29/11/2012

Corsair : l’esprit « pirate » du groupe TUI !

F-HSKY_002.jpg


 

Moribonde il y a quelques années avec sa flotte de Boeing 747-300 qui était connue pour la déserte des îles caraïbes françaises en charter, Corsair a, au fil des mois, évolué son approche commerciale et sa flotte d’appareils.

 

Symbole de ce changement, la compagnie vient de recevoir cette semaine, son tout nouvel appareil un Airbus A330-300 flambant neuf, une première pour la compagnie.

 

Corsair reste toutefois un membre à part dans le groupe TUI, en gardant une main mise sur sa communication, ses aménagements et surtout la magnifique nouvelle livrée apposée sur ses appareils.

 

Il y a deux mois déjà, la société avait présenté son nouvel aménagement intérieur qui en dehors de sa beauté bleue, engage un positionnement surprenant, par sa configuration.

 

La compagnie a effectivement misé sur moins de sièges et plus de confort dans toutes ses classes proposées, en se positionnent donc sur un créneau de compagnie régulière et non sur l’image qu’elle véhiculait depuis des années.

 

Depuis la prise de ses fonctions, le PDG, Pascal de Izaguirre, semble bien arriver à gommer l’image « carter / low –cost » , tout en maitrisant les coûts de fonctionnement  de la compagnie.

 

Corsair s’engage donc dans un chemin élégant pour ses passagers et s’oriente, avec maîtrise, sur une formule différente par rapport à ses concurrents.

 

Cela risque bien de séduire le voyageur soucieux de son confort (même en classe économique) et attentif à la qualité des services à bord, le tout inclus dans un tarif raisonnable pour chaque bourse.

 

Paul Marais-Hayer pour avia news, Paris


18:45 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : a330-300, corsair, airbus |  Facebook | |

Patrouilles Breitling en Chine !

newsletter_zuhai__newsletter_top.jpg

 

Breitling a fait voler pour la première fois ses célèbres patrouilles d’acrobatie en Chine. Le Breitling Jet Team et les Breitling Wingwalkers ont participé à la 9e «China International Aviation & Aerospace Exhibition» (Airshow China 2012). Breitling est le chronométreur officiel de cet événement qui s’est tenu à Zhuhai (Guangdong) du 13 au 18 novembre. Les shows époustouflants des deux formations ont marqué l’un des points culminants de leur grande tournée baptisée «Breitling Dragon Tour».

 

Les pilotes chevronnés aux commandes des sept L-39C Albatros du Breitling Jet Team ont volé en formation à moins de 3 m les uns des autres, à des vitesses allant jusqu’à 700 km/h, en enchaînant tonneaux, loopings et croisements rapprochés. Un show éblouissant, alliance de précision, de vitesse et d’audace.

 

Quant aux Breitling Wingwalkers, ils ont offert à la foule un spectacle exclusif d’une grande élégance. Durant leur ballet aérien synchronisé de 20 minutes, les acrobates perchées sur les deux biplans Stearman à cockpits ouverts ont dû supporter des vitesses allant jusqu’à 240 km/h et des forces pouvant atteindre 4G.

 

«Nous avons toujours rêvé de faire voler les patrouilles Breitling en Chine, pour que le public puisse être témoin des liens privilégiés unissant de longue date Breitling et l’aviation. Aujourd’hui, je suis très fier de voir ce rêve réalisé», a déclaré David Reid, président de Breitling pour la Chine.

 

 

breitling,patrouille breitling jet team,breitling wingwalkers

 

28/11/2012

Le Legacy 500 a effectué son premier vol !

Legacy_500_First_Flight_Gallery.jpg


 

 

 São José dos Campos, Brésil, l’Embraer  Legacy 500 vient de réaliser son premier vol avec succès. L’avion a effectuer sa première sortie d’une durée de 45 minutes, marquant ainsi le début des essais en vol de ce nouveau jet d’affaire. La certification et les premières livraisons du Legacy 500 sont attendus au début de 2014. 

Le très bon comportement de l’avion lors de ce premier vol est imputable aux nombreuses simulations qui précéder le vol. Les systèmes élémentaires ont pu être vérifiés et l’équipe de pilotes d’essais n’a pas caché sa satisfaction une fois de retour.

 

Legacy_500_first_flight_image_gallery.jpg


Le Legacy 500 est un jet privé de taille moyenne pouvant saccommoder jusqu’à 12 passagers.  Ses principaux concurrents sont le Bombardier Learjet 85, Le Hawker Beechcraft 900XP, le Gulfstream G150 et le Cessna Citation Sovereign.


 

Legacy500__Cockpit.jpg.19840.jpg


 

Le Legacy 500 peut donc accueillir jusqu'à 12 passagers dans une cabine stand-up de 6 pieds (1,82 mètres) de plafond et un plancher plat. La conception de la cabine comprend quatre sièges inclinables (totalement plat), les sièges «Premium» sont disponibles avec repose-jambes, appui-tête avec des ailes flexibles, actionnée électriquement et support lombaire, système de  massages et des systèmes de chauffage qui sont uniques dans cette catégorie pour le passagers. 

