèmes radar. Les cibles QF-4 remplaçaient les QF-106 dans les années nonante. Les cibles QF sont exploitées par le 82e Escadron de cibles aériennes situé à la base de Tyndall AFB.

AIR_QF-4_Takeoff_lg.jpg

 

 

Photos : 1 le premier F-16 à l’arrivée avant sa conversion 2 cible QF-4 @ Boeing

 

18:30 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : drone, cible volante, qf-16 |  Facebook | |