10/07/2020

Le Challenger 350 continue de bien se vendre !

Bombardier-Challenger-350.jpeg

Bombardier célèbre la 350ème e livraison de son avion d’affaires Challenger 350, qui continue d’évoluer et d’affirmer son statut de premier ordre sur le marché.

Le Challenger 350 est une force dans l’industrie des avions d’affaires, renforçant sa position chaque année par des améliorations et des mises à jour à sa combinaison gagnante de performances et d’expérience en cabine. Parmi les qualités qui permettent à cet avion de se démarquer de ses concurrents figurent son rayon d’action intercontinental qui se maintient avec le plein de carburant et huit passagers et sa cabine maintes fois primée conçue pour un confort sans égal. Chez les pilotes, l’avion Challenger 350 est réputé pour être agile, fiable et agréable à piloter.

Le Challenger 350 détient le titre très convoité d’avion d’affaires superintermédiaire le plus vendu depuis six années consécutives, raflant une part de 43% du marché en 2019.

jet privé,bombardier aviation,les nouvelles de l'aviation,challenger 350,ebace,nbaa

Dans le contexte de ce succès, Bombardier a annoncé une série continue d’améliorations destinée au Challenger 350, dont un affichage tête haute compact et un système de vision améliorée, une technologie d’insonorisation en cabine qui le place en tête de sa catégorie et une esthétique raffinée du poste de pilotage. Une trousse d’amélioration des performances permet également à l’avion de voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de courtes pistes, ce qui s’ajoute à ses performances impressionnantes au décollage et à l’atterrissage, notamment la capacité d’approche à angle prononcé.

Le Challenger 350 :

Affichant un design élégant, une finition haut de gamme, et une ergonomie améliorée en cabine et dans le poste de pilotage, le Challenger 350 procure aux passagers un degré supérieur de confort et de tranquillité d’esprit en sachant que chaque décollage assurera un vol en douceur jusqu’à l’atterrissage.

Engagée fermement à fournir ce qu’il y a de mieux à ses clients du monde entier, Bombardier a récemment annoncé une série d’améliorations pour le Challenger 350, soulignant encore une fois sa position de chef de file dans le segment des superintermédiaires. Les nouvelles améliorations comprennent un affichage tête haute compact et un système de vision améliorée, la meilleure technologie d’insonorisation en cabine de sa catégorie et une esthétique raffinée du poste de pilotage. Une trousse d’amélioration de la performance permet également à l’avion de voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de courtes pistes, ce qui vient compléter ses certifications d’approche à angle prononcée octroyées par des organismes de réglementation du monde entier, comme l’EASA, la FAA et TC. Avec cette série d’améliorations, ce qui se fait de mieux continue de s’améliorer alors que l’avion Challenger 350 reste à l’avant-scène du segment des superintermédiaires.

jet privé,bombardier aviation,les nouvelles de l'aviation,challenger 350,ebace,nbaa

Photos : 1 Challenger 350 @ Lukasz Stawiarz 2 Cockpit 3 intérieur@ Bombaedier

18/12/2019

Bombardier livre le premier Challenger 350 au biocarburant !

original.jpeg

Bombardier a annoncé que Latitude 33 Aviation, une société spécialisée dans la gestion d’avions d’affaires, installée en Californie, a pris livraison du premier avion d’un client de Bombardier à être propulsé par carburant d’aviation durable. Latitude 33 Aviation gérera et offrira au nolisement l’avion d’affaires Challenger 350 à Seattle (Washington), au nom du propriétaire de l’avion.