L’avion dispose en outre d’un système de pressurisation cabine à altitude faible soit 6000 pieds conçu par Honeywell ® Select Management System qui permet une meilleure adaptation au vol et diminue la fatigue lors des voyages. L'avion devra être certifié par l'ANAC (Brésil), la FAA (Etats-Unis), l'EASA (Europe), et d'autres autorités de l'aviation dans les marchés clés à travers le monde.

L'avion est propulsé par deux moteurs à double flux Honeywell HTF7500E, chacun produisant £ 6540 de poussée au décollage. Ils permettront  à l'avion de voler à une vitesse de croisière rapide de Mach 0,82, et de couvrir 5600 km (3.000 miles nautiques) avec quatre passagers. L’avion dispose d’une avionique Rockwell Collins Pro Line Fusion ® Flight Deck intégré. Le prix est d’environ 18 500 000 $US en fonction de l’aménagement du client.

 

0806010_7.jpg


Photos : 1 Premier vol  2 Retour de vol 3 Cockpit 4 Cabine @Embraer

 

 

TransAsia reçoit son premier A330-300!

800x600_1353884400_A330-300_TransAsia.jpg

 

TransAsia Airways basée à Taiwan a pris livraison du premier des deux  A330-300 commandés auprès d'Airbus. L'avion a été livré lors d'une cérémonie à Toulouse .

 

 

L'A330 sera le premier avion gros porteur qui sera exploité par TransAsia   Doté d'un haut confort.  Ces avions voleront d'abord sur les lignent de Taipei vers le Japon et Singapour. Elles seront suivies par de nouvelles opérations à plus long terme vers des destinations comme l'Australie et la

Nouvelle-Zélande, ainsi que le Moyen-Orient. TransAsia a choisi la motorisation Rolls-Royce Trent 700.

 

 

Grâce à la communité propre à tous les appareils Airbus, tant opérationnelle qu’en ce qui concerne le cockpit, les compagnies aériennes peuvent affecter les mêmes équipages, personnels navigants commerciaux et techniciens de maintenance, à tous les appareils Airbus de leur flotte. Ces  avantages donnent aux utilisateurs une grande souplesse opérationnelle et se traduisent par des réductions de coûts substantielles. Airbus, principal avionneur mondial, offre la gamme de produits la plus moderne et la plus complète sur le marché des avions civils de 100 à plus de 500 sièges.

 

 

La famille A330, dont les appareils peuvent accueillir de 250 à 300 passagers et qui comporte des versions cargo et VIP, ainsi que des avions  de ravitaillement/transport militaire, a enregistré à ce jour plus de 1'200 commandes. Quelque 900 appareils de ce type sont d’ores et déjà exploités par quelque 90 utilisateurs dans le monde. Depuis la mise en ligne de la toute première version de l’A330-300, l’un des principaux atouts de ce type d’appareil a toujours été son coût d’exploitation très bas. Grâce à l’introduction d’un grand nombre d’optimisations, cet appareil reste le plus rentable et performant de sa catégorie et enregistre un taux moyen de

régularité technique de plus de 99%.

12:44 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : airbus, a330-300, transasia |  Facebook | |

27/11/2012

Le Danemark choisit le Sikorsky MH-60R !

5011289597_20440db1e3_b.jpg


 

 

COPENHAGUE, le Danemark a choisit l’hélicoptère Sikorsky MH-60R «SeaHawk» pour équiper sa marine. Au total se sont 6 hélicoptères MH60R qui viendront remplacer les 8 Westland Lynx Mk90B actuellement en service. Le contrat est évalué à 686 millions de dollars US.

 

Le Ministère danois de la Défense a donc préféré l’hélicoptère américain face à l’Eurocopter AS565 et l’AgustaWestland AW-159. La recommandation du ministère a été transmise à la commission parlementaire des finances pour approbation finale.

 

Le modèle d’hélicoptère est fournit par Sikorsky et les système de mission par Lockheed-Martin. Les livraisons à la Royal Danish Air Force (RDAF) sont prévues de 2016 à 2018. 

 

 

 

MH-60-Commom-Cockpit-640.jpg


 

Le MH60R «SeaHawk» :

 

La version MH60R et le dernier développement du SH60-SeaHawk destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH60B et SH60F. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

 

Lockheed Martin qui est responsable de l'intégration numérique de poste de pilotage de l'hélicoptère, du radar multi-mode, du sonar acoustique à longue portée et l’adjonction d’une caméra infrarouge. Le MH60R dispose également d’une architecture électronique permettant de protéger l’aéronef contre les menaces missiles. 


 

mh-60-640.jpg


 

Photos :  1 MH-60R «SeaHawk» 2 Cockpit 3 en vol de patrouille @ Sikorsky/US Navy