20/05/2021

Des H160 additionnels pour la Marine française !

unnamed-1.jpg

La Direction générale de l’armement  (DGA) a notifié auprès d’Airbus Helicopters, Babcock et Safran Helicopter Engines la tranche optionnelle portant sur les deux derniers H160 de la flotte intérimaire marine. Ces deux appareils compléteront les quatre H160 déjà contractualisés en 2020, dont le premier est en cours d’assemblage dans l’usine Airbus Helicopters de Marignane. Les six H160 FI configurés pour le sauvetage en mer seront mis en œuvre progressivement à partir de mai 2022, sur la base aéronavale (BAN) de Lanvéoc-Poulmic, l’aéroport de Cherbourg et la BAN d’Hyères. En attendant l’arrivée du H160M « Guépard » dans le cadre du programme Hélicoptère Interarmées Léger (HIL), les H160 FI prendront la relève des « Caiman »et « Panther » sur les missions d’alerte SAR/SECMAR à terre et permettront ainsi à ces hélicoptères de combat aéromaritime de remplir leur mission première, en mer, à bord des frégates.

L’emploi de ces H160 FI contribuera au développement de la version militaire de l’appareil et de son système de soutien au travers du retour d’expérience que pourra faire la Marine nationale.   

Commandés en 2018, les H160 FI seront équipés et maintenus en condition opérationnelle par Babcock dans le cadre d’un partenariat avec Airbus Helicopters, et Safran Helicopter Engines. Ce partenariat permettra d’assurer un haut niveau de disponibilité des appareils, nécessaire à la permanence de la mission de secours en mer sur la façade Atlantique et la façade méditerranéenne. Fabriqués par Airbus Helicopters, les six H160 FI seront notamment équipés de treuils et de cabines modulaires permettant un aménagement optimisé pour chaque mission de l’action de l’Etat en mer (AEM). Ils seront aussi certifiés pour le vol aux jumelles de vision nocturne nécessaires notamment pour le treuillage de nuit.

Les six hélicoptères H160 FI seront militarisés « a minima » par Babcock, société d’ingénierie spécialisée dans le soutien aux services stratégique des États afin de répondre aux besoins opérationnels de la Marine nationale. Babcock assurera notamment l’installation du système optronique Euroflir 410 de nouvelle génération de Safran Electronics & Defense.  

 
Le H160 : 

Le H160 bimoteur de moyen-tonnage est capable d’effectuer les missions les plus variées, du transport de passagers aux évacuations sanitaires, en passant par la desserte des plateformes pétrolières. Un segment de marché qui représente plus de 30 % des ventes d’hélicoptères civils. Le H160 est un condensé de technologies, avec notamment le nouveau moteur Arrano de Turbomeca qui offre un gain de consommation de carburant de 10% à 15% comparé aux hélicoptères actuels.  Le H160 dispose d’un fuselage 100% composite plus léger. Les ingénieurs d’Airbus ont opté pour un rotor de queue décentré et un stabilisateur biplan. 

Avec 68 brevets, le H160 intègre les dernières innovations technologiques d'Airbus Helicopters visant à offrir aux passagers un confort supérieur grâce aux lames Blue Edge réductrices de bruit et à une superbe visibilité extérieure pour les passagers et les pilotes, sans oublier les fonctionnalités de sécurité supplémentaires qu'offre Helionix protection de l'enveloppe et réduction de la charge de travail du pilote. Le nouveau modèle industriel d'Airbus Helicopters, basé sur la spécialisation du site et un processus d'assemblage de composants prêt à l'emploi, qui réduit le temps de mise sur le marché du H160 à 24 semaines, offrant ainsi plus de flexibilité aux clients. Cela permettra aux clients de confirmer leur configuration de mission à un stade ultérieur en fonction des besoins du marché.

H160-26p.jpg

Photos : 1 Futur H160 FI 2 Le H160 @ Airbus Helicopters

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.