30/09/2022

WestJet commande le B737-10 MAX !

C-FNWD_Boeing_737_MAX_8_WestJet_Airlines_YVR_04JUL18.jpg

La compagnie canadienne WestJet ont annoncé hier son engagement additionnel envers la famille B737 MAX avec une commande de 42 B737-10 et des options pour 22 jets supplémentaires. Avec une efficacité énergétique et une fiabilité à la pointe de l'industrie, le 737-10 permettra au transporteur canadien d'entreprendre une expansion ambitieuse du réseau et d'atteindre ses objectifs de durabilité à long terme.

Depuis le lancement de ses activités avec trois B737 en 1996, WestJet a élargi sa flotte entièrement Boeing à plus de 100 avions, dont les 7B37-8 et B787 Dreamliner. En incluant le B737-10, le transporteur basé à Calgary a plus de 60 commandes fermes pour la famille B737 MAX.

Chaque B737-10 réduira les émissions de CO2 de millions de livres par an par rapport aux avions qu'il remplace, permettant une plus grande durabilité. En tant que biréacteur monocouloir le plus grand et le plus efficace de Boeing, le B737-10 peut accueillir jusqu'à 230 passagers avec une autonomie de 3 100 milles marins. WestJet compte également plus de 15 B737-8 en service, transportant 178 passagers avec une autonomie allant jusqu'à 3 500 milles marins. Ensemble, les deux modèles amélioreront les performances environnementales de la compagnie aérienne pour les voyages aériens court et moyen-courriers.

Avec l'expansion de sa flotte de B737 MAX, la commande de WestJet soutient la croissance de l'industrie aéronautique au Canada . Le pays abrite l'une des plus grandes bases d'approvisionnement internationales de Boeing avec plus de 550 fournisseurs et partenaires. Boeing apporte actuellement environ 5,3 milliards de dollars canadiens en avantages économiques au Canada chaque année, soutenant plus de 20 000 emplois. Le site de fabrication de Boeing à Winnipeg fabrique des composants composites pour le B737 MAX et d'autres modèles Boeing.

Le B737-10 MAX

Le B737-10 le plus grand membre de la famille « 737 MAX », il  offre aux opérateurs une plus grande capacité, une plus grande efficacité énergétique et la meilleure économie par siège de tout avion monocouloir. La famille « 737 MAX », qui a reçu plus de 3’300 commandes nettes, s'appuie sur une conception aérodynamique avancée et des moteurs hautement efficaces pour réduire la consommation de carburant et les émissions de 20 % et l'empreinte sonore de 50 % par rapport aux avions qu'ils remplacent.

Photo : Un B737-8 MAX WestJet @ ZoomView

 

 

29/09/2022

L’US Navy a débuté la formation avec le TH-73A « Thrasher » !

220825-N-QD784-0001.jpeg

La marine américaine a annoncé que sa première classe d'étudiants avait débuté ce mois-ci la formation sur hélicoptère grâce au tout nouveau Leonardo TH-73A "Thrasher" sur la Naval Air Station Whiting Field à Milton, en Floride.

Rappel 

C’est en janvier 2020 que la Navy a opté pour l’AW119 de Leonardo en vue de remplacer les vieux Bell TH-57 « Sea Ranger ». Le contrat comprenait l’achat de 32 hélicoptères pour un montant de 176,5 millions de dollars. Le contrat comprend également les pièces de rechange initiales, l'équipement de soutien particulier, les trousses de flyaway, les treuils, les charges d'élingues, la formation des pilotes instructeurs et auxiliaire et du personnel de maintenance. Les hélicoptères sont produits à Philadelphie, Pennsylvanie (87%); Mineral Wells, Texas (5%); et divers endroits en dehors du continent américain (8%), et devrait être achevé en octobre 2021. 

Le nouvel hélicoptère répondra aux exigences avancées en matière de formation à voilure tournante et à rotor basculant intermédiaire pour la Marine, le Corps des Marines et la Garde côtière jusqu'en 2050. 

Préparation  en direction du nouvel hélicoptère

La Marine a passé cinq ans à réorganiser sa formation principale sur hélicoptère en vue de réorganiser cette dernière en vue du futur hélicoptère. Avec l’arrivée du TH-73A les élèves pilotes doivent maintenant suivre des cours au sol substantiels, utiliser la réalité virtuelle et enregistrer beaucoup de temps sur simulateur avant de monter dans le nouvel aéronef.

th-73-helicopter-cockpit.jpg

Ce changement de préparation vise à mieux préparer les élèves à la transition sur un hélicoptère moderne. Alors que le TH-57 disposait d’un d'affichages analogiques, le cockpit du TH-73A est plus similaire à celui utilisé dans le turbopropulseur à voilure fixe T-6B Texan II de la Marine avec des écrans EFIS. Le TH-73A rendra la formation plus représentative des hélicoptères de la flotte, rationalisant ainsi la formation.

