26/09/2014

Embraer & Saab prépare le Sea Gripen !

seagripen_2.jpg

 

Le choix du Brésil pour l’avion de combat suédois JAS39 Gripen E pour équiper la Force aérienne brésilienne (FAB), permet également de rapprocher les deux avionneursque sont Embraer et Saab, sur le développement de l’avion. Mais, je vous l’annonçais, lors du choix du Brésil, l’avionneur Saab prenait du coup une sérieuse option pour la finalisation de la version navalisée du Gripen E, le Sea Gripen.

 

Embraer & Saab préparent le Sea Gripen: 


22428_resize_620_380_true_false_null.jpg


 

Dans le but de remplacer les actuels Douglas A4 «Skyhawk» de la Marine brésilienne, les deux avionneurs travaillent en plus, du Gripen E, à la préparation du futur Sea Gripen. Au début du mois de septembre, une délégation conjointe d’Embraer et de Saab en collaboration avec le ministère de l'aéronautique de la Marine (DAerM) a effectué une visite sur le porte-avions A-12 São Paulo, afin d’identifier les détails techniques de modifications nécessaires pour adapter les Gripen E à la Marine du pays.


j3910.jpg


 

Sea Gripen : 

 

L’idée d’une version navale du Gripen existe depuis le milieu des années nonante, mais tant l’aviation suédoise que les premiers clients de l’avion n’ayant pas un tel besoin, le projet est resté en sommeil. Le but est simple, fournir un avion moderne omnirole avec un prix raisonnable, dont la taille permet une intégration facile sur un porte-avions de petites dimensions ! Ce qui est le cas le Brésil, qui a racheté le bon vieux «Foch» aujourd’hui baptisé «Sao Paulo». Le Sea Gripen répondra en terme de CATOBAR (Catapult Assisted Take Off Arrested Recovery), ainsi que STOBAR (Short Take Off Arrested Recovery) avec cependant une sensible différence de masse au décollage MTOW (Maximum Take-Off Weight). Dans une conception CATOBAR, le SEA Gripen aura une masse maximale au décollage de 16,500 kg et une masse maximale à l'atterrissage de 11,500 kilogrammes. Dans une conception STOBAR, elle dépend de la physique du transporteur. En gros, la charge de carburant et d'armes dans les opérations STOBAR, sera un tiers de moins que la charge utile dans les opérations de CATOBAR.

Pour ce faire, Saab n’a pas eu à faire de grandes modifications sur le Gripen NG, car celui-ci reprend les capacités de décollage court optimisés sur la version Gripen C/D utilisable sur les autoroutes. La vitesse d’atterrissage et naturellement basse et l’avion permet déjà une descente en contrôle avec une forte pente (précision-glide). Les Gripen ayant une cellule à la base renforcée, aucune modification ne sera nécessaire. Toujours selon Saab, les Gripen sont optimisés pour une maintenance facilitée notamment pour des soldats de milices (ravitaillement et ré-équipement en 10 minutes), le Sea Gripen sera donc parfaitement intégrable en milieu clos qu’offre un navire.

Alors, que tous les capteurs, avionique et armes ainsi que le moteur General-Electric 414G du Gripen NG sera proposé dans la variante de la marine, le Gripen mer, disposera d’un nouveau châssis de train d’atterrissage et d’un crochet d’arrêt. L’envergure étant petite, il n’y aura pas besoin de le doter d’ailes repliables.

Le Gripen mer sera environ 400 kg plus lourd que le Gripen NG, avec une cellule dont le poids atteindra à vide entre 7500-8000 kg. 

 

L’industrie brésilienne déjà sur le Gripen:


Comandante-da-Marinha-e-o-Sea-Gripen.jpg


 

Bien que rien ne soit encore acquis, SAAB tient ici une sérieuse option, au Brésil des entreprises participent déjà au développement du Gripen NG et donc de la version navale de celui-ci. 

 

Faisabilité validée : 

 

Navalisé une version d’un avion de combat, pose énormément de problèmes et rien n’est gagné d’avance.  En 2012 pourtant, un rapport faisant suite à une étude de faisabilité et de conception pour l’adaptation de la version Gripen E démontrait la compatibilité avec un porte-avions.

Tony Ogilvy, directeur général et chef du Centre de Saab aéronautique au Royaume-Uni pour le Design Gripen naval, déclarait : « après des années de conception préliminaire et de pré-faisabilité de travail, les plans pour une version opérateur sur la base de la plate-forme du Gripen NG  sont maintenant terminés. Ce travail mené à bien par une équipe d’ ingénieurs suédois et britanniques c’est terminé à la fin de août». «Notre travail consistait à prendre la conception à un point où nous pouvons dire « oui, Saab peut construire une variante marine », et nous y sommes parvenus" a-t-il dit.


999244695.jpg


 

 

Photos : 1&5 Image de synthèse Sea Gripen 2 Visite du Sao Paulo @Defesa 3&4 Maquette du Sao Paulo & Sea Gripen @ Embraer/Saab

Macquarie AirFinance commande 40 CSeries !

bombardier-house-colors-CSeries-CS300-fsx1.jpg

 

Bombardier Avions commerciaux a annoncé aujourd’hui qu’une filiale en propriété exclusive de Macquarie AirFinance a signé une entente d’achat ferme de 40 biréacteurs de ligne CS300 et pris des options sur 10 autres avions CS300. Macquarie AirFinance, qui possède ou gère actuellement 136 avions à réaction loués à 73 exploitants dans 43 pays sur six continents, louera l’avion CS300 à des sociétés aériennes du monde entier. Les avions seront livrés graduellement entre 2017 et 2019.

