13/05/2021

L’US Air Force présente le projet « Strike Rodeo » !

message-editor-1620761878360-f-15ejassmhead-on.jpg

L'US Air Force (USAF) a achevé le 11 mai la preuve du concept des munitions « Project Strike Rodeo » (PSR) qui a validé le chargement de cinq missiles interarmées air-sol Lockheed Martin AGM-158 JASSM sur un Boeing F-15E « Strike Eagle ». Ce concept jette les bases d'essais en vol qui feraient plus que doubler la capacité de transport du F-15 E avec le JASSM.

Avec une charge de 5 missiles air-sol Lockheed Martin AGM-158 JASSM sur un Boeing F-15E « Strike Eagle » dernier serait capable d’assumer certaines missions de bombardement dédiée actuellement à des formations de bombardier stratégiques tel que le Rockwell B-1B. Ces essais sont menés par le 85e Escadron «Skulls» de test et d'évaluation, qui fait partie de la 53e Escadre de la base aérienne d'Eglin.

Le projet « Strike Rodeo » a ses origines en janvier de cette année, lorsque la 53e Escadre a esquissé un scénario tactique basé sur l'escorte d'un bombardier chargé de munitions jusqu'à un point de largage dans un environnement très contesté. Ces travaux ont été menés lors d'une Weapons and Tactics Conference (WEPTAC), un événement annuel de deux semaines impliquant diverses unités des forces aériennes de combat. Cette option réduirait la taille et la complexité du paquet de frappes et permettrait de répartir le risque de mission. Dans le même temps, ce type de capacité serait capable de s'auto-escorter dans la zone de tir, mettant en œuvre de forte capacités air-air si nécessaire.

L’autre nouveauté vient du fait que pour l’instant, aucun appareil de chasse et bombardement moyen de l’USAF ne pouvait emporter plus de deux JASSM. Pour cela il a fallu entreprendre une étude qui modifie sensiblement les points de charges du F-15 E. En effet, dans sa configuration standard, le F-15 E n'est pas en mesure d'accueillir les JASSM sur ses stations d'armes à réservoir de carburant conforme (CFT), car le conteneur à partir duquel le missile est chargé sur le jet ne rentrera pas sous le F-15E sans toucher la cellule. Dans cette optique, un nouvel outil de chargement a été conçu à Eglin, permettant de charger les JASSM sur les stations CFT arrière.

Cette adaptation « maison » du JASSM sur le F-15 E est d’autant plus intéressante, qu’elle pourra s’intégrer sur la nouvelle version du F-15EX « Eagle II ». Un élément qui augmentera encore l’intérêt du F-15 dans les années avenir au sein de l’US Air Force.

L'AGM-158 JASSM :

Lockheed-Martin-AGM-158B-JASSM-ER.jpg

L ‘AGM JASSM (Joint Air-to-Surface Standoff Missile) est un missile de croisière produit par Lockheed Martin propulsé à vitesse subsonique par un turboréacteur Teledyne CAE J402. Les ailes repliées sous le fuselage afin de prendre moins de place, se déploient après le lancement. Il est doté d'un empennage vertical destiné au contrôle du missile en lacet.

Il est dirigé sur sa cible par guidage inertiel recalé par GPS. Le guidage terminal et la reconnaissance de la cible se font grâce à un autodirecteur infrarouge. Une liaison de données permet au missile de transmettre sa position et son statut durant le vol, permettant une meilleure évaluation des dommages. La précision du missile est grande, son erreur circulaire probable donnée est de 2,4 m. La charge militaire est constituée d'un pénétrateur WDU-42/B de 450 kg.

IMG_6874.jpeg

Photos : 1 & 3 F-15 E avec 5 JASSM 2 JASSM @ USAF

 

Commentaires

@Pk. Merci pour l'article. J'allais justement vous le proposer... Saluons l'inventivité des équipes du 53FW qui l'on décidé de leur propre initiative et accompli le travail et les procédures dans un temps très court..

Écrit par : Baz driver | 13/05/2021

Alors ça c'est un coup de maître sur le plan tactique.
Ca permet de diluer la menace pour les chinois sur moins d'appareil stratégiques et plus d'appareils tactiques.

Écrit par : Herciv | 13/05/2021

Voilà qui rajoute une sacrée corde à l’arc de ce beau bestiau quand même, et lui permet de voir l’avenir avec encore plus d’optimisme. Stratégiquement cela ouvre de belles perspectives.

Cela mis à part, quelques questions :
- avec les JASSM sur les CFT arrières, les points d’emports avant des deux rails peuvent-ils encore accueillir un quelconque équipement/armement ? Ou ceux-ci sont-ils condamnés ?
- en configuration 5x JASSM, quelle est la capacité d’emport air-air maximale restante pour un Strike Eagle ? (Si cela a été communiqué).
- même question, mais dans le cas de la version EX (Eagle II) ?
- en configuration 5x JASSM + full air-air, à quelle distance serait réduit le rayon d’action sans ravitaillement de chacune des deux versions ? Car visiblement il ne pourrait plus emporter de réservoirs externes (là aussi bien sûr, si cela a été communiqué).

Écrit par : Hira | 13/05/2021

@Hira. Voici ce que j'ai publié il n'y a pas si longtemps.
"@Emixam."Il est évoqué un "combat range" de 1850km en configuration pénétration (3 bidons 2000l, 2 Scalp et 2 Mica) et qui dit pénétration dit une partie de la mission en TBA ce qui entraîne une surconsommation.
Certes wiki n'est pas parole d'évangile mais c'est très loin de votre estimation au doigt mouillé."