Leonardo TH-73A « Thrasher »/AW119

Le TH-73A est une variante du célèbre AW119 spécialement conçu pour la formation militaire. Il s’agit du seul hélicoptère monomoteur moderne certifié capable de fonctionner dans des conditions de vol aux instruments (IMC), ce qui permet de disposer de plus de jours de formation disponibles qui limitent temps total pour former. Le TH-119 est un hélicoptère d’entraînement à spectre complet, ce qui signifie qu’avec une seule configuration, la Navy peut effectuer des vols d’entraînement fondamentaux, tels que des atterrissages coulissants, des vol stationnaires et des autorotations complètes (sans en décharger aucun d’entre eux pour la simulation), ainsi qu’un entraînement avancé vols, y compris NVG, instruments, navigation, tactique, monte-charge, cargaison externe et recherche et sauvetage.  

Le cockpit doté d’écrans EFIS évolués à double affichage de Genesys Aerosystems permet d’instruire l’un ou l’autre des sièges du pilote avec des capacités IFR complètes, y compris un directeur de vol et un pilote automatique complet à 3 axes. Son siège d'observation unique réglable à 180 degrés offre aux étudiants-pilotes une vue complète du cockpit, offrant un meilleur environnement d'apprentissage, même en tant que passager. Le TH-119/TH-73A combine des marges de puissance exceptionnelles, grâce à son moteur PT6-B Pratt & Whitney Canada de 1’000 shp, populaire et fiable, à la durabilité d'une cellule en métal de type cocon et à des patins renforcés stabilisés pour l'entraînement au toucher. Pour minimiser le temps passé au sol et maximiser la flexibilité opérationnelle, le TH-119/TH-73A peut faire le plein de carburant sous pression.

Entrepreneur : AgustaWestland Philadelphia Corporation (Leonardo)

Date de déploiement : Première livraison juillet 2021

Propulsion : moteur à arbre turbo Pratt & Whitney PT6B-37A

Longueur (rotors tournant) : 42 pieds, 5 pouces (12,92 mètres)

Taille : 10 pieds 9 pouces (3,29 mètres)

Diamètre du rotor : 35 pieds, 6 pouces (10,83 mètres)

Poids (poids à vide de base) : 3 325 livres (1 508 kg)

Vitesse : 152 nœuds

Plafond : 15 000 pieds

Autonomie : 357 milles nautiques

Équipage : Deux (pilote instructeur, élève pilote).

First-US-Navy-Thrasher-arrives-at-NAS-Whiting-Field-for-operations-1-1-1024x576-1.jpg

Photos : 1 Les premiers élèves 2 cockpit 3 TH-73A @ USN

28/09/2022

L’avion électrique Alice a effectué son vol inaugural !

eviation,alice,avion électrique,climat et aviation,aviation et écologie,les nouvelles de l'aviation

La startup Eviation a réalisé hier avec succès le vol inaugural de son 100% avion électrique Alice depuis les installations l'aéroport international de Grant County à Moses Lake, aux États-Unis.

L'avion Eviation a décollé peu après 07h00 (heure locale) et est resté en vol pendant environ 10 minutes, atteignant une altitude de 3'500 pieds avant d'atterrir sur le site.  Ce vol précurseur du démonstrateur technologique a fourni à Eviation des données inestimables pour optimiser davantage l'avion pour la production commerciale dans un avenir proche.

Pour Eviation, cette étape révolutionnaire mènera à l'innovation dans le transport aérien durable de l’aérien et tant pour les vols voyages que pour le fret aérien. En effet, l’objectif d’Alice et de ne produire aucune émission de carbone, de réduire considérablement le bruit et sera particulièrement peu coûteux par heure de vol par rapport aux jets légers ou aux turbopropulseurs haut de gamme. De plus, ce type d’aéronef devrait permettre accès à des aéroports actuellement non utilisés par des vols commerciaux en raison de problèmes de bruit.

Qui est Alice ?

Alice est un avion entièrement électrique disponible en trois variantes à neuf passagers ou une cabine exécutive à six passagers et une version eCargo. Toutes les configurations prennent en charge deux membres d'équipage. Alice est propulsé par deux unités de propulsion électrique magni650 de magniX. Le cockpit est doté du système de pilotage intégré Honeywell, soit un système de pilotage électrique avancé de type fly-by-wire, commandes de vol et avionique. Le fuselage est conçu par Multiplast.

 

Alice est capable de transporter jusqu'à neuf passagers ou 1’134 kg de fret sur des distances allant jusqu'à 815 km. L'avion ne dépend que de ses batteries internes pour effectuer son vol, qui peut atteindre une vitesse de croisière de 463 km/h. De plus, Alice est capable de générer jusqu'à 30 % de bruit en moins que les avions équipés de moteurs à combustion.

La société Cape Air est le client de lancement avec et Global Crossing Airlines avec une lettre d'intention pour 75 appareils. La société DHL Express est le premier client cargo avec une commande de 12 Alice.

eviation,alice,avion électrique,climat et aviation,aviation et écologie,les nouvelles de l'aviation

Photos : Alice @ Eviation

27/09/2022

Boeing livre le 100ème B737BCF !

fret aérien,boeing,b737-800bcf,aercap,les nouvelles de l'aviation

Boeing et AerCap ont annoncé aujourd'hui la livraison marquante du 100e B737-800 Boeing Converted Freighter (BCF) sous contrat au plus grand loueur au monde, AerCap. Le 100ème B737-800BCF a été converti chez Boeing Shanghai Aviation Services Co. Ltd., (BSAS), qui abrite la première ligne de conversion du B737-800BCF.

