21/01/2022

Le Torchon brûle un peu plus entre Qatar Airways et Airbus !

airbus,a350,qatar airways,les nouvelles de l'aviation

Airbus a annulé une commande de 50 A321neo de Qatar Airways. La décision, inédite, s'inscrit dans le cadre d'un contentieux entre le constructeur aéronautique et la compagnie aérienne concernant des problèmes constatés sur la flotte de long-courriers.de type A350.

"Nous confirmons avoir résilié le contrat portant sur 50 A321 avec Qatar Airways, conformément à notre droit", a affirmé un porte-parole d'Airbus.

L’origine du contentieux

L’origine du problème concerne un problème de dégradation des structures composites qui affecte les appareils de type A350 du constructeur Airbus. Qatar Airways a annoncé avoir cloué au sol 13 appareils de ce type en date du 8 août 2021.

Ce problème n’est pas nouveau, mais était resté confidentiel jusqu’à ce le directeur général de la compagnie Qatar Airways Akbar al-Baker, rende la nouvelle publique dans un communiqué. Le transporteur a été obligé d'accélérer la remise en service d'Airbus A330 pour compenser l'arrêt des A350. Sa flotte comporte 34 A350-900 et 19 A350-1000.

Qatar Airways travail avec l'Autorité civile de l'aviation du Qatar pour assurer le maintien de la sécurité et l’avionneur Airbus afin de trouver une solution à ce problème. La compagnie attend qu'Airbus ait établi la cause profonde et corrigé de manière définitive ce problème pour réparer les appareils et les remettre en service au plus vite.

La compagnie Qatar Airways assure de son côté que n’ayant à ce jour vu aucune amélioration de la situation assure n'avoir "pas d'autre choix que de rechercher un règlement rapide de ce litige par le biais des tribunaux" et avoir saisi lundi la Haute Cour de Justice. En effet, ce sont maintenant 21 A350 qui sont immobilisés au sol.

Pour l’avionneur européen, cette dégradation de la peinture peut notamment exposer un filet métallique intégré destiné à protéger l'avion en cas de frappe de la foudre sur le fuselage en matériaux composites. Une solution aurait été proposée par Airbus, mais il semble bien que cette dernière ne satisfasse pas la compagnie Qatar Airways. De plus, pour le transporteur, l’avionneur se doit d’établir une enquête pour déterminer les causes profondes du problème.

En parallèle, le transporteur a refusé de prendre livraison de plusieurs A350 supplémentaires pour cuise de défaut dans l'exécution du contrat. De son côté l’avionneur Airbus a répliqué en annulant la commande de 50 A321neo.

La compagnie aérienne avait cloué au sol une partie de ses A350 en raison d'une dégradation de la surface des fuselages et a intenté des poursuites devant la justice britannique à l'encontre d'Airbus.

airbus,a350,qatar airways,les nouvelles de l'aviation

Devant les Tribunaux

Une première audience devant la Haute cour de justice à Londres s'est tenue jeudi, où chaque partie a présenté ses éléments. Qatar Airways a réclamé une indemnisation de 618 millions de dollars, assortie d'une pénalité de 4 millions par jour supplémentaire d'immobilisation de ses A350, qui avait été ordonnée par le régulateur qatari de l'aérien, selon cette source. L’avionneur Airbus a de son côté fait valoir une clause de défaut à propos du refus de prendre livraison d'A350 supplémentaires pour justifier de l'annulation de la commande d'A321neo. La prochaine audience se tiendra à fin avril.

 Photos : 1 A350 Qatar Airways 2 Le problème @ QA