19/07/2021

Sukhoi présente le T-75, la nouvelle génération se confirme !

IMG_7353.jpeg

L’ouverture du Salon aéronautique MAKS 21 sur l'aérodrome de Ramenskoye près Moscou attire déjà les yeux du monde entier, avec en grande première la présentation du nouvel avion de combat monomoteur russe le « CheckMate ». En parallèle, ce nouvel appareil confirme un peu plus l’arrivée de la nouvelle génération d’avions de combat.

Le projet LFI S-21 est maintenant a donné naissance au programme d’avion LTS T-75 « CheckMate » "Échec et mat". Le projet prévoit un appareil furtif léger, très agile avec un seul moteur et un rapport poids poussée supérieur à 1. La plateforme comportera une tuyère à poussée vectorielle. Aucun autre information sur le calendrier ou les coûts du projet n'a été révélée. Ce projet d’avion de combat léger développé par le bureau d’ingénieurs de Sukhoi a été annoncé une première fois par le ministre russe de l'industrie et du commerce, Denis Manturov en 2020 et confirmé en décembre de la même année, par le chef de Rostec Sergei Chemezov. Ce nouvel appareil reprend les caractéristique des avions de la nouvelle génération avec des surfaces de contrôle de queue en forme de V et des baies d'armes internes, qui doivent permettre la dispersion des ondes radars. A l’avant, l’appareil est doté d’une entrée d’air sans dérivation et qui devrait permettre le vol supersonique. L’appareil reprend des éléments commun au Sukhoi Su-57 comme la verrière bulle et des stabilisateurs évasés permettant une bonne maniabilité et une signature radar réduite. Doté d’un radar AEASA et des dernières capacités de liaison de données, l’avion devrait être pouvoir offrir un appuis au Su-57.

L’appareil devrait bien reprendre le large panel d’armement du Su-57 lui offrant ainsi une pleine capacité multirôle. Question motorisation, l’avion devrait emporter dans un premier temps le même moteur que son grand frère le SU-57, soit AL-41F1 (produit 117) puis il recevra le nouveau moteur izdeliye 30.

Pour la Russie et l’exportation

IMG_7355.jpeg

Le nouvel appareil pourrait bien venir épauler son grand frère le Sukhoi Su-57 « Felon » au sein de la Force aérienne et spatiale russe en remplacement des MiG-29 et à la place du MiG-35.  Mais une version dédié à l’exportation verra très certainement le jour et pourrait intéresser plusieurs pays tout en venant concurrencer les appareils chinois.

La nouvelle génération

IMG_7332.jpeg

Qu’il soit produit ou non, le « CheckMate » confirme l’avènement de la nouvelle génération d’avions de combat. Furtivité, guerre en réseau, capteurs à haute sensibilité font maintenant partie de ce qui formera un profond changement de la guerre aérienne dans les 30 prochaines années. La plupart des pays l’ont bien compris, le Lockheed Martin F-35, le futur NGAD, les FC-31 et J-20 chinois, le ShinShin japonais sans oublier le KF-21 sud- coréen. Certes, tous n’auront pas les mêmes capacités furtives et des différences apparaîtront d’un modèle à l’autre. Cette nouvelle génération marque déjà une avancée technologique sans précédent révélée lors des essais en Suisse et qui devrait se confirmer à la fin de l’année en Finlande. L’Europe doit impérativement se concentrer et investir sur ses deux programmes de nouvelle génération, le SCaf et le Tempest en priorité sous peine de rater son entrée dans ce qui va révolutionner l’engagement des moyens aériens.

Photos : 1 le CheckMate  2 CheckMate illustré 3 la nouvelle génération, CheckMate, FC-31, F-35, KF-21@ Ivan Novikov, Senyang, LM, KAI

Commentaires

Tous les haters du F-35 vont pleurer...
Pourquoi s'inspirent-ils autant du design de "la dinde" les Chinois, les Russes, les Coréens, les Britanniques et même les Français?
Parce qu'il semblerait que l'équilibre aérodynamique / furtivité est plutôt le bon... Cela n'enlève pas tous les problèmes techniques à résoudre. Mais cela contredit toutes les critiques absurdes "par principe"...
Et les Russes sont connus pour des appareils ultra-manoeuvrables. A côté du Su-35, c'est le Rafale qui est une dinde.

Écrit par : John | 19/07/2021

@PK :"avancée technologique sans précédent" , certes , mais pourquoi l'USAF a-t-elle le besoin urgent d'épauler le F35 qui tarde indéfiniment à tenir ses promesses ? Au point de lancer un nouveau programme ,celui-ci étant en panne au milieu du gué ? Quant aux programmes russes , chinois , japonais , coréens...beaucoup d'effets d'annonce , mais on ne dispose d'aucun élément d'évaluation . Meilleurs que les américains , vraiment ? En copie , assurément .