« Nous sommes enchantés que le client et Latitude 33 Aviation se joignent à nous pour démontrer que le carburant d’aviation durable peut devenir une solution de remplacement généralisé au carburant d’aviation classique pour les avions de l’aviation générale », a déclaré Peter Likoray, vice-président principal des Ventes mondiales et du Marketing de Bombardier Avions d’affaires. « Nous faisons la promotion active de l’utilisation courante du carburant d’aviation durable dans l’exploitation des avions d’affaires et la confiance de Latitude 33 Aviation en tant que premier client à décoller de notre centre de livraison dans un avion propulsé par ce type de carburant constitue un point tournant dans l’engagement de longue date de toute l’industrie à réduire les émissions de CO2. »

Suivant la réception de la première livraison de carburant d’aviation durable dans l’histoire canadienne, le premier avion livré à un client avec du carburant d’aviation durable est l’avion d’affaires Challenger 350. En plus d’avoir franchi la marque des 300 livraisons plus rapidement que tout autre avion dans la catégorie des avions intermédiaires et à large fuselage,

Le Challenger 350 :

Affichant un design élégant, une finition haut de gamme, et une ergonomie améliorée en cabine et dans le poste de pilotage, le Challenger 350 procure aux passagers un degré supérieur de confort et de tranquillité d’esprit en sachant que chaque décollage assurera un vol en douceur jusqu’à l’atterrissage.

Engagée fermement à fournir ce qu’il y a de mieux à ses clients du monde entier, Bombardier a récemment annoncé une série d’améliorations pour le Challenger 350, soulignant encore une fois sa position de chef de file dans le segment des superintermédiaires. Les nouvelles améliorations comprennent un affichage tête haute compact et un système de vision améliorée, la meilleure technologie d’insonorisation en cabine de sa catégorie et une esthétique raffinée du poste de pilotage. Une trousse d’amélioration de la performance permet également à l’avion de voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de courtes pistes, ce qui vient compléter ses certifications d’approche à angle prononcée octroyées par des organismes de réglementation du monde entier, comme l’EASA, la FAA et TC. Avec cette série d’améliorations, ce qui se fait de mieux continue de s’améliorer alors que l’avion Challenger 350 reste à l’avant-scène du segment des superintermédiaires et continue d’être le choix de prédilection des services d’opérations aériennes avisés, ainsi que des sociétés du Fortune 500.

Latitude 33 Aviation :

Latitude 33 Aviation gère l’une des flottes d’avions légers, intermédiaires et superintermédiaires les plus récentes et les plus importantes en Amérique du Nord. Fondée en 2006 à San Diego et dirigée par deux pilotes ambitieux qui cherchent à redéfinir l’expérience de l’aviation privée, Latitude 33 Aviation est une société de nolisement d’avions privés, de gestion d’avions d’affaires et de vente et d’acquisition d’avions de premier ordre qui sert un large éventail de voyageurs et de destinations dans le monde entier. À l’heure actuelle, la société gère plus de 30 avions d’affaires privés appartenant à des clients basés dans les aéroports de San Diego, d’Orange et de Los Angeles, dont ceux Carlsbad, Van Nuys, Hawthorne, Santa Ana, Long Beach et Fresno, en Californie; ainsi qu’à Colorado Springs (Colorado), Scottsdale (Arizona), Houston (Texas), Redmond (Oregon), Seattle (Washington) et Nashville (Tennessee). Latitude 33 Aviation fait partie de la tranche supérieure de cinq pour cent des exploitants américains de nolisement d’avions privés à avoir obtenu la cote de sécurité rigoureuse ARGUS Platine.

Photo : Challenger 350 au biocarburant destiné à Latitude 33@ Bombardier

 

17/10/2019

Records de vitesse pour le Challenger  350 !

img.jpg

Bombardier a annoncé que son Challenger 350 a établi des records de vitesse sur dix liaisons clés aux États-Unis en 20,5 heures. Cet exploit impressionnant a été réalisé alors que l’avion parcourait un circuit couvrant l’ensemble des États-Unis entre dix des principales destinations de l’aviation d’affaires dans ce pays, établissant un record de vitesse sur chaque liaison effectuée.

