18/04/2021

Partenariat de formation entre la Grèce et Israël !

unnamed.jpg

C’est fait, Israël et la Grèce ont signé leur plus gros accord d'achat de défense, qui devrait renforcer les liens politiques et économiques entre les pays. L'accord comprend un contrat de 1,65 milliard de dollars pour la création et l'exploitation d'un centre de formation pour l'armée de l'air hellénique par l'entrepreneur de défense israélien Elbit Systems sur une période de 22 ans, a confirmé le ministère israélien de la Défense.

Le centre de formation sera calqué sur la propre académie de vol d'Israël et sera équipé de 10 avions d'entraînement M-346 produits par la société italienne Leonardo. Elbit fournira également des kits pour mettre à niveau et exploiter les avions T-6 grecs et fournira également une formation, des simulateurs et un soutien logistique. Israël fournira également des simulateurs, une formation et un soutien logistique dans le cadre de l'accord de 20 ans. Cela fait partie d'une relation de plus en plus étroite entre Athènes et Jérusalem qui a vu la Grèce louer des drones israéliens. 

"Je suis certain que ce programme améliorera les capacités et renforcera les économies d'Israël et de la Grèce et ainsi le partenariat entre nos deux pays s'approfondira aux niveaux de la défense, économique et politique", a déclaré le ministre israélien de la Défense Benny Gantz.

Cette annonce fait suite à une réunion à Chypre vendredi entre les ministres des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, de la Grèce, de Chypre et d'Israël, qui ont convenu d'approfondir la coopération entre leurs pays.

Rappel :

Cet accord fait suite un appel d’offres en vue pour remplacer les vieux T-2  « Buckeye » en service au sein de la Force aérienne hellénique. L’école de pilotage sera basée sur le mode de fonctionnement de l’académie de pilotage israélienne et Leonardo fournira les M-346. L’avionneur Leonardo s'est déjà associé à Elbit sur des simulateurs. Les appareils de type Beechraft T-6 déjà en service en Grèce seront également maintenus dans le cadre de l'accord bilatéral historique. Par contre il n’est pour l’heure pas préciser si les M-346 seront achetés par la Grèce ou s'ils seront fournis par Elbit Systems directement. 

Les M-346 qui serviront au sein de la future école gréco-israélienne seront aux mêmes standards que ceux en service en Israël et dotés d’équipements fournit par Elbits Systems. Il en va de même pour les Beechraft T-6 en service en Grèce qui seront modernisés et portés au même standard que ceux en service dans l’Etat Hébreu. L'école de pilotage de l'Armée de l'air hellénique sera située à Kalamata sur la péninsule du Péloponnèse.

Double impact:

Ce nouveau partenariat est doublement important, d'un part il relance les capacités de formation des pilotes grecs à un moment charnière, soit la réception des avions de combat Rafale et plus tard du F-35. Les grecs pouvant ainsi bénéficier des expériences françaises sur le Rafale et israéliennes avec le F-35. De l'autre, Israël devient un partenaire actif au sein de l'Europe notamment avec sa participation en tant que formateur en Grèce, mais également avec les échanges effectués avec l'Italie. Un positionnement de l'Etat Hébreu qui est une épine dans le pied de la Turquie à bine des égards. 

Le M-346 :

L'AleniaAermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile en flèche construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2’880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « Zero-Zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

2-75-740x400.jpg

Photos : 1 M-346 @ Leonardo 2 T-2 « Buckeye » @ FAH

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.