01/12/2021

Taïwan, premier T-5 « Yun Yin » de série !

3375479268.jpg

L'armée de l'air de la République de Chine (RoCAF) a reçu le premier avion d'entraînement à réaction avancé (AJT)/avion de chasse léger T-5 « Yung Yin » produit en série par Aerospace Industrial Development Corporation (AIDC).

Ce premier appareil a décollé de la base aérienne de Ching Chuan Kang à Taichung, où se trouvent les installations de l'AIDC, à 9h00 heure locale le 28 novembre dernier et a atterri à la base aérienne de Zhihang à Taitung, où une cérémonie de remise officielle a eu lieu, à 10h35.

Le T-5, porte le numéro de série « 11003 ». Il  est le premier avion de série et le troisième à être remis à la RoCAF. Le second avion de série devrait être livré d'ici la fin de 2021, selon un rapport présenté en septembre par le ministère taïwanais de la Défense nationale au Yuan législatif (Parlement de Taïwan). Ces deux avions seront utilisés pour des tests supplémentaires par la RoCAF.

AIDC AT-5 « Yung Yin » (Brave Eagle ) 

Taïwan s'est engagé à développer un avion indigène pour répondre à ses besoins de formateur en février 2017, après avoir flirté avec l'acquisition du KAI T-50 ou du Leonardo M-346. À l'époque, le nouvel entraîneur taïwanais était connu sous le nom de « Blue Magpie ». L'avion « A1 » a été dévoilé lors d'une cérémonie le 24 septembre 2019, au cours de laquelle, il a été nommé Yung Yin (Brave Eagle) par la présidente Tsai Ing-wen.

Le développement de l'AT-5 a été dirigé parle le National Chung-Shan Institute of Science and Technology (NCSIST), qui a conçu une version simplifiée du chasseur de défense indigène F-CK-1D « Ching-kuo » biplace. Alors que l'IDF est propulsé par deux Honeywell / ITEC F125 avec postcombustion, l'AT-5 dispose des F124-200 similaires, mais sans postcombustion. Bien que basé sur le F-CK-1 « Ching-Kuo », l’avion incorpore 80% de nouveaux composants. Parmi les changements figurent l'utilisation accrue de matériaux composites pour réduire le poids, une plus grande capacité de carburant, le retrait du canon de bord. L'avion dispose d’une plus grande capacité de carburant interne que la variante opérationnelle, mais ne pourra pas transporter de réservoirs de carburant sous les ailes. Le profil aérodynamique dispose d’une section révisée, légèrement plus épaisse pour des vitesses d'approche et d'atterrissage plus basses, tandis que le train d'atterrissage sera également repensé. L’avion dispose d’une nouvelle avionique et d’un radar AESA. L’avion emportera les divers armements en service au sein de la RoCAF dont un canon en nacelle ventrale.

3153299353.jpg

Photos : le prototype 11001 de l’AT5 @ AIDC

Australie, retrait des Boeing F/A-18 « Hornet » !

Screen_210116_214008.jpg

C’est une page qui se tourne pour la Royal Australian Air Force (RAAF) avec le retrait de ses avions de combat F/A-18 A/B « Hornet ». Pour marquer l'occasion, une cérémonie a été organisée le 29 novembre 2021 à la base de Williamtown. L'escadron n° 75, le dernier à voler sur ce type d’avion, a organisé un spectacle aérien auquel ont assisté plus de 500 participants. 

Entre 1985 et 1990, la RAAF a reçu 54 F/A-18A monoplaces et 15 F/A-18B biplaces. L'avion a remplacé les Mirage III et a servi de principal avion de combat du pays pendant trois décennies et a participé à de nombreux déploiements. Les Hornet ont été déployés pour la première fois à la suite des attentats terroristes du 11 septembre 2001 pour protéger la principale base aérienne américaine sur l'île de l'océan Indien Diego Garcia, qui a été utilisée pour monter des opérations en Afghanistan.

Ils ont également été déployés au Moyen-Orient en 2003 pour aider à la guerre contre le terrorisme en Irak et plus récemment en 2018 pour la lutte contre Daech.

En 2009. La RAAF a perçu 24 F/A-18 E/F « Super Hornet » BlockII et qui sont toujours en service.

Le  remplacement des « Hornet » a débuté au milieu des années 2000, avec l'achat d'avions de combat Lockheed Martin F-35A « Lightning II » de cinquième génération. Le premier lot de F/A-18A a été retiré et venu au Canada en 2017.  

Avec le retrait du Hornet, c’est le F-35A qui entre en scène. La RAAF compte actuellement 44 F-35 dans son inventaire, la commande totale de 75 devrait être achevée d'ici 2023. 

Le Boeing F/A-18 « Hornet » au sein de la RAAF, c’est notamment plus de 400'000 heures de vol et pas moins de de 1'900 missions de combat en 40 années de service. Les premiers Hornet de la RAAF sont arrivé en Australie depuis les États-Unis à Avalon, Victoria en juin 1984. Le modèle A21-103 a effectué son premier vol l'année suivante.

Screen_210116_214614.jpg

Photos : F/A-18A RAAF @ RAAF