Le Challenger 350 est parti de Las Vegas à 7 h 56 (heure locale) en matinée pour entreprendre une tournée de dix escales couvrant l’ensemble des États-Unis. Dans le cadre de cette mission, l’avion a volé à une vitesse de croisière moyenne de M 0,82 sur la majorité des segments, et s’est arrêté à Denver, Chicago, Teterboro, Washington, White Plains (New York), West Palm Beach, Houston, Dallas et Los Angeles, avant de revenir à Las Vegas.  L’avion a effectué son grand circuit et est revenu à son point de départ à 4 h 20 (heure locale) dans la nuit du lendemain, après avoir parcouru plus de 5 600 milles marins. Cette réalisation record témoigne de la ponctualité des départs de premier ordre de cette plateforme, facteur de productivité crucial pour les services des opérations aériennes d’entreprise et pour les exploitants de grandes flottes.

 Avec la cabine la plus spacieuse, le poste de pilotage le mieux équipé et les plus faibles coûts d’exploitation dans sa catégorie, l’avion Challenger 350 offre le luxe de tout avoir. Affichant un design élégant, une finition haut de gamme, et une ergonomie améliorée en cabine et dans le poste de pilotage, l’avion procure aux passagers un degré supérieur de confort et de tranquillité d’esprit en sachant que chaque décollage assurera un vol en douceur jusqu’à l’atterrissage.

Engagée fermement à fournir ce qu’il y a de mieux à ses clients du monde entier, Bombardier a récemment annoncé une série d’améliorations à l’avion Challenger 350, soulignant encore une fois sa position de chef de file dans le segment des superintermédiaires. Les nouvelles améliorations comprennent un affichage tête haute compact et un système de vision améliorée, la meilleure technologie d’insonorisation en cabine de sa catégorie et une esthétique raffinée du poste de pilotage. Une trousse d’amélioration de la performance permet également à l’avion de voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de courtes pistes, ce qui vient compléter ses certifications d’approche à angle prononcée octroyées par des organismes de réglementation du monde entier, comme l’EASA, la FAA et TC. Avec cette série d’améliorations, ce qui se fait de mieux continue de s’améliorer alors que l’avion Challenger 350 reste à l’avant-scène du segment des superintermédiaires et continue d’être le choix de prédilection des services d’opérations aériennes avisés, ainsi que des sociétés du Fortune 500.

bobarider aviation,challenger 350,ebace,nbaa,bizjet,aviation d'affaires

Photos : 1 Challenger 350 2 Cockpit @ Bombardier

22/08/2019

L.J. Aviation a reçu des Challenger 350 !

bombardier  aerospace,challenger 350,nba,ebace,bizjet,les nouvelles de l’aviation

Bombardier Aviation a livré à L.J. Aviation, une société de gestion de vols et de nolisement d’avions de renommée mondiale, deux avions d’affaires Challenger 350. Les deux jet privés rejoignent une flotte actuelle de 40 avions. 

« Nous sommes enchantés de recevoir nos avions Challenger 350 », a déclaré Ed Kilkeary Jr., président de L.J. Aviation. « Ils offrent tout ce que nous voulons d’un avion d’affaires : une performance exceptionnelle, un environnement confortable et productif ainsi que des coûts d’exploitation avantageux. Les avions Challenger 350 constituent un investissement judicieux qui permettra à nos passagers d’utiliser au mieux leur temps. »

À la suite de l’élargissement de son offre par l’ajout de deux avions d’affaires Challenger 350 neufs, L.J. Aviation gère et exploite actuellement cinq avions d’affaires de la série Challenger 300, un avion Challenger 604 et un avion Global 5000.

Au cours des dix dernières années, la série d’avions Challenger 300 a enregistré plus de livraisons que toute autre plateforme d’avions d’affaires. L’avion Challenger 350 s’appuie sur cette tradition remarquable de leadership et continue d’occuper la position de tête dans le segment des avions superintermédiaires.