Écrit par : philbeau | 20/07/2021

bel avion

Écrit par : romain | 20/07/2021

@John >> Le T-75 n'est pas très inspiré par le dessin du F-35, lequel est plutôt inspiré par les premiers travaux ayant abouti au F-22, une formule que connaissaient déjà les autres avionneurs depuis longtemps, mais qui demande, pour obéir au minimum de manœuvrabilité, des tuyères directionnelles (lourdes et coûteuses). Le T-75 est beaucoup plus proche du Boeing X-32.

Écrit par : Mike | 21/07/2021

@philbeau. Si c'est du NGAD, dont vous parlez en temps que nouveau programme, c'est pour remplacer le F-22 qu'il a été lancé.

Écrit par : Baz driver | 21/07/2021

@John
J'espère que vous avez l'excuse d'avoir 12 ans pour enchainer autant de bêtises en si peu de lignes. On a a l'impression de voir qqn qui comprend rien à rien et qui essaie d'utiliser de manière opportune ce qu'il a compris de travers pour alimenter ses propres convictions.

Pour ceux qui, comme le petit John, n'auraient pas compris: le nouvel avion russe correspond aux 3 premières images de l'article. les 3 dernières correspondent aux avions dit de 5eme génération qui sont développés dans le monde. Dans l'ordre le J31 chinois, le F35 et l'avion coréen qui ressemble à une espèce de F22 à échelle réduite et qui tous partagent une configuration aérodynamique relativement proche Le nouvel avion russe ne ressemble donc en rien à la configuration du F35. Au contraire, il ressemble furieusement au prototype X32 américain qui était la solution concurrente au F35. Un rapide recherche sur le net devait vous en convaincre.

Apparemment vous avez un problème avec le Rafale. Cela ressemble un peu la frustration mal contenue non ?
Je vous rejoins au moins sur une chose: les avions russes de la descendance Sukhoi Su27 sont redoutables, le savoir faire russe est immense en matière d'aéronautique et régulièrement sous estimé à l'ouest. Méconnaissance ou mépris, c'est au choix.
Au risque de vous déplaire, le Rafale reste le seul avion a avoir démontré qu'il était capable de tenir tête à un F22. Mais je reste aussi persuadé qu'il aurait les pires difficultés face à un chasseur de la descendance Su27.
Je ne m'aventure évidemment même pas à le comparer à un F35 puisque les US ont renoncé à lui faire du combat aérien (il s'avérait incapable de gagner un engagement contre un simple F16 des années 80 et cela devenait humiliant alors ils ont mis le problème sous le tapis en expliquant que ce n'était pas son rôle ... ). Franchement on vous souhaite bien du plaisir avec celui là.

Écrit par : lolo | 21/07/2021

Depuis quelques temps, l’approche de notre ami Pascal, concernant les avions de combat, a changé du tout au tout.

Il n’y a pas si longtemps, il reconnaissait de grandes qualités aux : F-18 SH, Eurofighter Block xxx, Rafale Block 4 et successeurs, etc.
Depuis environ 2 semaines, tous ces avions ne trouvent plus grâce ni à ses yeux et ni dans ses commentaires.
le dernier en date sur l’article relatant le LTS-75 est très significatif :

« Cette nouvelle génération marque déjà une avancée technologique sans précédent révélée lors des essais en Suisse et qui devrait se confirmer à la fin de l’année en Finlande. L’Europe doit impérativement se concentrer et investir sur ses deux programmes de nouvelle génération, le SCAF et le Tempest en priorité sous peine de rater son entrée dans ce qui va révolutionner l’engagement des moyens aériens ».

Mon interprétation est que notre ami dispose désormais d’informations confidentielles en provenance directes d’Armasuisse, d’ailleurs son commentaire daté du 16 juillet 2021 en réponse à @pfff ne laisse planer aucun doute…

Je suppose, (peut-être à tort) qu’une partie de celles-ci ne pourront pas être divulguées, mais toutefois, une partie du voile pourrait être levé, afin que :
- d’une part, nous puissions, nous aussi, disposer d’une meilleure information,
- d’autre part, éviter à certains, de partir dans des conclusions ou des commentaires, qui n’ont pas leur intérêt sur ce blog.