Bon, votre remarque sur le "doigt mouillé" apporte une réponse. Vous m'obligez, et dans un certain sens je vous en remercie, de dépoussiérer ma mémoire et mes manuels de vol des F-15C et E. Je me concentrerai cependant que sur ce dernier..

Bon, commençons:

Pour cette mission, prenons un F-15E, avec ces 2 nacelles LANTIRN, ces 2 CFT, 3 missiles AIM_120D et un missile AIM-9X sur ces pylônes d'ailes, deux missiles AIM-158-ER (environ 950km de portée) sous ces mêmes pylônes, et un réservoir central. Masse totale avant mise en route, 33530Kg dont 11886Kg de carburant. Mise en route des deux moteurs (PW-229), taxi jusqu'au point fixe, montée en puissance à 80% du régime(sinon l'ABS laisse avancer l'avion) et vous avez déjà consommé 150Kg de carburant. Décollage à pleine puissance sans PC et accélération jusqu'à 300 KTIAS, la vitesse initiale avant montée, et on a encore consommé 325Kg de carburant. Montée à 300KTIAS jusqu'à atteindre Mach 0.75, que l'on maintient jusqu'à 30000 pieds (9144m) d'altitute. Consommation de carburant depuis le lâcher des freins, 1359 + 150 + 325 = 1834Kg de carburant....Donc le réservoir central est vide et on s'en débarrasse, puisqu'il n'y a pas de ravitaillement en vol. Dans le même temps l'avion s'allège, et on réduit le Drag Index de 80 à 67, ce qui permet de réduire la consommation de carburant... Pour autant, à une vitesse de croisière de Mach 0,8, à la masse qu'il reste et ce Drag Index, on consomme 3600Kg de carburant par heure (sachant qu'il ne nous reste plus que 10052Kg de carburant. Pour la suite du vol, l'avion s'allègeant, on passera à 35000ft et on réduira un peu la consommation. Maintenant même en "plotant" toutes ces données, on arrive à une distance franchissable d'environ 2880 km..... Soit 1440km de rayon d'action. Paris-Moscou en ligne droite, environ 2500km.....

"et qui dit pénétration dit une partie de la mission en TBA ce qui entraîne une surconsommation". Surconsommation, voilà un terme qui intéresse. Donc je reprends mon F-15E qui fait une pénétration à très basse altitude dans la configuration de base, avec le plein refait juste avant la pénétration à très basse altitude. Donc 11886Kg de carburant. Au niveau de la mer, et dans cette configuration à Mach 0,8, ce n'est plus 3600kg/heure comme à 30000pieds, mais la consommation abyssale de 9820kg/heure.... Et le Rafale, malgré une aérodynamique plus propre, des moteurs légèrement moins gourmands, n'échappe pas à ces règles....

Cordialement."

Maintenant, on parle de 5 AGM-158, et d'aucun réservoir largable. Ce qui fait 1800 kg de carburant en moins, remplacés par 3 tonnes d'armes.. Donc le rayon d'action diminue considérablement. Pour autant même si l'on arrive à peu près à 1000km de rayon d'action, contre 1500 environ avec 2 AGM-158, il faut juste se dire que cette configuration à 5 missiles impliquent avant tout des AIM-158B avec une portée de près de 1000km. Ensuite concernant l'emport d'armes en avant des CFT, on peut imaginer y mettre 2 AIM-120 supplémentaires (1 de chaque còté) mais ce n'est pas déterminant pour une mission qui demande avant tout de tirer des missiles de très loin. Concernant la différence entre F-15E et EX, pour des configurations similaires le rayon d'action sera globalement le même.

C'est la troisième fois que j'essaie de poster ce message...J'espère que cette fois-ci cela fonctionne

Écrit par : Baz driver | 16/05/2021

@Baz driver : Merci pour cette réponse bien plus détaillée que je ne l'aurais espéré (et désolé d'avoir raté la précédente publication de celle-ci).
Du coup on en arrive à une portée de frappe sans ravitaillement d'environs 2'000km, soit l'équivalent des Tomahawk (pour une charge équivalente de plus) mais avec un missile plus petit tiré à seulement mi-chemin et depuis une plateforme où il est plus difficile d'observer le tir (les Tomahawk lancés depuis les navires, de nuit surtout, c'est visible de loin. Même si au final cela ne change pas grand chose).

Reste du coup la question du nombre de missiles AA pouvant être emporté au maximum. Car si jusqu'à présent lors des missions d'attaque au sol ceux-ci étaient avant-tout destinés à l'auto-défense de l'appareil, là suivant le nombre on peut imaginer une mission AA plus offensive après les frappes au sol et un ravitaillement, voir de servir d'escorte à des bombardiers lourds pour lesquels ils auraient ouverts la voie (bon par contre bonjour la fatigue pour les pilotes d'enchaîner des missions éprouvantes ainsi à la suite).

Écrit par : Hira | 17/05/2021

@Hira. Pour le F-15E. c'est six missiles. Ppour le F-15EX avec cette configuration vous pouvez en rajouter 4, mais ils vous coûteront en carburant.

Par contre tout ceci n'est que théorique et pour ce type de missions on emportera avant tout une quantité pour l'autodéfense. En effet dans une telle mission, il y aura toujours quelque part d'autres appareils spécifiquement dédiés à l'escorte et les missions offensives A-A. C'est la pratique dans l'Air Force, et dans toutes les forces aériennes que je connais. Et également plusieurs ravitaillements en vol.

Écrit par : Baz driver | 18/05/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.