Photo : Cseries @Bombardier

13:59 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier cseries, cs300 |  Facebook | |

25/09/2014

Premier vol pour l’A320NEO !

A320_NEO_DETAILS-005.jpg

 

Toulouse, ce jeudi, Airbus a réalisé le premier vol d’essais de l’A320NEO, soit la version remotorisée du «best seller» de l’aviation européenne. Ce premier A320NEO a décollé de Toulouse, siège d'Airbus, ce matin aux alentours de 11h45.

 

Ce premier vol a duré deux heures a permis de tester, pour la première fois en vol, les équipements, systèmes et modifications apportés au moyen-courrier. Cela, après que le premier exemplaire de l'A320NEO, sorti cet été de la chaîne d'assemblage, a déjà subi une série d'essais au sol et de tests de roulage à basse puis à haute vitesse. Ce premier «opus» était motorisé par deux moteurs Pratt&Whitney PW1100 «Pure Power».

 

Ce premier vol donne le coup d'envoi de la campagne d'essais en vol qui doit aboutir à la re-certification de l'appareil. L'A320NEO doit être mis en service au dernier trimestre 2015, dans la foulée de la première livraison à la compagnie Qatar Airways.

 

L’A320NEO : 

 

L’A320NEO est une nouvelle option de motorisation pour la famille A320, dont la mise en service est prévue à compter de 2015. Les appareils sont équipés de réacteurs de la dernière génération et de “Sharklets”, grands dispositifs d’extrémité de voilure, deux innovations qui permettront une réduction de 15% de la consommation de carburant. Cela équivaut à une économie de 1,4 millions de litres de carburant, soit la consommation de 1’000 voitures de taille moyenne. L’A320NEO permet également une réduction annuelle de CO2 de 3’600 tonnes par appareil et par an. Les émissions de NOx sont inférieures de 50% à la norme CAEP/6, et le bruit perçu est considérablement réduit.

L’A320NEO offre deux motorisations à choix avec le Leap-X de CFM (Snecma-GE) et le nouveau moteur de Pratt&Whitney PW1100G-JM «PurePower».

 

 

Photo: l’A320NEO avant son premier vol @Airbus

20:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : airbus, a320neo, premier vol |  Facebook | |

La Corée du Sud confirme le F-35 !

 

2646586377.jpg

Séoul, confirme l’achat de 40 exemplaires du Lockheed-Martin F-35A « Lightning II » pour un montant de plus de 5 milliards de dollars. Les livraisons devraient débuter en 2018.

Il en coûtera près de 115 millions de dollars par appareil, soit quasiment le double du prix visé quand le Pentagone a lancé le programme. Pour rentrer dans son budget, Séoul a dû réduire le nombre d’exemplaires, de 60 à 40.

Les coûts de la mise au point des trois versions du  F-35 dépassent  les 400 milliards de dollars, soit   71 % de plus depuis que les estimations du début du programme. Le prix unitaire a notamment pris l’ascenseur, en cause, la réduction du nombre d’avions construit qui a été ramené à 2.457, soit 409 de moins qu’au départ.

Photo : F-35A @Lockheed-Martin

 

11:53 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corée du sud, lockheed-martin, f-35a |  Facebook | |

24/09/2014

F/A-18C/D au Tactical Leadership Programme !

DSC_3240.jpg

Les Forces aériennes suisses participent une nouvelle fois, du 24 septembre au 10 octobre 2014 à l’exercice multinational de défense aérienne «Tactical Leadership Programme» (TLP) à Albacete (Espagne). Il s’agit de la cinquième participation helvétique à cet exercice international.

 

L'exercice permet au détachement suisse de compléter l'entraînement de défense aérienne qui ne peut être effectué que de manière restreinte en Suisse. Les Forces aériennes suisses sont les hôtes de leurs homologues espagnoles. Cet exercice engagera 38 collaborateurs des Forces aériennes, dont six pilotes, et quatre F/A-18 Hornet.

Sur le plan légal, cet exercice est fondé sur une convention de collaboration avec l'Espagne approuvée par le Conseil fédéral.

 

Tactical Leadership Programme (TLP) :

 

La base d’Albacete abrite le centre européen d’entraînement au combat aérien, le Tactical Leadership Programme (TLP) dont nos pilotes vont bénéficier pour la cinquième fois (première en 2010). L’objectif du TLP est d’accroître l’efficacité des Forces aériennes dans le cadre de développement des compétences en leadership tactique et capacités de vol, la planification des missions ainsi  que les initiatives conceptuelles et doctrinales.

Les Forces aériennes alliées en Europe centrale (AAFCE) avaient émises il y a plus de 30 ans la volonté de la création d’un tel site d’entraînement dans un but non seulement d’améliorer les procédures tactiques mais aussi à l’élaboration des techniques qui renforcent la coopération aérienne multinationale.

Les pilotes de Hornet suisses rencontreront les Forces aériennes suivantes lors de l’exercice de cette année : France : Rafale C & Mirage 2000-5, Espagne Mirage F1 & Alpha Jet E, Italie : Eurofighter & AMX,  Hollande : F-16AM, Allemagne Tornado IDS.  


1512838_645988962110981_1676152445_n.jpg


 

 

Photos : 1 Hornet Suisse à Payerne @P.Kümmerling 2 Participants au TLP @ TLP

19:47 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : tlp, swiss air froce, ddps, fa18 hornet, fa18cd |  Facebook | |