AerCap Cargo a loué l'avion à GOL Linhas Aéreas, dans le cadre de la stratégie de croissance et de la solution logistique de GOLLOG, l'unité commerciale de logistique de GOL. GOL exploitera le cargo pour une société de commerce électronique latino-américaine.

En 2016, AerCap Cargo était le client de lancement du programme B737-800BCF de Boeing. Aujourd'hui, AerCap Cargo possède la plus grande flotte de B737-800BCF avec 65 commandes fermes et neuf options.

Depuis le lancement du programme, BSAS a ajouté une deuxième ligne de conversion pour le B737-800BCF. C'est maintenant l'un des cinq sites mondiaux dans trois pays avec une capacité de conversion de B737-800BCF.

Avec jusqu'à 20 % de consommation de carburant et d'émissions de CO2 en moins par tonne, les opérateurs du B37-800BCF transportent plus de charge utile avec moins de carburant. La flotte de B737-800BCF en service a déjà enregistré plus de 70 000 vols, avec une utilisation moyenne de 7 heures par jour, soit plus du double de l'utilisation typique des cargos d'ancienne génération dans la même catégorie de taille. Le B737-800BCF est le leader du marché avec plus de 250 commandes et engagements de plus de 20 clients.

Photos : le 100ème B737-800BCF @ Boeing

 

26/09/2022

De Havilland Aircraft of Canada se développe ! 

62e0c51ab859af325d07aaf999f686f3444214be.jpeg

De Havilland Aircraft of Canada Limited a annoncé que le site de sa nouvelle usine de fabrication d'avions sera situé dans le comté de Wheatland, en Alberta, à environ 30 minutes à l'est de Calgary. 

Cette nouvelle installation s'appellera De Havilland Field et comprendra une nouvelle installation d'assemblage d'aéronefs à la fine pointe de la technologie, une piste, des centres de fabrication et de distribution de pièces et un centre de maintenance, de réparation et de révision. De plus, un espace éducatif pour la formation de la main-d'œuvre de demain est prévu ainsi que des immeubles de bureaux généraux et un musée de l'aviation De Havilland Canada. 

Ces activités viendront compléter les installations actuelles de fabrication de pièces à Victoria, en Colombie-Britannique, ainsi que le nouveau centre d'ingénierie et de soutien à la clientèle d'excellence à Toronto, en Ontario. 

De Havilland Field sera le site d'assemblage final des DHC-515 Firefighter, qui a été lancé plus tôt cette année, du DHC-6 Twin Otter ainsi que du Dash 8-400. L’avionneur travaille en effet à la remise en activité de chaine d’assemblage pour ces deux modèles.

Un Dash-8400 Freighter

dash-8-400-f-lcd.jpg

En parallèle, l’avionneur canadien travaille sur trois solutions de conversion de fret pour le Dash 8-400. Les solutions lancées comprennent les configurations Quick Change (QC), Package Freighter (PF) et Freighter with Large Cargo Door (F-LCD) pour répondre à une grande variété de modèles commerciaux opérationnels. Connu dans le monde entier pour son faible coût d'exploitation, ses performances et sa fiabilité exceptionnelles dans les opérations des compagnies aériennes et des missions spéciales, la conception robuste de l'avion Dash 8-400 le positionne également extrêmement bien pour les opérations de fret.

La solution Quick Change est un modèle d'expansion des revenus qui offre la flexibilité de convertir l'avion Dash 8-400 entre les configurations tout-passager et tout-cargo. Les opérateurs peuvent combiner deux flux de revenus distincts en un seul, élargissant considérablement leur base de revenus. Le peu de temps nécessaire pour passer d'une configuration à l'autre permet aux opérateurs de s'adapter rapidement à la dynamique du marché. En installant un nouveau système de détection de fumée dans la cabine pour la convertir en un compartiment de classe E, aucun accompagnateur n'est requis dans la cabine pour les vols cargo.

Rappel 

C’est en juin 2019, Bombardier a confirmé la clôture de la vente antérieurement annoncée des actifs du programme d’avions Q Series à De Havilland Aircraft of Canada Limited (anciennement Longview Aircraft Company of Canada Limited), une filiale de Longview Aviation Capital Corp., pour un produit brut d’environ 300 millions de dollars.  De Havilland poursuit donc la production des avions Q400 du Dash-6 et l'entretien du CL-215. L'avionneur a décidé de  reprendret l’appellation d’origine Dash 8-400 au sein des installations de Downsview à Toronto et la prestation des services après-vente pour les avions Q Series.

Photos : 1 Dash-8-400 (ex Q-400 sous Bombardier @ Crosswind Aviation 2 Version freighter @ De Havilland