04/06/2015

Frontier Airlines commande 10 A321 !

csm_A321_Frontier__Airlines_bd78329361.jpg

 

La compagnie Frontier Airlines, basée à Denver, Colorado, a passé une commande ferme pour 10 A321 et deux A320. En incluant cette commande annoncée Frontier Airlines a un arriéré de 101 Airbus monocouloirs. La flotte actuelle en service se compose de 55 appareils de la famille A320 (34 A319 et 21 A320).

 

Frontier Airlines a pris livraison de son premier Airbus en 2001 et a depuis transformé en un tout-Airbus, tout-A320. Ce choix qui permet à la compagnie d'optimiser l'efficacité et l'économie en rationalisant les opérations de formation de l'équipage et de maintenance. La famille A320 offre également l’une des cabines de monocouloirs les plus large du marché.

 

 

La famille A320 est le best-seller de la gamme des monocouloirs au monde avec près de 11’700 commandes à ce jour et plus de 6.500 livrés à plus de 400 clients et utilisateurs dans le monde.

 

Photo : A321 aux couleurs de Frontier Airlines @Airbus

14:28 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, a321, a320, frontier airlines, infos aviation |  Facebook | |

Le Japon commande le E-2D « Advanced Hawkeye » !

 

 

pgM_AD-10010_015.jpg

 

Le Département d'Etat américain a approuvé la vente pour le Japon de quatre Northrop-Grumman E-2D « Hawkeye » détection et de commandement aéroporté (AEW & C).  Le contrat est estimé à près de   1,7 milliard de dollars. Ces appareils doivent remplacer l’actuelle flotte d’E-21C au sein de la marine japonaise.

                                       

Le contrat comprend également 10 moteurs (huit installé et deux pièces de rechange) et quatre radars AESA AN/APY-9.

 

Le Hawkeye E-2D « Advanced » :

 

Les systèmes du E-2D représentent un bond de plusieurs générations dans la technologie des systèmes embarqués d’alerte lointaine et doit permettre de s’adapter aux menaces d’aujourd’hui et de demain.Le Hawkeye E-2D « Advanced » dispose d’un grand nombre de nouveautés avec un radar AESA  AN/APY-9 qui remplace l’ancienne antenne mécanique, le radar permet une couverture totale à 360° et offre un suivi complet air et mer. L’appareil dispose également d’une nouvelle motorisation, soit le Rolls-Royce T-56-A-427A. Un cockpit entièrement numérique, d’un nouveau système d’identification ami/ennemi, de nouveaux postes de travail tactique ainsi que d’une nouvelle architecture électronique et de communication couplée à une liaison de données.

 

Photos : Northrop-Grumman E-2D Advanced Hawkeye @ Northrop-Grumman

 

03/06/2015

Pilatus & Saab collaborent sur le PC-21!

fs_6.jpg

 

Pilatus Aircraft et la société de défense et de sécurité Saab ont signé un contrat de collaboration pour le développement de l’avion école PC-21 « Next Génération ».

 

Saab va travailler avec l’avionneur suisse pour la fourniture d’un l'ordinateur graphique, avec une fonction de carte numérique pour le Pilatus PC-21. La valeur de la commande revient à environ 100 millions de couronnes suédoises.

 

Le contrat couvre le développement, l'adaptation et la livraison d'un ordinateur de mission de système ouvert, plus la fonction de logiciel de cartographie numérique destiné aux avions d'entraînement turbopropulseurs PC-21, produit par Pilatus Aircraft Ltd. Les livraisons de production pour la Suisse vont commencer en 2016 et se poursuivre,  durant toute la production du programme PC-21. Le contrat prévoit également des options pour  la mise à jour de nouvelles fonctions et des systèmes du poste de pilotage, afin de permettre au PC-21 de continuer à s’adapter au marché.

 

La génération PC-21:

 

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

fs_8 1.jpg

 

 

Photos : Pilatus PC-21 Swiss Air Force @ Pilatus Aircraft

Nouveau système SATCOM pour les C-17 de la RAAF !

 

800px-RAAF_Boeing_C-17A_Globemaster_III_CBR_Gilbert.jpg

 

Canberra, la Royal Australian Air Force (RAAF) a effectué le  premier vol  d’un Boeing C-17A « Globemaster III » équipé d’un nouveau système de  communication par satellite (SATCOM) avec imagerie.

 

Boeing a installé le système SATCOM haut débit pour la RAAF, qui doit à terme permettre à terme à l'armée australienne de pouvoir fonctionner en réseau intégré. Avec ce nouveau système, l’équipage du C-17 peut recevoir en direct des mises à jour d'itinéraires,  ainsi que les positions ennemies ou les zones sinistrées endommagé, jusqu'au point d'insertion. Le système s’avère également utiles pour soutenir d'autres types d'opérations telles que les évacuations aéromédicales en permettant au personnel médical d’assister à des vidéoconférences avec des spécialistes médicaux à distance.

 

La RAAF dispose actuellement de six C-17 avec une deux avions supplémentaires sur commande, tous seront progressivement équipé du nouveau système.

 

Photos : Boeing C-17 Globemaster III de la RAAF@ RAAF

 

.

Boeing débute l’assemblage du B737MAX !

 

2070645314.jpg

 

Renton, Wash, Boeing a débuté l’assemblage du premier B737 « MAX ».La semaine dernière, les employés ont commencé à assembler les ailes du premier prototype.

 

Les ailes seront ensuite attachées au premier fuselage du « MAX » au sein de la nouvelle ligne centrale d’assemblage à Renton. La nouvelle ligne de production permettra à l'équipe d'isoler le premier B737 MAX du reste de la production afin d'apprendre et de perfectionner

le processus de construction. En parallèle, l’usine de Renton produit 42 avions par mois.

 

Le B737 MAX :

 

Le B737 «MAX» sera 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

 

Par ailleurs, le B737 MAX profitera des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

 

 

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

 

 

K66362_med.jpg

 

 

Photos : 1 La famille  B737MAX  2 Montage des ailes du MAX @Boeing