14/10/2021

Gros retard dans la modernisation des Mirage 2000 indiens !

2854595289.jpg

Elle avait bien débuté la modernisation de la flotte d’avions de combat Mirage 2000H indien, mais c’était sans compter l’arrivée du COVID et d’un certains nombres de problèmes avec l’intégration de divers systèmes qui ne satisfont pas l’Indian Air Force (IAF). Le retard accumulé devrait atteindre les trois ans.

Rappel

Initialement, le plan de près de 2,5 milliards de dollars visant à moderniser les Mirage 2000H de l’IAF devait être terminé pour la fin de cette année. Dassault Aviation est le maître d’oeuvre pour la modernisation de la flotte de 51 Mirage 2000H de l’IAF. L’avionneur français a commencé travailler sur quatre exemplaires de « 2000 » indiens, les autres appareils devant être modernisés en Inde par Hindustan Aeronautics (HAL) à Bangalore. 

Cette modernisation est réalisée par un consortium franco-indien qui regroupe : Dassault aviation, Thales (armes et intégration systèmes) MBDA (missiles) ainsi que Hindustan Aeronautics Limited (HAL) (réalisation, montage).

La situation

A ce jour seul 50% des Mirage 2000H indiens sont modernisés au standard « 2000-5 ». Selon le plan, les 16 premiers avions, dont les quatre modernisés par Dassault Aviation, devaient être livrés avec le statut Initial Operational Clearance (IOC). Les 35 autres devaient venir avec le statut Final Operational Clearance (FOC). Mais la perte d’un Mirage 2000-5 fraîchement modernisé et l’arrivée du COVID ont ralenti le programme dans un premier temps. Puis, c’est l’IAF qui a fait savoir qu’elle n’était pas satisfaite de certaines intégrations  et que la norme FOC n’était pas atteinte. De plus l’intégration de systèmes d’origine israéliennes ne sont pas encore effectué.  Ces retards vont générer un surcoût important. 

Modernisation des Mirage 2000H  

L’objectif technique de cette modernisation comprend une mise à niveau des Mirage 2000 au standard -5 /II  avec l’adjonction de la nouvelle version du radar RDY-3, un cockpit numérique compatible avec de jumelle de vision nocturne. L’avion doit être doté d’une liaison Link16 couplée à un système de données tactiques JTIDS. L’Inde a également négocié l’acquisition d’un viseur de casque d’origine israélienne.  Question armement, la France fourni la dernière génération de missile MICA, doté d’autodirecteur à infrarouge et à guidage radar. L’appareil peut également emporter divers types de bombes lui permettant une allonge en matière d’attaque au sol.

Les Mirage 2000H acquis au milieu des années 80 commencent sérieusement à être dépassés technologiquement. Ce programme doit permettre à l’avion français de Dassault de retrouver des capacités, lui permettant de pouvoir maintenir ses engagements durant encore 20 ans. 

Photo : Mirage 2000H indiens @ IAF

 

Présentation du HondaJet 2600 ! 

honda-unveils-hondajet-2600-concept-the-world-s-first-transcontinental-light-jet-171608-7.jpg

L’avionneur Honda Aircraft a présenté hier le concept d’une nouvelle variante de son jet d’affaires, le HondaJet 2600 lors du Salon NBAA-BACE qui se tient actuellement à Las Vegas.

Le futur HondaJet 2600 est un jet léger plus grand que son petit frère le HA-420 avec une autonomie transcontinentale de 2’625 nm permettant aux opérateurs de voyager sans escale de Los Angeles à New York, de Tokyo à Hong Kong ou de Londres au Caire. La cabine est de taille moyenne  et pourra accueillir jusqu'à 11 occupants. Comme son prédécesseur, le HondaJet 2600 dispose de la même configuration particulière des moteurs au-dessus de l'aile de Honda Aircraft, dans laquelle les deux moteurs sont fixés à des pylônes montés sur le dessus des ailes. Selon le son constructeur, si cette option est très originale à l’œil, elle permet néanmoins d’offrir un espace supplémentaire en cabine, de fait que de nombreux composants du moteur se retrouvent à l’extérieur.

Le HondaJet 2600 aura une vitesse de croisière maximale de 450 nœuds et une altitude maximale de FL470. À cette altitude, l'altitude de la cabine est de 6’363 pieds. Au FL450, l'altitude de la cabine est de 6 124 pieds. L’une des différences avec le HA-420, concerne le fuselage, qui sera plus ovoïde sur le 2600.  L'intérieur de la cabine sera de 62,5 pouces de haut de l'allée suspendue au plafond et 61 pouces de large, 4,5 pouces de plus et un pouce de plus que la cabine du HA-420. Pour ceux qui se sont essayés au HA-420, la cabine de ce dernier est particulièrement exiguë et peu adaptée aux grandes tailles.

Honda2.jpg

Dans le HondaJet 2600 l’intérieur cabine est modulable avec des options pour les sièges tels que deux clubs doubles ou un coin salon club simple et un divan. Cette fois l’avion dispose d’un coin cuisine et de toilettes. Un matelas spécial reposant sur deux sièges permet la transition pour disposer d’une couchette sans avoir besoin de rabattre les sièges. L’avion sera proposé avec trois configurations : club double, exécutif et divan, qui dispose d'un canapé orienté latéralement. Les repose-pieds des sièges club se replient pour offrir une plate-forme plate sur laquelle poser un matelas léger pour ceux qui souhaitent faire une sieste à l'arrière.

4VMQGVWTLFEIDMBDV2WH2B6W34.jpg

En ce qui concerne l’avionique, le HondaJet 2600 disposera de l’ensemble Garmin G3000 du HA-420, avec l'ajout d'automanettes et d'un système de détection et d'alerte de dépassement de piste. L’avion sera également plus électrifié et disposera de freins automatiques, d’un train d'atterrissage électrique, des volets et un actionnement de spoiler,

Efficacité énergétique  

Les ingénieurs de Honda Aircraft ont travaillé sur les considérations environnementales et mis  l'accent est mis sur l'efficacité énergétique. L’avion offrira une efficacité énergétique améliorée de 20% par rapport à la concurrence. Un soin particulier est porté sur l’utilisation de matériaux recyclés.

W4M3WSKMLBF63OSRLSSV7CPQDU.jpg

Photos 1 HondaJet 2600 2 Intérieur cabine @ Honda Aircraft  3 Maquette 4 Cockpit @  Stephen Yeates