16/05/2021

La réorganisation de l’USAF passe par le retrait du F-22 !

EQVXDKlXkAADoc4.jpeg

Les hauts responsables de l’US Air Force ont fourni de nouveaux détails sur les plans de la future organisation en vue de la domination aérienne.  Ils sont convaincus que le Lockheed Martin F-22 « Raptor » n’a pas la profondeur et la portée nécessaires en tant que chasseur de supériorité aérienne de choix. Si, le F-35 sera conservé et deviendra la pierre angulaire de l’USAF, il ne sera pas acheté en nombre additionnels.

Pas avant 10 ans :

1200px-Lockheed_Martin_F-22A_Raptor_JSOH.jpg

Le retrait du Lockheed Martin F-22 « Raptor » ne se fera pour autant pas avant 10 ans, soit à partie de 2030, date à laquelle il atteindra les 40 ans. Mais le moment exact de sa retraite dépendra de la rapidité avec laquelle l’USAF pourra mettre en production son avion de combat de sixième génération basé sur le modèle Next Generation Air Dominance (NGAD).

Peu de détails ont été publiés sur le programme hautement classifié NGAD, mais les responsables de l’USAF le conçoivent comme une famille de systèmes, pas simplement un avion de chasse traditionnel piloté par un pilote humain. En septembre dernier, l'ancien responsable de l'acquisition de l'armée de l'air, Will Roper a annoncé qu'un démonstrateur NGAD à grande échelle avait effectué son vol inaugural.

Pour l’instant l’USAF ne précise pas dans quelle mesure le NGAD sera basé sur une ou plusieurs plates-formes habitées. Le programme comprend des segments habités, non habités et éventuellement habités. Mais il semble bien que tous ne pourraient pas entrer en service opérationnel pour des question de financement et techniques également.

Quatre variantes :

f15EX 001.jpg

Les plans de l’US Air Force prévoient maintenant de fonctionner à l’avenir avec quatre variantes d’appareils : soit le nouveau NGAD, le Lockheed Martin F-35A, le Boeing F-15EX « Eagle II » et le Lockheed F-16 Block70/72. A noter, que le Fairchild A-10 « Warthog » serait conservé « pendant un certain temps encore ». 

L’USAF prévoit de conserver le F-35 qui servira d’épine dorsale en fonctionnant avec les F-15EX et F-16. Le F-15 EX « Eagle II » doit venir remplacer progressivement l’ensemble des F-15 C/D/E en service. La question en suspend concerne la mise à niveau des F-15 E en version « EX » d’une partie de la flotte ou le renouvellement complet avec des F-15 EX neufs.  

À terme, l’USAF cherche également un remplaçant pour sa flotte de F-16. Pour l’instant, il est question d’acheter des F-16 Block70/72 neufs, voir même la nouvelle version Block80 prévue par Lockheed Martin et ceci en lieu et place du F-35.

Nouveaux missiles :

En parallèle, l’USAF travaille sur la modernisation de sa capacité de frappe en profondeur avec de nouveaux missiles air-air. Raytheon travaille au développement du « Pérégrine » (Pèlerin) soit un missile deux fois plus petit que les autres armes, mais deux fois plus rapide. De son côté Lockheed Martin travaille sur l’AIM-260 JATM offrant une autonomie plus grande que la famille actuelle AMRAAM.

unnamed.png

Photos : 1 l’USAF aujourd’hui 2 Le F-22 Raptor 3 Le F-15 EX se prépare pour un long avenir 4 Projet NGAD @ USAF