08/06/2021

Des E-11A additionnels pour l’USAF !

photo_9999_199767.jpeg

L’US Air Force a attribué un contrat de 464,8 millions de dollars à la division spécialisée de Bombardier pour l'achat et la modification de six Global 6000 en tant qu'avions en E-11A « Battlefield Airborne Communications Node » (BACN).

Le Global Express de Bombardier servait déjà dans une version antérieure de E-11A avec quatre exemplaires dans l'inventaire de l’USAF à partir de 2007. Ce nouveau contrat, annoncé par le ministère de la Défense, prévoit des livraisons au cours des cinq prochaines années, jusqu'en mai. 2026. Le Global 600 est modifié avec l’équipement spécial conçu par de Northrop Grumman.

Le Système Battlefield Airborne Communications Node (BACN)

Le Battlefield Airborne Communications Node (BACN) est un relais aérien de communication et de relai de communication. Volant à une altitude très élevée, il  permet des échanges d'informations en temps réel entre les différents systèmes tactiques de liaison de données, et fournit aux décideurs des informations critiques.

Le BACN permet flux d'information entre systèmes disparates tactiques en réseau de données. En outre, il permet de relais de voix et de pont entre les systèmes vocaux tactiques aussi bien dans la ligne de visée et au-delà des situations de la ligne de vue.

Le BACN augmente la conscience situationnelle en corrélation des photos aériennes tactiques et stratégiques. Par exemple, une unité de l'armée sur le terrain voit actuellement une image différente d'un équipage sur zone, mais avec le BACN il est possible voir la même image.
En raison de son altitude opérationnelle ce système permet aux  troupes au sol de  surmonter les difficultés de communication causées par un terrain montagneux complexe.

Les E-11A BACN évoluent notamment en binôme avec les drones EQ-4B « Global Hawk » Block 20 au sein du 451e Tactical Airborne. En Afghanistan, les E-11A ont effectués depuis 2005 plus de 3’000 heures de vol. 

Le Global 6000 :

Le biréacteur Global 6000 offre plus de volume en cabine et plus d’espace de plancher que tout autre avion dans sa catégorie. Aucun autre biréacteur d’affaires de la catégorie des très long-courriers d'aujourd'hui n’affiche pareille autonomie à grande vitesse. Offrant le confort ultime en cabine, cet impressionnant biréacteur peut relier Vienne à Brasilia sans escale avec huit passagers et de trois à quatre membres d’équipage à bord. Il peut franchir 6’000 milles marins (11’100 km) à Mach 0,85 avec jusqu’à huit passagers.

Photo : E-11A de l’USAF @ Asley Wallace

 

Commentaires

Il faut rappeler qu'un des 4 E-11 a été accidenté en Afghanistan.

Écrit par : L'amateur d'aéroplanes | 14/06/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.