12/05/2022

Premier vol pour le MC-55A « Peregrine » australien !

 

 

Le prototype du MC-55A « Peregrine » destiné à la Royal Australien Air Force (RAAF) a effectué son vol inaugural cette semaine. Il s’agit du futur avion de reconnaissance et de guerre électronique basé sur une cellule d’avion d’affaires Gulfstream G550. La RAAF prévoit de se doter de 5 appareils de ce type.

Un programme avancé

Le projet d’avion de guerre électronique MC-55 est déjà bien avancé, avec la livraison prochaine de la quatrième cellule à l'US Air Force pour modification dans le cadre du programme « Preregrine ». En plus du premier prototype, deux autres cellules sont en cours de préparation pour recevoir les capteurs, systèmes de mission et autres modifications.

MC-55A « Peregrine »

Le MC-55A « Peregrine » est issus d’un programme lancé officiellement en 2016 et faisant partie d’un programme australien initié au sein du  livre blanc de la défense. En comparaison avec d’autres appareils de ce type, on remarquera que l’avion ne comporte porte de carénages latéraux abritant des radars AESA qui sont un incontournable des versions d'alerte précoce conforme (AEW&C) du G550 utilisé par l'Italie, Singapour et Israël par exemple. Le  MC-55 comporte un logement de cône de queue bulbeux très similaire à ce que l'on voit sur le modèle d’avion AEW&C et ce qui ressemble à une tourelle infrarouge électro-optique (EO/IR) intégrée sous la queue, bien que cela puisse aussi être un autre dôme avec une sorte d'émetteur à l'intérieur. L’avion comporte par ailleurs un réseau d’antennes pour la collecte de renseignements électroniques et de communication sous le ventre.

Pour la RAAF, le MC-55 va offrir une nouvelle capacité de guerre électronique aéroportée qui sera intégrée aux réseaux de combat conjoints de la Défense, fournissant un lien essentiel entre les plates-formes, y compris le F-35A, le E-7A « Wedgetail, » et le EA-18G « Growler, ».  La combinaison de ces différent appareils dit permettre à la RAAF d’opérer en tant que force au sein de la cinquième génération d’aéronefs entièrement en réseau et d'exploiter davantage les effets multiplicateurs de combat interarmées sur les exercices et les opérations.

Le Gufstream G550

Le jet d'affaires Gulfstream G550 offre d’excellentes performances et les différentes versions de missions spéciales ont été développées pour y correspondre étroitement. Ses deux moteurs Rolls-Royce BR 710-C4-11 produisent chacun 15 400 lbf de poussée donnant à l'avion de 90 000 lb une vitesse maximale de Mach 89 et une altitude de croisière d'environ 50 000 pieds. Le rayon d’action  est estimé à 12’500 km, ce qui équivaut à environ 14 heures d'autonomie à une vitesse de croisière économique.  La cabine offre une très disposition pour l’installation de consoles avec une plage de repos et des toilettes.

Q_ubCr5g-scaled-1.jpeg

Photos :  Image de synthèse @ RAAF