03/12/2021

Les EAU commandent 80 Rafale !

R.jpg

 

Abu Dhabi a tranché, avec une commande très importante pour l’avionneur français Dassault qui porte sur 80 avions de combat Rafale. En présence du Président de la République Française, Emmanuel Macron, et de Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyane, Prince Héritier d’Abu Dhabi et Vice-Commandeur des Forces Armées des Émirats Arabes Unis (EAU), Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation, a signé avec Tareq Abdul Raheem Al Hosani, Président-Directeur général de Tawazun Economic Council, en charge des acquisitions de sécurité et de défense, un contrat historique pour l’acquisition de 80 Rafale au standard F4 pour équiper l’Armée de l’Air des Émirats Arabes Unis (United Arab Emirates Air Force & Air Defence.

Le Rafale au standard F4, dont l’Armée de l’Air des Émirats sera le premier utilisateur en dehors de la France, dotera les Forces Armées émiriennes d’un outil incontestable de souveraineté. Résultat d’une mobilisation totale de Dassault Aviation au côté de l’Armée de l’Air émirienne, ce contrat est l’aboutissement de plus de 45 ans d’une relation de confiance entre les Émirats Arabes Unis et notre société au travers de la famille d’avions de chasse Mirage, et notamment du Mirage 2000-9 dont la modernisation a été lancée il y a deux ans.

Opération réussie

La France avait entamé une opération de séduction avec le Rafale depuis un certain temps. Dassault offre la dernière version, soit le F4 avec des livraisons prévues pour 2025. Pour le petit Émirats, la solution française ne souffre pas de blocage politique. On ne sait pas cependant. Cette commande est une belle revanche pour Dassault, les tractations pour vendre le Rafale aux EAU ont débuté, il y a plus de 10 ans, avant d’échouer en octobre 2010. 

Le Standard F4.1

Cette évolution de l’avion français doit permettre d’amener celui-ci pleinement dans le combat en réseau avec de nouvelles liaisons satellite et intra-patrouille, serveur de communication, radio logicielle. De nouvelles fonctions seront également développées pour améliorer les capacités de l’avion comme l’évolutions des capteurs et du radar, de l’optronique secteur frontal (IRST), capacités viseur de casque et de nouveaux armements seront intégrés. 

Enfin, en termes de disponibilité, Dassault travaille dans le cadre d’un MCO (Maintien en Condition Opérationnelle) qui sera davantage verticalisé sous l’autorité de l’avionneur. Le F4 comprendra un nouveau Système de Pronostic et d’Aide au Diagnostic introduisant des capacités de maintenance prédictive. D’autres optimisations de la maintenance sont également programmées, avec notamment des solutions basées sur le « Big Data » et l’intelligence artificielle. Enfin, le Rafale sera doté d’un nouveau calculateur.

Un plan B

Cette commande permet aux EAU de renouveler leur flotte aérienne et de s’affranchir du blocage américain sur la vente du F-35, juger trop « sophistiqué » pour le petit pays. Lockheed Martin était en pole position avec un accord avec les États-Unis portant sur un total de 50 avions de combat Lockheed Martin F-35A pour un coût estimé à 10,4 milliards de dollars. Les Émirats arabes unis, l'un des alliés les plus proches de Washington au Moyen-Orient, ont depuis longtemps exprimé leur intérêt pour l'acquisition des avions furtifs F-35 fabriqués par Lockheed Martin et se sont vu promettre une chance de les acheter dans le cadre d'un accord parallèle lorsqu'ils ont accepté de normaliser les relations avec Israël en août dernier.

Mais pour cela, il fallait un accord qui ne gêne pas l’allié Israélien. Tout accord doit satisfaire des décennies d’accord avec Israël selon lequel toute arme américaine vendue à la région ne doit pas nuire à « l’avantage militaire qualitatif » d’Israël, garantissant que les armes américaines fournies à Israël sont « supérieures en capacité » à celles vendues à ses voisins. Dans un premier temps les USA ont travaillé à ce que les F-35 potentiels pour les EAU puissent être bridés et donc inférieurs à ceux vendus à Israël. Mais l’administration Biden n’était pas satisfaite, et des voix se sont élevées pour bloquer purement est simplement cette vente.