Le Challenger 350 :

Avec une autonomie authentique à pleine charge passagers et carburant de 3 200 milles marins (5 926 km), l’avion Challenger 350 définit la catégorie des avions superintermédiaires. Il assure une montée directe à 43 000 pieds pour éviter les conditions météo défavorables et la circulation aérienne, en plus d’offrir la plus grande cabine de sa catégorie, un plancher plat pratique, un accès illimité aux bagages, un vol en douceur et les plus faibles coûts d’exploitation dans sa catégorie. Le biréacteur Challenger 350 peut relier New York à Van Nuys ou Las Vegas à Honolulu sans escale.

Le biréacteur Challenger 350 propose les caractéristiques de base les plus étendues de l’industrie aux exploitants de flottes, tandis que le récent ajout d’un affichage tête haute et d’une caméra de système de vision améliorée offerts en option assurent une conscience situationnelle inégalée. Combinée à d’impressionnantes performances, la certification de cet avion pour une approche à angle prononcé permet aux exploitants d’effectuer des atterrissages efficaces sur des pistes d’accès difficile, assurant aux clients la possibilité d’atteindre d’innombrables destinations. Le biréacteur Challenger 350 est l’avion le plus vendu du segment des superintermédiaires, avec 56 livraisons en 2017.

À propos de L.J. Aviation :

L.J. Aviation est une société de gestion de vols et de nolisement d’avions dont le siège social est situé dans l’immeuble des services aéronautiques de L.J. Aviation à l’aéroport Arnold Palmer, à Latrobe (Pennsylvanie). La liste croissante des bases satellites de L.J. Aviation comprend des activités et des bureaux à Bedford (Massachusetts), à Marshfield (Wisconsin), à Rochester (New York) à Pontiac (Michigan) et à l’aéroport Greater Pittsburgh International. Fondée en 1980, la société gère et exploite une flotte de plus de 40 avions allant, sur le plan de la taille, d’avions d’affaires Boeing et du Global 5000 à des avions plus petits de Cessna, de Bombardier et de Beechcraft.

Photo : Challenger 350 @ Bombardier

 

11/07/2019

Le Challenger 350 passe le cap des 300 livraisons !

2EBFD70D-B8D8-498B-B7B7-6CA209D41842.jpeg

Bombardier a livré le 300ème jet d’affaires Challenger 350, un record en matière de vitesse en ce qui concerne les jets intermédiaires et à large fuselage. En parallèle, le Challenger 350 a obtenu le prix du magazine Robb Report comme le meilleur d’entre les meilleurs avions superintermédiaires pour la deuxième année consécutive. Depuis 1988, les prix « Best of the Best » du magazine Robb Report mettent en lumière les produits, services et destinations au sommet de leur secteur d’activité, véritables références de qualité. Non seulement les avions d’affaires de Bombardier ont-ils été salués comme des meneurs de l’industrie depuis plus de dix ans, mais les avions de la série Challenger 300 ont reçu l’honneur sept fois, ce qui les place parmi les avions d’affaires les plus reconnus de leur catégorie.

Bombardier annonçait récemment une mise à niveau composée d’une série d’améliorations destinées au Challenger 350 avec un affichage tête haute compact et un système de vision améliorée, une technologie d’insonorisation de pointe en cabine et une esthétique raffinée du poste de pilotage. Un ensemble d’amélioration de la performance permet également à l’avion de voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de courtes pistes, ce qui vient compléter ses certifications d’approche à angle prononcée octroyées par des organismes de réglementation du monde entier, comme l’AESA, la FAA et TC.

Les avions Challenger sont assemblés à l’usine polyvalente de Bombardier Aviation à Montréal (Québec). Grâce à une main-d’œuvre hautement qualifiée, le site offre des activités de bout en bout, soit l’assemblage, la finition ainsi que les activités de prévol et de livraison pour les programmes d’avions Challenger 350 et Challenger 650. Au cours des dix dernières années, les avions de la série Challenger 300 ont compté plus de livraisons que toute autre plateforme d’avions d’affaires dans l’industrie. L’avion Challenger 350 s’appuie sur cet héritage remarquable de leadership et demeure la référence dans la catégorie des avions superintermédiaires.

Photo : Challenger 350 @ Bombardier