Je rappellerai, tout de même, que ces « merveilles » :
- CheckMate, FC-31, KF-21 ne volent pas encore, et/ou ne sont en service nulle part !
- Quand au F-35, même s’il dispose d’une technologie « sans précédent » traîne encore pas mal de casseroles derrière lui, et que, j’insiste, au risque d’en froisser quelques-uns, ne semble pas faire l’unanimité, même dans ses propres rangs ;

dixit :
- F-15 EX et NGAD côté américain ,
- Programme Tempest du côté Grande-Bretagne et Italie…

Écrit par : forêt10 | 21/07/2021

@Philibeau,
Vous semblez de mauvaise foi sur ce point...
Stratégie américaine dans les années 90, menant à la conception du F-35?
1. Pour l'USAF
- Remplacement des F-15 C/D (dédiés à la supériorité aérienne) par 750 F-22
- Remplacement des F-16, A-10 par le F-35 (à noter que l'USAF depuis longtemps voulait concentrer son financement sur les missions stratégiques, et les dépenses en soutien aérien ne les intéressait pas, d'où le F-35 absolument pas conçu pour faire le travail de l'A-10. Mais de toute manière, sauf avion spécifiquement conçu pour ce rôle, il n'est pas possible de construire un avion de chasse multirôle ayant les capacités de l'A-10).

Que s'est-il passé? Décision de réduire le nb de F-22 à 187 (+ 8 avions essais). La stratégie et la conception du F-35 ont fait qu'ils avaient un F-35 à capacité certes omnirôle, mais conçu pour faire de l'attaque au sol, épaulé par le F-22 pour la supériorité aérienne. Il a des capacités très bonnes en auto-défense, mais incomparables à celle d'un avion conçu pour ce rôle.
Comme la capacité de suprématie aérienne n'a pas été modernisée, peu importe la capacité du F-35, un remplaçant aux F-15 C/D va devenir nécessaire très rapidement. Et tant qu'à faire, autant remplacer le F-22 en même temps.
Tout cela était attendu depuis l'interruption de la production du F-22, et explique aussi pourquoi l'USAF a investi le moins possible dans l'augmentation des capacités du F-22.

2. Pour l'USMC
- Remplacement des Harrier par 353 F-35 B
- Remplacement des F-18 C/D Hornet par des 80 F-35 C

3. Pour l'US Navy
- remplacement des F-18 C/D par F-35 - les retards ont poussé à l'achat de F-18 E/F supplémentaires + F-18 Block 3 (Advanced Super Hornet).
- le Super Hornet sera remplacé par un appareil dans le futur.

L'US Navy a vu l'entrée en service du Super Hornet à la fin des années 90. Donc bien avant le Rafale, ou avant le dernier Mirage 2000 livré à la France. Ces 2 appareils ont des remplaçants prévus. La France a concentré ses moyens sur une plateforme commune, ce que les USA ne font pas. Donc rien d'anormal dans le choix d'un autre appareil.
L'élément anormal, c'est clairement le retard et les problèmes du F-35C mettant au défi les capacités de la NAvy dans cette période de transition.
Il est donc normal de prévoir son successeur.
A aucun moment il était prévu que le F-35 remplace les Hornet ET les Suoer Hornet. La Navy a toujours voulu retourner à son format préféré, un avion de supériorité aérienne, et un chasseur bombardier, certes tous Swing Role.
Pour le F-18 Super Hornet, il a été choisi pour une question de prix et pas de préférence. La Navy aurait préféré un Super Tomcat.

Programme de remplacement du Super Hornet:
F/A-XX, date de 2012 officiellement, donc les réflexions sont antérieures à cette date, donc bien avant les problèmes du programme F-35...
Ce qui a réellement changé, c'est que LM aurait probablement proposé un F-35 modernisé face à la conception du F/A-XX, mais à cause des retards, la Navy n'a même pas considéré cela comme une option.
Mais de toute manière, le F/A-XX semble être dès le départ dans une autre catégorie. Et il est conçu en 6e génération, de manière à travailler avec des effecteurs.
Les caractéristiques / attentes définies en 2012?
- multi-rôle + déni d'accès et interdiction de zone (A2AD) en mission première
- capacités de bombardement, soutien aérien rapproché, et combat de surface
- capacités de guerre électronique, "ravitaillement buddy", reconnaissance, et éventuellement autres
- avion capable de voler sans pilote
Pour le reste, les technologies des systèmes, etc seront évaluées et décidées en fonction de la maturité, des coûts, etc... mais toutes les concepts technologiques imaginées seront considérées.

Écrit par : Fab | 22/07/2021

@philbeau. Si c'est du NGAD, dont vous parlez en temps que nouveau programme, c'est pour remplacer le F-22 qu'il a été lancé.

Écrit par : Baz driver | 22/07/2021

@lolo. Plus d'un appareil a déjà tenu tête au F-22, pas seulement le Rafale et cette vidéo.....F-15,F-16,F-18, Typhoon, F-35, lui ont fait rendre gorge dans ce type d'engagement plus que régulièrement..Et les pilotes de F-22 ne vous diront pas le contraire. Ce n'est pas pour faire du dogfight 1vs1 que l'on a conçu ces appareils. Ce sont des "Sniper", rien d'autre....

Écrit par : Baz driver | 24/07/2021

@ baz : ça fait cher du sniper , vu que les missiles actuels obtiennent le même résultat . Pas étonnant qu'il soit abandonné .

Écrit par : philbeau | 25/07/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.